- ENTREE de SECOURS -



mardi 31 décembre 2013

HOLIDAY ON ICE II

Le plus con est qu'ils ont déjà par satellite l'étendue, l'épaisseur et la consistance de la glace antarctique devant eux, mais... ils y vont quand même malgré que les moteurs du brise-glaces ne le permettent ! Ainsi, se retrouvent-ils comme des cons - n'oublions pas qu'il y a des scientifiques (ex présentateurs météo) et des journalistes (de chez 'Pif le chien' et de la 'Gazette des sports') à bord en plus des élèves attardés-mentaux en première année de formation-matelot à bord ! - comme des cons prisonniers de la glace ! Hahaha !
.
LES SCIENTIFIQUES DU 'GLOBAL WARMING' PRIS EN OTAGE AU PÔLE SUD !
.
Donc là, ils ne pourraient - en principe - que faire marche arrière, mais, comme la glace dans le sillage du bateau se reforme plus vite avant qu'ils n'aient pris une décision de reculer... et qu'une telle manoeuvre est juste bonne à casser les hélices et gouvernail: ils sont pas dans la merde ! (Hahaha !).
Et donc, comme le nombre de cons sur Terre ne se réduit pas à l'équipage d'une coquille de noix, d'autres - du même accabit - se sont-ils détournés pour leur prêter main-forte ! "L'union fait la force" et "On ne sera pas de trop pour pousser". Ainsi, un second 'brise-glaces-de-mes-deux' arriva donc sur les lieux désertiques et inhospitaliers, retenu lui-même dans les glaces qui semblaient être venu manifester là pour les '35 h' ou les 'Régime de retraite', bref, donc, une 3è compagnie de CRS fut appelée, ellê-même renforcée par... une 4è !
.
4 'Brise-glaces' immobilisés dans les glaces épaisses de l'antarctique ! HAHAHA ! Chantant tous en choeurs en ce nouvel an:
"Maman les p'tits bateaux
Qui vont sur l'eau
Ont-ils des jambes ?
Mais oui, mon gros bêta
S'ils n'en avaient pas
Ils ne march'raient pas" !
.
- Le 2 janvier, ils entonnèrent: "La longue marche des brise-glaces" (a ne pas confondre avec "La vitre cassée" de Bastiat).

Traits fin d'année



lundi 30 décembre 2013

Gaz de schiste : l’extraction stimule l’activité sismique aux USA

Par La Voix de la Russie

 

.

En Amérique les tremblements de terre sont devenus plus fréquents dans des Etats dont les territoires étaient toujours considérés comme à faible activité sismique.

.
A partir de 2009 dans l’Etat d’Oklahoma la fréquence des secousses telluriques a augmenté de dizaines de fois. Certains chercheurs n’y voient pas de causes naturelles mais un impact des activités humaines lors de l’exploitation du gaz de schiste, extrait par la méthode dite de fracturation hydraulique.
.
Dans l’Oklahoma on compte plus de 4000 puits de forage de pétrole et de gaz, commente Alexandre Gorchkov, secrétaire scientifique à l’Institut de la théorie de pronostics des séismes et de géophysique mathématique auprès de l’Académie russe des sciences :
.
« Le fait que les activités sismiques peuvent augmenter dans les lieux d’extraction du gaz de schiste ne contredit rien. En Amérique, dans la région de Denver, Etat du Colorado, on a enregistré une augmentation de l’activité sismique sur les champs pétroliers lors de l’accroissement de l’extraction du pétrole. »
.
Et Alexandre Gorchkov poursuit :
« L’effet du développement de l’activité sismique est souvent observé dans les régions de production industrielle de pétrole et de gaz car de l’eau est pompée dans des puits de forage afin d’accroître le rendement, mais cela modifie la pression entre les couches. Cela provoque la formation de nouvelles fissures dans la roche-mère, pouvant engendrer des séismes assez violents. »
.
Les industriels et le gouvernement des Etats-Unis affirment que de telles technologies sont sans danger. Les défenseurs de la nature le démentent catégoriquement. Ils établissent un lien de cause à effet entre l’exploitation du gaz de schiste, d’un côté, et les calamités et la pollution de l’environnement, de l’autre. La population de nombreux pays s’oppose à la pratique de la fracturation hydraulique, remarque l’écologiste Alexeï Iablokov :
.
« Ces technologies sont dangereuses pour la nature. Comme cela arrive d’habitude lors de l’application de nouvelles technologies, les écologistes s’y opposent farouchement, tandis que les partisans des nouvelles méthodes affirment que rien de grave ne se produit. Je pense qu’il faut, bien sûr, prendre des mesures supplémentaires pour éviter des mouvements dans l’écorce terrestre, des séismes et une pollution des eaux souterraines, mais je ne comprends pas très bien comment on pourrait faire. »
.
Depuis 2008, la production des hydrocarbures aux Etats-Unis a augmenté de plus de 50 %. Et à peu près depuis ce moment les Américains ont commencé à enregistrer un regain des activités sismiques.
.
Kira Kalinina

.

dimanche 29 décembre 2013

Journal hebdomadaire de la Voix de la Russie – 30 décembre 2013

http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-30-decembre-2013_v694.html

Corinne Gouget - « Danger dans nos assiettes, l'interview »

https://www.google.fr/#q=la+v%C3%A9rit%C3%A9+sur+le+glutamate+monosodique http://fr.sott.net/article/18490-Corinne-Gouget-Danger-dans-nos-assiettes-l-interview

samedi 28 décembre 2013

Sortir de l’Euro

Par Jacques Sapir 10/12/2013 http://www.youtube.com/watch?v=pvnpXUSjNJ8

vendredi 27 décembre 2013

Pensées du jour (et de la nuit) !

