- ENTREE de SECOURS -



vendredi 30 septembre 2016

Arabie Saoudite : une bonne se fait couper le bras, le pays veut gagner en respectabilité

Une femme de ménage indienne, sous-alimentée, s'est fait couper le bras par son employeur saoudien alors qu'elle tentait de s'enfuir. De l'autre côté, le pays, soucieux de son image, se paye les services d'agences en relations publiques.

«Cette situation est inacceptable. Nous sommes très perturbé sur la manière brutale dont la dame indienne a été traitée en Arabie Saoudite», a tweeté le ministre indien des Affaires étrangères, Sushma Swaraj.

Une protestation qui fait suite au drame subi par Kashturi Munirathinam, une femme de 58 ans, arrivée en Arabie Saoudite, il y a trois mois pour devenir employée de maison. Cette dernière s'était plainte auprès de ses proches - et des autorités locales - des mauvais traitements que ses patrons lui faisaient subir depuis des semaines. Sous-alimentée et torturée, cette Indienne a donc tenté de s'enfuir avant d'être rattrapée par la maîtresse de maison qui, en représailles, lui a donc coupé le bras droit.

Une publicité désastreuse, à un moment où le Royaume tente justement de redorer son image dans le monde entier. 

Pour ce faire, Riyad se serait attachée les services des plus grandes agences de relations publiques dans le monde, détaille The Intercept, telles que Eldeman ou Podesta. Des firmes influentes, qui comptent parmi leurs employés des anciens responsables gouvernementaux américains comme Saxby Chambliss ou George Mitchel, deux ex-senateurs. Une opération de (re-)conquête menée par l'Arabie Saoudite qui passe également par le financement de groupes politiques influents aux Etats-Unis, explique The Intercept, de groupes de réflexion, d'universités et de fondations à but non lucratif... comme celle d'Hillary Clinton.

Aller plus loin : Des lobbyistes américains à la rescousse de l'image désastreuse de l'Arabie saoudite

Le pays, qui a pris la direction du panel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, semble aujourd'hui embarrassé par le tollé international que suscitent ses frappes meurtrières au Yémen, mais aussi par le sort réservé au jeune blogueur chiite, fils d'un opposant au régime saoudien, condamné à être crucifié et décapité.

Lire aussi : L’Arabie saoudite prend la direction du panel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

https://francais.rt.com/international/8087-arabie-saoudite-bonne-se-fait-couper-bras-pays-agences-relations-publiques-redorer-images

jeudi 29 septembre 2016

10 choses que les femmes disent et que les hommes ne comprennent pas

Express Business
Redactie 29 septembre 2016


1. Je ne veux pas en parler
Elle veut que vous partiez parce qu’elle est encore en train de rassembler des éléments de preuve contre vous.

2. Je ne suis pas fâchée
Elle l’est.

3. Tu dois apprendre à communiquer
‘Communiquer’ signifie dans ce cas ‘me donner raison’.

4. Dois-tu faire cela maintenant ?
Ceci n’est pas une question mais un ordre et cela signifie: ‘Cesse immédiatement ce que tu es en train de faire et obéis à mes ordres’.

5. Merci, hein
C’est une petite nuance qui signifie l’inverse du mot ‘merci’. La réponse ne devrait en aucun cas être: ‘Avec plaisir’.

6. Ne t’inquiète pas
Cela signifie qu’elle vous a (probablement plus d’une fois) demandé de faire quelque chose pour elle et qu’elle finit par le faire elle-même. Toute question supplémentaire relative au sujet débouchera sur…

7. Soupir profond
Ce n’est pas un mot mais cela a définitivement une signification qui pourrait être traduite de la manière suivante: “Je ne peux pas croire que je supporte tes idioties”.

8. Cinq minutes
Ici, le contexte a toute son importance. Si elle est en train de s’habiller, cela signifie approximativement 30 à 40 minutes. Si vous êtes en train de regarder la télé, c’est plutôt zéro minute. C’est comme ‘pourquoi es-tu en train de regarder la télé alors que tu pourrais faire quelque chose de productif pour moi ?’

9. Peut-être
Signifie encore et toujours ‘non’

10. Ça serait sympa si
Tout ce qui vient après ce ‘si’ doit être interprété comme un ordre.

https://fr.express.live/2016/09/29/expressions-employees-par-les-femmes-decryptees-pour-hommes/

mercredi 28 septembre 2016

Le domaine énergétique

Ce qu'il faut savoir sur le domaine énergétique mis à la disposition du public et que, si le système éolien ou solaire permettant de développer de l'énergie électrique gratuitement (à condition de payer) avait été susceptible un jour de - concurrencer les autres moyens d'énergie - fonctionner et d'être rentable, les 'pouvoirs publics' NE L'AURAIT JAMAIS MIS A DISPOSITION DES CONSOMMATEURS ! Et, quand je dis 'jamais', cela veut dire que toutes les grosses pontes du pétrole/nucléaire et carnaval qu'il y a derrière auraient mis un frein à cette idée scandaleuse en faisant sauter quelques ministres ou chefs d'États comme un coup de semonce ! Et, c'est donc pourquoi, ces merdes prouvées non-rentables ni aujourd'hui, ni demain, ont été balancées sur le marché a grands renforts de publicités tapageuses, outrancières et escroquofiles allant dans le bon sens du gouvernement qui est celui de ruiner les gens par quelques moyens que ce soit.
.
Demandez autour de vous de ce que les 'heureux propriétaires' de panneaux solaires ou éoliennes en pensent ! Hahaha ! (Tapez: "Arnaques éoliennes ou panneaux solaires" sur Internet !).
.
C'est ainsi et pourquoi vous ne verrez jamais être évoqué l'idée de l'énergie fluviale gratuite ou celle des grillages électrifiés - comme aux auto-scooters de la fête foraine qui marchent pourtant pour les trains et trolleys-bus - par un invité en direct sur un plateau-télé ou studios de stations radio ! Faut quand même savoir que nous ne sommes plus au bon temps des 'radios pirates' ou 'radio Caroline' d'avant les années 80 remplacées immédiatement (en mai 81) par des radios 'F.M.' (ça s'invente pas !) dites... 'radios libres' !!! Hahahaha ! Libres bien sûr à condition d'écouter le dictateur en chef !
.
.
.
.
.

mardi 27 septembre 2016

Les Vénitiens en ont marre des paquebots de croisière

https://www.youtube.com/watch?v=NyxIO-sCuV8

http://huemaurice5.blogspot.fr/2015/05/16-porte-containers-polluent-plus-que.html

lundi 26 septembre 2016

Un avion s'il vous plaît! Je vais au travail...


https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201609261027928395-avion-travail/

https://www.youtube.com/watch?v=3b_YQgfa7OA

vendredi 23 septembre 2016

Extraire le pétrole de schiste multiplie les tremblements de terre

18:32 23.09.2016


L'injection d'eau dans les puits industriels du Texas, qui permet d'extraire le pétrole de schiste, provoque des séismes dans la région. Ces conclusions d'un groupe de sismologues américains ont été publiées par le magazine Science. 

Depuis 2008, l'activité sismique s'est accrue dans la région centrale des États-Unis. Les scientifiques associent ce phénomène à l'injection d'eau dans les puits pétroliers et gaziers, ce qui fait augmenter le niveau de pression hydrodynamique dans les pores du sol. Résultat: un accroissement de l'impact sur les failles dans les roches, qui entraîne également l'élévation de la surface terrestre observable par satellite. 

Les sismologues ont étudié méticuleusement le lien entre l'évolution de la pression de couche et l'activité sismique observée à l'Est du Texas. Ils ont évalué les changements en surface de plusieurs puits situés à 15 km les uns des autres. Des observations satellites ont été effectuées en 2007, en 2010 et en 2014.

