- ENTREE de SECOURS -



samedi 29 juin 2013

Nos FAI nous mentent énormément !

Par Morgan,
le 29 juin 2013 à 11:00
 
Si les publicités des fournisseurs d’accès à Internet semblent toutes plus intéressantes les unes que les autres, annonçant des débits frisant la vitesse de la lumière, la réalité est toute autre. Une vaste étude s’est penchée sur la question, en Europe, et les résultats sont déconcertants…
 
La Commission européenne s’est donc attelée, durant une longue période, à décortiquer les différentes offres des FAI européens et à comparer les débits annoncés (download comme upload) à la réalité. Et malheureusement pour nous, en France, nous sommes les plus à plaindre. Si l’écart moyen en download est de 60% (ratio vitesse constatée/vitesse annoncée), les français n’ont droit qu’à un petit 40%.
 
Cette situation s’explique relativement simplement. Tout d’abord, les FAI jouent sur les mots (annonçant souvent des débits ATM, id est jusqu’au seul SLAM et non jusqu’à l’abonné) tandis que certains sous-estiment leurs débits, allant parfois même jusqu’à brider leurs clients. D’autres proposent différentes offres, selon leurs capacités, ne faisant payer que le « juste prix » (nos FAI devraient s’en inspirer). La Slovaquie est grande championne avec plus de 97%.
 
Concernant l’upload, la situation est bien meilleure, les pays atteignant les 90% – certains même 115% ! -. Réjouissons-nous en tout cas, nos débits sont en moyenne bien supérieurs à ceux dont disposent les Américains !

vendredi 28 juin 2013

Mais pourquoi nos politiques français sont-ils si nuls ?

Par Jean-Marc Sylvestre, Editorialiste
vendredi 28 juin 2013 15:39

 
Le déficit budgétaire continue de se creuser. C'est ce qu'a annoncé Didier Migaud en rendant son rapport. La Cour des comptes continue ainsi d'enflammer le débat sur le déficit budgétaire. Désormais, tous les clignotants sont au rouge. La nécessité contrainte de réduire la dépense publique et les projets de réforme qui viennent de l'extérieur du monde politique accentuent l'idée que nos responsables sont à côté de la plaque. Mais pourquoi sont-ils si nuls ? Le dictionnaire nous dit que nul « n'équivaut à rien, est sans valeur ». C'est exactement le sentiment de l'opinion publique française à l'égard des hommes politiques qu'ils soient de droite ou de gauche. « Les politiques sont inefficaces, incapables de délivrer un résultat, démagos, prometteurs ». On connait la musique dont le refrain en arrive à remettre en cause leur honnêteté et leur morale. L'air du « Tous pourris » tient la tête des hit-parades.

N'exagérons rien. Les hommes politiques sont nuls aujourd'hui parce qu'ils n'ont aucun résultat correspondant aux attentes des populations : pas d'emplois, pas de progrès, pas de richesses créés mais au contraire le sentiment d'un immense gâchis.

Le personnel politique est nul pour trois raisons majeures

La première raison c'est l'incompétence. Les responsables politiques aujourd'hui n'ont pas la compétence pour comprendre et gérer la complexité des dossiers qui s'imposent dans le monde moderne. La mondialisation, le progrès technologique, les questions de santé, de fiscalité, de commerce extérieur, d'éducation requièrent des expertises que les élus n'ont pas pu acquérir. Alors ils n'ont, certes, pas nécessairement l'obligation de tout savoir. Ils sont entourés d'une administration, d'une batterie de conseillers. Mais encore faut-il qu'ils sachent de quoi il retourne. Sinon, c'est l'administration qui prend le pas alors qu'elle ne porte pas la responsabilité.

La plupart du temps, l'homme politique fait semblant de connaître les dossiers. Il se croit obligé de donner un avis sur tout et n'importe quoi. Très souvent une promesse qu'il ne tiendra évidemment pas. Au mieux l'opinion ne le prend pas au sérieux, au pire elle se désespère ou se révolte devant tant de maladresse et d'incompétence. Parce que tout se sait. Un homme politique ne peut plus raconter d'histoires.

Aujourd'hui, les problèmes les plus importants sont d'ordre économique et social. Ils naissent et se résolvent dans l'entreprise et interfèrent avec le fonctionnement des marchés mondiaux. Combien de responsables politiques, députés, sénateurs ou ministres ont travaillé dans l'entreprise ? Combien ont voyagé à l'étranger et pratiqué le commerce extérieur qui est le théâtre de la guerre moderne ? Les hommes politiques qui ont cette expérience sont très peu nombreux à droite comme à gauche.

Résultat, les hommes politiques sont inadaptés aux problèmes. Si encore ils savaient comme autrefois gérer les opinions, leur expliquer, les emporter dans leur élan... Si d'ailleurs, ils avaient de l'élan ! Mais ce n'est plus le cas. Les moyens de la communication moderne nécessitent d'autres qualités charismatiques. L'importance des réseaux sociaux fait que l'information ne descend plus du haut vers le bas. Mais circule de façon transversale. Le chef doit donc travailler autrement s'il veut rester en lien.

La deuxième raison, c'est l'idéologie, une maladie bien française. Le responsable politique s'inscrit dans une idéologie. Cette idéologie commande toutes ses propositions et ses comportements. Les actions politiques ne correspondent pas à une réalité mais à un corps de principes. C'est stupide.

Cette maladie est un héritage de l'histoire politique française, de la culture et de l'éducation. La France est soit de gauche, soit de droite. Le problème c'est que depuis l'effondrement du bloc communiste, ce clivage n'a plus de sens. La planète toute entière fonctionne en économie de marché, sauf peut-être en Corée du Nord... et encore.

L'économie de marché a ses règles, ses contraintes et ses réalités auxquelles on peut difficilement déroger sauf à se retrouver hors-jeu. La France est en train de se mettre hors du jeu international. Le vrai clivage aujourd'hui existe entre ceux qui croient au progrès scientifique, à la confrontation, à la concurrence réglementée. Comme le code de la route permet de circuler dans des conditions de sécurité acceptables. Le clivage ne passe pas entre la droite et la gauche. Il passe à l'intérieur des familles politiques traditionnelles. D'où la confusion, l'inadaptation, l'incapacité à sortir des choix et des stratégies cohérentes et légitimées par des majorités fortes.

Nous avons à gauche des conservateurs et des hommes de progrès. Nous avons à droite le même clivage. Du coup, c'est ingouvernable ou alors dans une direction floue et nulle.
L'emprise de l'idéologie écarte l'action politique de la réalité et de la responsabilité. Certains viendront combattre la mondialisation ou l'Europe parce qu'ils considèrent que l'ouverture des frontières représente un risque de perte de souveraineté. Ce faisant, ils créent les conditions de l'appauvrissement, ce qui est le meilleur moyen de perdre son indépendance. On s'attaquera aux riches jugés idéologiquement comme déplacés alors que le vrai scandale c'est le nombre grandissant des pauvres. Les riches partiront ailleurs.

Par idéologie, certains politiques iront jusqu'à plaider pour la décroissance alors que l'humanité n'a pas d'autre choix que la croissance si on veut sortir la planète des émergents de la misère. Par idéologie les écologistes s'opposeront à toute expérimentation dans les nouvelles énergies alors qu'ils seront les premiers à réclamer des initiatives économiques capables de créer de l'activité et des emplois.

La plupart des aprioris idéologiques ne tiennent pas devant le principe de réalité. Les hommes politiques ne veulent pas assumer les principes de réalité. Donc ils les nient ou alors ils maquillent les faits et les chiffres. C'est nul.

Troisième raison, l'obsession du marché politique. Le responsable politique en France (et d'ailleurs dans la plupart des démocraties) fait une carrière politique. La politique c'est son métier. Le problème est là. Pour l'exercer et garder son job, il doit être à l'écoute de ses clients, de ses électeurs.

Comme le marché politique peut zapper l'homme politique tous les cinq ans, celui-ci a peu de temps pour agir sauf s'il agit pour faire plaisir à ses clients. Ce qu'il fait. A droite comme à gauche, un président, un ministre, un député agira pour conforter la majorité, l'enseigne, à laquelle il appartient.

Il fera tout pour être élu et réélu. D'où le programme et les promesses généreuses. Puis il fera tout pour se maintenir au pouvoir. Faute de résultats, il fera des promesses encore et toujours et multipliera les boucs émissaires en cas de non-résultats. Ce qui fait qu'un homme politique au pouvoir passe plus de temps à trouver des excuses ou des raisons de ne pas avoir fait ce qu'il devait faire plutôt que de le faire vraiment.

En règle générale, l'homme politique se met publiquement en phase avec son électorat. D'où l'envahissement par la démagogie, le populisme, et finalement le blocage. D'où le double langage : public et privé. « Je ne peux pas dire la vérité, mes électeurs ne le comprendraient pas... ». Les principaux dossiers servent par conséquent de livret à des championnats d'Europe d'hypocrisie. C'est vrai sur les impôts, les retraites, les dépenses de santé, les dépenses publiques. Toutes les grandes réformes échouent parce que les hommes politiques n'ont pas le courage d'affronter leur opinion publique. Le temps politique est trop court. Les responsables considèrent qu'une réforme qui ne peut produire d'effets qu'à long terme est politiquement suicidaire.

« A quoi bon sortir telle ou telle réforme si c'est pour se mettre à dos la moitié de la France et être battus aux prochaines élections. A quoi bon ? » La plupart des réformes de fond sont donc repoussées de législature en législature.
Keynes disait très cyniquement, « ne nous occupons que du court terme, à long terme on sera mort ! »
Dans des contextes de croissance rapide générant des recettes abondantes, on pouvait raisonner à court terme, aujourd'hui ce n'est plus possible. Keynes est mort. Les hommes politiques ne veulent pas le reconnaître. Ils sont prêts à l'accommoder à toutes les sauces. A droite comme à gauche.

