- ENTREE de SECOURS -



lundi 29 février 2016

L'or-dure pas toujours !


Depuis toujours, les 'Dirigeants' savaient qu'un jour il n'y aurait plus d'or pour tout le monde et que, malgré que les machines les plus perfectionnées pour aller le creuser/le chercher jusqu'à -3000 m puissent tracer des 'perspectives réjouissantes', ce minerai aurait une limite existentielle.
.
C'est ainsi que les 'Directeurs exclusifs des soutes' étaient les seuls escrocs habilités à descendre pour constater et remonter pour dire s'il y en avait ou pas ! Mais, cette tricherie a ses limites et, lorsqu'un pays doit payer en or (et non en tungstène ! ou en 'monnaie-papier du pays ! Hahahaha !), il se trouve vite coincé à devoir inventer que l'or... heu... "Il a été loué !" !! "Voilà ! Il a été loué et donc - effectivement - il n'est plus là mais: il va revenir !" HAHAHAHA !
.
Mais, comme rien ne peut remplacer ce minerai désormais rare (cube mondial de 20,50 m d'arête), les escrocs ont donc décidé d'accuser des terroristes de se servir de monnaie-papier pour acheter des armes ! (afin de ne laisser aucune trace ! Hahahaha !) et que, il suffirait de supprimer la monnaie-papier pour qu'il ne puisse plus y avoir de vente/achat d'armes ! Sauf que... sauf que les terroristes peuvent encore payer en or ! Et l'or, est la SEULE monnaie internationale acceptée par TOUT LE MONDE !
.
Et aussi que les terroristes ne sont rien de moins que des agents de l'Etat qui font des attentats pour faire passer des lois anti-armes-chez-soi-pour-se-défendre !
.
Et donc, en lançant l'argent-électrique où les transactions passeront forcément par des cartes bancaires, n'importe qui au monde pourra inscrire une suite plus ou moins longue de zéros sur son ordinateur de banque pour être riche, très riche, très très riche ou... d'un coup très pauvre ! Hahahaha !
.
C'est-à-dire qu'il suffit de supprimer la référence Valeur pour que l'argent électrique circule comme en étant une !!!
.
De sorte que: seuls les riches ont le pouvoir d'être riches en s'inventant des milliards de milliards sur ordinateurs et que, les autres, n'auront que de 'l'argent' confisqué pour payer des impôts et des taxes diverses très diverses pour demeurer pauvre ad-vitam éternam !
.
Ainsi, l'application de taux négatif à l'épargne pour éviter que des comptes en banque ne dorment ou soient rétribués, favoriserait les dépenses afin de faire marcher le commerce, c'est ainsi qu'après l'arrivée des 'frais bancaires' ! l'on verra donc arriver les taux négatifs qui feront que TOUS auront une diminution de salaire et, que cette régression sera de plus en plus grande !
.
C'est pourquoi, si certains pays s'amusent à cette escroquerie monumentale, elle n'est - ouf ! - pas internationale et, il y a donc encore des pays honnêtes qui ont de l'or honnêtement gagné et que donc, seule leur monnaie papier a encore de la valeur. (Vous voyez de qui je veux parler ?).
.
D'où le conseil surtout à retenir: N'achetez JAMAIS de l'or en banques car, vous devez remplir des formulaires d'identification pour que le jour arrivé de la confiscation, les agents armés entrent chez vous pour chercher ce qui leur appartient ! Et c'est le pourquoi 2 mondes se dessinent actuellement: d'un côté l'argent électrique des esclaves et, de l'autre l'argent honnête qui a une valeur reconnue
.
Donc: Vous vendez tout, achetez un bateau et mettez les voiles ! Arrivé à destination vous pourrez toujours le revendre ou l'échanger contre ce qui vous tentera le plus dans ce pays lointain.
.
"Où aller ?" Dans tous les pays déconseillés autour de vous ! Car, se sont des pays modèles qui s'en sortent le mieux !
.
Bonne route !

samedi 27 février 2016

Vaccination : une tragédie humaine

Un extrait absolument sine qua non de l'émission "Complément d'enquête" sur les vaccins diffusée ce jeudi 25 février dernier sur France 2.
.