Les résultats ont confirmé que les séismes tels que le tremblement de terre d'une magnitude de 4,8 sur l'échelle de Richter qui a eu lieu au Texas en 2014 ont été provoqués par l'injection d'eau. D'après les chercheurs, l'utilisation des satellites pour suivre l'impact de l'extraction d'hydrocarbures pourrait améliorer la précision des prévisions de secousses souterraines provoquées par l'homme.

https://fr.sputniknews.com/presse/201609231027894343-petrole-schiste-extraire-tremblements-de-terre/

jeudi 22 septembre 2016

Victoria Grant, canadienne de 12 ans, nous explique l'escroquerie bancaire de l'argent-dette.


Victoria Grant, canadienne de 12 ans, nous démontre que toute personne âgée de plus de 12 ans est en capacité de comprendre l'escroquerie des banques et de la privatisation des dettes publiques.
Plus personne n'a désormais d'excuse pour continuer à cautionner un tel système qui s'est généralisé 

https://www.youtube.com/watch?v=Wkv9ZYfk7fs
http://huemaurice5.blogspot.fr/2012/06/reveillez-vous.html

mercredi 21 septembre 2016

V 8 ou V 12 ?

Si, le 'mystère des calés décalés de Calais' demeure pour certains une expérience constructive, pour la quasi-totalité des français, cette situation évoque bien celle qu'ils vivent présentement comme celle qu'il vivront prochainement !

Vivre en éternel rejeté (pensez-donc: 'patriote' !!), comme en éternel allocataire de la sainte Planche-à-billets ! Telle est la réelle situation où la machine a su 'domestiquer' l'homme au point de le dépasser et de le confronter à l'épreuve tant redoutée comme autant souhaitée du 'rien- à-foutre' !

Oui ! Vous l'avez bien lu ! Du Rien-à-foutre ! Du 'bon-à-rien' qui - depuis des siècles - vit de rentes comme étant (de père en fils) propriétaire de la Terre !

Vous voilà donc esclave de votre savoir d'avoir su concevoir des machines pour vous remplacer !

Et c'est bien là le 'hic' du problème (redouté par les 'Dirigeants'), il ne se passe pas un jour sans que de nouvelles inventions pleuvent en tous pays pour en améliorer le sort de chacun ! Ainsi, les 'pouvoirs publics' ne savent plus où donner de la tête tant en leur nano-groupuscule leurs susceptibles projections d'idées constructive leur font-elles défaut !

C'est pourquoi il y a quelque chose de jamais pris en compte qui s'appelle 'le pouvoir du nombre' qui n'est plus celui de l'homme seul tirant une charette à la vitesse de 5 km/h et qui - serait améliorée à la vitesse de 50 km/h s'ils étaient dix ou... 500 km/h s'ils étaient cent !! (Hahahahaha !) -  mais à celui de la marche rapide du 'réflexion-mètre' qui concevrait en un temps record le 'quoi-il-y-en-avoir-pas-pensé-plus-tôt' !!

Et, c'est juste cette particule particulière qui ferait défaut à chacun d'où qu'un nano-groupuscule ne peut avoir d'intelligence comparée à un nombre supérieur !

C'est ce 'cerveau-plus' ou 'neurones ajoutés' (rien à voir avec le 'Lucy' de L. Besson) que représente aujourd'hui le computer devant vous comme emporté dans la poche de votre smartphone, qui, outre sa capabilité de calculer pour vous divers modes opérationnels complexes, est à vous servir de millions de choses autant suggérées que demandées par chacun de nous !

C'est un cerveau extérieur qui vous relaxe des peines d'apprendre-par-cœur des millions d'imbécilités pour vous n'en conserver que celles valables dans une construction présente ou ultérieure ! D'où, l'avertissement du 'réflexion-mètre' du ce qu'il y a dans la balance et du ce qu'il y a de conservé dans le frigo !

Mais (car il y a un 'mais' !!), ce qui échappe aux ordinateurs plus-ultra-complexes, c'est le micro-climat qui différencie autant l'homme déraciné ou pas d'une plante sa semblable !

Et c'est pourtant ce tout qui fait la différence entre un cépage de Bordeaux qui produit en Aquitaine et celui-là-même transporté en Provence ou en Chine qui ne fera JAMAIS DU VIN DE BORDEAUX AILLEURS QU'A BORDEAUX !

D'où, en plus de la réflexion ajoutée aux ordinateurs faudrait-il tenir compte de sa pression atmosphérique subie dans l'évaluation de la qualité de chacun.

mardi 20 septembre 2016

Le mensonge planétaire de la transition énergétique

le 21 septembre 2016 

Les médias devraient dénoncer ces manipulations qui ont pour but de fausser l’appréciation des décideurs politiques sur la véritable transition énergétique qui s’appuiera sur le nucléaire dans le monde.

Par Michel Gay.

Le grand mensonge de la transition énergétique est de prétendre que les énergies renouvelables, notamment éoliennes et photovoltaïques, sont (ou seront) en mesure de prendre le relais des combustibles fossiles et du nucléaire. La monstrueuse mascarade commence à prendre fin dans la douleur.

L’Espagne s’est fourvoyé dans le développement de l’éolien et du photovoltaïque (PV) avant d’arrêter les subventions aux énergies renouvelables qui menaçaient de ruiner son système électrique.

La Grande -Bretagne a également supprimé les subventions à l’éolien et au PV pour se tourner de nouveau massivement vers le nucléaire (cinq réacteurs) avec l’assentiment populaire.

L’Italie, dont l’électricité est deux fois plus cher qu’en France, importe massivement de l’électricité des pays voisins, et surtout l’électricité « nucléaire » de France.

La Chine, tout en plantant massivement des éoliennes pour engranger des subventions… européennes, est le plus gros investisseur mondial dans le nucléaire avec… 20 réacteurs en construction. Ce pays ne parle pas d’énergies renouvelables mais d’énergies propres.

Les Etats-Unis, pionnier dans le développement éolien, ont abandonné cette source de production et 14 000 éoliennes rouillent dans des « wind farms »*. En revanche, ce pays, tout comme la Chine, investit massivement dans les énergies propres… qui incluent le nucléaire.

En Allemagne, le « miracle » de l’énergie verte tourne au désastre : le prix de l’électricité en augmentation rapide y est déjà deux fois plus élevé qu’en France. Ce ne sont pas les éoliennes qui remplacent la production électronucléaire, mais le charbon. Sigmar Gabriel, Vice Chancelier Allemand et Ministre de l’énergie avait déclaré1 : « On ne peut pas à la fois sortir en même temps du nucléaire et du charbon ». En conséquence, les Allemands sortent du nucléaire et rentrent dans le charbon. Cette phrase était une réponse au patron de la société norvégienne Statoil, Helge Lund, qui avait dit : « Pour nous, il est difficile d’imaginer comment vous [les Allemands] allez remplir vos engagements de réduction d’émissions de gazcarbonique ». La réponse de Sigmar Gabriel est limpide : les Allemands ne tiendront pas ces engagements.

La France est le seul pays au monde qui a débuté la vraie transition énergétique il y a quarante ans avec le démarrage d’un grand programme électronucléaire. Notre pays assure 90% de sa production d’électricité nationale sans combustible fossile et sans émission de gaz à effet de serre grâce principalement au nucléaire (75%) et à l’hydraulique (10%).
La plupart des médias et des hommes politiques (tous partis confondus) taisent consciencieusement cette réalité.

Les pays sans parc nucléaire, et d’un niveau de vie comparable à celui de la France, possèdent comparativement beaucoup plus de centrales électriques à gaz ou à charbon.