Après avoir obligé le peuple à se soumettre durant des siècles à la dictature des rois, est venue celle de la république où semble s'être investi sa soeur. Ainsi non content de ce que le peuple pense, a t-elle voulu le contraindre à lire les journaux (gouvernementaux) pour les quelques élus rebelles qui dans le peuple avaient appris à lire malgré que pour apprendre il fallait être riche. Puis arriva la télé où les derniers idiots peuplant le pays comprirent que le cul avait un langage universel qui les réunissait tous sur un sujet commun, d'où l'attrait de l'écran mais pas encore du touché. Mais quand vint l'Internet, là s'en était trop ! les gens du non-gouvernement pouvaient se parler entr'eux même d'un pays à l'autre ! D'où la sentence irrévocable que le peuple était en train de prendre le pouvoir !
.
Réunions en urgence sur réunions en urgence, ils devaient tout faire pour rattraper le filet qui leur glissait des mains même en vitesse réduite et appels au secours. Les mailles étaient trop grandes et les gens s'échappaient ! D'où, l'intervention des 'écouteurs-voyeurs' qui devaient encore comprendre le pourquoi du ''qu'est-ce qu'un monde libre ?'' alors qu'il n'avait jamais fait partie de leur éducation.
.
Donc, aux 'dernières nouvelles', le monde devait avoir connaissance (une fois n'est pas coutûme) de ce que pensait son voisin de murs, de plancher, de plafond ou d'en face, au travers de sondages sur un micro-groupuscule justifiant l'ensemble de la nation. Très représentatif n'est-ce pas ? Ainsi, chacune et chacun des sujets travaillant dans la cour ou d'un troupeau qui s'en va paître, devait donc se penser que la pensée des autres devait être celle qu'il devait avoir et qu'après tout - ses idées personnelles - devaient rester en lui voire à les effacer au cas où il serait tabassé pour les dire.
.
Mais, le doûte devint si fort que dans son absolu le peuple presque entier décida de ne plus voter, de ne plus regarder télé ni d'écouter radio ni de lire journaux. Fallait faire quelque chose ! Donc, le même scénario se continua pour dire que 98 % des foyers regarde la télé, écoute la radio ou lit les journaux et, qu'aux manifestations où 100.000 personnes étaient rassemblées, "1500" d'après la police et, "2500" d'après les syndicats, les auditeurs seraient d'accord pour penser '2000' !
.
Mais, après les incivilités de l'espionnage des communications et des pédales se défendant contre (voir blague de JM. Bigard: Lui et un ami dans l'ascenseur. Son ami: "Dis-moi, ne serait-il pas toi qui a pété ?" Et là, le questionné se révolte (ils ne sont que 2 dans l'ascenseur): Mais dis-moi, ne serais-tu pas en train de m'accuser ??!), le peuple n'a désormais plus de doûte du qui a pété et est même sûr que ce n'est pas le peuple qui lui empoisonne la vie.
.
Donc là, les Dirigeants sont désignés comme étant les fautifs et même les volontaires pour mettre le peuple dans la merde, et qu'il n'y a pas plus de dette que de poil à un oeuf et qu'à les voir tous les jours partir en avions vers les tropiques, l'on ne se demande même plus du qui est-ce qui les paye et du pourquoi moi aussi n'y aurai-je pas droit ?!
.
D'ailleurs, les soi-disant voleurs/escrocs qui gouvernaient précédemment et qui ont mis le peuple à genoux ne sont JAMAIS poursuivis ni enfermés avec demandes de remboursements ! (Hahaha !) alors que la 'NSA' qui se dit de tout connaître des terroristes n'en aurait jamais entendu parler !!

jeudi 26 décembre 2013

Le train qui ne s'arrête jamais

Par Les Echos | 26/12 | 11:41 | mis à jour à 15:04

.

+ VIDEO - Dommage de faire rouler des trains à 300 km/h, puis de perdre de précieuses minutes à s'arrêter dans les gares. Une solution est pourtant possible...

.
Les trains à grande vitesse ont une faiblesse : le temps perdu à marquer des arrêts dans les gares. Sept ans après deux étudiants français de l'EGHIM-Ecole centrale de Marseille, Maxime Cappe de Baillon et Arnaud Woiselle, qui les premiers ont proposé ce concept, un designer chinois, Chian Jianjun, a imaginé à son tour un train avec une sorte de wagon supérieur, situé au-dessus de la rame, qui embarque ou débarque les passagers sans que le train ne s'arrête.
.
http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0203210085640-les-videos-du-jour-le-train-qui-ne-s-arrete-jamais-639526.php

mercredi 25 décembre 2013

mardi 24 décembre 2013

Un an plus tard, la Bundesbank a rapatrié seulement 37 tonnes d'or (sur 700 au total)