vendredi 26 février 2016

Rencontrez le fonds climatique vert

24 février 2016,
par James Corbett
.
Accès rapide : quelle est la première chose que vous retenir sur la Conférence climat à Paris en décembre dernier ?
.
Résolution absurde des astrologues de la météo pour contrôler le degré d'élévation de la température du monde connaîtra au cours du prochain siècle ?
.
Les politiciens épatent la galerie où sont fraîchement mortes les victimes de leurs dernieres sous fausse bannière de proclamer que leurs bêtises de réchauffement global était une réprimande « puissante » de leur armée de terreur proxy en Syrie ?
.
L'hypocrisie prévisible (mais non moins vomir induisant) des célébrités jetset descendant sur Paris dans leurs jets privés et les flottes de limousine pour dîner sur repas banquet des chefs étoilés Michelin avant les cours magistraux de l'humanité sur la façon dont nous aurons tous à resserrer nos ceintures pour la nouvelle austérité climatique ?
.
Bien sûr, c'est ce que vous vous souvenez. Parce que c'est ce que vous êtes censé se souvenir. Aussi longtemps que vous jamais à coup d'oeil sous le capot, ne jamais soulever le couvercle pour vérifier ce qui se trouve dans les documents TOC21, ils sont parfaitement heureux pour le radotage habituel sur l'enregistrement de la planète pour être imprimé dans la presse traditionnelle. Ils sont parfaitement heureux pour la presse progressiste imprimer les bêtises habituelles, déplorant le fait qu'il n'existe pas une forte assez globale du gouvernement pour nous sauver des démons de la météo. Ils sont même heureux pour les dissidents à démystifier la science imparfaite et souligner les hypocrisies et fustiger les déclarations politiques stupides parce que toutes ces choses ne manquez le cœur du problème.
.
Au cœur de la question (pour ceux qui en ont besoin élaboré) est la suivante : l'avenir de $ 90 billions d'investissements dans les infrastructures énergétiques et le marché obligataire $ 1 billion vert et le marché d'échange de carbone de multimillionnaires et le $ 391 milliards (et croissante) industrie de la finance climatique est dans la balance.
.
Bien sûr, il le fait. Quoi d'autre, explique la convergence d'intérêts dans les organisations, les structures et les mécanismes d'une gouvernance mondiale qui offre le récit magique thermostat mondial ?
.
C'est pourquoi Enron et Goldman Sachs, a lancé l'émission arnaque (cette - surprise, surprise ! - est une fraude complète et totale de haut en bas).
.
C'est pourquoi General Electric, DuPont, Johnson & Johnson, Pepsi, Siemens, AIG et une foule d'autres entreprises de Fortune 500/CFR rejoint BP, ConocoPhillips, GM et une foule d'autres sociétés d'oiligarch comme membres fondateurs du US Climate Action Partnership dont « Blueprint for Action législative » est devenu l'épine dorsale du projet de loi Waxman-Markey adossés à Wall Street de 2009.
.
C'est pourquoi les Rockefeller et les Rothschild est à l'avant-garde de l'hystérie climatique.
.
C'est pourquoi plus de 400 investisseurs institutionnels mondiaux d'une valeur de plus $ 25 billions ont décidé d'encaisser sur le bonanza avec leur « plate-forme d'investissement pour les Actions climatiques. »
.
Zut, c'est pourquoi EDF, Engie, Air France, Renault, BNP Paribas et une foule d'autres sociétés d'oiligarch aux pieds 20 % de la facture pour la Conférence de Paris elle-même (et pourquoi le gouvernement français se penche en arrière à souligner leurs lettres de créance « vert »).
.
Prendre un seul élément structurel de l'escroquerie de climat : le fonds climatique vert. Jamais entendu parler de lui ? Rien d'étonnant. C'est juste la facilité par laquelle l'ONU est censée être compensation $ 100 milliards climat dollars par an d'ici la fin de la décennie. C'est vrai: $ 100 milliards par an. Chaque année.
.
Le Fonds a été créé à l'édition 2010 de la Conférence climat des Nations Unies (COP16) au Mexique, dans l'ordre "de"soutenir des actions concrètes d'atténuation par les pays en développement qui sont mises en œuvre de manière transparente, qui est UN novlangue pour "créer un creux sans fond de porc pour les kleptocrates corrompus, les bureaucrates, les kakistocrats et les tyrans à siphonner avant entonnage quelques pièces de monnaie dans certains projets de sous-traitants". Et il se vante qu'il représente « une forme nouvelle et équitable de la gouvernance mondiale pour répondre au défi mondial du changement climatique » dont vous avez guère besoin du décodeur mondialiste pour comprendre. Le Fonds a son siège à la Songdo Business District d'Incheon, Corée du Sud, parce que Korean Secrétaire général de l'ONU et le Président de la Banque mondiale probablement juste ont jeté des fléchettes sur une carte (puisque, comme nous le savons, népotisme politique flagrant n'arrive jamais à ces institutions).
.
Même la plus grands supporters de la caisse sont critiquant la « manière transparente » il gère son premier déboursement. Le Fonds soutient avant d'approuver $ 6,2 millions pour un programme de résilience péruvienne de zones humides, il a consulté les communautés autochtones, mais il n'y a aucune vérification qu'il a jamais eu lieu. Pire encore, les détails des projets il a décidé de financer jusqu'à présent n'ont pas été publiquement libéré, les documents de la DDP (et dans les deux cas, qu'un résumé).
.
Mais pour ceux qui croient encore cet argent est géré par les anges avec rien d'autre que l'intérêt de l'humanité à l'esprit, note ce passage de l'article de Nature sur shadiness de la Caisse :
.
« Pour certains, c'est une autre question litigieuse que la GCF coule son argent principalement par le biais des organisations internationales, telles que des banques privées ou multilatérales comme la Banque mondiale et de la Deutsche Bank, au lieu d'envoyer directement aux institutions des pays en développement où les projets sont en cours. »
.
Pour certains ? Tu veux dire, pour les gens avec leur tête vissée sur les épaules ?
.
Oh et le pulseur ? Directeur exécutif du fonds se trouve être un banquier d'affaires ex-Citibank. Qui aurait thunk il ?
.
Oui, l'escroquerie climatique planétaire est bien avancée, présentée par les mêmes gens dignes de confiance dans le secteur bancaire et dans le Fortune 500 / CFR / jetset mondialiste qui ont été de direction nous, dans l'heureux, économiques, politiques et environnementaux que les conditions dont nous jouissons aujourd'hui...
.
... oh, attendez...
.
S'il n'y a aucune lueur d'espoir dans tout cela c'est que, jusqu'à présent, le Fonds a seulement réussi à soulever un peu plus de $ 10 milliards dans les engagements pris par les pays développés. Et même que c'est un nombre gonflé qui comprend les $ 3 milliards dont Obama a fait un grand spectacle de nantissement en 2014, mais jusqu'à présent n'a pas effectivement livrés. C'est un long chemin à parcourir pour arriver à cette marque de $ 100 milliards par an, qu'ils sont dans l'espoir d'atteindre d'ici à 2020.
.
Ne vous sentez pas trop désolé pour les mondialistes, cependant. Leur jeu est une guerre d'usure et tant que les gens continuent d'acheter dans le récit que tout cet argent va aider les pauvres et les opprimés (par la voie de l'ONU et la Banque mondiale et de leurs institutions financières de Wall Street de copinage entreprise) alors ce n'est qu'une question de temps avant que cette paroi mince se transforme de copinage climatique se transforme en la cale pleine de kleptocratie global.
.

jeudi 25 février 2016

Fonctionnaire ou producteur artisan de matières premières nobles ? A vous de choisir ! Je vous propose 4 idées

Charles Dereeper .Mise en ligne le : mercredi, 24 février 2016 17:38
.
Quoi produire en France qui est rare et qui se vend pour un an de salaire ?

Bon, je ne vais pas vous revéler aujourd'hui le grand secret du siècle, mais je dois confesser que j'ai toujours été fasciné par les matières premières rares et luxueuses.

Ceux qui les produisent accèdent à une forme de rente.
Et par les temps qui courent, vous le savez tous comme moi, la rente est aussi rare que précieuse.

En 1 je mettrais la truffe

L'une des plus grosses truffes s'est vendue à 330.000$, ce qui est une somme fort respectable...

Vous pouvez lire l'histoire ici

Les prix de la truffe varient mais on parle de 20.000$ les 100g. Ce qui correspond à une année de salaire médian en France.

Comme j'aime bien les questions dérangeantes, je vais poser le débat clairement...

Vaut il mieux travailler un an dans un boulot un peu merdique ? Ou vaut il mieux chercher pendant un an 100g de truffes ?

Perso, vous vous doutez de ma réponse...
Le seul danger dans ce plan, c'est qu'on parvienne à cultiver massivement la truffe. Et là, la rareté disparaît tandis que les prix de vente s'écrouleront...truffles

En 2 je mettrais le safran

Le safran est ultra exigeant à fabriquer. C'est du luxe. Il faut 80.000 fleurs pour récupérer 1 pound.

Il faut 2,2 pound pour faire 1 kilo. Donc presque 200.000 fleurs pour cracher 1 kilo de safran qui se vend autour de 30.000€.

Là aussi, je reviens vers vous avec mes questions à la con... mais que préférez vous ?

Bosser un an comme fonctionnaire dans une administration débile à remplir des documents sans fin qu'un ordinateur muni d'intelligence artificielle va bientôt pouvoir faire 10 fois plus vite ?

Ou produire avec amour 1 seul petit kilo d'une belle matière première ?

Regardez ici les photos d'un producteur
Hum c'est beau les fleurs. Moi je choisis les fleurs...safran

En 3 je mettrais forcément le caviar

Je n'aime pas au goût, mais j'ai toujours eu un faible pour le bruit des billets de banque dans mes mains...

Si les gens sont prêts à payer autant pour ce truc, pourquoi ne pas en produire. Fournir aux autres ce qu'ils veulent sans les juger, c'est quand même la base de l'indépendance financière non ?

Le poisson est devenu une espèce protégée. Donc, c'est plutôt dur de produire du caviar en mode sauvage (à moins d'avoir beaucoup de fusils ou pas mal d'euros pour corrompre les mecs du coin)

On est donc arrivé à faire de l'aquaculture.

La plus grosse ferme est située aux Emirates en mode aquaculture.

A noter que les hommes ont montré à nouveau toutes leurs idioties. Il y a 20 ans, la mer caspienne sortait 1000 tonnes de caviar sauvage. Aujourd'hui, il semblerait qu'on soit à entre 5 et 10 tonnes par an.

C'est ce qui s'appelle de la belle gestion durable... version communisme... quand je dis que le communisme rend idiot, hein, finalement, il va bien falloir se rendre à l'évidence...