La destruction du parc nucléaire

Dans l’indifférence quasi-générale, le parc électronucléaire français, un des derniers fleurons industriels parmi les plus brillants au monde, est menacé de réduction, voire de destruction (Fessenheim) par la loi de transition énergétique. Cette inconscience est favorisée par « l’enfumage » des énergies renouvelables censées combler la différence de production d’électricité.

Le véritable objectif de la transition énergétique n’est pas le réchauffement climatique dont la majorité des pays se moque éperdument, ou même la diminution de notre dépendance au gaz et au pétrole. Non, le véritable objectif, notamment des partis écologistes infiltrés dans les rouages décisionnels, est la liquidation de l’électronucléaire. Un des moyens mis en œuvre est de favoriser l’essor des énergies renouvelables, surtout éoliennes et photovoltaïques, à grand renfort de subventions ce qui, accessoirement, favorisera la consommation de gaz.

Mensonges catastrophistes

Sans perdre de vue, bien sûr, qu’il faut continuer à effrayer les Français par des mensonges catastrophistes, un des angles d’attaque antinucléaire soutient que le coût du nucléaire serait sous évalué, tout en essayant de le rendre le plus cher possible par des exigences extravagantes.

Ainsi, pour masquer le gouffre financier des énergies renouvelables, les écologistes font jouer des ténors médiatiques tels que Nicolas Hulot prétendant « qu’on nous a menti sur le coût du nucléaire« . La presse est alimentée par des papiers à charge contre le nucléaire, le plus souvent avec des slogans d’une grossière indigence. Elle les diffuse pourtant en étouffant les répliques outrées et argumentées. Madame Duflot et ses « centaines de milliers de morts » post-Fukushima2, ainsi que Mesdames Rivasi et Lepage, reines médiatiques incontestées, ont droit à tous les micros. Nos médias regorgent de déclarations péremptoires et définitives d’écologistes qui se soucient peu d’exactitude.

Propagande pour la transition énergétique

Quelques scientifiques de renom aussi s’aventurent à des affirmations indignes de leur talent. Ils sont exhibés complaisamment (toujours les mêmes) pour faire bonne mesure. Cette « préparation d’artillerie » médiatique visent à faire pression sur les électeurs, et donc sur les décideurs politiques, sur le thème de « l’acceptabilité ». Quelques affairistes aussi veulent gagner de l’argent facilement dans les renouvelables, même en sciant la branche sur laquelle ils sont assis.

Le public, naturellement béotien en matière de transition énergétique, est impressionné par des chiffres utilisés astucieusement avec une totale mauvaise foi par les antinucléaires.

Les médias devraient dénoncer ces manipulations qui ont pour but de fausser l’appréciation des décideurs politiques sur la véritable transition énergétique qui s’appuiera sur le nucléaire dans le monde. Mais, ils ne le font pas, ou mal, parce qu’il y a collusion d’intérêts : « la peur, ça fait vendre coco« …

Mais pourquoi les élus de la République, censés agir pour défendre l’intérêt général, ne disent-ils pas haut et fort la vérité aux Français ?
---------------------

 1)  Agence France Presse du 27 juin 2014. ?

2) Selon deux rapports de l’Organisation mondiale pour la santé (OMS), le nombre de décès imputables à l’accident nucléaire de Fukushima est, et sera, égal à zéro. Les deux seules victimes dans la centrale, sont deux malheureux agents de Tepco noyés par le tsunami Un amalgame est sournoisement fait avec les nombreuses victimes du tsunami. Un anti-nucléaire a même pondu cette perle : « dans soixante dix ans, un grand nombre des personnes présentes le jour de l’accident aura disparu ». ?

http://www.contrepoints.org/2016/09/21/266469-mensonge-planetaire-de-transition-energetique

*http://lebulldozerdanslatete.over-blog.com/article-14000-eoliennes-abandonnees-aux-etats-unis-120464979.html

lundi 19 septembre 2016

Août 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres


Traduction : SOTT 


Alors que les téléspectateurs ont été distraits par les Jeux olympiques d'été à Rio de Janeiro et la montée en puissance de la farce de l'élection présidentielle aux États-Unis, le rythme implacable de l'augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes dans le monde a continué en août. 

© Sott.net

Encore un autre « événement qui n'arrive qu'une fois tous les 1 000 ans » frappe les États-Unis, cette fois un système inhabituel, sans nom, de tempête stationnaire dans le sud de la Louisiane.

Parmi les tendances au sein des bouleversements environnementaux le mois dernier, nous avons observé :

  • un nombre record de tornades aux États-Unis pour un mois d'août ;
  • une autre inondation « qui n'arrive qu'une fois tous les 1 000 ans », cette fois en Louisiane aux États-Unis ;
  • un tremblement de terre destructeur dans le centre de l'Italie ;
  • la comète la plus rapide jamais enregistrée ;
  • beaucoup plus de morts dus à la foudre, y compris un troupeau entier de rennes dans le sud de la Norvège ;
  • trois dolines massives qui s'ouvrent pour avaler (et tuer) les gens en Chine ;
  • de fortes tempêtes qui frappent de nombreuses capitales dans le monde, y compris des précipitations record en Macédoine et à Moscou ;
  • des feux de forêt intenses à travers l'ouest des États-Unis et l'ouest de la Méditerranée.
© Sott.net

Ce sont quelques-uns des signes d'août 2016. 


Musique : « Escape from the Temple » par Per Kiilstofte. Sous licenceCreative Commons Attribution 4.0 International.

Pour mieux comprendre ce qui se passe, consultez le livre Les changements terrestres et la connexion anthropocosmique que nous avons récemment publié en français. 
Visualisez les épisodes précédents de cette série - maintenant traduite dans plusieurs langues - et d'autres vidéos de SOTT ici ou ici. 

NOTICE D'UTILISATION : Nous ne revendiquons pas la propriété des séquences contenues dans ce mixage vidéo. Nous mettons ce matériel à disposition dans un effort pour faire progresser la compréhension de l'environnement, la politique, les droits de l'homme, l'économie, les sciences, et les questions de justice sociale, etc. Nous pensons que cela constitue une « utilisation équitable » de tout matériel sous copyright comme prévu à l'article 107 de la loi étasunienne sur le copyright. Conformément à l'article 17 U.S.C. section 107, le matériel de cette vidéo et le canal médias de SOTT sont distribués sans profit pour ceux qui ont exprimé un intérêt dans le fait de recevoir des informations à fins de recherche et d'enseignement. 

Nonobstant les dispositions des articles 106 et 106A, l'utilisation équitable d'une œuvre protégée, y compris l'utilisation par reproduction de copies ou phono-enregistrements ou par tout autre moyen spécifié dans cet article, à des fins telles que la critique, le commentaire, les comptes-rendus d'information, l'enseignement (y compris les copies multiples pour utilisation en classe), les bourses d'études ou de recherches, ne sont pas une violation du droit d'auteur. 

Les revendications DMCA et autres revendications de droits d'auteur sont du harcèlement lorsqu'elles sont lancées par un titulaire du droit d'auteur dans le but d'utiliser ces mêmes droits d'auteur afin de violer les droits constitutionnels d'autrui (voir aussi : Bill of Rights, la Constitution étasunienne) à travers de malveillantes attaques, et sont en violation directe des lois d'utilisation équitable.
https://fr.sott.net/article/29009-Resume-SOTT-Aout-2016-Meteorites-conditions-meteorologiques-extremes-et-changements-terrestres

vendredi 16 septembre 2016

Capitaux verts : les Français voient rouge !

le 15 septembre 2016


Les énergies renouvelables, inefficace pour assurer la transition énergétique, engloutissent de gigantesques capitaux d’affairistes utilisant à leur profit l’idéologie « verte » au détriment de l’intérêt général, et les Français voient rouge !