C'est inefficace et beaucoup d'indices montrent que les opinions publiques qui ont des poussées de fièvre populiste ou d'extrémisme sont aussi prêtes à acheter un discours de vérité. Ce qu'ils ne faisaient pas avant, c'est vrai. En bref, ils attendent des responsables politiques un peu moins de nullité à court terme pour plus de résultats à long terme. Ce ne serait quand même pas difficile que d'essayer.

jeudi 27 juin 2013

Breaks d'or en dessous de 1200 $

Soumis par Tyler Durden le 27/06/2013 14:01 -0400


A partir du moment Bernanke a parlé, or et argent ont commencé à accélérer à la baisse. Or pattes inférieures dans la fosse près NYMEX et fanée encore à la recherche du numéro de tour de 1200 $ (trading à 1199,90 $). Vers le bas autour de 12% du FOMC (or est maintenant -38% à partir de ses sommets en 2011).
Argent suit (en baisse de plus de 14% du FOMC) que le test rapport Gold-à-Silver 65x (le double de ses plus bas en Avril 2011 autour de 32x) et retour au rapport qui existait comme Lehman a échoué.
Comme nous l'avons indiqué hier , un peu bizarrement, comme va l'or ainsi va AAPL ...
L'autre intéressant sur-encore-off-again d'intérêt est d'or vs logement (ie excès QE-driven vs la chose qui prend en charge QE ou pas) ...
Donc, pour résumer remarquable sur le marché d'aujourd'hui ... Actions et obligations se mobilisent dur sur la base qu'il n'y aura pas de fin à QE, et l'or se bloque parce QE se termine?
Peut-être un peu de contexte est en ordre ...
Graphiques: Bloomberg

mercredi 26 juin 2013

La crise de la dette : explication simple et détaillée

'Être au top'

'Syndrome du déficit d'attention', voilà bien une phrase de nos jours qui rapporte qu'un manque d'informations serait nocif ! Même s'il y a 2000 ans ils avaient comme nous 24 h ni plus ni moins, qu'est-ce qui a changé entre-temps ? C'est l'arrivée de l'information et de la somme de connaissances qui de nos jours sont à disposition du 'grand public'. Ainsi, veut-on tout savoir sur tout et, de ne pas s'être connecté aujourd'hui serait de passer pour un ou une demeuré(e) !
Voir le nombre d'heures passées au téléphone, sur internet ou devant la télé ou radio pour certains ! Cette foule de 'gens qui parlent' a de quoi donner le tournis. Bien-sûr chacun a raison et veut le faire entendre, se faire voir de plus en plus pour ne pas être oublié ou perdu dans la foule. En bref, chacun veut être quelque chose qui a cette suprématie que - de connaître quelque chose que l'autre ne sait pas - lui donne cette importance recherchée. C'est la guerre de la neurone exclusive et qui montre bien que tout cela donne à réfléchir et occupe donc notre cerveau comme s'il était un ordinateur surpuissant d'xgiga ! Mais, s'il est facile de supprimer des messages ou programmes sur l'ordi ou de faire une restauration du système, notre tête n'en est pas encore là ! Et, c'est bien çà qui nous blesse tant la mémoire survit et nous occupe et nous brouille nos directions.
Ainsi, la pédagogie a fait un pas de géant en 30 ou 40 ans, nous permettant d'éliminer rapidos comment faire les comptes grace à la machine à calculer, comme à cliquer sur le correcteur d'orthographe ou traducteur pour les sites étrangers. D'où les sites savantissimes de plus en plus abordés dans cette monstrueuse bibliothèque encyclopédique qu'est l'Internet. On oublie tout même le repos ! On pense, on réfléchie, on calcule, on gère, on a plus sa tête a soi mais à celles des autres. D'où aussi la... sur-consommation de médicaments pour ne pas être un ou une imbécile parce que l'on sait/l'on sent que cela va venir ! On sent que cette folie nous guette, nous poursuit, nous rattrape, on s'en veut d'avoir eu un oubli, de ne pas avoir su, de n'avoir rien compris et de s'être déconnecté de la réalité ! Même pour dormir, certains(es) prennent des cachets, d'où ce besoin relationnel de boire et/ou de fumer comme d'aller vite pour s'éclater, cette recherche de sensations les plus extrèmes comme des grands manèges à la foire ou le saut parachute ou a l'élastique, cette recherche d'orgasmes qui ne viennent pas et de l'inquiètude de savoir comment les autres font. Cette recherche de l'autre chose est aussi vécu dans le voyage, le dépaysement mais, bizarrement, pas dans la longue durée ! Alors, ces touristes, emportent-ils avec eux leurs I-phone, leur ordi pour n'en perdre une miette du monde 'civilisé où ils habitent' comme d'autres de savent se déplacer sans un wagon de valises. C'est aussi pourquoi la durée des transports est-elle remise en cause comme une perte de temps. "Je vais vite" chantait Lorie.

mardi 25 juin 2013

Gaz de schiste : l’exploitation contaminerait bien l’eau potable

24/06 | 22:48
 

Une étude américaine réalisée sur 141 puits d’eau situés dans un bassin de gaz de schiste montre une pollution de l’eau potable au méthane, à l’éthane ou encore au propane.

Une nouvelle étude révèle une contamination des puits d’eau potable à proximité de sites de forage de gaz de schiste aux Etats-Unis, ce qui pourrait relancer le débat sur l’impact environnemental de cette technique d’extraction très controversée. Des chercheurs de l’Université Duke, en Caroline du Nord, ont analysé des échantillons d’eau provenant de 141 puits privés alimentant des maisons réparties dans le bassin de gaz de schiste particulièrement riche de Marcellus, dans le nord-est de la Pennsylvanie et le sud de l’Etat de New York.
Les concentrations en méthane étaient en moyenne six fois supérieures, et celles en éthane 23 fois plus grandes dans l’eau potable des maisons se trouvant à moins d’un kilomètre des sites de forage que dans celles situées au-delà de cette distance. Les teneurs en méthane dépassaient largement dans la plupart de ces puits les 10 milligrammes par litre d’eau --niveau considéré comme le maximum acceptable par les autorités sanitaires américaines. Du propane a aussi été détecté dans dix échantillons d’eau de ces puits provenant tous d’habitations se trouvant à moins d’un kilomètre des sites d’extraction.

«Difficiles à réfuter»

«Les résultats sur le méthane, l’éthane et le propane ainsi que de nouvelles indications de traces d’isotopes d’hydrocarbone et d’hélium nous conduisent à penser que les forages de gaz de schiste ont affecté les sources d’eau potable des habitations» les plus proches, souligne Robert Jackson, professeur de sciences environnementales à l’Université Duke et principal auteur de ces travaux parus dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS) datés du 24 au 28 juin. Les données sur la contamination de ces puits avec de l’éthane et du propane «sont nouvelles et difficiles à réfuter», insiste-t-il. «Il n’y a aucune source biologique d’éthane et de propane dans la région et le bassin de gaz de schiste de Marcellus est riche en ces deux gaz...», note le chercheur.
Ces scientifiques ont examiné tous les facteurs qui pourraient expliquer cette contamination, dont la topographie et les caractéristiques géologiques. «Nos recherches montrent que la distance des sites de forage, aussi bien que les variations dans la géologie locale et régionale, sont des facteurs majeurs pour déterminer le risque possible de contamination des eaux souterraines qui devraient être pris en compte avant de forer», résume Avner Vengosh, professeur de géochimie et de qualité de l’eau, co-auteur de ces travaux.

Pas de contamination chimique

Des études précédentes menées également par des chercheurs de l’Université Duke avaient déjà révélé des indications de contamination au méthane de l’eau de puits situés près des sites de forage dans le nord-est de la Pennsylvanie. Une troisième étude, effectuée par des scientifiques de l’Institut américain de géophysique (USGC), n’a en revanche trouvé aucun indice de contamination des sources d’eau potable provoquée par la production de gaz de schiste en Arkansas. Aucune de toutes ces recherches n’a, de plus, été en mesure de détecter de contamination par les fluides --un mélange d’eau et de produits chimiques-- qui sont injectés à de fortes pressions pour fracturer les roches et libérer les gaz de schiste.
Les gaz et le pétrole de schiste connaissent un véritable boom en Amérique du Nord qui bouscule la donne énergétique dans le monde en donnant accès à d’importantes réserves d’hydrocarbures bon marché aux pays occidentaux jusqu’alors inexploitées. L’Amérique du Nord dispose d’un siècle d’approvisionnement en gaz tandis que pour le monde ces réserves sont estimées à 250 ans. La France ne permet pas l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste sur son territoire en raison des inquiétudes environnementales. Mais de nombreux industriels poussent dans ce sens pour réduire la dépendance énergétique du pays.
 