Au niveau des prix, le kilo oscille entre 1000 et 7000 euros en fonction de la qualité. Les caviars sauvages les plus chers dépassent allègrement les 25.000$ le kilo.
J'aurais aimé donc vous sortir à nouveau ma petite phrase fétiche, mais là, franchement, cela aurait été abusé. Qui peut prétendre produire 1 seul kilo de caviar sauvage ?caviar

Il faut au moins 10 kilos de caviar d'élevage, sans compter les frais de production pour obtenir un an de salaire. Bon en même temps, vaut mieux prendre soin de poisson que de se taper des formulaires à la con du matin au soir non ?Hahahahahahaaa et pof. Une de plus dans l'oeil de mes copains fonctionnaires.Bon Dereeper, c'est pas un papier politique là. C'est un édito sur comment faire du pognon avec des ressources naturelles nobles... pffff, je m'échauffe et je m'égare !Juste pour revenir à cette histoire de caviar, je n'aime pas trop ce marché, car plus on va investir dans les fermes, plus la quantité de production peut être augmentée et plus il y a un risque à la baisse sur les prix. La barrière de concurrence naturelle a un peu sauté, et ça PAPA WARREN BUFFET, il est formel. Pas touche. Business qui pue ! Donc, en terme de risques, le caviar vaut toujours mieux que fonctionnaire remplacé par un ordi à intelligence artificielle, mais c'est moins bien que le safran ou la truffle !

Là, voilà. J'ai exprimé le risque en le classifiant (du bon boulot qui rend service à mes lecteurs)

AAA (triple A) pour le safran et la truffe

BBB (triple B) pour le caviar d'aquaculture

CCC (donc junk bonds) pour fonctionnaire de base

Autant dire qu'on peut monter un produit structuré à refourguer à la BCE. On prend un fonctionnaire qu'on package avec 200 grammes de safran et 500g de caviar d'élevage et on balance le tout à la BCE qui va racheter cela comme un actif de qualité de source italienne hahahahahaha.
Putain, je me la touche en finance moderne. Je suis devenu un vrai petit banquier central moi... Je ne comprends même pas que la BCE ne m'est pas encore envoyée une demande de recrutement !bce1

Après donc, en 4 je mettrais une idée saugrenue : on peut chercher des météorites.

Cela a l'air olé olé, mais laissez moi vous parler des chiffres.

50.000 météorites sont tombées historiquement sur terre (barrière de concurrence, donc WARREN BUFFET, il nous donne sa bénédiction). 1600 juste aux USA.

J'ai lu un article récemment qui m'a halluciné.
Les prix varient de 1 à 200$ le gramme. Pour un machin qui est tombé du ciel et que vous avez ramassé.meteorite-pallasite

Donc là, la question reste d'actualité : vaut il mieux marcher pendant un an les yeux par terre avec le dernier scanner à métaux dans la poche et ramasser de la météorite ou tamponner des papiers à la con tous les jours ?

Ha j'ai du mal. Il faut se montrer beau joueur.

D'un côté, marcher pendant un an à l'air libre ne peut que faire du bien au niveau de la forme et de la santé, mais de l'autre, je crois quand même qu'il vaut mieux tamponner du papier à la con dans une administration quelconque d'attardés mentaux. Le rendement risque en pognon sera quand même meilleur !

C'est beau hein ? Je termine cet édito en recommandant de devenir fonctionnaire. Si avec tout ça, vous ne dîtes pas que Charles Dereeper fait preuve d'une belle ouverture d'esprit, ba, c'est que vous zêtes aveugle, pfffff !
Charles Dereeper
.
PS : on me signale un autre produit à surveiller et à cultiver en aquaculture après études de faisabilité. Les ormeaux de Bretagne. Il semblerait que les chinois en raffolent. Il y a 6 ormeaux par kilo, à 50€ le kilo. Pour obtenir un an de salaire, il faut donc 3000 ormeaux.
ormeaux pour chinois

Vous l'aurez compris, le but de cet article n'est pas de casser inutilement du fonctionnaire français, mais de faire réfléchir à l'idée qu'un an de travail, c'est très long et qu'il est souvent beaucoup plus facile d'obtenir les 20 ou 25.000€ de salaire annuel en produisant quelque chose qui a de la valeur plutôt qu'en vendant son temps de travail. Il suffit juste de ne pas avoir peur, de cerner les besoins des humains et d'ajuster le tir au niveau de la production par rapport aux coûts et aux contraintes.
.

PS : si vous avez envie de bosser sur des secteurs moins casse gueules que fonctionnaire voué à disparaître à cause des ordis ou des activités de pleine air,
je vous rappelle que ma formation 5 tendances est ici.
Code promo valable 5 jours pour obtenir -20% : ilfautenfermercharles
.

mercredi 24 février 2016

Crise climatique : Quand Bill Gates se prend pour Al Gore



Capture d’écran 2016-02-23 à 13.29.53.png
Les 12 juillet et 29 septembre 2015 j’ai laissé sur ce blog des billets précisant la prise de position de Bill Gates sur l’avenir énergétique de la planète et ses investissements dans la R&D pour promouvoir une énergie nucléaire sécurisée et à un prix abordable. Dans sa récente lettre annuelle Bill Gates reprend ses arguments tout en avouant haut et fort qu’il est un climato-alarmiste convaincu. Pour lui, comme pour Al Gore qui fut le promoteur de la théorie de l’effet de serre du gazcarbonique, ce gazcarbonique, émis pour produire de l’électricité avec des combustibles carbonés fossiles doit être drastiquement réduit afin d’éviter une catastrophe climatique. L’argumentation de Bill Gates, présentée à des élèves d’un lycée du Kentucky, se résume en une équation :
Capture d’écran 2016-02-23 à 12.28.08.png
P est la population mondiale qui devrait selon les prévisions (encore des prévisions onusiennes …) atteindre plus de 9 milliards en 2050. Inutile de préciser que le facteur P continuera donc à croître à moins que le Machin onusien ne prenne des mesures malthusiennes contraignantes à l’échelle planétaire, ce qui est encore et fort heureusement improbable.
S représente les services dont nous pouvons disposer comme par exemple – selon Bill Gates – la nourriture, les vêtements, l’électricité, le chauffage, les maisons, les réfrigérateurs, les voitures, la télévision, les brosses à dent et les albums de bandes dessinées. Difficile d’imaginer que le facteur S diminue puisque les pays « pauvres » (selon le richissime Bill Gates) aspirent à un développement et très légitimement à l’accès à ces services. Or la disponibilité en tous ces services dépend évidemment de la disponibilité en énergie …
.
Sans énergie E il sera impossible de produire tous ces services. En dehors de l’énergie hydraulique, de l’énergie nucléaire, des éoliennes et des panneaux photovoltaïques cette énergie dépend essentiellement (plus de 80 %) du carbone C. Certes il est probable qu’on puisse améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’énergie comme par exemple en isolant les logements, en promouvant les voitures électriques ou en limitant l’usage des conditionneurs d’air ou des appareils de chauffage, mais ces actions ne représenteront jamais que quelques points de pourcentage de diminution.
.
Comme toute équation mathématique, si l’un des termes P, S, E ou C est égal à zéro alors il n’y aura plus d’émission de gazcarbonique, et le « climat sera sauvé », toujours selon Bill Gates. Puisque les termes P, S et E ne peuvent pas tendre vers zéro, alors la seule solution est de réduire le terme C jusqu’à ce qu’il devienne égal à zéro. La conclusion de Bill Gates est limpide il faudra réaliser des progrès considérables pour ne plus utiliser d’énergie fossile carbonée avant la fin de ce siècle et ainsi ne plus rejeter dans l’atmosphère ce vilain gaz mortel pour le climat.
Pour Bill Gates il faut que l’humanité toute entière réalise donc un « miracle énergétique » comme le furent les ordinateurs (ce qui lui a permis de s’enrichir « miraculeusement ») le vaccin contre la polio ou le téléphone portable (qui a aussi miraculeusement enrichi Bill Gates). Sans le déclarer explicitement dans sa lettre annuelle, Bill Gates prêche pour sa propre église, l’énergie nucléaire, car pour lui, le problème des énergies renouvelables, nommément le stockage, ne pourra pas être résolu à grande échelle avant longtemps. Or pour Bill gates, sacré Bill ! le temps passe et plus le temps passe plus on émet de gazcarbonique, et plus le climat va se réchauffer et plus on aura besoin de conditionneurs d’air …
Capture d’écran 2016-02-23 à 14.55.22.png
Dans la lettre de Bill et Melinda, Madame Gates enfonce le clou en dissertant de la différence entre les « genres », comprenez entre les femmes et les hommes. Juste ce graphique justifiant ses actions humanitaires en particulier en Afrique et en Asie :
Source et illustrations : https://www.gatesnotes.com/2016-Annual-Letter
.
https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/02/24/crise-climatique-quand-bill-gates-se-prend-pour-al-gore/