Par Michel Gay et Gérard Petit.

Dans un système idéal, les capitaux disponibles s’investissent dans des secteurs utiles à la collectivité et rentables pour l’actionnaire, créant ainsi une spirale vertueuse. Mais avec le boom des énergies renouvelables intermittentes (EnRi), sous caution écologique, ce que nous observons apparaît éloigné de ces canons économiques et civiques.

Une atonie durable de l’économie raréfie les opportunités d’investissements. En conséquence, une abondance de capitaux (toutes sources confondues…) est disponible pour des placements. De plus, les actionnaires, à la recherche d’une rentabilité élevée, accompagnent rarement dans la durée des projets prometteurs mais non immédiatement profitables.

La vague verte opportune

Dans un contexte de demande stagnante où la politique de l’offre peine à dynamiser l’économie, une « vague verte », avec les énormes besoins financiers qu’elle implique, arrive donc opportunément. Les EnRi, notamment les éoliennes et les panneaux photovoltaïques avec leurs tarifs d’achat élevés garantis, assurent une rémunération attractive des capitaux par le biais des subventions prélevées sur les consommateurs et les contribuables.

Nimbées de vertus écologiques, car destinées à remplacer les sources polluantes carbonées (et pour certains aussi nucléaires), ces sources d’énergie n’offrent aux investisseurs que des avantages, et même un supplément de « responsabilité sociale » dont ils pourront se prévaloir. La COP 21 leur confère une nouvelle légitimité en appelant à la maîtrise des évolutions climatiques, déclarée enjeu mondial, et en adoubant les EnRi (et aussi le nucléaire…) comme un levier majeur pour agir. Le mariage de la finance et de l’écologie fournit des placements mirifiques à des investisseurs opportunistes. Les perspectives sont mirobolantes pour qui se situe du bon côté.

Quant à la pérennité du contexte, le soutien des politiques, désireux de s’attirer la bienveillance des mouvements Verts, se traduit en lois et dispositions favorisant le développement des EnRi (productions prioritaires, facilités de créations, gestion de l’intermittence à la charge des opérateurs historiques,…).

L’injection de capitaux dans le secteur est déjà énorme et sa progression soutenue devrait encore augmenter à l’aune des futures promesses électorales. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Le bilan de ces choix engageant pour des décennies le citoyen-consommateur-contribuable est peu reluisant. Les mâts éoliens et les champs de panneaux solaires occupent déjà des surfaces considérables mais ils contribuent bien peu à la production électrique nationale (quelques pour cents tout au plus). Cependant, leur poids sur la facture d’électricité, via la CSPE ou le tarif de transport, est déjà sensible et va fortement croître.

La pollution des paysages fait regimber les citoyens un peu partout en Europe. Cependant, les communes attirées par les subventions perçues, voire désireuses d’investir, sont fascinées par le mythe de l’indépendance électrique et accueillent souvent volontiers les nouveaux champs éoliens et solaires.

Volonté politique de réduire le nucléaire

Mais, plus fondamentalement, si dans des pays où la structure de la production électrique est largement carbonée, développer les EnRi peut faire sens, la France n’est pas dans cette situation.

Seule la volonté politicienne idéologique de réduire la contribution du nucléaire explique un tel choix. Les EnRi aléatoires ne peuvent prétendre se substituer à des productions programmables. Dire qu’il suffirait de rendre souple et intelligent le réseau électrique actuel, présenté comme pataud, est tout simplement mensonger.

Pour la société leurrée, aucun gain n’est à attendre en retour de la dérive des factures. Au contraire, les vrais besoins d’investissements concernent le parc nucléaire qui demeure indispensable. Il nécessite des mises en conformités à des normes évolutives (dont les dispositions post-Fukushima) et la préservation de son potentiel. Les sommes sont conséquentes, mais doivent être placées en regard des bénéfices attendus (sûreté et performances) en projection sur deux décennies.

Le remplacement à grande échelle de moyens de production électrique programmables par des sources aléatoires (notamment éoliennes et photovoltaïques) obligerait à compenser l’intermittence par des moyens souples à créer si la part du nucléaire venait à diminuer. Seul le gaz importé (moins pollueur en gaz à effet de serre que le charbon, mais pollueur quand même) est adapté. Ces centrales seront chères à opérer, compte tenu d’un mode d’exploitation intermittent (en miroir des EnRi), loin des conditions de rentabilité.

Il faudrait, là aussi, investir des capitaux dont la rémunération devra être garantie par des mécanismes compliqués avec, à la clé, un nouveau renchérissement des tarifs d’électricité.

Les EnRi, inefficaces pour assurer la transition énergétique, engloutissent de gigantesques capitaux d’affairistes utilisant à leur profit l’idéologie « verte » au détriment de l’intérêt général, et les Français voient rouge !

http://www.contrepoints.org/2016/09/15/265830-capitaux-verts-francais-roug

jeudi 15 septembre 2016

L’humanité n’a jamais été aussi prospère qu’aujourd’hui

Audrey Duperron 
15 septembre 2016


Au cours de son histoire, l’humanité n’a jamais été aussi prospère qu’aujourd’hui. Tel est le message du livre “Progress: Ten Reasons to Look Forward to the Future” (“Progrès : Dix raisons d’attendre impatiemment le futur”) du journaliste suédois Johan Norberg.

L’auteur souligne que l’homme n’a jamais été la fois aussi riche, en aussi bonne santé, aussi libre, aussi en sécurité, aussi bien nourri et aussi bien éduqué. Et si nous faisons confiance à l’ingéniosité humaine, à la mondialisation et au marché libre, la situation de l’humanité ne peut que s’améliorer encore davantage, estime Norberg.

Il rappelle qu’autrefois, l’existence était brutale, difficile et courte pour la plupart des êtres humains. C’est le siècle des Lumières, puis la révolution industrielle, qui ont changé cet état des choses. Ainsi, au cours du premier quart du XIXe siècle, le produit intérieur brut (PIB) par tête de l’Europe occidentale équivalait à entre 1500 et 2000 dollars d’aujourd’hui. De nos jours, ce sont des chiffres que l’on ne trouve plus guère que dans des pays comme Haïti ou le Zimbabwe.

De même, près de la moitié de la population britannique vivait dans une situation qui serait aujourd’hui assimilée à de l’extrême pauvreté. Grâce à l’industrialisation, le PIB en Europe occidentale a été multiplié par 15 depuis 1820. Les pays en développement se sont enrichis à un rythme encore plus rapide.

L’espérance de vie et la faim

Dans les années 1830, l’espérance de vie en Europe de l’Ouest ne dépassait pas 33 ans. En fait, avant le début du XIXe siècle, aucun pays ne pouvait se targuer d’offrir une espérance de vie d’au moins 40 ans. La Suède n’a été déclarée exempte de famine il n’y a qu’un siècle ; en France, on a connu 16 famines nationales au cours du XVIIIe siècle.

La faim n’a pas encore été éradiquée du monde, et on déplore encore 600 000 décès liés à la famine depuis le début de ce siècle. Même si ce nombre est odieux, il représente moins de 2 % de ce qu’il était un siècle plus tôt, et de nos jours, les famines sont plus le résultat de conflits, que de mauvaises récoltes.

Les guerres et le terrorisme

En outre, l’humanité est devenue plus pacifique, et la fréquence des guerres a sensiblement baissé. Il faut se souvenir que les invasions mongoles du XIIIe siècle ont fait 40 millions de morts, sur une population totale de 500 millions d’âmes.