Voir aussi:

lundi 24 juin 2013

Buffet froid


Bizarre qu'aux 'informations', (quand ils évoquent une 'fin du monde' stomacale à propos de pêches maigrichonnes) ils ne parlent pas de... poisson ! Ils ne pensent qu'à leur ventre médiatique, à leur assiette vide, aux repas de rutabaga, etc.
Là est la question. Combien de progénitures peuvent faire les animaux ? Excepté les pingouins qui ne feraient qu'un oeuf (!!!) d'où la sirène d'alarme qui devrait être tirée - à propos de leur déclin forcé qui ne pourrait qu'être fini depuis longtemps - il serait plus que temps de s'intéresser à la manière dont les animaux se multiplient et à leur assistance en matière de reproduction. Je n'entrerai pas là dans des cours de sexologie pour les bestioles et au devoir de leur dire comment faire (pour nous faire plaisir), mais dans le nombre de survivants.
Rendez-vous compte que chez les animaux... il n'existe pas de couple sans enfant ! Ni de couple qui n'en ont eu qu'un seul ou deux. Pareil qui chez les arbres s'ils n'avaient qu'un fruit et qu'une graine à l'intérieur !
Il y a 100 ans, une vache donnait 650 l de lait par an, aujourd'hui, c'est 10 fois plus. Une truie donne naissance à 15 ou 20 porcelets, une poule pond 300 oeufs par an, la truite 500.000, un ha de blé nourrit 20 personnes, etc, etc.
D'où la question: si une truite (par exemple) pond 500.000 oeufs par an, il y aurait donc 250.000 femelles susceptibles de pondre à leur tour 500.000 oeufs par an (!). Combien de grains y a t-il dans un épi de blé ou de maïs ? Une graine de tomate donne un plant, un plant donne plusieurs tomates, chaque tomates plusieurs graines, etc, etc, l'on pourrait multiplier les exemples à l'infini et même parler qu'en serres il n'y a pas de saison et qu'elles peuvent donc produire toute l'année comme les animaux en élevages.
Ainsi, la peur de l'assiette vide est-elle évoquée chaque jour sur Internet ou les médias et les conseils de devoir se serrer la ceinture et des remarques désobligeantes sur les tonnes de déchets en poubelles. Après l'eau va manquer, l'air va peut-être suivre aussi, comme la nourriture, alors que ce qui manque le plus à ces gens là est la cervelle.
Donc, après les lâchés de loups dans les forêts (pour manger de l'herbe ?), observons les millions de mouettes, albatros et autres pélicans/sternes qui ôtent chaque jours des millions de tonnes de poissons à la mer, comme autant d'autres bestioles qui consomment ce que l'humain réclame. Ainsi, s'il y a faim dans le monde, c'est bien parce qu'elle est voulue et non comme une fatalité qu'il n'y aurait plus rien à manger.
Donc: pour sauver l'humain il faut faire un choix, les animaux ou l'humain.

samedi 22 juin 2013

Touchez pas c'est collector !

Donc, d'un côté est représenté le méchant espion qui lit les courriers et surveille les fréquentations de sites des internautes et, que cette impolitesse atteindrait 100 % ! et, de l'autre, 1,5 million de personnes sont (d'après Les Echos) hackées chaque jour. Ajoutez à cela quelques milliers de virus et... et le compte n'est pas bon ! Pas bon car, la 'NSA' (qui serait soi-disant à la recherche de terroristes ! Hahahaha !), ne semble même pas détecter les virus !!! (ce qui serait un comble pour des 'informaticiens' très OHQ+ !) ou, ou en fabriquerait elle-même.

Donc, qu'un livreur de pizza ou UPS livre les commandes, merci, cela va de soi, le transporteur n'est pas forcément censé savoir ce que le paquet contient. Par contre, que la NSA ouvre les colis, découvre les bombes (ou en ajoute dans le paquet) et les envoie: cela s'appelle bien du terrorisme.

Donc, il ne faut pas prendre les gens pour des cons en les accusant d'avoir ou non commandé des bombes, de vérifier si elles sont bien en état de marche et, de les envoyer à l'adresse promise ! Dès lors que l'intermédiaire connaît parfaitement le contenu de ce qui transite entre ses mains, et qu'il se dit pompeusement 'Agent de sécurité' (de mes deux !), il est 100% responsable complice et condamnable pour avoir détruit volontairement des milliers d'ordinateurs et d'avoir aussi vidé les comptes de certains.

Car, si la catégorie virus ne serait pas traitée au nom de je-ne-sais-quel-problème, les 'terroristes' désignés comme étant existants auraient tôt fait de se transformer en virus afin de n'être fouillé au 'TSA' ! D'où, la prochaine astuce pour éviter d'être scanné ou 'palpé', de marquer sur son tee-shirt ou le paquet que l'on transporte (dans une cocotte-minute Collector par exemple) "Attention, ce colis renferme une bombe. Ne pas toucher !"
D'où, effectivement, par les temps qui courent, la suspicion non exagérée envers celles et ceux qui ne transportent rien et qui n'auraient rien à se reprocher et ajouteraient même qu'ils n'ont jamais eu de fonctionnaire dans leur famille et ont même refusé de serrer la main à quelqu'un qui serait apparenté avec ces terroristes officiels au-dessous de tout soupçon !

vendredi 21 juin 2013

Union européenne : le parlementaire gagne en moyenne 878 % de plus que le citoyen

La Tribune
jeu., 20 juin 2013 04:35 CDT


Les salaires des parlementaires sont jugés bien trop opaques et trop élevés pour Preisvergleich.de, le portail des consommateurs allemands. Celui-ci a comparé les données fournies par les 27 pays de l'Union européenne, et dénonce les écarts de rémunération entre leurs représentants et les citoyens européens qui atteignent 878% en moyenne et plus de 2.000% en Bulgarie.

Trop c'est trop. A Strasbourg, les parlementaires européens gagnent beaucoup plus d'argent que les citoyens. C'est en tout cas ce que dénonce une enquête menée par Preisvergleich.de, un portail de consommateurs allemand. L'étude propose ainsi un classement par revenu des 27 parlements des pays membres de l'Union européenne.

Un parlementaire gagne en moyenne 17.827 euros par mois

Résultat des courses, un député européen touche en moyenne 17.827 euros par mois, soit 213.924 euros par an. Mais en additionnant tous les montants (y compris les indemnités) perçus par les parlementaires au cours d'une législature, le portail montre qu'un député de l'Union européenne perçoit plus d'un million d'euros de revenus (très exactement 1.069.622 euros avant impôts). Avec ce montant pris comme base de calcul, cela signifie qu'un député au Parlement européen gagne 878% de plus qu'un citoyen moyen de l'Union européenne qui perçoit 21.844 euros (avant impôts) par an. A titre de comparaison, outre-Rhin, les parlementaires gagnent 674% de plus qu'un citoyen allemand. Tandis qu'en France, les parlementaires touchent 740% de plus que leurs compatriotes.

Plus le pays est pauvre, plus l'écart de répunération entre le citoyen et son représentant au Parlement est grand

L'écart est particulièrement flagrant en Slovaquie où les députés touchent 1.190% de plus que leurs simples compatriotes. Mais c'est la Bulgarie qui arrive en tête. Les parlementaires y gagnent 2.051% de plus que le citoyen moyen bulgare. Un Bulgare devrait ainsi travailler pendant 108 ans s'il voulait gagner ce qu'a touché un parlementaire pendant une législature de cinq ans... Plus un pays est pauvre, plus les différences de revenus sont grandes.

jeudi 20 juin 2013

Bike volant fait son voyage inaugural

Y a plus d'eau ! (hahaha !)

Le volume d'eau dans une casserole dépend de la température à laquelle elle est soumise. Plus la température augmente, plus il y a des micro-bulles qui apparaissent en fond de récipient là où la température est la plus élevée. C'est donc à l'inverse des mers & océans où la zone la plus chaude est au-dessus. Ainsi, pourrait-il y avoir une expansion volumique lorsque l'eau est chauffée dans le seul cas où cette dernière serait enfermée sans pouvoir sortir dixit la 'cocotte-minute', ce qui ne peut donc être le cas à l'air libre où - selon la température reçue en surface - l'eau s'évapore proportionnellement.

Ainsi, la fameuse casserole d'eau sur le feu verra son contenant disparaître (comme il en a été à Fukushima à l'intérieur des réacteurs où l'eau envoyée 'pour en éteindre le foyer à 3000°C !' n'a pu résoudre le problème du corium (uranium-en + zirconium des tubes) établi en cuvier car elle s'évaporait au fur et à mesure traduisant de vastes nuages radioactifs qui s'échappaient de la centrale vers l'atmosphère) et donc il ne peut y avoir 'd'extension' océanique par un quelconque réchauffement.

Secondo, les zones océanique tropicales ont donc une évaporation plus importante qu'en régions tempérées ce qui incidence (entr'autres phénomènes physiques) sur la disponibilité des courants (marins et aériens), d'où les fortes pluies. Ainsi donc, pourrait-on voir qu'en hausses des températures qu'il y a donc plus de pluies et qui ne retombent pas forcément d'où elles viennent et donc aussi arroser (une fois n'est pas coutume) les régions terrestres arides. D'où le bénéfice refroidissant promu à faire pousser les plantes est salutaire pour tous puisque la végétation absorbe le gaz carbonique et rejette de l'oxygène.

Ainsi, a t-on pu constater que la végétation n'a jamais été aussi belle et abondante depuis que l'homme est sur Terre puisqu'il détourne depuis toujours les canaux en en traçant d'autres pour irriguer les cultures. Ainsi rejoint-on tous la grande idée de Kadhafi qui irriguait les déserts lybiens pour le bien de tous en pompant l'eau des nappes phréatique qui se reremplissent naturellement par infiltration sous-marines.

Donc, sans vouloir polémiquer avec ces piètres savantologues du 'réchauffement climatique' soutenus continuellement par la presse gouvernementale et tous les blogs qui soutiennent leurs mensonges, et qu'un glaçon qui fondrait... augmenterait de volume !! (hahaha !) l'on observe que les canaux... ne sont plus dragués because que si la mer monterait elle envahirait les terres !! C'est aussi pourquoi cette politique du non-désenvasement des cours d'eau créent par temps de pluies... des inondations ! et qu'il faudra bientôt tous habiter en montagnes pour y échapper !