Soumis par Tyler Durden sur 24/12/2013 12:09 -0500
 
.
Procurer de l'or physique semble être un processus assez problématique et de temps, comme la Bundesbank est l'apprentissage.
.
Rappelons que c'est presque exactement il y a un an, à la mi-Janvier, lorsque la banque centrale allemande, dans un développement choquant exprimant le manque de confiance en ses pairs des banques centrales de la banque, a annoncé qu'il allait procéder au rapatriement de 700 tonnes d'or détenues par ses «partenaires» de la Fed de New York et la Banque de France, à la fin de 2020.
.
Comme nous avions posté de nombreux articles sur le sujet de l'or officiel allemand juste avant cette annonce, dont beaucoup spéculé sur sa qualité et son existence, il a semblé comme une confirmation choquant que le plus belliciste des banques centrales européennes prenait son engagement à disque l'argent au sérieux, surtout après quelques semaines seulement avant il a juré haut et en bas il a confiants quant à son or où il a été.
.
C'est ce que nous dit à l'époque :
.
Il n'est pas nécessaire d'expliquer pourquoi c'est énorme nouvelles (pour ceux qui n'ont pas suivi notre série sur les préoccupations et les question qui affligent l'or allemand peut rattraper ici , ici , ici , ici , et certainement ici ). Au moins pas besoin de nous expliquer. Au lieu de cela, nous allons laisser la Bundesbank faire l'explication. La section suivante est la réponse fournie par la Bundesbank elle-même à la fin Octobre en réponse à la question de savoir pourquoi il ne pas déplacer l'or vers l'Allemagne:
.
Les raisons de stocker des réserves d'or auprès des banques centrales étrangères partenaires sont historiques car, à l'époque, or dans ces centres commerciaux a été transféré à la Bundesbank. Pour être plus précis: en Octobre 1951, la Bank deutscher Länder, le prédécesseur de la Bundesbank, a acheté sa première médaille d'or de 2,5 millions de DM, c'était 529 kg à l'époque. En 1956, les réserves d'or ont augmenté de 1 328 tonnes de 6,2 milliards de DM, ou, à sa fondation en 1957, la Bundesbank a pris au cours de ces réserves. Aucune autre or a été ajouté jusqu'à ce que les années 1970. Pendant toute cette période, nous n'avions rien mais le meilleur des expériences avec nos partenaires à New York, Londres et Paris. n'y a jamais eu de doute sur la sécurité de l'or de l'Allemagne. À l'avenir, nous voulons continuer à garder l'or dans les centres commerciaux d'or internationales de sorte que, quand les choses se gâtent, nous pouvons avoir à disposition en tant qu'actif de réserve dès que possible. Or stocké dans votre maison sécuritaire n'est pas immédiatement disponible en garantie dans le cas où vous besoin de devises étrangères. Prenez, par exemple, le rôle clé que joue le dollar américain comme monnaie de réserve dans le système financier mondial. L'or détenu par la Fed de New York peut, en cas de crise, être engagé avec la Banque fédérale de réserve comme garantie contre US liquidités libellées en dollars. Similaire livre sterling liquidité pourrait être obtenue en promettant de l'or qui est organisée avec la Banque d'Angleterre.
.
Et dans le cas ci-dessus n'était pas assez clair, ci-dessous est le discours Andreas Dobret de Buba livré à nul autre que le projet de loi de Dudley Fed de New York au début de Novembre:
.
S'il vous plaît laissez-moi également de commenter le débat public bizarre nous sommes actuellement confrontés en Allemagne sur la sécurité de nos gisements d'or en dehors de l'Allemagne - une discussion qui est entraînée par des peurs irrationnelles.
.
Dans ce contexte, je tiens à mettre en garde contre l'ajout volontairement carburant au sens général d'incertitude parmi le public allemand dans des moments comme ceux-ci en procédant à un "débat fantôme" sur la sécurité de nos réserves d'or.
.
Les arguments ne sont pas vraiment convaincant. Et je suis heureux que ce soit le bon sens pour la plupart des Allemands. Suite à la déclaration du Président de la Cour fédérale des comptes en Allemagne, la discussion est maintenant susceptible de venir à une fin - et il doit le faire avant qu'il ne cause un préjudice à la excellente relation entre la Bundesbank et la Réserve fédérale américaine.
.
Tout au long de ces soixante années, nous n'avons jamais rencontré le moindre problème, et encore moins eu des doutes sur la crédibilité de la Fed [ZH peut, et devrait, dès fournir quelques faits historiques qui jettent un doute sérieux sur cette revendication. Des doutes très sérieux]. Et pour cela, le projet de loi, je tiens à vous remercier personnellement. Je suis également reconnaissant pour votre coopération simple dans de nombreux domaines. L'Bundesbank restera le partenaire de confiance de la Fed à l'avenir, et nous allons continuer à profiter des services de la Fed en stockant une partie de nos réserves de change en or à New York.
.
Incidemment, ce zéro couverture ne fournissent après cet article, une preuve factuelle que beaucoup de «partenaire de confiance» de la Buba avait été écrémage sur les livraisons d'or physique au moins une fois, dans " Exclusif: la Banque d'Angleterre à la Fed: «Non Indication Si, bien sûr, être accordée à la Bundesbank ... "
.
Nous avons donc se demander: ce qui a changé dans les trois mois entre Novembre et maintenant, qui a causé une telle volte-face spectaculaire au Bundesban k ... .
.
***
.
La question de la relation de Buba avec d'autres banques centrales reste ouverte, cependant une chose que nous venons d'apprendre est la vitesse à laquelle la Banque centrale allemande a pu rapatrier son or. Cela ferait un escargot fier.
.
Hier tête Buba Jens Weidmann dit Bild que l'or d'une valeur de 1,1 milliard € a été rapatrié jusqu'à présent. Mettre un poids à ce numéro: à ce jour, la Bundesbank a reçu des envois de un maigre 37 tonnes d'or à partir de son lieu de stockage existant dans New York ou Paris à l'Allemagne: "Les réserves d'or du pays seront stockées à Francfort, car il a un stockage spécial avec l'équipement correspondant ", a déclaré Carl-Ludwig Thiele, membre du conseil de la Bundesbank.
.
Le montant rapatriés au cours de l'ensemble de 2013 représente un peu plus de 5% de l'objectif déclaré de 700 tonnes total, et est bien en deçà des 87,5 tonnes que la Bundesbank doivent rapatrier chaque année si elle était recueilli les 700 tonnes dans les mêmes proportions jamais année dans l'intervalle de 8 ans entre 2013 et 2020.
.
Donc, la question pose: puisque le prix de l'or a chuté en 2013 (selon beaucoup entraînée en partie par la propre demande de la Buba, ce qui rendrait l'or se procurer sur le marché libre pour les États-Unis et les banques centrales françaises beaucoup plus facile pour l'expédition après Francfort) et on peut supposer qu'il y aurait beaucoup plus de vendeurs que d'acheteurs de physique, pourquoi la Bundesbank ne pas être en mesure d'obtenir une bien plus grande part de l'or ? Sauf, bien sûr, ni à New York ni Paris ont réellement libre de l'or physique, inutilisé en leur possession-avec la plupart de loué à divers encore plus près des «partenaires» - et se bousculent pour se procurer autant physique qu'ils peuvent trouver à la nouvelle très bas prix (merci papier ETF d'or de dumping).
.
Cependant, un obstacle semble avoir émergé: contrairement à la "ouest" où l'élan est le seul pilote de la «valeur», les acheteurs hors de la Chine (et bien sûr l'Inde, en particulier si l'on considère la tentative de marché noir pour contourner la Banque de l'Inde contrôles de capitaux sur les importations d'or) accumulent autant d'or physique qu'ils peuvent obtenir. Serait-ce que la Bundesbank est incapable de rapatrier plus juste parce que la Chine achète déjà des tonnes tous les marginaux de l'or physique sur le marché, et procède à des achats d'or physique par la Fed à côté d'impossible ?
.
En d'autres termes, la Chine se tient maintenant l'or en otage de l'Allemagne, et si oui, quand et à quel prix serait-elle de le libérer de la Fed de New York et la Banque de France ? Un coup d'oeil juste le rythme des importations de la Chine révèle que si effectivement c'est le cas, il peut y avoir quelques accrocs dans cette peine meilleur plan par voie de banquiers centraux et les hommes. (voir graphique sur site:)
.

lundi 23 décembre 2013

Journal hebdomadaire – 23 décembre 2013


Pour le 100e anniversaire de la Réserve fédérale, ici sont les 100 raisons de l'arrêter pour toujours