Le terrorisme est un problème inquiétant, mais beaucoup plus de gens meurent par noyade dans leur baignoire ou d’une chute dans les escaliers, que victimes d’attentats terroristes.

https://fr.express.live/2016/09/15/humanite-esperance-de-vie-richesse-sante-education/

mercredi 14 septembre 2016

Les avions magiques du 11-Septembre

https://www.youtube.com/watch?v=k9Vqg4xWMM4

à 2:12 Adam Shaw parle que l'une de ses amies a péri 'dans le 2è avion' !! Or, il lui ait impossible que de vrais avions puissent avoir une telle manœuvrabilité et ne sont que des hologrammes.
Comment peut-il alors affirmer que l'une de ses plus vieilles amies était à bord alors qu'elle est certainement morte ailleurs et disparue !

lundi 12 septembre 2016

Le honte Septembre de Mille-1

Nous avons TOUTES & TOUS pu assister durant notre existence à des informations merdiques dites 'officielles' sans commun accord avec la réalité que chacune et chacun a pu comprendre. Ainsi, malgré les PREUVES IRRÉFUTABLES, visuelles, sonores autant que constituelles/contextuelles ces présentations (pour enfants déficients voire irrécupérables) demeurent bien ancrées dans le 'cerveau' de quelques êtres !!!

C'est ainsi que: face au summum de l'intelligentsia que constitue le corps des scientifiques, ont été servies des anomalies/grossièretés/escroqueries-en-tous-genres afin d'en conduire les bestiaux serviteurs et dociles autant qu'imbéciles à l'abattoir qui les attend !

Et là... je ne parle pas de quelqu'un d'autre que vous !

Niveau culturel ZÉRO ! Voir des 'avions' en aluminium qui... traversent un mur-maître ainsi que des dizaines de poteaux verticaux en acier !!! Çà, c'est: 'Onze-Septembre' ! Voir des 'avions' qui tournent/virent/braquent à 90° a plus de 800 km/h, là, ce n'est possible qu'en jeux vidéos. 'Entendre' des 'passagers' d'avions téléphoner depuis leurs portables (alors qu'en 2001 n'existait AUCUNE possibilité de parler à distance sans pylône-relais à des milliers de kilomètres !!!) était inconcevable/impossible et... malgré tout (15 ANS APRÈS !!!!!) des cons-d'enculés-de-merde continuent à croire à ces balivernes d'attardés mentaux !!!

En faites-vous parties ? Faites le test:

Pensez-vous encore que 'The chef-suprême-président est des millions de fois plus intelligent que des millions de professeurs ??!' Bien-sûr que non ! (çà se saurait !!), alors, quand cet enculé vous dit (droit dans les yeux) que: la mer va monter (sur quoi ? Hahahaha !) suite à... la 'fonte des glaces' !!! sachant que: Quand la glace font elle PERD du volume et non en gagne, à quoi ou à qui pouvez-vous être comparé ? Quand ce même enculé vous dit que la mer va augmenter de volume alors que: Depuis des milliards d'années des milliards de kilomètres cubes d'eaux des fleuves, rivières & pluies se sont déversé dans les mers & océans SANS QUE LE NIVEAU NE S'ÉLÈVE !!!  à quoi ou à qui êtes-vous évalué ?? (HAHAHAHA !)

OÙ EST PASSE VOTRE CULTURE ???!

Avez-vous encore la force de réagir, de bouger votre 'boîte crânienne' ? Vous avez regardé la télé ? Des jeux de questions ? Des 'candidats' qui gagnent des millions ? (HAHAHAHA !) Êtes-vous plus intelligent(e) après ? Faites le test lorsque vous vous couchez le soir pour dormir: "Qu'ai-je appris aujourd'hui ?" (HAHAHAHA !). De quoi ai-je été instruit(e) en regardant/écoutant le 'Journal télévisé' (HAHAHAHAHA !) ?

TSS ! RIEN QUE DES MERDES ! Même pas capable de distinguer le vrai du faux !!! Même pas capable de réagir !!! ("Mais, qu'allons-nous laisser à nos enfants ?") HAHAHAHAHAHAHA !

Pourquoi bientôt il n'y aura plus d'eau ???! Et si je crache en l'air, qu'est-ce qui se passe ? Et si je pisse contre le vent ou chie par terre, va t-on vivre sur 'une montagne de merde' ?
Pourquoi ne suis-je pas assez intelligent(e) pour comprendre cela ??

Le '11 Septembre' (2001) il n'y avait PAS des avions mais des HOLOGRAMMES d'avions. Le '11 Septembre' (2001), il y a eu 3 tours démolies (la 1, la 2 et la 7) par des explosifs placés à l'intérieur. Le '11 Septembre' (2001) a été un prétexte pour accuser l'Irak (riche en pétrole comme la Libye) d'avoir des 'Armes à Destruction Massive' alors que les experts de TOUS les pays ont prouvé le contraire. Puis accusé 'Ben Laden' (ou pourquoi pas Napoléon ou Cléopatre ?) d'avoir détruit... les 3 tours à New-York + troué le 'Pentagone' avec un 'avion' qui a replié ses ailes pour rentrer ! HAHAHAHAHA ! et, un autre qui a atterrit... sans laisser de trace en pleine forêt !!! Çà alors !

samedi 10 septembre 2016

ABIGAIL BRESLIN - YOU SUCK

https://www.youtube.com/watch?v=VgW7JMUipXg

Pollution: 48.000 morts par an en France

Par  figaro 
Pauline Fréour - le 21/06/2016


Meurtriers invisibles, les polluants atmosphériques n'en sont pas moins redoutables. Une étude publiée ce mardi par l'agence Santé publique France évalue à au moins 48.000 le nombre de leurs victimes annuelles, soit 9% de la mortalité nationale. «Cela correspond à une réduction de l'espérance de vie de 2 ans chez les personnes âgées de 30 ans», traduit François Bourdillon, directeur général de la nouvelle agence sanitaire.

L'étude se base sur la concentration en particules fines dites «PM2,5», les plus petites répertoriées. Elles sont particulièrement néfastes car elles peuvent atteindre tous les organes du corps en rejoignant la circulation sanguine via les alvéoles pulmonaires, causant une inflammation chronique faisant le lit de maladies cardio-vasculaires, de cancers…

L'épidémiologiste Mathilde Pascal et son équipe ont mis au point un modèle théorique permettant de disposer de données locales même dans les régions où il n'existe pas de station de mesure de la qualité de l'air. Ils en ont tiré une carte de France de l'impact sanitaire de la pollution aux particules fines détaillée à 2 km près. Sans surprise, les villes les plus grandes (plus de 100.000 habitants) écopent du plus lourd fardeau: 15 mois d'espérance de vie perdue pour ces personnes, contre 10 mois pour les communes de moins de 100.000 habitants et 9 mois pour les zones rurales. L'activité humaine est la source principale de cette pollution: industrie, agriculture, transports, chauffage.

Quoique ces estimations soient légèrement supérieures aux précédentes (42.000 morts par an, selon l'étude européenne CAFE en 2005), «on reste dans le même ordre de grandeur», estiment les experts, qui ne voient pas d'évolution notable, en mieux ou en pire, ces dernières années.

Réduire les énergies fossiles

Étudier les seules particules fines pour en déduire l'impact de la pollution de l'air pourrait surprendre quand on sait que l'atmosphère comprend des milliers de composés chimiques et biologiques qui interagissent de façon complexe, mais la méthode est assumée. «Si l'on avait donné un chiffre pour plusieurs polluants, il aurait été tentant de les additionner, alors qu'on ignore dans quelle mesure ils se recoupent, explique Sylvia Medina, coordinatrice du programme Air et santé. Ce qui conduit à cette précision de Mathilde Pascal: «L'impact de la pollution est au moins de 48.000 morts par an, et probablement plus.»