Donc: rétablissons la vérité que depuis 'que le monde est monde' il n'y a pas une goutte d'eau de plus ou en moins et que l'eau que nous buvons chaque jour a déjà été crachée, pissée, suée quelques milliers de fois, puisqu'elle s'infiltre en bases sous-marines vers 'le centre de la Terre' et ressort toute pure (et gratuite) à toutes les sources.

mercredi 19 juin 2013

Surveillance exagérée

La définition de voyeurisme est qu'une personne est observée sans son consentement en des attitudes particulières réservée à la vie privée. Ainsi, dès lors que cette observation est signalée préalablement, chaque individu n'en sera offensé. Exemple: "Caméras à 100 m", "caméras à 50 m", etc. Pareillement que le passage continuel de satellites de défilement, des images sont prises à l'insu des personnes observées sans que la bande de 80 km de large soit située géographiquement ni que les heures de passages soient publiées. Ainsi, les drones très 'paparazzi', se croisent, abondent et photographient comme profitant d'une absence de législation où leurs présences ne seraient tolérées.
Ainsi, lors de manifestations, les photographies ou films montrant les 'forces de l'ordre' tabasser des citoyens seraient interdites de publications !! tandis que les 'appariteurs' (terroristes déguisés en civils) seraient montrés aux tv ainsi qu'en une de journaux en train de jeter des pavés ou porteurs d'armes (de service !).
Comme il a été mentionné précédemment que des appareils électriques peuvent être muni de puce qui les mettraient en panne par télécommandes (afin de ne durer que le temps de la garantie !), nous nous dirigeons vers des services facultatifs où seuls les clients supporisés d'RFID pourraient en bénéficier comme nous le voyons tous déjà l'obligation d'être enregistré en banque pour pouvoir déposer et retirer l'argent du chèque sous la contrainte de frais bancaires diminuant d'autant la valeur déposée, comme cette acceptation du règlement intérieur qui désigne le banquier comme seul propriétaire de votre argent dès qu'une somme est déposée chez lui ! Facultativité que de prendre connaissance de ce qui nous entoure ! où, le faculat ne serait qu'une contrainte de piratologue exagérant 'comme Momo-la-science' le devenir du comprendre.
De la même façon que les voitures choisissent plutôt de s'aligner à droite ou à gauche aux stations d'essence, un choix similaire apparaît lorsqu'un couple va se coucher et, la meuf de demander: "Tu préfères à droite ou à gauche ?" et, le mec de répondre: "Bêh, j'sais pas, ton trou est de quel côté ?"
Voyeurisme identificiel pareillement qu'en ville il y a des 'emplacements réservés', il y a maintenant des espaces privilégiés aux cimetières des tombes qui sont colorées ! Des peintes en bleu pour les handicapés, des peintes en rouges pour les communistes, en rose pour les pédalo-soçalo et aussi des vertes pour les broyeurs-recycleurs intégrés, des tombes à pic pour les accidentés, des tomb raider munies de labyrinthes en sous-sol pour voir en combien de temps elle peut ressortir, et des "ton père vient d'appeler, il faut que tu rentres !"
Comme quoi l'aveuglement très  mode tendrait à nous définir en images 3D supprimée/effacée tandis que l'imprimante 3D se contenterait de n'en reproduire que l'enveloppe. Mais, au pas de charge où progressent les robots, il est fort possible que ce soit des humains qui en surveillent les comportements même si l'accidentogénie poserait encore question du "L'erreur es-tu mienne ?"

lundi 17 juin 2013

Pampers 2.0

Même - si pour certains - c'est le sexe qui est plus manipulé que le cerveau, et que le téléphone comme l'internet sont réservés au peuple et non aux 'pouvoirs publics', il n'est pas fréquent que quelqu'un de l'Administration s'hasarde à demander à l'aide 'du fil qui chante' ou 'sur la toile' quelque chose à quelqu'un autre qu'à son chef ou ses subalternes. Ainsi, pourrait-on répondre qu'il s'agit là d'un faux numéro ou qu'il n'y a personne à l'adresse indiquée pour se défaire de cette glu-pot-de-colle que les gouvernements représentent. D'où, l'initiative - toujours sans mot-dire - de lancer des milliers d'inspecteurs Colombo (parfaitement méconnaissables sans leur pardessus) qui planeraient dans les airs (sans battre des ailes comme des records d'intelligence vu que ce sont des fonctionnaires qui y sont derrière !) à la recherche du 'trésor perdu de Captain Piratos' comme s'ils pouvaient perdre autre chose que leur temps et devoir le chercher pour le rattraper.
Donc, dans l'attente (si ce n'est déjà fait) des premiers dronicides par coup de fusil et que le miracle des poussières intelligentes pourrait se réaliser en vertu de quoi tout puzzle est reconstituable donc doté du pouvoir de se mettre à table, l'on peut se demander le quoi ils cherchent après nous.
Séance de voyeurisme 2.0 où les tablettes de l'Etat (orientées verte) auraient besoin de 100.000 pédales pour les faire marcher et, comme l'on ne peut pas être à la fois au four et au moulin, il pourrait se demander encore si le jeu en vaut la chandelle si l'argent public ne coulait à profusion. D'où l'attente des premières confusion d'avoir suivi quelqu'un qui faisait partie du service et de l'avoir abattu pour éviter les faux témoignages, comme celle des rapports tapés en trois exemplaires et d'en avoir jeté quatre à la poubelle !
Ainsi, si l'autodestruction est parfois souhaitable et qu'il existe des moyens qui ne seraient pas entre les grands et les petits, après les 'effets liste rouge-téléphone rouge' pour n'être écoutés, ou le téléphone vert de crier par la fenêtre, le téléphone noir (sous cape) et le téléphone blanc en langage des signes, voici qu'arrive le téléphone marron (derrière et jaune devant) qui se veut dénonciateur de tout ("Ici Radio l'Ombre") avec forcément un haut-parleur amplificateur de toute conversations et qu'il vaudrait mieux être sourd que d'entendre çà.
Après tout, si l'expression 'sourd comme un pot'-catalytique n'apparaît pas forcément à l'arrière des bagnoles, et que çà ferait du bruit pour rien de lui trouver à redire et s'il est préférable de péter en bonne santé que de crever dans la merde, voilà que le silence des mails s/Internet se mettrait à faire du bruit !
Donc, si quelques-uns ont l'habitude de 'faire des enveloppes' pour établir le budget du mois, pensez à en rajouter une marquée "Budget militaire" !

dimanche 16 juin 2013

D'où la question du "Pour qui nous prend-on ?!"







              Savez-vous que la seule chose qui effraie les animaux est le bruit ? Ainsi les lions, éléphants, souris, poissons ou oiseaux ont-ils horreur de la hausse de ton, ce qui les différencie avec les humains. (car si vous ne parlez pas, la gesticulation passera pour une volonté de brasser de l'air). Ainsi, toute déflagration est-elle perçue en matière invisible et pénétrant les neurones via synapses comme un signal reçu pour dire "casse-toi de là !", tandis que le sens de la vue (aussi terrible et effrayant d'une scène de corps déchiquetés ou criant à la blessure) sera et fera partie d'une réflexion personnelle.

    Dans le blog "Comment voir l'invisible" (http://huemaurice7.blogspot.fr/2011/01/comment-voir-loeil-nu-ce-qui-est.html ), l'on fait là appel à la réflexion du bon sens et que, l'invisible serait en passe d'effrayer.
Les techniques de diffusions d'ondes ne datent pas d'aujourd'hui (voir Nicolas Tesla, la technologie scalaire, etc) et font dorénavant parties de notre quotidien tant au travers d'informations médiatisées où le subliminal entre en jeu, que dans les espaces qui sont accaparés par ces 'pouvoirs spéciaux' ( http://rudy2.wordpress.com/armes-electromagnetiques-scalaires-sovietiques/ ) et ( http://educate-yourself.org/mc/ ) - pour n'en citer que les principaux - et donc, au 'secret des choses dont il ne faut parler' (vous êtes pris pour des demeurés) l'on entend ni l'on ne voit aux actualités développer les performances d'applications qui 'nous surpasseraient' ! (parle à mon cul ma tête est malade). Bizarre tout de même que ces performances invisibles n'en soient montrées/discutées entre gens responsables et qu'elles ne fassent l'attrait de notre quotidien.
D'où - les idioties étant de mise - nous ressortons la fameuse invincibilité de la bombe atomique alors que depuis plus de 50 ans l'arme scalaire règne en maître, comme les actualités montrant des guerres 'avec des arcs et des flèches' ! pour nous faire penser autrement !
Donc, aux voyeurismes satellitaires qui peuvent lire un journal au sol de 36.000 km au dessus (s'il n'y a pas de nuages), sont arrivés les drones qui - passant en dessous - établissent un relais du 'quoi-qui-cache-le-môssieu ?' Et, du chemtrail fait par les avions une autre façon de faire disparaître le monde par la nano-technologie.
Après çà, l'on vous parlera des 'Global Warming' où les hivers sont de plus en plus froids ! (2005/2035), de la fameuse 'fonte des glaces qui submergerait tout ou partie du monde de ses eaux' ! (alors que si un glaçon fond il perd du volume et donc: la mer baisse) et des tremblements de terre où les sismographes enregistrent des ondes... venues du ciel !

D'où la question du "Pour qui nous prend-on ?!"

vendredi 14 juin 2013

Les nouvelles dictatures du renseignement


Myret Zaki
Publié le 12 Juin 2013 à 8:36
 
C’est une dérive totalitaire à laquelle on assiste depuis la crise de 2008. Elle se manifeste principalement aux Etats-Unis et dans une moindre mesure en France. La Suisse, pays riche mais sans réelle force de dissuasion, en fait les frais. Ses banques, prises pour cible, servent de révélateur de ces dérives étatistes.

Le Parlement suisse doit voter d’ici à juillet, sous forme de loi urgente, et sans en connaître le contenu, un «programme unilatéral» légalisant la transmission massive et indiscriminée à Washington d’informations sur des employés et clients de banques suisses, sous peine d’un éventuel boycott du marché du dollar pour lesdites banques. Un abus de position dominante qui intervient un an après que la Suisse a déjà transmis aux Etats-Unis, sans base légale, 10 000 noms d’employés, et qu’encore plus de clients se soient déjà dénoncés.