Par Michael Snyder,
le 22 Décembre, 2013
.
23 décembre 1913 est une date qui vivra dans l'infamie. C'était le jour où le Federal Reserve Act a été poussé par le Congrès. De nombreux membres du Congrès étaient absents ce jour-là, et le grand public a été distrait avec des préparations de vacances. Maintenant, nous avons atteint le 100e anniversaire de la Réserve fédérale, et la plupart des Américains ne savent toujours pas ce qu'elle est réellement et comment elle fonctionne. Mais la compréhension de la Réserve fédérale est absolument essentielle, parce que la Fed est au cœur de nos problèmes économiques. Depuis la Réserve fédérale a été créée, il y a eu 18 récessions ou dépressions, la valeur du dollar américain a diminué de 98 pour cent, et la dette nationale des États-Unis a reçu plus de 5000 fois plus grande. Ce système financier insidieux basé sur la dette a littéralement fait des esclaves de la dette de chacun d'entre nous, et il est de détruire systématiquement l'avenir que nos enfants et nos petits-enfants étaient censés avoir. Si rien n'est fait, nous sommes inévitablement de nous diriger vers une énorme quantité de douleur économique en tant que nation. Alors s'il vous plaît partager cet article avec autant de personnes que vous le pouvez. Voici les 100 raisons pour lesquelles la Réserve fédérale devrait être fermée pour toujours ...
.
# 1 Nous aimons à penser que nous avons un gouvernement "du peuple, par le peuple, pour le peuple», mais la vérité est que un groupe non élu et non de planificateurs centraux a beaucoup plus de pouvoir sur notre économie que quiconque dans notre la société fait.
.
# 2 La Réserve fédérale est en fait «indépendante» du gouvernement. En fait, la Réserve fédérale a fait valoir avec véhémence à la cour fédérale qu'il est "pas une agence" du gouvernement fédéral et donc pas soumis à la loi sur la liberté de l'information.
.
# 3 La Réserve fédérale admet ouvertement que les 12 banques régionales de la Réserve fédérale sont organisés " tout comme les sociétés privées ".
.
# 4 La Réserve fédérale des banques régionales émission d'actions aux "banques membres" qui en sont propriétaires.
.
# 5 100% des actionnaires de la Réserve fédérale sont des banques privées. Le gouvernement américain détient zéro actions.
.
# 6 La Réserve fédérale n'est pas un organisme du gouvernement fédéral, mais il a été donné le pouvoir de réglementer les banques et les institutions financières. Cela ne devrait pas se produire.
.
# 7 Selon l'article I, section 8 de la Constitution des États-Unis , le Congrès des États-Unis est celui qui est censé avoir le pouvoir de "battre monnaie, en déterminer la valeur de celui-ci, et la monnaie étrangère, et de fixer l'étalon des poids et mesures ". Alors pourquoi la Réserve fédérale le fait-elle ?
.
# 8 Si vous regardez un «dollar américain», il dit en fait "de la Réserve fédérale note" au sommet. Dans le monde financier, une «note» est un instrument de dette.
.
# 9 En 1963, le président John F. Kennedy a publié le décret 11110 qui autorise le Trésor américain à émettre des «notes» des États-Unis qui ont été créées par le gouvernement des États-Unis directement, et non par la Réserve fédérale. Il a été assassiné peu de temps après.
.
# 10 La plupart des billets des États Unis d'emprunt émis sous la présidence de Kennedy sont toujours en circulation aujourd'hui.
.
# 11 La Réserve fédérale détermine quels niveaux l'un des taux d'intérêt les plus importants de notre système vont être mis à. Dans un système de libre marché, le libre marché est de déterminer les taux d'intérêt.
.
# 12 La Réserve fédérale est devenue si puissante qu'elle est maintenant connu comme "la quatrième branche du gouvernement ".
.
# 13 La plus grande période de croissance économique dans l'histoire des États-Unis a été quand il y avait pas de banque centrale.
.
# 14 La Réserve fédérale a été conçu pour être une machine de la dette perpétuelle. Les banquiers qui l'ont conçu dans le but de piéger le gouvernement des États-Unis dans une spirale de la dette perpétuelle dont il ne pourrait jamais peut échapper. Depuis la Réserve fédérale a été créé il y a 100 ans, la dette nationale des États-Unis a obtenu plus de 5000 fois plus grande.
.
# 15 Un impôt sur le revenu fédéral permanent a été créé la même année exacte que la Réserve fédérale a été créée. Ce n'était pas une coïncidence. Afin de payer la totalité de la dette du gouvernement que la Réserve fédérale créerait un impôt sur le revenu fédéral était nécessaire. L'idée était de transférer la richesse de nos poches pour le gouvernement fédéral et du gouvernement fédéral pour les banquiers.
.
# 16 La période antérieure à 1913 (quand il n'y avait pas d'impôt sur le revenu) est la plus grande période de croissance économique dans l'histoire des États-Unis.
.
# 17 Aujourd'hui, le code fiscal des États-Unis est d'environ 13 miles de long (21 km).
.
# 18 Depuis le temps que la Réserve fédérale a été créé jusqu'à présent, le dollar américain a perdu 98 pour cent de sa valeur.
.
# 19 Depuis le temps que le président Nixon nous a fallu abandonner l'étalon-or, jusqu'à présent, le dollar américain a perdu 83 pour cent de sa valeur.
.
# 20 Au cours des 100 ans avant la Réserve fédérale a été créée, l'économie américaine avait rarement des problèmes avec l'inflation. Mais depuis que la Réserve fédérale a été établi, l'économie américaine a connu une constante et sans fin l'inflation.
.
# 21 Le siècle avant que la Réserve fédérale a été créé, le taux d'inflation annuel moyen a été d'environ un demi pour cent. Au cours du siècle depuis que la Réserve fédérale a été créé, le taux d'inflation annuel moyen a été d'environ 3,5 pour cent.
.
# 22 La Réserve fédérale a dépouillé la classe moyenne des trillions de dollars de richesse par la taxe cachée de l'inflation.
.
# 23 La taille de M1 a presque doublé depuis 2008 grâce à l'argent téméraire impression que la Réserve fédérale a fait.
.
# 24 La Réserve fédérale a été commence à se comporter comme la République de Weimar, et nous nous souvenons tous comment cela a fini.
.
# 25 La Réserve fédérale a été constamment nous ment sur le niveau de l'inflation dans notre économie. Si le taux d'inflation a été encore calculé de la même manière qu'il était de retour quand Jimmy Carter a été président, le taux officiel de l'inflation se situerait entre 8 et 10 pour cent aujourd'hui.
.
# 26 Depuis la Réserve fédérale a été créée, il y a eu 18 récessions ou dépressions distinctes : 1918, 1920, 1923, 1926, 1929, 1937, 1945, 1949, 1953, 1958, 1960, 1969, 1973, 1980, 1981, 1990, 2001, 2008.
.
# 27 Dans les 20 ans de la création de la Réserve fédérale, l'économie américaine a été plongé dans la Grande Dépression.
.
# 28 La Réserve fédérale a créé les conditions qui ont provoqué l'effondrement du marché boursier de 1929, et même Ben Bernanke n'admet que la réponse de la Fed à cette crise a fait la Grande Dépression, même pire que ce qu'elle aurait dû être.
.
# 29 Les politiques de «l'argent facile» de l'ancien président de la Fed Alan Greenspan a ouvert la voie pour la grande crise financière de 2008.
.
# 30 Sans la Réserve fédérale, la «crise des subprimes» n'aurait probablement jamais dû se produire.
.
# 31 Si vous ne pouvez le croire, il y a eu 10 récessions économiques différentes depuis 1950. La Réserve fédérale a créé la "bulle Internet", la Réserve fédérale a créé la "bulle immobilière" et maintenant il a créé la plus grande bulle obligataire dans l'histoire de la planète.
.
# 32 Selon un rapport officiel du gouvernement, la Réserve fédérale a fait 16.100.000.000.000 dollars en prêts secrets pour les grandes banques au cours de la dernière crise financière. Ce qui suit est une liste des bénéficiaires de prêts qui a été prise directement à partir de la page 131 du rapport ...
.
Citigroup - $ 2 513 000 000 000
Morgan Stanley - $ 2 041 000 000 000
Merrill Lynch - $ 1 949 000 000 000
Bank of America - $ 1 344 000 000 000
Barclays PLC - $ 868 000 000 000
Bear Sterns - $ 853 000 000 000
Goldman Sachs - $ 814 000 000 000
Royal Bank of Scotland - $ 541 000 000 000
JP Morgan Chase - $ 391 000 000 000
Deutsche Bank - $ 354 000 000 000
UBS - $ 287 000 000 000
Credit Suisse - $ 262 000 000 000
Lehman Brothers - $ 183 000 000 000
Bank of Scotland - $ 181 000 000 000
BNP Paribas - $ 175 000 000 000
Wells Fargo - $ 159 000 000 000
Dexia - $ 159 000 000 000
Wachovia - $ 142 000 000 000
Dresdner Bank - $ 135 000 000 000
Société Générale - $ 124 milliards de
«tous les autres emprunteurs" - $ 2 639 000 000 000
.
# 33 La Réserve fédérale a également rendu les grandes banques $ 659 400 000 de "frais" pour aider "administrer" ces prêts secrets.
.
# 34 Au cours de la dernière crise financière, les grandes banques européennes ont été autorisés à emprunter un montant "illimité" d'argent de la Réserve fédérale à des taux d'intérêt extrêmement bas.
.