Les experts espèrent que leur travail mobilisera les volontés politiques. Ils rappellent que la médiatisation des pics de pollution ne doit pas masquer que la très grande majorité (85 à 100%) des décès est le fait de la pollution quotidienne, même lorsqu'elle ne dépasse pas les seuils réglementaires. Les niveaux d'alerte diffèrent d'ailleurs selon les prescripteurs: la directive européenne 2020 le fixe à 20 microgrammes de PM2,5 par mètre cube, le Grenelle de l'environnement à 15, et l'Organisation mondiale de la santé à 10.

Pour Sylvia Medina, les actions collectives seront les plus efficaces. «Il faudrait réduire notre dépendance aux énergies fossiles», pointe-t-elle. Mais pour réduire le taux de certains polluants dans l'air, notamment des particules fines, il faut parfois agir sur les sources indirectes, rappelle Christian Seigneur, directeur du laboratoire Cerea sur la qualité de l'air, qui n'a pas participé à ces recherches. «En hiver, les PM2,5 émanent du chauffage et du trafic routier. Mais au printemps, elles sont le résultat de réactions entre des gaz précurseurs. C'est sur ces composés-là, les composés volatiles et les oxydes d'azote, qu'il faut agir. C'est un processus complexe mais que l'on connaît.»

Et si l'on parvenait à abaisser le niveau de PM2,5, que se passerait-il ? Si tout le territoire atteignait les performances des 5 % de villes françaises les moins polluées, les experts ont calculé que 34.500 décès seraient évités. Si l'on se contente de respecter les normes du Grenelle de l'environnement, 3000 personnes seront sauvées, contre 17 .700 si l'on retient les critères de l'OMS. Le moins efficace, car le moins contraignant, restant le cadre européen qui ne permet de gagner que 10 vies.

- voir clip sur site:

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/06/21/25114-pollution-48000-morts-par-an-france

vendredi 9 septembre 2016

Hollande appelle la France à «embrasser l'Islam"

par Tyler Durden
9 septembre 2016 13:50


Appelez juste un autre exemple de mauvais timing pour le président le plus impopulaire de l'histoire française.

Plus tôt aujourd'hui, le ministère français de l'Intérieur a annoncé que trois femmes arrêtées en relation avec une voiture chargée de bouteilles de gaz trouvés près de la cathédrale Notre Dame avaient prévu une attaque contre une station de chemin de fer Paris. «Une alerte a été émise à toutes les stations, mais ils avaient prévu d'attaquer la Gare de Lyon le jeudi," un responsable du ministère a déclaré vendredi.

Une voiture transportant des bonbonnes de gaz a été découverte près de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Selon NBC, l'officiel français a dit le plus jeune des trois femmes, une 19-year-old dont le père était le propriétaire de la voiture, avait écrit une lettre promettant allégeance à ISIS. La découverte de dimanche de la Peugeot 607 chargée de 7 bouteilles de gaz a déclenché une enquête sur le terrorisme et ravivé les craintes sur d'autres attaques dans un pays où les militants islamistes ont tué plus de 230 personnes depuis Janvier à 2015.

En outre, l'une des femmes a poignardé un agent de police lors de son arrestation avant d'être blessé par balle, ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré jeudi soir. «Ces trois femmes - âgés de 39, 23 et 19 ans - avaient été radicalisés, étaient fanatiques et étaient selon toute vraisemblance, la préparation, un acte de violence imminente," Cazeneuve a dit dans une déclaration télévisée.

Ironie du sort, quelques heures avant cette répression contre les «islamistes radicalisés», profondément impopulaire président français François Hollande a prononcé un discours jeudi, en disant que l'Islam peut coexister avec la laïcité, avertissant dans un discours considéré comme préparant le terrain pour une réélection que la lutte anti-terroriste ne doit pas saper les valeurs françaises. Alors que Hollande, qui n'a aucune chance de réélection, n'a pas encore annoncé s'il sera capable pour un second mandat de l'année prochaine, il est largement pressenti pour être candidat. Dans un plaidoyer passionné pour la tolérance, il a défendu la minorité musulmane du pays à la suite d'un débat au vitriol sur l'interdiction du maillot de bain burkini islamique.

Cité par l'AFP, Hollande a déclaré que «Rien dans l'idée de la laïcité est opposée à la pratique de l'islam en France, à condition qu'il respecte la loi." La laïcité n'a pas été une «religion d'État» à utiliser contre d'autres religions, il a dit dans le discours Paris, dénonçant la «stigmatisation des musulmans». Cependant, les maires dans environ 30 villes cet été cité lois laïques centenaires de la France dans l'interdiction de maillots de bain la tête aux pieds sur leurs plages, déclenchant un tollé. Plusieurs des villes plus tard révoqué les interdictions après la plus haute juridiction administrative de France a jugé qu'ils constituaient une violation «grave» des libertés fondamentales.

Hollande a rejeté les appels par les conservateurs, y compris son grand rival, l'ancien président Nicolas Sarkozy, pour l'Etat d'interdire les burkini, en disant qu'il serait «inconstitutionnelle». Demandé rhétoriquement si l'islam pourrait coexister avec la laïcité, comme le christianisme et le judaïsme, il a insisté: «Ma réponse est oui, certainement. «La question de la République doit répondre est: Est-il vraiment prêt à embrasser une religion qu'il ne pensait pas être ce gros il y a plus d'un siècle ? Là aussi, ma réponse est oui, certainement.

Dans un discours de grande envergure, l'un des présidents les plus impopulaires de l'histoire française "se jeter comme un gardien de la démocratie, résister à des appels à des lois plus répressives suite à une série d'attaques djihadistes qui ont laissé plus de 230 morts en France depuis Janvier à 2015. "

Pendant ce temps, dans une escalade apparemment incongrue avec le message de Hollande de "embrasser" l'Islam, le gouvernement a réagi à la menace en déployant des milliers de soldats pour patrouiller les rues comme indiqué précédemment, l'adoption d'une série de lois anti-terroristes et se prolongeant de manière répétée un état de urgence - mesures jugées insuffisantes par l'opposition conservatrice.

En fait, certains pourraient faire valoir que intentionnelle ou non, ce que le leader socialiste français a fait est de convertir France d'un pays démocratique dans un Etat policier à part entière.

Cela dit, les citoyens français umhappy avec Hollande ont une alternative familière: Sarkozy, qui a récemment annoncé une offre pour essayer de regagner la présidence lors des élections de l'année prochaine, a appelé à des radicaux soupçonnés d'être internés dans des camps. L'ancien président a répondu jeudi soir aux commentaires de Hollande, en disant que «la démocratie ne peut pas être faible. Nous sommes la France, nous ne pouvons pas accepter l'impuissance.

Sarkozy, se mettre en avant comme un fort contraste avec Hollande, a ajouté; «Je veux être président d'une République qui protégera le peuple français et qui va défendre la France. Hollande a averti que la France ne pouvait pas sacrifier ses valeurs fondamentales de liberté, d'égalité et de fraternité.

«La déclaration des droits de l'homme ne sont pas un vieux parchemin à être encadré et accroché dans les salles de réception, dit-il. «Est-ce que le Patriot Act et Guantanamo protègent les Américains de la (terroriste) menace? Non, dit-il, en déclarant: «La démocratie est notre arme.

Inutile de dire que Hollande est un cadavre politique: les sondages prédisent une raclée pour le 62-year-old socialiste s'il jette son chapeau dans le ring à nouveau après cinq années marquées par le chômage obstinément élevé et seulement timides tentatives de réforme. Un sondage publié mardi a montré qu'il ne se entre 11 et 15 % au premier tour de scrutin.