La voiture volante arrive dans deux ans !

mardi 23 février 2016

Cosmétiques: substances "préoccupantes" dans 185 produits

le lundi 22 février 2016 à 23h30
.
Cosmétiques pour bébés: encore trop de substances
potentiellement dangereuses
.
Sciences - Santé
.
Dentifrices, déodorants, crèmes pour le visage, après-rasages, soins pour les cheveux: 185 produits cosmétiques courants contiennent des substances "préoccupantes" (allergènes, composés toxiques, perturbateurs endocriniens), selon l'UFC-Que Choisir qui appelle les consommateurs à ne plus les acheter.
.
"Malgré les alertes répétées des toxicologues et des dermatologues, les fabricants n'ont toujours pas changé leurs pratiques", assure lundi l'association de défense des consommateurs qui propose une carte-repère avec les douze substances les plus à risque à éviter.
.
Pour les allergènes, l'UFC-Que Choisir a recensé 62 produits, dont 55 contiennent de la Methylisothiazolinone (MIT), un conservateur allergisant dont l'interdiction dans les produits sans rinçage (lingettes pour bébés...) a été demandée par la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, à l'Union Européenne.
.
L'UFC-Que Choisir a en outre relevé pas moins de 101 produits contenant des perturbateurs endocriniens. Parmi eux, 44 recèlent un filtre UV (l'éthylhexyl-methoxycinnamate), "totalement inutile dans des eaux de toilettes, des démaquillants ou des produits capillaires".
.
Même les grandes marques sont épinglées: parmi les 26 produits contenant des "parabènes à longue chaîne", qui perturberaient le fonctionnement des hormones, "on trouve 3 produits de la marque Roc, 2 produits de chez L'Oréal, 2 produits Carrefour, 2 de Leclerc, ainsi que 17 autres marques courantes".
.
Des lingettes pour bébés des marques Bébé Cadum, Mixa, Nivea, Pampers, (?) contiennent un conservateur, le phénoxyéthanol, note aussi l'association. L'agence du médicament ANSM a recommandé en 2012 de ne plus utiliser ce conservateur dans les produits destinés à nettoyer les fesses du bébé et de réduire la teneur maximale à 0,4% pour les enfants de moins de 3 ans.
.
Les consommateurs ne peuvent même pas se fier aux mentions "faussement rassurantes", selon l'UFC.
.
La mention "hypoallergénique" figure sur le lait de toilette "Mots d'enfants" de Leclerc, la "Crème pour le change" de Corine de Farme ou encore sur les nettoyants féminins "Physélia Intimate", alors que l'association dit avoir "relevé la présence dans ces produits de MIT", auquel des dermatologues ont décerné en 2013 la palme de "l'allergène de l'année".
.
L'UFC-Que Choisir "recommande de ne plus acheter les produits contenant ces composés, notamment pour les usages les plus à risques (bébés, enfants, produits non rincés)" et appelle les consommateurs à "passer à l'action" et à lui signaler les produits indésirables.
.

lundi 22 février 2016

Des cerveaux de spychopathes

Pareillement qu'une personne fait un geste, son mouvement créera un déplacement d'air à son proche alentour sans qu'il ne soit conséquent au climat, une personne qui allumera une allumette dans une pièce fermée ne modifiera en rien la température de la pièce, mais là où la perturbation climatique existe est dans les villes où, plus elles sont grandes plus elles génèrent des montées de chaleur ou colonnes plus encore là où il y a des concentrations exceptionnelles d'individus dans ce que l'on appelle des immeubles et ceci par temps froids.
.
Mais, toutefois, cela ne générera pas suffisamment de degrés supplémentaires pour en produire un 'bouleversement climatique' même si la source de chaleur provient d'un volcan.
.
Pourtant, il y a des perturbations climatiques qui peuvent être expliquées par des changements de saisons, des sources de pollutions aériennes pour faire tomber la température de quelques degrés (exemple volcans, porte-containers, aviation) qui génèrent à eux seuls une quantité de modifications comme en font partie les véhicules diesel dont le nombre s'accroît volontairement au fil des mois (et tuent des millions de personnes chaque année dans le monde. Plus de 40 000 rien qu'en France grâce au prix faussement bas vu que pour le fabriquer cela coûte plus cher que l'essence ordinaire !).
.
Ce n'est donc pas de fumer une cigarette qui tue mais seul l'abus sur lui-même et qu'un véhicule représente à lui seul des milliers de cigarettes par heure tandis que des porte-containers des millions de milliards de cigarettes par heure.
.
.
Ce n'est donc pas l'individu qui tue de lui-même mais seulement l'obligation d'en arriver là sous la dictature de l'Etat consciente du nombre de morts que cela représente pour son plus grand bonheur !
.
Ainsi, d'après des escrocs, ce serait l'individu qui... fumerait une cigarette qui serait la cause de la mort d'autres personnes alors qu'il est prouvé que c'est faux, comme de rejeter du gazcarbonique (le plus lourd des gaz) créerait un 'effet de serre' au ras du sol qui serait susceptible d'empoisonner les animaux qui s'y traînent !
.
Bien sûr qu'un tel raisonnement ne vient pas de scientifiques qui le démentent et qui sont empêchés d'en revendiquer une quelconque opposition en manifestant sur la voie publique afin de la faire savoir, mais d'un nano-groupuscule d'assassins qui ne tolèrent pas qu'une intelligence puisse exister et s'exprimer en dehors de leurs cerveaux de psychopathes.

dimanche 21 février 2016

Les envahisseurs

Alors que de nos jours une simple épicerie de quartier suffirait vue que l'estomac du bipède qui bouffe et qui déguste n'a pas changé depuis quelques millions d'années, le voici aujourd'hui devant de la boustifaille à n'en plus finir sur 10 000 m² ou le dégustatiomètre vous prédit une réduction (pouvant aller jusqu'à:) 10 % sur la 150 ème boite achetée avant la fin du mois et où, la marque 'Durand-machin' y serait présente mais ensevelie sous 804 marques de même ou presque même étiquette du truc identique que l'on recherche !
.
D'où la perte de temps gigantique à pousser du chariot et de l'attente aux caisses dont les 50 % de ces dernières sont inoccupées compte-tenu de la grève des caissièreuses des temps moderne qui iraient jusqu'à... (accrochez-vous bien:) se faire payer pour faire çà !!
.
Et, au déballage en coffre de bagnole (çà fait un peu banquier, non ?), l'on s'aperçoit que c'est encore un chariot de merde que l'on déverse dans sa caisse ! (causus publicitétum).
.
Vous avez toutes & tous remarqué que lorsqu'une montre (çà existe encore cette merde ?) à aiguilles est présentée dans une revue, elle marque toujours: '10h10', à croire que la pile est morte ou qu'elle est factice et ne peut tourner ! Car, siiiiiii vous la présentez à quelqu'un à 16h28 ou 20h37 l'on vous rétorquera forcément "Où as-tu acheté cette merde ?" ! tandis que si vous prenez soin de ne la présenter QU'À '10h10', aaaaalors là, on vous dira "Whôôoah ! C'est du 'Cartier' ou du 'Boucheron' ?... 'Van Cleef' ! Whôôoah !"