# 35 Les politiques de «l'argent facile» de président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, ont créé la plus grande bulle financière de cette nation n'a jamais vu, ce qui a ouvert la voie à la grande crise financière que nous approchons rapidement.
.
# 36 Depuis fin 2008, la taille du bilan de la Réserve fédérale a augmenté de moins de un billion de dollars à plus de 4 milliards de dollars . C'est de la folie complète et totale.
.
# 37 Pendant l'ère d'assouplissement quantitatif, la valeur des titres financiers que la Fed a accumulé est supérieur au montant total de la dette détenue par le public que le gouvernement américain a accumulé de la présidence de George Washington à la fin de la présidence de Bill Clinton.
.
# 38 Dans l'ensemble, la Réserve fédérale détient désormais plus de 32 pour cent de tous les équivalents de 10 ans, et ce pourcentage est en hausse d'environ 0,3 pour cent chaque semaine.
.
# 39 L'assouplissement quantitatif crée des bulles financières, et quand l'assouplissement quantitatif se termine ces bulles ont tendance à se dégonfler rapidement.
.
# 40 La plupart des nouveaux fonds créé par l'assouplissement quantitatif a fini dans les mains de la très riche.
.
# 41 Selon un initié de la Réserve fédérale de premier plan, l'assouplissement quantitatif a été une géante "subvention" pour les banques de Wall Street.
.
# 42 Comme un article CNBC a déclaré récemment, nous voyons l'inflation galopante absolument dans " les actions et obligations et de l'art et Ferrari ".
.
# 43 Donald Trump fois fait la déclaration suivante à propos de l'assouplissement quantitatif: " Les gens comme moi vont en bénéficier. "
.
# 44 La plupart des gens n'ont jamais entendu parler de cela, mais une étude très intéressante réalisée pour la Banque d'Angleterre montre que l'assouplissement quantitatif augmente le fossé entre les riches et les pauvres.
.
# 45 L'écart entre le haut et un pour cent et le reste du pays est désormais le plus grand qu'il a été depuis les années 1920.
.
# 46 Les grands médias ont vendu de l'assouplissement quantitatif pour le public américain comme un «programme de relance économique", mais la vérité est que le pourcentage d'Américains qui ont un emploi a en fait diminué depuis que l'assouplissement quantitatif a commencé.
.
# 47 La Réserve fédérale est censé être capable de guider le pays vers le «plein emploi», mais la réalité de la question est que un record de tous les temps de 102 millions d'Américains en âge de travailler n'ont pas d'emploi en ce moment. Ce nombre a augmenté d'environ 27 millions depuis l'année 2000.
.
# 48 Depuis des années, les projections de croissance économique de la Réserve fédérale ont systématiquement surestimé la force de l'économie américaine. Mais à chaque fois, les médias grand public continue à signaler que ces chiffres sont «fiables», même si tout ce qu'ils représentent en fait c'est un vœu pieux.
.
# 49 Les combustibles du système de la Réserve fédérale la croissance du gouvernement, et la croissance des carburants du gouvernement de la croissance de la Réserve fédérale. Depuis 1970, les dépenses fédérales ont augmenté de près de 12 fois plus rapidement que le revenu médian des ménages a.
.
# 50 La Réserve fédérale est censé regarder dehors pour la santé de toutes les banques des États-Unis, mais la vérité est qu'ils ne semblent être préoccupés par les grands. En 1985, il y avait plus de 18.000 banques aux États-Unis. Aujourd'hui, il y en a seulement 6891 gauche.
.
# 51 Les six plus grandes banques des États-Unis (JPMorgan Chase, Bank of America, Citigroup, Wells Fargo, Goldman Sachs et Morgan Stanley) ont collectivement obtenu 37 pour cent de plus au cours des cinq dernières années.
.
# 52 Le système bancaire américain a 14 400 000 000 000 dollars de l'actif total. Les six plus grandes banques représentent maintenant 67 pour cent de ces actifs et de toutes les autres banques ne représentent que 33 pour cent de ces actifs.
.
# 53 Les cinq plus grandes banques représentent maintenant 42 pour cent de tous les prêts aux États-Unis.
.
# 54 nous a dit que le but de l'assouplissement quantitatif est d'aider à "stimuler l'économie", mais aujourd'hui, la Réserve fédérale est en train de payer les grandes banques de ne pas prêter 1,8 billion de dollars en «réserves excédentaires» qu'ils ont stationné à la Fed .
.
# 55 La Réserve fédérale a permis une bulle des dérivés absolument gigantesque pour gonfler qui pourrait détruire notre système financier à tout moment. À l'heure actuelle, quatre des "too big to fail" banques ont chacune exposition totale aux produits dérivés qui est bien au-delà de 40 billions de dollars .
.
# 56 L'exposition totale que Goldman Sachs a des contrats de produits dérivés est plus que 381 fois plus grande que leur actif total.
.
# 57 Le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, a une feuille de route de l'échec qui rendrait les Cubs de Chicago semblent bonnes.
.
# 58 Le secret Novembre 1910 rassemblement à Jekyll Island, en Géorgie au cours de laquelle le plan de la Réserve fédérale a éclos a été suivi par le sénateur américain Nelson W. Aldrich, secrétaire adjoint du Département du Trésor AP Andrews et une foule de représentants de la croûte supérieure de l'établissement bancaire de Wall Street.
.
# 59 La Réserve fédérale a été créé par les grandes banques de Wall Street et au profit des grandes banques de Wall Street.
.
# 60 En 1913, le Congrès a promis que si le Federal Reserve Act d'être adopté qu'il éliminererait le cycle d'affaires .
.
# 61 Il n'a jamais été un véritable audit complet de la Réserve fédérale depuis sa création en 1913.
.
# 62 Le système de la Réserve fédérale a été décrit comme « le plus grand système de Ponzi dans l'histoire du monde ".
.
# 63 Le texte qui suit provient directement de l'énoncé de mission officiel de la Fed : "Pour fournir à la nation avec un système monétaire et financier plus sûr, plus souple, et plus stable. " Sans aucun doute, la Réserve fédérale a échoué dans ces tâches de façon spectaculaire.
.
# 64 La Fed décide ce que le taux d'inflation cible devrait être, ce que le taux de chômage cible devrait être et ce que la taille de la masse monétaire va être. Ceci est assez similaire à la " planification centrale "ce qui se passe dans les pays communistes, mais très peu de gens dans notre gouvernement semble bouleversé par cela.
.
# 65 Il y a quelques années, les responsables de la Réserve fédérale sont entrés dans une banque dans l'Oklahoma et a exigé qu'ils prennent vers le bas tous les versets de la Bible et tous les boutons de Noël que la banque avait été n'affiche.
.
# 66 La Réserve fédérale a pris d'autres mesures très effrayantes au cours des dernières années. Par exemple, de retour en 2011, la Réserve fédérale a annoncé des plans pour identifier les "blogueurs clés" et à surveiller "des milliards de conversations" au sujet de la Fed sur Facebook, Twitter, forums et blogs. Quelqu'un à la Fed sera presque certainement finir la lecture de cet article.
.
# 67 Merci à cette spirale de la dette sans fin que nous sommes enfermés dans un énorme quantité d'argent est transféré hors de nos poches et dans les poches de l'ultra-riches chaque année. Incroyablement, le gouvernement américain a dépensé plus de 415 milliards de dollars seulement sur les intérêts sur la dette nationale en 2013.
.
# 68 En Septembre, le taux d'intérêt moyen sur la dette négociable du gouvernement était 1.981 pour cent. En Janvier 2000, le taux d'intérêt moyen sur la dette négociable du gouvernement était 6.620 pour cent. Si nous revenons à ce niveau aujourd'hui, nous paierions plus d'un billion de dollars par an juste en intérêts sur la dette nationale et ce serait l'effondrement de notre système financier dans son ensemble.
.
# 69 Le peuple américain est tué par l'intérêt composé, mais la plupart d'entre eux ne comprennent même pas ce que c'est. Albert Einstein a fait la déclaration suivante à propos de l'intérêt composé ...
" L'intérêt composé est la huitième merveille du monde. Celui qui la comprend, il gagne ... Celui qui n'a pas ... il paie. "
.
# 70 La plupart des Américains n'ont absolument aucune idée d'où vient l'argent. La vérité est que la Réserve fédérale crée juste hors de l'air mince. Voici comment j'ai décrit précédemment comment l'argent est normalement créée par la Fed dans notre système ...
.
Lorsque le gouvernement américain décide qu'il veut dépenser un milliard de dollars qu'il n'a pas, il ne s'imprime pas un milliard de dollars.
Au contraire, le gouvernement des États-Unis crée un tas de bons du Trésor américain (de la dette) et les emmène sur la Réserve fédérale.
La Réserve fédérale crée un milliard de dollars à partir de rien et les échange pour les obligations du Trésor américain.
.
# 71 Qu'est-ce que la Réserve fédérale faire avec ces bons du Trésor américain ? Ils finissent par se vendue aux enchères au plus offrant. Mais tout ce processus crée en fait plus de dettes que c'est le cas de l'argent ...
 