La France s’inscrit dans la droite ligne de la politique washingtonienne, que ce soit au plan de sa politique étrangère d’ingérence (Libye et Syrie) ou dans sa dérive vers un Etat policier et liberticide, qui se traduit par des stratégies de force pure, similaires aux Etats-Unis dans la lutte contre la fraude fiscale.

Une justice à sens unique

UBS est mise en examen par la France pour démarchage illicite sur sol français. La grande banque se retrouve, comme elle l’a été aux Etats-Unis, dans le rôle de la victime expiatoire. Ce constat fera bondir ceux qui vocifèrent que les banques suisses se sont elles-mêmes attiré ces ennuis en allant chasser le client sur le territoire de ces pays. Mais leur argument aurait un début de validité si seulement les banques américaines et françaises ne contribuaient pas à sortir l’argent de leurs compatriotes hors du pays et n’allaient pas chasser le client en Amérique latine et en Afrique depuis des décennies, en toute impunité.

Il se trouve que l’inculpation française d’UBS est annoncée à quelques mois de la promulgation d’une loi française durcissant la lutte contre la fraude fiscale. Et que le gouvernement souhaite passer un message: il ne fera aucune amnistie fiscale, et tous les moyens seront bons pour traquer les fraudeurs. La nouvelle loi légalisera l’usage par les autorités de listes de clients volées, et autorisera le recours à des écoutes téléphoniques, voire à l’espionnage des banques et fraudeurs soupçonnés. UBS France a déjà été espionnée par les services secrets français avant sa mise officielle sous enquête. Ces pratiques policières d’Etats farouchement protectionnistes ciblent toujours des pays ou entreprises étrangères, à l’instar de la mise en examen des 12 banques suisses aux Etats-Unis.

Dans le cas français, UBS France faisait évader quelque 3% des avoirs du territoire. Dans le cas américain, c’est toute la place financière suisse qui gérait au maximum 3% des avoirs non déclarés américains. Les deux pays n’ont à aucun moment voulu s’attaquer aux banques nationales et étrangères à l’origine des 97% restants de cette évasion.

Cette justice à sens unique, ce double standard et ce règne de l’arbitraire dans les relations internationales s’inscrivent dans une dérive totalitaire plus large, qui se traduit par une boulimie de renseignements.

Aux Etats-Unis, on découvre ces jours-ci que les services secrets collectaient secrètement les relevés téléphoniques des millions d’abonnés de Verizon. Scandale qui rappelle celui de SWIFT, dévoilé en 2006, lorsqu’on apprit que les services secrets américains surveillaient, sans nulle base légale, les données de cet intermédiaire incontournable du trafic de paiements internationaux. A présent, le Congrès s’apprête à passer une loi (« CISPA ») qui, sous prétexte de cybersécurité, permettra au gouvernement américain d’aller piocher toutes les informations qu’il souhaite sur Facebook, Google, Twitter ou Skype, et chez les opérateurs de téléphone portable, et de les utiliser à toutes fins jugées utiles. La portée du projet de loi ne se limite pas aux résidents américains.

George Orwell sera bientôt en dessous de la vérité.

http://www.bilan.ch/myret-zaki/redaction-bilan/les-nouvelles-dictatures-du-renseignement

La presse-citron

Le problème de confluence des lecteurs des médias avec ceux qui y écrivent est cette résurgence d'idées sectaires à vouloir coller des étiquettes à un État sous le parcours biaisés de religions - qui y sont décrites et soutenues comme ayant un pouvoir - comme d'anonymes qui y sont jugés comme faisant partie des terroristes. Leurs préjugés s'entendent entre blanc et noir sans distinctions que des observateurs fassent un 'troisième parti'. Les 'républicains' OU les 'démocrates', les 'travaillistes' OU les 'conservateurs', la 'gauche' OU la droite', etc, etc ! Ainsi, nomment-ils tout un pays (avec ou sans frontières) comme étant favorable ou défavorable à telle ou telle position qu'ils tendent d'inculquer comme étant 'la loi', 'l'ordre absolu' de CE qu'il faut faut faire ou pas !
Misérable politique ramenée au rang des bureaux là où sous prétexte de se faire entendre et de relater 'l'opinion du peuple' inventent-ils des sondages dont ils n'ont que foutre de ceux qui les font dans la rue pour se donner contenance et justifier du salaire. Ainsi, du haut de leurs 'hit-parades' du meilleurs choisi et de quelqu'autres grandiloquences dont il ont le secret, se prêtent-ils à fournir l'exemple de la voie à suivre par l'audience écoutée.
Aujourd'hui, malgré tous les efforts d'encercler/de contenir les spectateurs, multiplient-ils les chaînes afin 'de répondre' à la demande du troupeau ! Hahaha ! Et, malgré ces subterfuges d'informer ce qui les écoutent, constatent-ils que le troupeau s'en éloigne pour vivre à l'heure d'Internet; alors, alors inventent-ils des profils de 'terroristes' (ex 'pirates'/'contrevenants'/'réfractaires' voire 'anarchistes') qui enverraient des bombes virtuelles ! ou feraient des remarques désobligeantes à leurs propos ! Hahaha ! Mais dans quel monde vivons-nous ?! Une poignée de Dirigeants (qui aurait la grosse tête) serait susceptibles d'avoir/de connaître toutes choses mieux que des milliards de terriens !!! Et, attention, là: accrochez-vous ! :"Mieux que des professeurs/scientifiques et savantologues du coin" !!
D'où la nocivité de qualités étiquetées comme 'démocratiques' dans le sens où elles ne représentent que son contraire en tour d'ivoire et bureaux fermés. Idem pour la liberté dont ils en connaissent le sens comme la vérité ('La Pravda' en Russie) dont ils y font la chasse au moindre quidam qui la révèle !
Leur but est d'accuser des innocents et de les tuer sans discuter vu qu'ils seraient capables de leur chier dans la gueule et d'étêter les couronnés 'du grand monde'. Ce ne sont que des tampons, des faire-valoir, des avocats, des entremetteurs, des syndicats élus par personne mais qui sont là pour faire barrière entre les Dirigeants et le Peuple.
Qu'elle soit décrite comme paranoïaque, attardée mentale ou issue de consanguinités bestiales, la presse demeure coincée entre deux portes en s'empêchant de réfléchir sur l'utilité de sa fonction au 21 e siècle comme à défendre une renaissance de ce qu'elle est privée.

- Photo du bâtiment du 'Quotidien du Peuple' (Chine) -

jeudi 13 juin 2013

Trouvez le Camp FEMA près de chez vous

images-7
Dave Gibson L'examinateur
13th Juin, 2013
 
La preuve que nous, le peuple, sommes en danger d'être placé sous la loi martiale, et de perdre tous nos droits tels que garantis par la Constitution est écrasante.
Le 17 Octobre 2006, le président Bush a signé la loi, la Loi d'autorisation de la Défense John Warner. La loi autorise le Président à déclarer un «danger public» à sa propre discrétion, et placer les troupes fédérales partout à travers les États-Unis. En vertu de cette loi, le Président a désormais le pouvoir de fédéraliser troupes de la Garde nationale sans le consentement des gouverneurs, afin de rétablir "l'ordre public.« Le président peut désormais déployer des troupes fédérales pour les villes américaines, à volonté, ce qui élimine le 1878 Posse Comitatus Act .
En bref, le président Obama peut désormais déclarer la loi martiale quand il le juge opportun de le faire.
Un extrait de la Loi autorisant la Défense John Warner suit:
"L'utilisation des forces armées dans les grandes situations d'urgence publique." Section 333 "urgences majeures publics; interférence avec le droit de l'État et fédéral» stipule que «le Président peut faire appel aux forces armées, y compris la Garde nationale dans le service fédéral, pour rétablir l'ordre public et faire respecter les lois des États-Unis lorsque, à la suite d'une catastrophe naturelle, épidémie ou autre grave crise de santé publique, attaque terroriste ou d'un incident, ou autre condition dans tout État ou possession des Etats-Unis, le président détermine que domestique violence s'est produite à un point tel que les autorités de l'État ou de la possession constitués sont incapables d'(«ordures» ou «échec» dans) le maintien de l'ordre public ", afin de supprimer, dans tout État, toute insurrection, violence domestique, illégale association ou conspiration ».
Le 1er Octobre 2008 1ère Brigade de l'armée américaine de la 3e Division d'infanterie ont commencé leur mission stateside en vertu du US Northern Command. C'était la première fois qu'une unité de l'armée en service actif a été attribué ce type de mission. Ils sont connus comme la Force de réaction de la gestion des conséquences CBRNE. Ils sont chargés de répondre aux attaques terroristes, et rétablir l'ordre en cas de troubles civils.
Parmi les devoirs humanitaires supposées, leur travail spécifique est de fournir foule et le contrôle du trafic et à soumettre les individus indisciplinés ou dangereux sans les tuer.
En plus de leurs armes classiques, la 1ère Brigade a été équipé avec des barrages routiers mobiles, herses pour les véhicules d'arrêt, de boucliers et de matraques, de balles pouf et pistolets Taser.
En Septembre 2008, le colonel Roger Cloutier a dit aux Army Times : "C'est un nouveau paquet modulaire de capacités non létales qu'ils sont Fielding. Ils ont été en utilisant des morceaux de celui-ci en Irak, mais c'est la première fois que ces modules ont été regroupées et ce paquet aligna les joueurs, et à cause de cette mission que nous entreprenons, nous étions les premiers à l'obtenir. "
Les soldats de la Troisième Divison d'infanterie sont les anciens combattants aguerris et ont fait trois tours de service en Irak, ils ne semblent guère adaptés aux "contrôle des foules" devoirs.
Normalement, une telle utilisation de l'armée sur le sol américain violerait la loi. Cependant, avec l'ordre de Bush à suspendre Posse Comitatus, l'armée est maintenant libre pour patrouiller dans les rues de nos villes et arrêter des citoyens américains.
Puis, à l'été 2009, une annonce quelque peu inquiétante a commencé à apparaître sur les sites d'emploi sur Internet, la publicité en question a été placé par la Garde nationale. Apparemment, la Garde est désormais la recherche de personnes pour travailler dans les camps d'internement.
Voici l' annonce telle qu'elle apparaît:

L'agent de correction internement / la réinstallation spécialiste
En tant que spécialiste de l'internement / la réinstallation de l'Army National Guard, vous assurerez le bon déroulement de l'accouchement militaire / établissement correctionnel ou un centre de détention / d'internement, semblable à ces tâches effectuées par les agents des services correctionnels civils. Il faudra pour cela que vous sachiez les procédures appropriées et du droit militaire, et avoir la capacité de penser rapidement dans des situations de stress élevé. Les droits spécifiques peuvent inclure l'assistance aux opérations de supervision et de gestion; assurer la sécurité des installations, la fourniture détention, le contrôle, la supervision et l'escorte, et conseiller les détenus individuels dans des programmes de réadaptation.
Alors, pourquoi la Garde nationale embauche "l'internement / la réinstallation spécialistes ?"
Le 31 Décembre 2011, pendant les vacances à Hawaii, le président Obama a signé la Loi nationale sur l'autorisation de la Défense ( NDAA ) en droit qui, en plus d'allouer 662 milliards de dollars pour le Pentagone contient aussi une mesure qui permet aux citoyens américains d'être placés en détention et détenus indéfiniment sans jamais être accusé d'un crime.
Non seulement tout citoyen peut être considéré comme une menace aux «intérêts de sécurité nationale des Etats-Unis", se tiendra toujours sans bénéficier d'un procès, mais les militaires seront ceux à l'arrestation des citoyens.
NDAA article 1022, paragraphe c permet "(1) La détention en vertu de la loi de la guerre sans procès jusqu'à la fin des hostilités autorisées par l'autorisation d'utilisation de la force militaire."
Cette loi abroge essentiellement habeas corpus, en n'exigeant pas que le gouvernement de donner la cause ou la preuve que les raisons pour lesquelles la personne est détenue, le 6e amendement qui garantit aux citoyens américains le droit à un avocat ainsi que le Posse Comitatus Act de 1878 qui empêche militaire fédéral forces d'être déployées et utilisées contre des citoyens américains.
Et que ferait le gouvernement avec l'ensemble de ces citoyens ?
La liste suivante des Federal Emergency Management Agency (FEMA camps) a été respectée par WorldTruthTV :

ALABAMA
Opelika - composé militaire dans ou très près de la ville
Aliceville - Seconde Guerre mondiale camp de prisonniers allemand - Capacité 15,000
Ft. McClellan (Anniston) - côté de la ville de Army Depot,
Maxwell AFB (Montgomery) - camp de prisonniers civils mis en place sous l'Opération Garden Plot, fonctionnant actuellement avec le personnel de soutien et petite population carcérale.
Talladega - camp de prisonniers "satellite" fédérale.

ALASKA
Wilderness - Est d'Anchorage. Pas de routes, Air & Railroad accès seulement. Capacité estimée de 500.000 Elmendorf - région nord-est d'Anchorage - jusqu'à la fin de base. installation de Garden Plot.
Eielson AFB - sud-est de Fairbanks. Opération installation de la parcelle de jardin.
Ft. Wainwright - est de Fairbanks

ARIZONA
Ft. Huachuca - 20 miles de la frontière mexicaine, à 30 miles de Nogales installation '84 Rex.
comté de Pinal - sur la rivière Gila - camp de détention japonais Seconde Guerre mondiale. Peut être rénové.
Yuma County - Colorado River - site de l'ancien camp de détention japonais (près Proving Grounds). Ce site a été complètement enlevé en 1990 selon certains rapports.
Phoenix - Federal camp satellite de prison. Principal établissement fédéral élargi.
Florence - camp de prisonniers de la Seconde Guerre mondiale actuellement restructuré et opérationnel avec le personnel et 400 prisonniers, la capacité opérationnelle de 3500.
Wickenburg - Aéroport est prêt pour la conversion; inconnu de capacité totale. Davis-Monthan AFB (Tucson) - Entièrement personnel et détenant actuellement prisonniers!
Sedona - site possible base de l'ONU.

ARKANSAS
Ft. Chaffee (près de Fort Smith, Arkansas) - a une nouvelle piste pour les avions, nouvelle installation de camp avec capuchon de 40.000 prisonniers Pine Arsenal Bluff - Cet endroit est aussi le dépositaire des agents neurotoxiques BZ, ce qui provoque de la somnolence, des étourdissements, stupeur, l'utilisation admise est de contrôle civil. Jérôme - Chicot / Drew Comtés - Site de la Seconde Guerre mondiale camps japonais Rohwer - Comté Descha - Site de la Seconde Guerre mondiale camps japonais Blythville AFB - Fermé base aérienne maintenant utilisé comme camp. New baraques en bois ont été construits à cet endroit. Classique décorations - des tours de garde, des barbelés, des clôtures hautes. Berryville - installation FEMA situé à l'est de Eureka Springs près de l'autoroute. 62. Omaha - nord-est de Berryville près de la ligne État du Missouri, sur l'autoroute 65 au sud de l'ancienne usine de transformation du bois. Établissement crématoire possible.

CALIFORNIA
Vandenberg AFB - Rex 84 installations, situées près de Lompoc & Santa Maria. centre d'internement est situé près de l'océan, à proximité du complexe de lancement spatial n ° 6, aussi appelé «Slick Six". Le site de lancement a eu "un record d'échec impeccable» et est rarement utilisé. Norton AFB - (base fermée) maintenant dotée de l'ONU, selon certaines sources. Tule Lake - zone de «refuge faunique», accessible par chemin de terre, juste à l'intérieur du comté de Modoc. Fort Ord - Fermé en 1994, cet établissement est désormais un centre d'entraînement à la guerre urbaine pour les troupes américaines et étrangères, et peut avoir une certaine "POW - CI" enclos. Twentynine Palms Marine Base - Lieu de naissance du tristement célèbre «Souhaitez-vous tirer sur des citoyens américains ?" Quiz. De nouveaux camps sont construits sur "Back 40". Oakdale - Rex 84 camp capable de tenir au moins 20.000 personnes. 90 km. Est de San Francisco. Terminal Island - (Long Beach) situé à côté de chantiers navals exploités par des intérêts maritimes CHICOM. Établissement pénitentiaire fédéral situé ici. Point d'expulsion possible. Ft. Irwin - FEMA installation située près de Barstow. La base est désigné inactif mais a doté camp. McClellan AFB - installation capable de 30,000 - 35,000 Sacramento - Army Depot - Aucune information spécifique en ce moment. Mather AFB - Road to établissement est bloqué par des barrières en ciment et un panneau d'arrêt. Zone Unis signal est limité; à partir de 1997, il y avait des barbelés pointant vers l'intérieur, une rangée de lumières du stade pointé vers un champ vide, etc boîtes noires sur les poteaux ont pu caméras.

COLORADO
Trinidad - WWII German / camp italien en cours de rénovation. Grenade - Comté Prowers - WWII japonais internement Ft camp. Carson - Le long de la route 115 près de Canon City
Connecticut, le Delaware
Pas de données disponibles.

FLORIDA
Avon Park - Air Force gamme artillerie, Avon Park dispose d'un "établissement correctionnel» sur base de ce qui était un ancien camp de détention de la Seconde Guerre mondiale. Camp Krome - détention / d'interrogation centre DoJ, Rex 84 installations Eglin AFB - Cette base est plus de 30 miles de long, de Pensacola à l'autoroute 331 en Funiak Springs. Installations de grande capacité, qui est actuellement ouverte et peuplé de quelques prisonniers. Pensacola - Everglades fédéraux du camp de détention - On croit qu'une installation peut être découpé hors de la nature sauvage ici.

GÉORGIE
Ft. Benning - Situé à l'est de Columbus près de la ligne d'état de l'Alabama. Rex 84 place - Les prisonniers amenés par Lawson Army Airfield. Ft. Mc Pherson - Commandement de la Force États-Unis - Plusieurs rapports que ce sera le siège national et centre de coordination pour le mouvement des troupes étrangères / ONU et de la collecte des détenus. Ft. Gordon - ouest de Augusta - Aucune information pour le moment. Unadilla - Le comté de Dooly - habités, prison FEMA doté sur la route 230, pas de prisonniers. Oglethorpe - comté de Macon, l'installation se trouve à cinq miles de Montezuma, à trois miles de Oglethorpe. Cette prison FEMA n'a pas de personnel et pas de prisonniers. Morgan - comté de Calhoun, installation FEMA est intégralement équipé et doté - pas de prisonniers. Camilla - Mitchell County, au sud d'Albany. Cette installation FEMA est situé sur le mont. Zion Rd environ 5,7 miles au sud de Camilla. Sans pilote - pas de prisonniers, pas de personnel. Hawkinsville - Comté de Wilcox, cinq miles à l'est de la ville, entièrement équipé et doté mais pas de prisonniers. Situé sur le feu route 100/Upper River Road Abbeville - Sud de Hawkinsville sur US Route 129; au sud de la ville près de la route 280 près de la rivière Ocmulgee. Installation FEMA est ouverte mais sans prisonniers. McRae - Le comté de Telfair - 1.5 miles à l'ouest de McRae sur l'autoroute 134 (8th St). Facilité est Irwinton Avenue off 8th St., ouverte et dotée - pas de prisonniers. Fort Gillem - Côté sud d'Atlanta - centre de détention désigné FEMA. Fort Stewart - région de Savannah - centre de détention désigné FEMA

HAWAII
Halawa zone Heights - établissement crématoire situé dans les collines surplombant la ville. Zone est marquée comme un département de l'Etat du laboratoire de santé. Barbers Point NAS - Il y a plusieurs zones militaires qui pourraient être équipés pour détention / expulsion. Honolulu - facilité de transfert détention à l'aéroport de Honolulu construction similaire à celle in.Oklahoma (en forme de pentagone bâtiment où les avions peuvent en taxi jusqu'à).