.
Pareil pour une robe découverte en page intérieure de revues féminines où il y a des poseuses (si-si ! çà existe !) ou des 'modèles' qui passent des heures et des heures en studios pour essayer des attitudes vendeuses (voire penchée en avant et photographiée par derrière !). Donc, il y en a des 'comme çà', ou des 'comme çà', mais surtout pas des 'comme çà' !! D'où LA pose à adopter dès que vous l'avait enfilée (la robe, pas la vendeuse) et que donc, siiii vous prétendriez vous asseoir voire 'poser votre séant' sur chaise dans un 'grand restaurant' avec çà, aaaaalors là, vous n'y êtes PAS DU TOUT ! "Mais madame, vous... vous n'allez tout de même pas vous... 'asseoir' dans notre établissement 4 étoiles au Michelin-pneus-rechapés-Gode&Mio avec cette ... 'tenue', non ?" Car, vous vous DEVEZ d'adopter et CONSERVER LA pose affichée en page magazine ET PAS UNE AUTRE ! COMPRIS ?! (Avez vous déjà vu une poseuse assise ?), donc, avec votre 'robe' allez plutôt au bar où vous mangerez debout ! (oui bon d'accord 'çà fait un peu pute'...). C'est ainsi que TOUT est dans LA pose, l'ARRÊT sur image et que si en plus vous allez dans un quartier ou magasin ou restaurant où la lumière n'est pas bonne, vous allez forcément vous faire mettre la main au cul quand ce n'est pas autre chose !
.
Donc, pour 'faire fortune bon coeur', vous allez donc vous acheter un tee-shirt marqué d'une 'grande' marque de fringues-à-faire-le-trottoir ou exposer l'étiquette non-enlevée d'une marque de jean's 'vu-au-bois-de-Boulogne' (comme 'vu à la télé) comme si en 'homme-sandwich' vous étiez payé pour faire la réclame de la dernière sortie à tailler des pipes !
.
Et ainsi va la publicité où le lobbying est de vous faire entrer dans une bulle et de parier du combien de temps vous allez y rester ! Hahahahaha !
.
Ainsi dernièrement, dans l'émission 'Quand on est con on est con' (programmée à 13h ou, redif à 20h), a t-on pu s'étonner que, nouvellement-çà-vient-de-sortir, la fonte d'un glaçon ferait que son volume serait multiplié par 10 000 ! D'où (d'après le 'président') des inondations qui seraient à prévoir (d'où le non-curage des ruisseaux pour prouver leur débordement à la moindre pluie !) et que le gazcarbonique (le plus lourd des gaz et qui se situe au niveau du sol) aurait... 'un effet-de-serre' (là, faut vraiment baisser la tête pourri-croire). Car, ce môssieu, qui n'a JAMAIS fait la moindre étude scientifique se prendrait pour le professeur des professeurs qui va enseigner les sciences aux scientifiques !!! ('Le temps, c'est moi !' présenté en affiche électorale avec un thermomètre dans le cul).
.
Ainsi, le titre ce justifie t-il par cette saturation ou (nouvelle présentation de couvert !:) cette assiette plate à débordement qui est, tellement plate qu'elle n'est en réalité qu'un carrelage plat de 20x20 en guise de mangeoire restaurancienne ou restaurancieuse vendue en guise d'assiette ! Pareil que pour l'avalanche de films à-la-con servis sur Internet (en streaming) où il y a carrément... l'absence de scénario ! C'est-à-dire que ce ne sont même pas des faits divers scénarisés mais des 'idées de faits divers' où des plans et dialogues qui n'ont aucun sens !
.
C'est la politique du gros tas ('too big to fail') ou 'le syndrome du gros cul' où l'on voit des fausses dettes que personne n'est ou ne serait en mesure de payer et qui continuent de grossir pourtant chaque jour !
.
C'est ainsi que l'on dusse 300 milliards à payer par an ou par jour... ON S'EN FOUT ! ON S'EN FOUT ! ON S'EN FOUT !

La reprise biaisée des propos de Medvedev par la presse sur l'usage du nucléaire

samedi 20 février 2016

La mortalité des abeilles : un lointain souvenir ?

le 20 février 2016 par jacqueshenry
J’ai écrit dans ce blog plusieurs billets sur les malheurs des abeilles depuis le 16 janvier 2013 et l’inquiétante mortalité des colonies. Vous pouvez retrouver tous ces billets en effectuant une recherche avec l’onglet situé en haut et à droite de la page. Le dernier en date relate les « zombees » parasitées par une minuscule mouche qui pond un oeuf dans l’abdomen de l’abeille avec un ovipositeur spécialisé. L’une des conclusions qu’on pouvait entrevoir de la volumineuse presse scientifique au sujet du mal des colonies d’abeilles est qu’il s’agit d’un phénomène multifactoriel, les pesticides n’étant que l’un de ces facteurs. Depuis deux ans les néonicotinoïdes, accusés de décimer les ruchers, ont été interdits en Europe et aux dernières nouvelles il n’y a pas eu d’amélioration notable de l’état sanitaire des ruches. Devant ces observations déroutantes certaines personnes ont eu l’audace d’incriminer le changement du climat comme une des causes de la mortalité des abeilles.
.
Mais que se passe-t-il aux USA ? Sans qu’aucune restriction n’ait été imposée au sujet de l’utilisation de pesticides, en particulier les néonicotinoïdes, depuis 2006 le nombre de ruches n’a cessé d’augmenter, passant d’un plus bas de 2,4 millions à maintenant 2,7 millions de ruches dûment répertoriées. On est encore loin des 3,7 millions de la fin des années 80 mais la tendance est au repeuplement. C’est un peu un pavé dans la mare des alarmistes qui revendiquent haut et fort un monde sans produits chimiques et un retour à la nature primordiale telle qu’en rêvait Rousseau, pas le douanier mais l’exécrable pseudo-philosophe dont l’idéologie est encore encensée par les néo-écologistes. Et ce pavé a été lancé par le Washington Post non pas hier matin mais le 23 juillet dernier. Naturellement l’information a été soigneusement occultée, en particulier en Europe, sur ordre des gouvernements et de la Commission Européenne pourris de l’intérieur par les mouvements écologistes.
Capture d’écran 2016-02-19 à 10.46.09.png
Certes le Washington Post n’a pas pour réputation d’abonder dans le sens des mouvements écologistes, mais cet article relate des faits incontestables. Ces mouvements écolos clament que chaque année 30 % des ruchers disparaissent. À ce rythme-là il y a belle lurette qu’il n’y aurait plus une seule abeille tant en Amérique du Nord qu’en Europe ou encore en Chine. Comme on peut le constater ce n’est pas le cas. Aux USA, les producteurs, par exemple d’amandes ou de pommes, payent les apiculteurs pour qu’ils viennent entreposer leurs ruches au moment de la floraison près des vergers. Comme cette sorte de transaction commerciale est répertoriée auprès de l’USDA, on peut suivre presque en temps réel le mouvement des ruches sur tout le territoire américain. D’autre part, compte tenu de l’impact de la pollinisation par les abeilles sur la production agricole, tout a été organisé pour optimiser la production d’essaims et de reines : n’importe quel apiculteur peut trouver sur le marché un essaim avec une reine pour la somme de 100 dollars. Les abeilles sont contrôlées sur le plan sanitaire et l’apiculteur a l’obligation de déclarer aux autorités sanitaires compétentes toute maladie apparaissant dans ses ruches.
.
Depuis 2006 le prix du miel a doublé comme a également doublé le prix de la pollinisation. C’est un business incontournable quand on le met en face de ce que cette pollinisation rapporte au secteur agricole : 15 milliards de dollars par an !
.
Qu’en est-il dans les autres pays, en particulier en Europe ? J’espère que mes lecteurs m’apporteront quelques éléments de réponse …
Source et illustrations : The Washington Post du 23 juillet 2015. Les abeilles : de parfaites capitalistes, industrieuses, efficaces, obsédées dans leur recherche du succès
.