Les obligations du Trésor américain que la Réserve fédérale reçoit en échange de l'argent qu'elle a créé à partir de rien sont vendus aux enchères à travers le système de la Réserve fédérale.
.
Mais attendez.
.
Il existe un problème.
.
Parce que le gouvernement américain doit payer des intérêts sur les obligations du Trésor, le montant de la dette qui a été créé par cette transaction est supérieure à la quantité d'argent qui a été créé.
.
Alors, où va le gouvernement américain l'argent pour payer cette dette ?
.
Eh bien, la théorie est que nous pouvons obtenir de l'argent de circuler à travers l'économie vraiment, vraiment rapide et taxer à un taux suffisamment élevé pour que le gouvernement sera en mesure de recueillir suffisamment d'impôts pour rembourser sa dette.
.
Mais cela n'arrive jamais fait, ça ?
.
Et les créateurs de la Réserve fédérale ont compris ainsi. Ils ont compris que le gouvernement américain n'aurait pas assez d'argent à la fois diriger le gouvernement et le service de la dette nationale. Ils savaient que le gouvernement américain devrait continuer à emprunter encore plus d'argent pour tenter de suivre le match.
# 72 Bien sûr, le gouvernement américain pourrait effectivement créer de l'argent et de le dépenser directement dans l'économie sans la Réserve fédérale est impliquée à tous. Mais nous ne serions pas être de 17 milliards de dollars de la dette et qui ne servirait pas les intérêts des banquiers du tout.
.
# 73 Ce qui suit est ce que Thomas Edison avait une fois à dire sur notre système financier absolument fou basé sur la dette ...
.
C'est-à-dire, sous l'ancienne chaque fois que nous voulons ajouter à la richesse nationale, nous sommes obligés d'ajouter à la dette nationale.
.
Maintenant, c'est ce que Henry Ford veut empêcher. Il pense qu'il est stupide, et moi aussi, que pour le prêt de $ 30.000.000 de leur propre argent les gens des États-Unis devraient être contraints de payer $ 66.000.000 - c'est de cela qu'il s'agit, avec intérêt. Les gens qui ne tourneront pas une pelletée de terre, ni de contribuer une livre de matière recueillera plus d'argent des États-Unis que ne le feront les personnes qui fournissent la matière et font le travail. C'est la chose terrible sur l'intérêt. Dans toute notre grande emprunts obligataires de l'intérêt est toujours supérieure à la principale. Tous les grands travaux publics coûtent plus de deux fois le coût réel, sur ce compte. Dans le système actuel de faire des affaires, nous ajoutons simplement 120 à 150 pour cent, le coût indiqué.
.
Mais voici le point: Si notre nation peut émettre une obligation en dollars, elle peut émettre un billet d'un dollar. L'élément qui fait la bonne liaison fait le projet de loi bien.
.
# 74 Les États-Unis ont maintenant la plus grande dette nationale dans l'histoire du monde, et nous volent plus de 100 millions de dollars de nos enfants et de nos petits-enfants chaque heure de chaque jour dans une tentative désespérée de maintenir la spirale de la dette va .
.
# 75 Thomas Jefferson a déclaré que s'il pouvait ajouter juste une modification de la Constitution des États-Unis ce serait une interdiction sur tous les emprunts du gouvernement ....
Je voudrais qu'il soit possible d'obtenir un amendement de notre Constitution. Je serais prêt à compter sur cela seul pour la réduction de l'administration de notre gouvernement envers les principes authentiques de la Constitution, je veux dire un article additionnel, en prenant la part du gouvernement fédéral le pouvoir d'emprunt.
.
# 76 En ce moment, la dette nationale des États-Unis est assise à 17.251.528.475.994,19 $ . Si nous avions suivi les conseils de Thomas Jefferson, elle serait assise à zéro.
.
# 77 Lorsque la Réserve fédérale a été créée, la dette nationale des États-Unis était assise sur environ 2,9 milliards de dollars. En moyenne, nous avons ajouté plus pour la dette nationale chaque jour depuis qu'Obama a été à la Maison Blanche.
.
# 78 Nous sommes en voie d'accumuler de nouvelles dettes plus dans les huit années de l'administration Obama que nous avons fait dans tous les autres présidents de toute l'histoire des États-Unis réunis.
.
# 79 Si tout de la nouvelle dette qui a été accumulée depuis John Boehner est devenu Président de la Chambre avaient été remis directement au peuple américain la place, chaque ménage en Amérique aurait pu acheter un nouveau camion .
.
# 80 Entre 2008 et 2012, la dette publique des États-Unis a augmenté de 60,7 pour cent, mais le PIB des États-Unis n'a augmenté que d'un montant total d'environ 8,5 pour cent pendant cette période de temps ensemble.
.
# 81 Depuis 2007, la dette américaine par rapport au PIB a augmenté, passant de 66,6 pour cent à 101,6 pour cent.
.
# 82 Selon le Trésor américain, les étrangers détiennent environ 5,6 trillions de dollars de notre dette.
.
# 83 Le montant de la dette publique américaine détenue par des étrangers est environ 5 fois plus grande qu'elle ne l'était il y a une décennie.
.
# 84 Comme je l'ai écrit sur auparavant, si la dette nationale des États-Unis a été réduite à une pile de billets d'un dollar, il ferait le tour de la Terre à l'équateur 45 fois.
.
# 85 Si Bill Gates a donné chaque centime de toute sa fortune pour le gouvernement des États-Unis, il ne couvrirait le déficit budgétaire des États-Unis pendant 15 jours .
.
# 86 Parfois, nous oublions combien d'argent un billion de dollars est. Si vous étiez en vie quand Jésus Christ est né et vous avez dépensé un million de dollars chaque jour depuis ce moment-là, vous ne seriez pas encore avoir dépensé un billion de dollars par entreprise.
.
# 87 Si le droit de ce moment vous êtes sorti et a commencé à dépenser un dollar chaque seconde, cela prendrait plus de 31000 années pour passer d'un billion de dollars.
.
# 88 En plus de l'ensemble de notre dette, le gouvernement américain a également accumulé plus de 200 milliards de dollars dans le passif non capitalisé. Alors, où dans le monde aura tout cet argent vient-il ?
.
# 89 Le plus grand dommage que l'assouplissement quantitatif a été à l'origine de notre économie est le fait qu'il est en train de détruire la foi dans le monde entier dans le dollar américain et de la dette des États-Unis. Si le reste du monde cesse d'utiliser nos dollars et cesse d'acheter notre dette, nous allons être dans une énorme quantité de problèmes.
.
# 90 Au cours des dernières années, la Réserve fédérale a été monétiser une quantité phénoménale de la dette publique des États-Unis, même si Ben Bernanke avait promis qu'il ne ferait jamais cela.
.
# 91 La Chine a récemment annoncé qu'ils vont arrêter de stockage plus de dollars américains. Si la Réserve fédérale n'a pas l'impression insouciance de l'argent, ce ne serait probablement pas arrivé.
.
# 92 La plupart des Américains n'ont aucune idée de ce que l'un de nos présidents les plus célèbres a été absolument obsédés par se débarrasser de la banque centrale des États-Unis. Ce qui suit est une citation Février 1834 par le président Andrew Jackson sur les maux de la banque centrale ....
 