IDAHO
Minidoka / Jérôme Comtés - WWII centre d'internement japonais-américain peut-être en cours de rénovation. Clearwater National Forest - Près de Lolo Pass - Juste miles de la ligne d'état du Montana près de Moose Creek, cette installation sans pilote est rapporté pour avoir un aérodrome à proximité. Les régions sauvages - emplacement possible. Pas de données.

ILLINOIS
Marseille - Situé sur la rivière Illinois sortie de l'Interstate 80 sur l'autoroute 6. C'est un relativement petit établissement avec un plafond de 1400 prisonniers. Bien qu'il soit petit, il est conçu comme les installations de la prison avec des barreaux aux fenêtres, mais le fusil encore fumant réel est la présence de véhicules militaires. Étant située sur la rivière Illinois, il est possible que les prisonniers seront apportés par l'eau, ainsi que par la route et par air. Cette installation est environ 75 miles à l'ouest de Chicago. Zone nationale de formation garde à proximité. Scott AFB - enceinte de prisonnier de barbelés rapporté à exister juste hors de la base. Plus d'information nécessaire, comme une autre installation de base est beieved d'exister. Pekin - Ce camp fédéral de prison par satellite est également sur ??la rivière Illinois, juste au sud de Peoria. Elle complète le pénitencier fédéral à Marion, qui est équipé pour gérer population supplémentaire à l'extérieur sur le terrain. Chanute AFB - Rantoul, près de Champaign / Urbana - Cette base fermée avait WWII - caserne de l'époque qui ont été condamnés et démolis, mais l'établissement médical a été mis à jour et des clôtures supplémentaires mis en place dans la région. Plus d'info nécessaire. Marion - pénitencier fédéral et le camp de prison par satellite à l'intérieur de Crab Orchard Réserve nationale. Habité, doté, peuplé entièrement. Greenfield - Deux «camps de prisonniers de satellites» correctionnels fédéraux servant Marion - peuplée comme ci-dessus. Shawnee National Forest - Pope County - Cette zone a vu le trafic lourd de matériel militaire à l'étranger et les troupes via Illinois Central Railroad, qui traverse la région. Endroit suspect est inconnue, mais peut être proche de Vienne et Shawnee centres correctionnels, situé à 6 km. ouest de Dixon Springs. Savanna Army Depot - région nord-ouest de l'Etat sur ??le fleuve Mississippi. Lincoln, Sheridan, Menard, Pontiac, Galesburg - établissements pénitentiaires étatiques équipé pour une expansion importante et proche ou à proximité des autoroutes et des voies ferrées. Kankakee - zone industrielle abandonnée sur le côté ouest de la ville (Rt.17 & Main) désigné comme FEMA place détention. Equipé de château d'eau, d'un incinérateur, une petite gare de triage derrière elle et l'arrière de l'établissement est entouré de barbelés vers l'intérieur.

INDIANA
Indianapolis / Marion County - atelier de réparation de wagons Amtrak (fermé); place controversée d'un grand centre de détention / traitement alléguée. Bien que certaines sources affirment que ce site est un "leurre", la photographie et la vidéo suggère le contraire. Cette grande installation contient de grandes conduites de gaz de 3-4 pouces de grands fours (crématoires ?), Aires d'atterrissage d'hélicoptères, terminaux ferroviaires pour les prisonniers, les zones rouge / bleu / vert pour la classification / traitement personnel entrants à sens unique tourniquets, des casernes, des tours, hautes clôtures de barbelés, etc personnel avec l'autorisation du gouvernement qui sont sympathiques au mouvement patriote eu une visite guidée de l'établissement pour confirmer ce site. Ce site est situé à côté d'une installation d'usine de réfrigération fermé. Ft. Benjamin Harrison - Situé dans la partie nord-est d'Indianapolis, cette base a été déclassé par l'utilisation "active" mais les portions sont toujours idéalement converti à détenir des prisonniers. aires d'atterrissage d'hélicoptères existent encore pour les prisonniers soient apportés par voie aérienne, terrestre et ferroviaire. Crown Point - Traversée de la prison du comté, l'ancien hôpital. Une aile actuellement utilisé pour le comté programme de travail de presse, 80% des installations encore utilisé. Possible centre de détention de la FEMA ou de l'installation tenue. Camp Atterbury - Facilité est converti à détenir des prisonniers et dispose de deux composés actifs actuellement configurés pour les détenus de sécurité minumum. Situé juste à l'ouest de l'Interstate 65 près d'Edimbourg, au sud d'Indianapolis. Terre Haute - Institution, camp satellite correctionnel fédéral et la facilité de mort. Equipé de crématoriums signalés à avoir une capacité de 3.000 personnes par jour. Établissement désigné FEMA situé ici. Fort Wayne - Cette ville située dans le nord de l'Indiana a un centre de détention FEMA désigné, accessible par chemin de fer aérien, routier et à proximité. Kingsbury - Cette base militaire "fermé" est adjacent à un état des poissons et de la faune préserver. Une partie de la base est converti en un parc industriel, mais la partie sud de cette propriété est encore utilisé. Il est bordé au sud par le chemin de fer, et est dotée de quelques troupes de langue étrangère de l'ONU. Un officier de la police locale qui a été chasse et le camping près de la base dans la réserve de chasse a été accosté, bousculé, et mis en garde par le commandant de l'unité anglophone de rester loin de la zone. Il a été proposé à l'agent que le bien-être de sa famille dépendrait de son "silence". Situé juste au sud-est de LaPorte. Jasper-Pulaski faune - ferme correctionnel pour les jeunes trouvent ici. Facilité est «fermé», mais il est toujours personnel et d'être «rénové». Inconnu de capacité totale. Grissom AFB - gère cette base aérienne fermée encore beaucoup de trafic, et dispose d'une enceinte de la prison "Etat" dans la partie méridionale de l'installation.

UNICOR
Jefferson Proving Grounds - Southern Indiana - Cette installation a été une base active avec des tirs d'essai se produisant quotidiennement. Parties de la base ont été ouverts pour créer un parc industriel, mais d'autres domaines sont encore très limité. Un camp est censé être situé "downrange". Installation est dotée d'un aérodrome et dispose d'une ligne de chemin de fer à proximité. Newport - Army Depot - installation de stockage de gaz neurotoxique VX. Des rencontres secrètes ont eu lieu ici en 1998 en ce qui concerne l'ajout du bassin versant de la rivière Kankakee à l'Initiative des rivières du patrimoine. Hammond - grand enclos identifiée dans la ville de la FEMA désigné.

IOWA
Pas de données disponibles.

KANSAS
Leavenworth - Fed tient la facilité de US Marshal, un pénitencier américain, Federal Prison Camp, McConnell Air Force Base. Installation de peine de mort fédérale. Concordia - Seconde Guerre mondiale camp de prisonniers allemand utilisé pour exister à cet endroit, mais il n'ya pas de l'établissement il ya en ce moment. Ft. Riley - Juste au nord de l'autoroute 70, de l'aéroport, près de la ville de Manhattan. El Dorado - prison fédérale transformée en camp de travail forcé, les industries UNICOR. Topeka - 80 acres a été transformé en un camp de détention provisoire.

KENTUCKY
Ashland - camp de prisonniers fédéral dans l'Est du Kentucky près de la rivière Ohio. Louisville - centre de détention de la FEMA, situé près de la zone restreinte de la marine américaine usine de munitions. Aérodrome militaire situé au centre, qui est sur le côté sud de la ville. Lexington - centre de détention de la FEMA, base de la Garde nationale avec des installations de l'aéroport adjacent. Manchester - camp de prisonniers fédéraux situés à l'intérieur de Dan Boone National Forest. Ft. Knox - centre de détention, peut-être situé près de Salt River, dans la zone restreinte de base. Patriotes locale informons que noirs des forces spéciales et des hélicoptères gris de l'ONU sont parfois vus dans la région. Terre entre les lacs - Cette zone a été déclarée réserve de biosphère de l'ONU et est un emplacement géographique idéal pour les centres de détention. La zone est un isthme s'étendant du Tennessee, entre le lac Barkley sur l'est et le lac Kentucky à l'ouest. Juste miles maigres de Fort Campbell dans le Tennessee.

LOUISIANE
Ft. Polk - Il s'agit d'une base principale pour les troupes et le personnel des Nations Unies, et d'un centre de formation pour le désarmement de l'Amérique. Livingston - WWII German / camp d'internement italienne en cours de rénovation, à mi-chemin entre Baton Rouge et Hammond, plusieurs miles au nord de l'autoroute 12. Oakdale - Situé sur la route US 165 à environ 50 miles au sud d'Alexandrie, deux centres de détention fédéral juste au sud-est de Fort Polk.

MAINE
Houlton - Seconde Guerre mondiale camp d'internement allemand dans le nord du Maine, près de la route US 1.
Maryland et DC
Ft. Meade - A mi-chemin entre le quartier des criminels et Baltimore. Les données nécessaires. Ft. Detrick - centre de guerre biologique pour le NWO, situé à Frederick.

MASSACHUSETTS
Camp Edwards / Otis AFB - Cape Cod - Cette base de "inactif" est converti en détiennent de nombreux Patriots de la Nouvelle-Angleterre. inconnu des capacités. Ft. Devens - centre de détention actif. Plus les données nécessaires.