vendredi 19 février 2016

Un Message à nos clients

16 février 2016
.
Le gouvernement des États-Unis a exigé que prendre Apple une mesure sans précédent qui menace la sécurité de nos clients. Nous nous opposons à cette commande, qui a des répercussions bien au-delà de l'affaire juridique à portée de main.
.
Ce moment réclame un débat public, et nous voulons que nos clients et les personnes à travers le pays pour comprendre ce qui est en jeu.
.
La nécessité pour le chiffrement
Smartphones, dirigés par iPhone, sont devenus un élément essentiel de notre vie. Les gens les utiliser pour stocker une quantité incroyable d'informations personnelles, de nos conversations privées à nos photos, notre musique, nos notes, nos calendriers et contacts, nos informations financières et des données de santé, même si nous avons été et où nous allons.
.
Toutes ces informations a besoin d'être protégé contre les pirates et les criminels qui veulent y accéder, voler et utilisez-le sans notre connaissance ou permission. Les clients attendent Apple et autres compagnies de technologie de faire tout en notre pouvoir pour protéger leurs renseignements personnels, et chez Apple, nous sommes fermement engagés à protéger leurs données.
.
Compromettre la sécurité de nos renseignements personnels peut mettre en fin de compte notre propre sécurité en danger. C'est pourquoi le chiffrement est devenu si important pour nous tous.
.
Pendant de nombreuses années, nous avons utilisé le chiffrement pour protéger les données personnelles de nos clients car nous pensons que c'est la seule façon d'assurer la sécurité de leurs informations. Nous avons même mis que nos propres données atteint, car nous pensons que le contenu de votre iPhone n'est pas notre affaire.
.
Le cas de San Bernardino
Nous avons été choqués et scandalisés par l'acte mortel du terrorisme à San Bernardino en décembre dernier. Nous pleurons la perte de la vie et veulent la justice pour tous ceux dont les vies ont été bouleversées. Le FBI nous a demandé de l'aide dans les jours suivant l'attaque, et nous avons travaillé dur pour soutenir les efforts du gouvernement pour résoudre ce crime horrible. Nous n'avons aucune sympathie pour les terroristes.
.
Lorsque le FBI a demandé des données en notre possession, nous avons fourni. Apple répond aux assignations valides et des mandats de perquisition, comme nous l'avons dans le cas de San Bernardino. Nous avons également réalisé des ingénieurs d'Apple disponibles pour conseiller le FBI, et nous avons offert nos meilleures idées sur un certain nombre d'options d'enquête à sa disposition.
.
Nous avons beaucoup de respect pour les professionnels au FBI, et nous croyons que leurs intentions sont bonnes. Jusqu'à présent, nous avons fait tout ce qui est en notre pouvoir et dans la loi pour les aider. Mais maintenant le gouvernement américain nous a demandé quelque chose, que nous n'avons tout simplement pas, et quelque chose nous considérons trop dangereux pour créer. Ils nous ont demandé de créer une porte dérobée à l'iPhone.
.
Plus précisément, le FBI veut nous faire une nouvelle version du système d'exploitation iPhone, contournant plusieurs fonctions de sécurité important, et l'installer sur un iPhone récupéré au cours de l'enquête. En de mauvaises mains, ce logiciel — qui n'existe pas aujourd'hui — aurait le potentiel d'ouvrir n'importe quel iPhone en possession physique de quelqu'un.
.
Le FBI peut utiliser différents mots pour décrire cet outil, mais ne vous y trompez pas : construction d'une version de l'iOS qui contourne la sécurité dans ce contexte serait indéniablement créer une porte dérobée. Et alors que le gouvernement peut faire valoir que son utilisation serait limitée à la présente affaire, il n'y a aucun moyen de garantir un tel contrôle.
.
La menace à la sécurité des données
Certains diront que la construction une porte dérobée pour qu'un iPhone est une solution simple et épurée. Mais il ignore aussi bien les bases de la sécurité numérique et l'importance de ce que le gouvernement exige dans ce cas.
.
Dans le monde numérique d'aujourd'hui, la « clé » d'un système crypté est un élément d'information qui déverrouille les données, et il n'est pas aussi sûr que les mesures de protection autour d'elle. Une fois que l'information est connue, ou un moyen de contourner le code se révèle, le chiffrement peut être battu par n'importe qui avec cette connaissance.
.
Le gouvernement suggère que cet outil ne pouvait être utilisé une seule fois, sur un téléphone. Mais ce n'est simplement pas vrai. Une fois créée, la technique pourrait être utilisée encore et encore, sur n'importe quel nombre d'appareils. Dans le monde physique, il serait l'équivalent d'un passe-partout, capable d'ouvrir des centaines de millions de serrures, des restaurants et des banques aux magasins et maisons. Une personne raisonnable jugerait qu'acceptable.
.
Le gouvernement demande à Apple de pirater nos propres utilisateurs et de saper des décennies de progrès de sécurité qui protègent nos clients — dont des dizaines de millions de citoyens américains — de sophistiqué les pirates et les cybercriminels. Les ingénieurs qui ont construit un cryptage fort à l'iPhone pour protéger nos utilisateurs seraient, ironie du sort, condamnés à affaiblir ces protections et moins sécuriser nos utilisateurs.
.
Nous ne pouvons trouver aucun précédent pour une société américaine contrainte d'exposer ses clients à un risque accru d'attaque. Pendant des années, cryptologues et experts de la sécurité nationale ont été mettant en garde contre l'affaiblissement de chiffrement. Cela serait mal seulement les citoyens bien intentionnés et respectueux des lois qui s'appuient sur les entreprises comme Apple pour protéger leurs données. Criminels et mauvais acteurs va encore crypter, utilisant des outils qui sont facilement disponibles pour eux.
.
Un dangereux précédent
Plutôt que de demander une action législative par le biais de congrès, le FBI propose un usage inédit de la Loi de brefs tous de 1789 pour justifier une extension de son autorité.
.
Le gouvernement voudrait nous supprimer les fonctionnalités de sécurité et d'ajouter de nouvelles fonctionnalités au système d'exploitation, permettant à un mot de passe il faut inscrire électroniquement. Cela rendrait plus facile à déverrouiller un iPhone par « force brute », essayer des milliers ou des millions de combinaisons avec la vitesse d'un ordinateur moderne.
.
Les implications des demandes du gouvernement sont au froid. Si le gouvernement peut utiliser la Loi de brefs tous à rendre plus facile débloquer votre iPhone, il aurait le pouvoir d'accéder à de n'importe qui dispositif pour capturer leurs données. Le gouvernement pourrait étendre cette violation de la vie privée et de la demande que Apple construire logiciel de surveillance pour intercepter vos messages, accéder à vos dossiers médicaux ou les données financières, suivre votre position ou encore accéder au micro de votre téléphone ou un appareil photo à votre insu.
.
S'opposer à cet ordre n'est pas quelque chose de que nous prendre à la légère. Nous pensons que nous devons taire face à ce que nous voyons comme une portée par le gouvernement américain.
.
Nous contestons les demandes du FBI avec un amour de notre pays et le plus profond respect pour la démocratie américaine. Nous pensons que ce serait dans le meilleur intérêt de tout le monde à prendre du recul et d'examiner les implications.
.
Bien que nous croyons que les intentions du FBI sont bonnes, il serait erroné pour le gouvernement de nous forcer à créer une porte dérobée dans nos produits. Et en fin de compte, nous craignons que cette demande porterait atteinte à des libertés et notre gouvernement vise à protéger la liberté.
.
Tim Cook
.