Ainsi, la seule vraie question est ce que Marine Le Pen, leader du Front national, et favori dans les sondages pour l'élection présidentielle 2017, pense. En fait, ce qu'elle pense est bien connu: sortir la France de l'euro, expulser les immigrants, et d'assurer une étape de plus est prise à la dissolution inévitable de l'Union européenne.

http://www.zerohedge.com/news/2016-09-09/hollande-urges-france-embrace-islam-hours-radicalized-fanatics-are-arrested-latest-t

jeudi 8 septembre 2016

Rêves ou réalité ?

Se foutre à poil n'est pas une question de religion (pudeur) ou d'exhibitionnisme malentendant (comme il existe des modérés et des intégristes/comme s'il pouvait y avoir des gens qui ne croient qu'un petit peu et des gens qui y croient beaucoup !!!) mais seulement de degrés de température autour de soi. Donc, ces discussions venimeuses destinées à soutenir l'esclavage de la dissimulation de son corps aux yeux des autres, n'ont pour but que celui de ranimer la haine des terroristes sur les gens normaux qui osent faire ce qu'ils veulent.

De tous temps, toutes les guerres ont été des guerres de religions et, actuellement - alors que les peuples avancés délaissent les lieux de culte - tout est fait pour provoquer la guerre en obligeant (transport payé + allocations pour y demeurer !!) des terroristes étrangers à migrer pour tuer celles et ceux qui ne connaissent pas leur mal de vivre en liberté ! C'est pourquoi, cette soumission à un monstre sanguinaire purement imaginaire (qui habiterait le ciel) et dont ils n'ont ni vu ni entendu !! n'est qu'une idée de meurtres venue de psychopathes qui pensent qu'en répandant le sang autour d'eux (quitte à y laisser leur vie !) ils rencontreront ce déséquilibré qu'ils souhaitent tant connaître !

Que dans l'ancien temps l'on ignorait les sciences du pourquoi la pluie tombe, le vent souffle et que la terre était plate est une chose dont on peut en excuser la faiblesse d'esprit mais, qu'au 20 ème comme au 21 ème siècle existent encore de ces handicapés - nous rend très introspectifs quant à la véritable politique de ceux qui les gouvernent !!

Ainsi, le 'pré-diagnostic', qui serait au travers de logiciels performants le summum de l'analyse, lancé à grands renfort de publicité pour en envahir les scanners, aurait-il omis de tenir compte (outre la morphologie de quelques-uns) de certaines tenues vestimentaires (camisoles de force !) comme des lieux de formation au terrorisme présent en tout pays !!! Çà alors !!

D'où l'interprétation très conflictuelle de la psychanalyse comme d'un 'troisième œil' ou d'un trou dont chacun en porte les conséquences.

mercredi 7 septembre 2016

«Il y a de quoi s'inquiéter : une grave crise économique est à l'horizon»

7 sept. 2016


Malgré les efforts des principaux producteurs de pétrole pour stabiliser les prix, il pourrait y avoir une autre grave crise économique dans quelques années. L'investisseur Jim Rogers nous livre ses réflexions sur l'avenir de l'économie mondiale.

Les prix du pétrole ont bondi le 5 septembre après la signature d’un accord entre la Russie et l’Arabie saoudite pour travailler à la stabilisation du marché. Les deux pays mettent en place un groupe de travail afin de soutenir les prix, qui se sont effondrés en 2014.

Jim Rogers est un investisseur américain et commentateur financier. Il est le cofondateur avec George Soros du Quantum Fund, professeur, écrivain, voyageur, créateur d'un indice sur les biens Rogers International Commodity Index (RICI).

RT : Que peuvent faire ces deux pays pour stabiliser les prix ?

Jim Rogers (J. R.) : Les Saoudiens ont clairement fait comprendre qu’ils ne voulaient pas réduire la production, et, à mon avis, ils ont raison. Je ne suis pas saoudien, je ne peux pas donc leur dire quoi faire. Les Russes veulent réduire la production, mais je ne le ferais pas. Je laisserais le marché s’autoréguler. Cela prend un certain temps, mais les producteurs à charges élevées ferment leurs portes et quittent le business. Vous obligez l'exploration à coût élevé à s'arrêter. Il n’y a pas de recherche. Les budgets de recherche sont réduits de 90 %. Cela signifie qu'en fin de compte il n'y aura pas d'approvisionnement en pétrole et que les prix grimperont en flèche à nouveau. A quoi bon vendre le pétrole à bas prix, si on peut attendre et le vendre plus tard ?

L'Arabie saoudite n'a presque plus d'argent, comme d'autres

RT : On essaie de stabiliser le marché pétrolier. Nombre de pays discutent de la possibilité de geler la production. Mais s'ils le font jusqu'au niveau de l'été, le marché serait toujours inondé et les prix resteraient bas, c'est bien cela ?

J. R. : Oui, c'est ce que j'allais dire. A quoi bon s'inquiéter ? [Mieux vaut] laisser le marché se débrouiller lui-même. Le marché se débrouille lui-même. Les sables bitumineux canadiens ne peuvent pas rapporter de l’argent dès maintenant. La fracturation hydraulique en Amérique non plus. Ceux qui font du forage en profondeur ne peuvent pas rapporter de l'argent. Les budgets s'épuisent. Prenez votre temps, soyez patients.

Lire aussi
L’Arabie saoudite met la main sur la région comme une famille mafieuse

RT : La Russie a été sévèrement touchée par la chute des prix, mais l'Arabie saoudite semble désormais vouloir revenir à une situation normale. Qu'est-ce qui pousse Riyad à prendre ces mesures à présent ?

J. R. : L'Arabie saoudite n'a presque plus d'argent, comme d'autres. Vous savez peut-être qu'elle a été récemment obligée d‘emprunter d'énormes sommes d’argent. Ils ont un budget gigantesque. Ils ont beaucoup de gens à payer en Arabie saoudite... Mais c'est bien, parce qu'en fin de compte cela oblige le marché à s'adapter. Entre temps, l'Arabie saoudite souffre, le Venezuela, la Nigeria, le Kazakhstan, le Russie, tous en souffrent. Mais ce n'est pas pour toujours.

Le Bahreïn es un intermédiaire pour les Saoudiens, on sait bien qu'il est dans le même lit que les Saoudiens

RT : Certains pensent que la baisse de prix du pétrole est une guerre contre les BRICS. Tous ses membres sont-ils en grande difficulté ?

J. R. : Ce n'est pas une guerre contre les BRICS. Que les prix soient bas est une bonne nouvelle pour la Chine et l'Inde. Il est faux de dire qu’ils sont tous en difficultés.

RT : Le roi du Bahreïn est venu à Moscou pour des négociations avec le président Poutine. Le Bahreïn est un grand producteur du pétrole. Vous-attendez-vous à ce que des accords soient conclus lors de ces négociations ?

J. R. : Non, le Bahreïn n'est pas un grand producteur, ils ont un peu de pétrole, mais il vient à manquer. C'est peut-être un intermédiaire pour les Saoudiens. On sait bien qu'il est dans le même lit que les Saoudiens, donc c'est peut-être cela qu'il fait.

Nous allons tous payer un prix horrible pour l’argent artificiel en provenance des Etats-Unis et d'autres banques centrales
RT : Certains pays essaient aujourd'hui de s'éloigner du pétrodollar. Qu'en pensez-vous ?