Moi aussi, j'ai été un observateur attentif des faits et gestes de la Banque des États-Unis. J'ai eu des hommes vous regarder pendant longtemps, et je suis convaincu que vous avez utilisé les fonds de la banque pour spéculer sur les céréales panifiables du pays. Lorsque vous avez gagné, vous avez divisé les bénéfices parmi vous, et quand vous avez perdu, vous avez facturé à la Banque. Vous me dites que si je prends les dépôts de la Banque et annuler sa charte je ruine dix mille familles. C'est peut-être vrai, messieurs, mais c'est votre péché ! Dois-je vous laisser aller, vous allez ruiner cinquante mille familles, et que ce serait mon péché ! vous êtes un repaire de vipères et des voleurs. J'ai décidé de vous conduire et, par l'Eternel, (portant son poing sur la table) je vous conduirai.
.
# 93 Il y a beaucoup de systèmes financiers alternatifs possibles, mais à ce point tous les 187 pays qui appartiennent au FMI une banque centrale. Sommes-nous censés croire que c'est juste une sorte de coïncidence bizarre ?
.
# 94 La pierre angulaire du système central bancaire mondial est une organisation connue sous le nom de la Banque des règlements internationaux. Voici comment j'ai décrit cette organisation dans un article précédent ...
.
Une organisation internationale extrêmement puissant que la plupart des gens n'ont même jamais entendu parler de secret contrôle de la masse monétaire de la planète entière. Elle est appelée la Banque des règlements internationaux, et il est la banque centrale des banques centrales. Il est situé à Bâle, en Suisse, mais il a aussi des succursales à Hong Kong et à Mexico. Il s'agit essentiellement d'une banque centrale non élu et non du monde qui a une immunité complète de la fiscalité et de la législation nationale. Même Wikipedia admet que « ce n'est pas la responsabilité de tout gouvernement national unique. " La Banque des règlements internationaux a été utilisé pour blanchir de l'argent pour les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, mais ces jours-ci dans le but principal de la BRI est de guider et de diriger le système financier mondial planifiée. Aujourd'hui, 58 banques centrales mondiales appartenir à la BRI, et il a beaucoup plus de pouvoir sur la façon dont l'économie américaine (ou de toute autre économie, d'ailleurs) se produiront au cours de la prochaine année que n'importe quel politicien fait. Tous les deux mois, les banquiers centraux du monde entier se réunissent à Bâle pour un autre "réunion économie mondiale". Au cours de ces réunions, les décisions sont prises qui affectent chaque homme, femme et enfant sur ??la planète, et pourtant, aucun d'entre nous ont un mot à dire dans ce qui se passe. La Banque des Règlements Internationaux est une organisation qui a été fondée par l'élite mondiale et il fonctionne pour le bénéfice de l'élite mondiale, et il est destiné à être l'une des pierres angulaires du système économique d'un monde émergent.
.
# 95 L'emprunteur est l'esclave du prêteur, et la Réserve fédérale a transformé chacun de nous des esclaves de la dette.
.
# 96 La dette est une forme de contrôle social, et l'utilisation élite mondiale toute cette dette à dominer tout le reste d'entre nous. Il y a 40 ans, le montant total de la dette dans notre système (tous de la dette publique, toutes les dettes de l'entreprise, toutes les dettes des consommateurs, etc) était assis à environ 2 milliards de dollars. Aujourd'hui, le total dépasse 56 000 000 000 000 dollars.
.
# 97 moins quelque chose de dramatique se fait, nos enfants et nos petits-enfants seront esclaves de la dette pour toute leur vie parce qu'elles entretiennent nos dettes et de payer pour nos erreurs.
.
# 98 Maintenant que vous savez cette information, vous êtes responsable de faire quelque chose à ce sujet.
.
# 99 Congrès a le pouvoir d'arrêter la Réserve fédérale tout moment qu'ils aimeraient. Mais en ce moment la plupart de nos politiciens approuvent pleinement le système actuel, et rien n'est jamais va se passer jusqu'à ce que le peuple américain commencent changement exigeant.
.
# 100 La conception du système de la Réserve fédérale était vicié dès le début. Si rien n'est fait très rapidement, il est inévitable que notre système financier dans son ensemble va souffrir un effondrement absolument cauchemardesque.
.
La vérité est que nous n'avons pas à avoir une Réserve fédérale. La plus grande période de croissance économique dans l'histoire des États-Unis a été quand nous n'avions pas d'une banque centrale. Si nous voulons un jour faire de cette nation autour économique, nous allons avoir à se débarrasser de ce système financier basé sur la dette qui est centré autour de la Réserve fédérale. Sur le chemin que nous sommes maintenant, il n'ya aucun espoir. S'il vous plaît partager cet article avec autant de personnes que vous le pouvez. Il est impératif que nous essayons de réveiller le peuple américain pendant que nous avons encore le temps.
.