jeudi 18 février 2016

Le 21ème siècle : une ère de fraude

Paul Craig Roberts
Le 18 janvier 2016
Source paulcraigroberts.org
.
Dans les dernières années du 20ème siècle, la fraude est entrée dans la politique étrangère américaine d’une nouvelle façon. Sur de faux prétextes, Washington a démantelé la Yougoslavie et la Serbie pour faire avancer un agenda non déclaré. Au 21ème siècle, cette fraude s’est répétée plusieurs fois.
.
L’Afghanistan, l’Irak, la Somalie et la Libye ont été détruites et l’Iran et la Syrie auraient aussi été détruites si le Président de la Russie ne l’avait pas empêché. Washington est aussi derrière la destruction actuelle du Yémen, et Washington a permis, et financé, la destruction israélienne de la Palestine. De plus, Washington a opéré militairement au Pakistan sans déclarer la guerre, assassinant beaucoup de femmes, d’enfants et d’anciens du village sous la couverture « du terrorisme combattant ». Les crimes de guerre de Washington rivalisent avec ceux de n’importe quel pays dans l’histoire.
.
J’ai documenté ces crimes dans mes rubriques et dans mes livres (Clarity Press). Quelqu’un qui croit toujours en la pureté de la politique étrangère de Washington est une âme perdue.
.
La Russie et la Chine ont maintenant une alliance stratégique qui est trop forte pour Washington. La Russie et la Chine empêcheront Washington d’empiéter à nouveau sur leur sécurité et leurs intérêts nationaux. Les pays importants pour la Russie et la Chine seront protégés par l’alliance. Alors que le monde se réveille et voit le mal que l’Ouest représente, encore plus de pays chercheront la protection de la Russie et de la Chine.
.
L’Amérique échoue aussi sur le front économique. Mes rubriques et mon livre, « l’Échec du laissez-faire capitaliste » (The Failure of Laissez Faire Capitalism), qui a été publié en anglais, en chinois, en coréen, en tchèque et en allemand, ont montré comment Washington est resté à l’écart, l’encourageant en effet, tandis que la gestion à court terme, les actionnaires et Wall Street ont éviscéré l’économie américaine, envoyant les emplois industriels, le savoir des affaires et la technologie, ainsi que des compétences professionnelles, en Chine, en Inde et dans d’autres pays, laissant l’Amérique avec un tel déclin de son économie que le revenu familial moyen a chuté pour des années. Aujourd’hui 50 % des Américains de 25 ans vivent avec leurs parents ou grands-parents parce qu’ils ne peuvent pas trouver un emploi suffisant pour subvenir à une existence indépendante. Ce fait brutal est dissimulé par les médias américains presstitués, source des récits imaginaires du rétablissement économique de l’Amérique.
.
Les faits de notre existence sont si différents de ce qui est rapporté que j’en suis stupéfié. En tant qu’ancien professeur d’économie, rédacteur au Wall Street Journal et Secrétaire adjoint du Trésor pour la politique économique, je suis stupéfait de la corruption qui règne dans le secteur financier, au ministère des finances, dans les agences de réglementation financières et à la Réserve fédérale. De mon temps, il y aurait eu procès et peines de prison pour des banquiers et des hauts représentants gouvernementaux.
.
En Amérique aujourd’hui il n’y a aucun marché financier libre. Tous les marchés sont truqués par la Réserve fédérale et le ministère des finances. Les agences réglementaires, contrôlées par ceux qu’elles sont censées réguler, ferment les yeux et même si elles ne le font pas, elles sont impuissantes à faire respecter la loi, parce que les intérêts privés sont plus puissants que la loi.
.
Même les agences de calculs statistiques du gouvernement ont été corrompues. Les mesures d’inflation ont été trafiquées pour minimiser l’inflation. Ce mensonge évite non seulement à Washington de payer des aides sociales alignées sur le coût de la vie et libère de l’argent pour plus de guerres, mais aussi, en minimisant l’inflation, le gouvernement peut faire croire à une réelle croissance du PIB en comptant l’inflation comme de la croissance réelle, exactement comme quand le gouvernement a créé un chômage de 5 % en ne comptant pas les travailleurs découragés qui ont cherché des emplois jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus se permettre le coût de cette recherche et ont renoncé. Le taux de chômage officiel est de 5 %, mais personne ne peut trouver de travail. Comment le taux de chômage peut-il être de 5 % quand la moitié des jeunes de 25 ans vivent avec leurs parents parce qu’ils ne peuvent pas se permettre une existence indépendante ? Comme le rapporte John Williams, un taux de chômage incluant ces Américains qui ont renoncé à chercher un travail parce qu’il n’y a pas de travail serait de 23 %.
.
La Réserve fédérale, l’outil d’une petite poignée de banques, a réussi à créer l’illusion d’un rétablissement économique depuis juin 2009, en imprimant des milliards de dollars qui n’ont pas trouvé leur chemin dans l’économie, mais dans le prix des actifs financiers. Des actions et des marchés obligataires en pleine expansion artificielle sont « la preuve« , pour les médias financiers presstitués, d’une économie en pleine expansion.
.
En Amérique, le peu de gens restant qui savent, seulement une petite poignée, comprennent qu’il n’y a eu aucun rétablissement économique depuis la précédente récession et qu’une nouvelle récession nous tombe dessus. John Williams a indiqué que la production industrielle américaine, correctement ajustée par rapport à l’inflation, n’a jamais récupéré son niveau de 2008, encore moins son sommet de 2000 et a de nouveau baissé.
.
Le consommateur américain est épuisé, écrasé par les dettes et la stagnation du pouvoir d’achat. Toute la politique économique de l’Amérique est axée sur le sauvetage d’une poignée de banques new new-yorkaises et non pas sur le sauvetage de l’économie américaine.
.
Comme l’Amérique est maintenant une économie de service, les économistes et d’autres complices de Wall Street nieront le déclin de la production industrielle en disant que l’Amérique est maintenant une société de services. Les économistes prétendent que ce sont là des services de haute technologie de la Nouvelle Économie mais en réalité, les serveuses, barmans, employés de bureau à temps partiel et services médicaux ambulatoires ont remplacé des emplois d’ingénierie et de fabrication pour beaucoup moins cher, faisant ainsi s’effondrer la demande globale effective aux EU. Occasionnellement, quand les économistes néolibéraux reconnaissent des problèmes, ils les imputent à la Chine.
.
Il n’est pas sûr que l’économie des EU puisse être ranimée. Ranimer l’économie des EU exigerait la re-régulation du système financier et le rappel des emplois et du PIB américain que la délocalisation a donnés aux pays étrangers. Cela exigerait, comme Michael Hudson le démontre dans son nouveau livre, « Killing the Host », une révolution dans la politique fiscale qui empêcherait le secteur financier d’extraire l’excédent économique et de le capitaliser dans des obligations rapportant des intérêts au secteur financier.
.
Le gouvernement américain, contrôlé comme il est par des intérêts économiques corrupteurs, ne permettrait jamais une politique qui empiéterait sur les bonus des décideurs et les profits de Wall Street. Aujourd’hui le capitalisme américain fait ses profits en liquidant l’économie américaine et les gens qui en dépendent.
.
Dans l’Amérique libre et démocratique, le gouvernement et l’économie servent des intérêts totalement éloignés des intérêts des Américains. La trahison des Américains est protégée par un énorme mur de propagande construit par les économistes du marché libre et les financiers presstitués payés pour mentir.
.
Quand l’Amérique échouera, les états vassaux de Washington en Europe, le Canada, l’Australie et le Japon suivront. À moins que Washington ne détruise le monde dans une guerre nucléaire, il sera reconstruit, et l’Ouest corrompu et dissolu deviendra une partie insignifiante de ce nouveau monde.
.
Paul Craig Roberts.
Traduction de Poolan Devi, vérifiée par Wayan, relue par jj pour le Saker Francophone.
.