J. R. : Achetez des roubles. Moi, j'ai des roubles - je ne cache rien. Pour moi, le rouble a déjà touché le fond ; le pétrole le touche aussi, c'est compliqué, mais je préfère acheter des roubles que n’importe quelle monnaie aujourd'hui.

RT : Beaucoup de gens évoquent une large crise économique qui se profilerait à l’horizon. Est-ce vraisemblable ?

J. R. : Vous devriez être très inquiet. Il va y avoir une crise économique grave dans un ou deux ans. Nous allons tous payer un prix horrible pour l’argent artificiel en provenance des Etats-Unis et d'autres banques centrales. Nous allons tous avoir un énorme problème. Il y a très certainement de quoi s'inquiéter.

Lire aussi : Chef de la diplomatie saoudienne : l’Arabie saoudite ne politise pas la question du pétrole

https://francais.rt.com/opinions/26016-crise-economique-horizon

lundi 5 septembre 2016

La mondialisation ne se fera JAMAIS !

L'intelligence dépend de la physique - et non DU physique où les grosses têtes (et les petits suisses ?!) auraient plus de savoir ! - de la gravité terrestre d'une part, de la physique du déplacement (rotation) de la Terre ainsi que d'autre part de la physique climatologique. C'est ainsi que se sont construits les peuples ici ou là de notre planète avec leurs différences régionales. C'est pourquoi celui qui habite Galveston au Sud du Texas n'aura pas les mêmes constructions intelligencielles que celui de Dallas ou San Angelo comme celui de Los Angeles et celui de Miami ou, (en France:), les provençaux différents des alsaciens ou des bretons comme des parisiens.
Cela s'est vu chez les immigrés nords-africains des années 60 qui aujourd'hui mangent du porc et boivent du vin et s'habillent 'à la française', comme le français qui peu à peu épousera l'esprit africain s'il part vivre en Côte d'Ivoire ou à Madagascar.

Ce comportement n'est pas réservé qu'aux humains puisqu'il ne suffit pas d'arracher une vigne à Bordeaux et de la planter à Aix-en-Provence pour avoir 'un vin de Bordeaux' ! Donc, même s'il s'agit bien du même cépage il se comportera autrement dans une région plutôt que dans une autre comme il existe aussi des micro-climats régionaux qui différencient les vins.

C'est pourquoi (et c'est pour dire), la 'mondialisation' (entendez par là tous pareils comme des appareils) ne se fera JAMAIS !

Et c'est aussi pourquoi comme 'l'esprit de clocher' qui touche chacun et chacune d'entre-nous, il y a le retour aux sources propres aux poissons qui vont pondre leurs œufs là où ils sont nés comme le font aussi les oiseaux migrateurs qui ne sont que des touristes arrivés en un pays lointain "Ôh que c'est beau ! C'est le plus beau pays du monde !" oui mais voilà, passé 15 jours ou un mois après... ils retournent chez eux !!! Hahahaha !

C'est pourquoi des petits cons d'étrangers qui - arrivés dans un pays - veulent le refaire à leur façon, ils feront comme les autres autochtones passé un certain temps plus tard !

Mises à part ces constatations que tout le monde peut faire, il y a les phénomènes de modes où ne sont disponibles que les modèles désignés par les magasiners et non par la clientèle, comme ceux entretenus par la religion et autres dictatures prenant prétexte de 'révolution' pour imposer leur despotisme.

Il ne faut donc se fier aux apparences qui diraient de vouloir 'refaire le monde à son idée' comme d'entretenir des sentiments de distributeur de billets de mille qui passe forcément... par le contribuable !

dimanche 4 septembre 2016

Des OGMs au climat en passant par les vaccins …

 le 4 septembre 2016


Un climat d’inquisition et de chasse aux sorcières se met progressivement en place aux USA pour tenter de réduire au silence tous les dissidents à la cause écologiste. L’organisation US Right To Know, (USRTK) qui peut se traduire en français par « nous avons le droit de savoir » bien que cette interprétation soit de mon cru et j’en prends la pleine responsabilité, a pris le taureau par les cornes en assignant devant les tribunaux l’ensemble du Département de Biotechnologie de l’Université de Californie à Davis (voir le lien) sous couvert de la loi de liberté de l’information (Freedom of Information Act) afin d’avoir accès aux dossiers d’une dizaine d’universitaires de haut rang pour prouver qu’ils ont des liens avec la firme Monsanto dans le cadre de leurs programmes de recherche liés aux plantes génétiquement modifiées. Le but on ne peut plus évident d’USRTK est de prouver sur la place publique que ces chercheurs de très haut niveau travaillent main dans la main avec l’industrie et qu’il est impératif de discréditer leur travail et leur réputation.

Le Guardian avait déjà tiré la sonnette d’alarme en 2015 à ce sujet en dénonçant (voir le lien) les agissements obscurs de ce groupe de lobbying qui amalgame les OGMs, le climat et les vaccins … sous le prétexte que le droit de savoir (Freedom of Information Act) l’autorise à ordonner des investigations judiciaires dans le seul but de discréditer des institutions académiques de réputation mondiale. L’UC Davis est en effet l’Université leader mondial dans le domaine de la biologie végétale et pas seulement en ce qui concerne les plantes génétiquement modifiées.

La stratégie utilisée au cours des années 1990 pour culpabiliser et rançonner au passage l’industrie du tabac est utilisée maintenant d’une manière encore plus agressive contre des universitaires honnêtes et intègres sous prétexte qu’ils développent des OGMs dans le cadre d’une collaboration avec l’industrie privée, en l’occurence Monsanto.

Si on entre dans le détail de cette opération de chasse aux sorcières USRTK est financé en grande partie par des consommateurs gogos membres d’une autre espèce de secte, l’OCA (Organic Consumers Association) qui prône l’alimentation « vegan » pour préserver le climat et des traitements naturels contre le virus Zika. USRTK prêche également ouvertement contre la dangerosité des vaccins qui, selon ses « experts » provoque l’apparition de l’autisme chez les enfants. Pour les adeptes de ces sectes extravagantes – et il en existe en Europe, y compris en France et en Belgique – la grippe peut parfaitement être traitée par l’homéopathie ! Ben voyons …

La Fondation Westreich (voir le lien), également sponsor d’USRTK, amalgame tout et n’importe quoi pour semer le doute au sujet de la science et de la médecine sans jamais apporter de preuves scientifiquement reconnues des allégations formulées dans sa propagande. On baigne donc, du moins aux USA, dans le mensonge institutionnalisé et reconnu par les lois. Et ce ne sont pas seulement les OGMs, le climat, le gaz carbonique ou les vaccins qui sont concernés mais aussi le vol MH17, les gaz utilisés par Assad, les armes de destruction massive de Saddam Hussein et le bellicisme de Poutine. Ce ne sont plus des faits tangibles qui orientent la politique et l’économie de ce pays mais le mensonge organisé à tous les niveaux sociétaux. Triste image d’un pays !

Source : Communication de Mark Lynas

http://www.davisenterprise.com/local-news/ucd/anti-gmo-group-sues-ucd-over-public-records-requests/

https://www.theguardian.com/environment/2015/mar/09/gm-opponents-are-science-deniers

http://thewestreichfoundation.org/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/09/04/des-ogms-au-climat-en-passant-par-les-vaccins/

samedi 3 septembre 2016

ULTIMATE ENDGAME - ABIGAIL BRESLIN

https://www.youtube.com/watch?v=UCSRbFQnmVw
Un chef-d'oeuvre du cinéma. Scénario, scènes, éclairage et perfection de jouer pour chacun. Bravo à Abigail Breslin pour sa formidable prestation et à Mark H. Young pour le scénario.
- Film tourné en 2013 à Plaquemine (LA) à 30 km au Sud de Bâton Rouge.