dimanche 22 décembre 2013

Dans un silence médiatique de cathédrale, la majorité socialiste installe Big Brother à l'Elysée

Marc Leroy
Agoravox
ven., 20 déc. 2013 10:32 CST
.
Les 5 et 18 décembre 2013 resteront des jours particulièrement noirs dans l'histoire de la démocratie française (ou plutôt de ce qu'il en reste).
.
L'Assemblée Nationale - pourtant censée représenter les intérêts du peuple et défendre les libertés fondamentales des citoyens français - vient en effet d'adopter dans un silence médiatique de plomb un projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2014-2019 qui autorisera demain un flicage de tous les Français en réalité digne des pires états totalitaires. Un texte législatif qui acte la mise en place d'une surveillance systématique et généralisée des citoyens, sur Internet et sur tous les réseaux de communication.
.
Cette loi totalement liberticide permet donc, sous le prétexte éculé et directement inspiré du sinistre Patriot Act américain de « prévention du terrorisme » mais aussi, et beaucoup plus largement au nom de « la sécurité nationale, la sauvegarde des éléments essentiels du potentiel scientifique et économique de la France... » ou de la lutte contre « la criminalité et de la délinquance organisées et la reconstitution ou le maintien de groupements dissous » la capture en temps réel et sur simple demande administrative, sans aucun mandat judiciaire de toutes les informations, coordonnées, adresses, conversations et documents échangés sur le net et sur les réseaux sociaux (1). Elle rendra par ailleurs permanents des dispositifs de surveillance et de contrôle tous azimuts qui ne pouvaient être jusque là que temporaires.
.
Totalement attentatoire aux libertés fondamentales, scandaleuse, cette loi autorise notamment (article 13) la surveillance en temps réel des « informations et documents traités et conservés dans les réseaux » à la demande et pour le compte de plusieurs ministères ou organismes gouvernementaux (sécurité intérieure et ministère de la défense, mais aussi par exemple ministères de l'économie et du budget), pour des prétextes qui dépassent en réalité très largement la « protection des citoyens contre des incidents d'une exceptionnelle gravité » bien évidemment mise en avant pour justifier cette forfaiture législative. Cette surveillance presque sans limites de nos échanges et communications se fera directement auprès des fournisseurs d'accès mais également de tous les hébergeurs et fournisseurs de services en ligne. Pire encore, aucune dispositif n'a été prévu et mis en place pour l'encadrer ou la limiter en cas d'abus.
.
Loin d'avoir provoqué en France le salutaire sursaut démocratique et plus encore le tollé généralisé qu'il aurait évidemment mérité, le scandale planétaire des écoutes systématiques et souvent délirantes de la pieuvre américaine NSA semble donc bien avoir en réalité désinhibé, totalement libéré les ambitions aujourd'hui ouvertement totalitaires du gouvernement Ayrault et de sa majorité socialiste. Une fuite en avant dans le flicage des citoyens potentiellement malpensants qui n'a d'ailleurs pas ému plus que cela l'opposition UMP... mais faut-il encore faire mine de s'en étonner. Tout est passé comme une lettre à la poste et personne donc, ni l'opposition, ni les associations droits-de-l'hommistes obnubilées par la situation des Roms ou la vraie-fausse affaire Taubira, ni la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) dont on se demande une fois de plus à quoi elle est bien censée pouvoir servir, ni bien entendu les médias du système bien trop occupés à célébrer les mérites - véritables ou fantasmés - de feu Nelson Mandela ou à commenter la dernière élection d'une Miss France « cosmopolite » sur TF1 n'y ont rien trouvé à redire. A l'exception, il faut bien hélas le reconnaître, de la seule Marine Le Pen sur Europe 1 face à la carpette Elkabbach (8.20 sur la vidéo en lien).
.
Profitez donc bien chers lecteurs, pendant les quelques semaines qui viennent, sur La Plume, Agoravox ou ailleurs, des derniers pauvres moments et espaces de liberté et de confidentialité qui vous restent... car demain sera un tout autre jour, un tout autre monde... le meilleur des mondes, celui d'Aldous Huxley, celui du 1984 de Georges Orwell, celui que nous offre à présent notre « président normal » de la Socialie heureuse, Big François Hollande.
.
Note :
.
(1) La loi permet en effet de collecter les « informations ou documents traités ou conservés par leurs réseaux ou services de communications électroniques, y compris les données techniques relatives à l'identification des numéros d'abonnement ou de connexion à des services de communications électroniques, au recensement de l'ensemble des numéros d'abonnement ou de connexion d'une personne désignée, à la localisation des équipements terminaux utilisés ainsi qu'aux communications d'un abonné portant sur la liste des numéros appelés et appelant, la durée et la date des communications ».

.