samedi 13 février 2016

L'usure de l'équipement : Comment sortir de la société jetable

Horand Knaup et Stefan Schultz
.
Construire des produits d'entreprise, qui, selon le plan, sont d'être rompu ? Des chercheurs allemands ont systématiquement d'abord enquêté sur ce soupçon. Voici leurs résultats.
.
Les machines à laver, les téléphones mobiles et autres appareils électriques sont souvent dits qu'ils sont rapidement de faire faillite - préférence peu après la période de garantie.
.
Le spécialiste de l'environnement Siddharth Prakash 37 ans, connaît de nombreux exemples pour cela. « Dans mon cercle d'amis tous accusent », dit-il. Deux ans et demi, les chercheurs de l'Institut Freiburger d'eco ont commencé à aller les puzzles vers le bas.
.
Avec ses collègues de l'Université de Bonn, il se rendit avec les aspirateurs et les téléviseurs, les ordinateurs portables et les chauffe-eau, au total, ils ont étudié les types plus d'une douzaine d'appareils. Elle a toujours eu une accusation laide à l'esprit : fabricants œuvrent consciemment et délibérément sur une fin prématurée de la vie de leurs produits ?
.
Il est à peine spéculations sur ces "obsolescence programmée" pendant une longue période, des preuves empiriques. Dire juste : aussi Prakash et ses camarades a trouvé aucun. Pour cela, ils pénétrèrent profondément dans la psyché des consommateurs et dans les processus de travail par les producteurs. Sort, c'est une étude 308-seitige, qui montre comment agrandir la durée de vie des produits et changer que la mentalité de jeter des consommateurs pourrait.
.
Autorité environnementale centrale le Federal Environment Agency, de l'Allemagne et le maître d'ouvrage par Prakash et ses collègues, publiera les résultats lundi. MIROIR en ligne l'étude complète existe déjà.
.
Les chercheurs ont remporté deux idées centrales. Tout d'abord, aux consommateurs des produits réellement échanges pendant moins longtemps. La durée de vie de gros appareils ménagers tels que machines à laver, séchoirs et réfrigérateurs a été ramenée entre 2004 et 2012, une moyenne de 14,1 à 13 ans. Avec les ordinateurs portables, il coula entre 2005 et 2012 de 6 à 5,1 ans. L'Agence fédérale de l'environnement avait déjà annoncé en mars ces chiffres.
.
Maintenant, les chercheurs rendre publique la deuxième partie de l'étude : les sociétés plan selon ce fait la vie de leurs produits. Bien qu'il n'y a aucune preuve qu'ils intègrent intentionnellement des vulnérabilités dans les dispositifs. Mais les sociétés analysent les préférences changeantes des consommateurs et des progrès technologiques. Sur la base de ces données, ils calculent combien de temps un dispositif sera probablement en cours d'utilisation.
.
S'applique à la production : les appareils doivent garder aussi longtemps que nécessaire - pas aussi longtemps que possible. Enfin, il n'y a aucune génération un Smartphone, ce qui est de 100 ans, quand la plupart des consommateurs achètent un nouveau après cinq ans, parce qu'ils veulent un meilleur appareil photo ou plus d'espace disque.
.
Du point de vue des entreprises, cette stratégie de production est compréhensible ; du point de vue du client, il est problématique. Le consommateur ne sait pas combien de temps pour garder un produit, peut se référer au moment de l'achat donc pas. Maria Krautzberger, le chef de l'Agence fédérale de l'environnement, réclame plus de transparence. "Entreprises, préciser autant que possible, la durée de vie estimative d'un dispositif", dit-elle. « Et de préférence en heures, pas années. »
.
Le chef de l'autorité est plus important que les incitations sont créées d'utiliser des produits plus longtemps. En raison de l'échange toujours plus rapide des appareils électrodomestiques a des conséquences désastreuses pour l'environnement. Selon l'Institut d'eco, plus de 24 millions de téléphones intelligents, tablettes 7 millions et 8 millions de téléviseurs ont été vendus 2014 seulement en Allemagne. Quantité d'énergie est nécessaire pour la fabrication, distribution, utilisation et élimination de ces équipements, les émissions de gazcarbonique sont proportionnellement élevées.
Prakash et ses collègues ont mis au point des premières stratégies pour prolonger la vie des équipements électriques :
.
- Tout d'abord, ils recommandent de définir des exigences minimales, qui vous pouvez de mesurer qualité et durée de vie des composants et pièces critiques.
- Également, le développement doit être commandé par étalons de mesure et des normes pour les équipements et composants.
- Le fabricant doit s'assurer une réparabilité. Pour un libre accès aux pièces de rechange et une information transparente pour fabricant indépendant et réparateurs indépendants seraient nécessaire.
- Batteries des smartphones ou portables devraient être facilement remplacée par l'utilisateur eux-mêmes ou coût d'un spécialiste ou réparés. « Rien ne parle de fixes batteries installées, » dit Prakash.
- Pourrait également, au travers de politiques telles que la directive éco-conception de l'UE d'établir combien de temps les produits doivent fonctionner au moins correctement.
.
Le 2014 a adopté le règlement sous vide , qui a été mis en place : de septembre prochain, moteurs d'aspirateur doivent garder au moins 500 heures, le tuyau doit survivre au moins 40 000 roues sous charge. Déjà 2013 la Commission européenne forcé les fabricants d'ordinateurs portables pour des informations plus précises sur le nombre de cycles de charge possible de la batterie.
.
Pour arrêter la folie du jetable, ne pas seulement les politiciens devront repenser, mais aussi les producteurs et les consommateurs. Il faudrait des lois courageuses que rendre plus attractif l'achat de produits durables ; Sociétés, qui donnent une partie de leurs bénéfices et de construire des dispositifs de longue durée ; et les consommateurs qui chassent chaque nouvelle tendance de la technologie.
.
Si c'est vraiment réaliste ? Prakash expert environnementaux est sceptique. Il a récemment terminé une assurance complémentaire pour son nouvel ordinateur portable. Si la batterie doit donner l'âme encore tout trop tôt.
.