MICHIGAN
Camp Grayling - Michigan base de la Garde Réserve dispose de plusieurs camps de détention confirmés, la configuration classique avec de hautes clôtures, des fils barbelés, etc tours de garde sont très bien construit, solide. Composés multiples dans des enclos plus grands. Facilité de profondeur dans la zone de la forêt. Sawyer AFB - Upper Peninsula - au sud de Marquette - Pas de données disponibles. Bay City - boîtier classique avec des tours de garde, haute clôture, et près du port maritime sur la baie de Saginaw, qui relie le lac Huron. Peut-être un point d'expulsion vers l'étranger via Voie maritime du Saint-Laurent. Sud-Ouest - peut-Berrien County - centre de détention de la FEMA. Lansing - centre de détention de la FEMA.

MINNESOTA
Duluth - installation fédérale camp de prisonniers. Camp Ripley - nouvelle prison.

MISSISSIPPI
Ces sites sont des canulars confirmés. Hancock County - essai de la NASA site de De Soto National Forest. "Ces deux camps supposés dans le Mississippi n'existent pas. Les membres de la milice Mississippi ont vérifié ces sur plus d'une occasion en commençant en arrière quand ils ont fait leur apparition sur Internet et dans le mouvement patriote "-. Commandant D. Rayner, Mississippi Milice

MISSOURI
Richards-Gebaur AFB - situé à Grandview, près KCMO. Un très grand centre d'internement a été construit sur cette base, et tout le personnel de base sont limités de venir près de lui. Ft. Leonard Wood - Situé au milieu de Mark Twain National Forest dans le comté de Pulaski. Ce site a été connu pour une formation de l'ONU, également à la maison à l'armée américaine Urban Warfare Training School "Village de la tige". Varsovie - rapport non confirmé d'une grande installation de camp de concentration.

MONTANA
Malmstrom AFB - groupes d'avions de l'ONU stationnés ici, et peut-être un centre de détention.

NEBRASKA
Scottsbluff - Seconde Guerre mondiale camp de prisonniers allemand (rénové?). Nord-Ouest, Nord-Est coins de l'Etat - FEMA centres de détention - plus de données nécessaires. South Central partie de l'état - De nombreux anciens sites WWII - certains peuvent être rénovés.

NEVADA
Elko - Dix miles au sud de la ville. Wells - Le camp est situé dans le quartier O'Niel bassin, à 40 miles au nord de Wells, depuis mille ressorts, à l'ouest de l'autoroute 93 pour 25 miles. Le comté de Pershing - Le camp est situé sur la I-80 marqueur mile 112, côté sud de l'autoroute, à environ un mile de retour sur la route de comté et puis juste à côté de la route sur 3/4mi. Winnemucca - zone de combat en montagne - à la base de la montagne. Nellis Air Force Range - Nord-Ouest de Las Vegas sur la Route 95. Nellis AFB est juste au nord de Las Vegas sur la route 604. Stillwater Naval Air Station - est de Reno. Aucune donnée supplémentaire.

NEW HAMPSHIRE / VERMONT
Northern New Hampshire - près du lac Francis. Aucune donnée supplémentaire.

NEW JERSEY
Ft. Dix / McGuire AFB - point d'expulsion possible pour les détenus. Beaucoup de photos prises de composés de détention et publiée sur Internet, ce camp est bien connu. Installation est maintenant terminée et prête à être occupée.

MONTANA
Malmstrom AFB - groupes d'avions de l'ONU stationnés ici, et peut-être un centre de détention.

NEBRASKA
Scottsbluff - Seconde Guerre mondiale camp de prisonniers allemand (rénové ?). Nord-Ouest, Nord-Est coins de l'Etat - FEMA centres de détention - plus de données nécessaires. South Central partie de l'état - De nombreux anciens sites WWII - certains peuvent être rénovés.

NEVADA
Elko - Dix miles au sud de la ville. Wells - Le camp est situé dans le quartier O'Niel bassin, à 40 miles au nord de Wells, depuis mille ressorts, à l'ouest de l'autoroute 93 pour 25 miles. Le comté de Pershing - Le camp est situé sur la I-80 marqueur mile 112, côté sud de l'autoroute, à environ un mile de retour sur la route de comté et puis juste à côté de la route sur 3/4mi. Winnemucca - zone de combat en montagne - à la base de la montagne. Nellis Air Force Range - Nord-Ouest de Las Vegas sur la Route 95. Nellis AFB est juste au nord de Las Vegas sur la route 604. Stillwater Naval Air Station - est de Reno. Aucune donnée supplémentaire.

NEW HAMPSHIRE / VERMONT
Northern New Hampshire - près du lac Francis. Aucune donnée supplémentaire.

NEW JERSEY
Ft. Dix / McGuire AFB - point d'expulsion possible pour les détenus. Beaucoup de photos prises de composés de détention et publiée sur Internet, ce camp est bien connu. Installation est maintenant terminée et prête à être occupée.

NOUVEAU MEXIQUE
Ft. Bliss - Ce socle chevauche effectivement Texas ligne état. Juste au sud de Alomogordo, Ft. Bliss a des milliers d'hectares pour les personnes qui refusent d'aller avec le «Nouvel Ordre». Holloman AFB (Alomogordo) - Maison de la Luftwaffe allemande en Amerika, principale base des Nations unies. Nouvelle installation en cours de construction sur cette base, selon les derniers visiteurs. Beaucoup d'anciens bâtiments de l'US Air Force ont été arrachés par la force militaire occupée et en pleine croissance allemande située ici. Fort Stanton - actuellement utilisé comme un centre de détention pour jeunes à environ 35 miles au nord de Ruidoso, Nouveau-Mexique. Pas un grand nombre d'informations concernant l'emplacement Lordsburg. White Sands Missile Range - actuellement utilisé comme une installation de stockage de véhicules et d'équipement des Nations Unies. Les observateurs ont vu ce matériel amené sur la voie ferroviaire whitesands à Oro Grande Nouveau-Mexique une trentaine de miles du Texas, le Nouveau Mexique frontière.

NEW YORK
Ft. Tambour - deux composés: Rex 84 camps de détention et centre de détention de la FEMA. Albany - centre de détention de la FEMA. Otisville - établissement correctionnel fédéral, près de Middletown. Buffalo - centre de détention de la FEMA.

NORTH CAROLINA
Camp Lejeune / New River aérodrome Marine - établissement a rénové, occupé composés de détention Seconde Guerre mondiale et «ville maquette" qui ressemble étroitement à Anytown, USA. Fort Bragg - Centre de formation spéciaux de guerre. Rénové centre de détention de la Seconde Guerre mondiale. Andrews - Expérience fédérale en mettant une petite ville en état de siège. A commencé avec la recherche / chasse aux survivaliste Eric Rudolph. Pas personnes ont été admises dans ou hors de la ville sans autorisation fédérale et voyage à travers la ville a été très limité. La plupart des habitants contraints de rester dans leurs maisons. Non enregistré pasteur baptiste de l'Indiana en visite Andrews a confirmé ces faits.

DAKOTA DU NORD
Minot AFB - Accueil de groupe aérien de l'ONU. Plus les données nécessaires sur l'installation.

OHIO
Camp Perry - Site rénové, autrefois utilisé comme un camp pour accueillir les prisonniers de la Seconde Guerre mondiale allemands et italiens. Certains papier goudronné couvert huttes construites pour loger ces prisonniers sont encore debout. Récemment, la construction du multiple de 200 hommes casernes ont remplacé la plupart des huttes. Cincinnati, Cleveland, Columbus - les centres de détention de FEMA. Les données nécessaires. Lima - centre de détention de la FEMA. Une autre installation située dans / près de la vieille carrière de pierre près de l'Interstate 75. l'accès ferroviaire à la propriété, des clôtures, etc

OKLAHOMA
Tinker AFB (OKC) - Tout le personnel de base est interdit d'aller près de la zone de détention civil, qui est sous surveillance constante. Will Rogers World Airport - principal centre de traitement de la FEMA pour l'ouest du Mississippi. Tous les employés sont tenus à l'écart de la zone de sécurité. Centre fédéral de transfert de prisonnier trouve ici (Un bâtiment en forme de pentagone où les avions peuvent en taxi jusqu'à). Des photos ont été prises et ce site va essayer de poster bientôt ! El Reno - Rénové centre d'internement fédéral avec la population actuelle de 12.000 sur la Route 66. McAlester - près de l'armée Munitions propriété de l'usine - ancien camp WWII Allemand / Italien POW désigné pour une utilisation future. Ft. Sill (Lawton) - Les anciens camps de détention Seconde Guerre mondiale. Plus de données encore nécessaires.

OREGON
Sheridan - Federal prison satellite camp au nord-ouest de Salem. Josephine County - japonaise Seconde Guerre mondiale camp d'internement prêt pour la rénovation. Sheridan - centre de détention de la FEMA. Umatilla - New prison repéré.

PENNSYLVANIE
Allenwood - camp fédéral situé au sud de Williamsport sur la rivière Susquehanna. Il a une population carcérale actuelle de 300, et est identifié par William Pabst comme ayant une capacité de plus de 15.000 sur 400 acres.
Indiantown Gap réserve militaire - situé au nord de Harrisburg. Utilisé pour camp de prisonniers Seconde Guerre mondiale et rénové par Jimmy Carter. A été utilisé pour tenir les Cubains pendant Mariel ascenseur à bateaux.
Camp Hill - prison d'État près de Army Depot. Beaucoup d'espace, situé à Camp Hill, Pennsylvanie New Cumberland Army Depot - Sur la rivière Susquehanna, situé sur l'Interstate 83 et Interstate 76
Schuylkill Haven - Federal Prison Camp, au nord de la lecture.

CAROLINE DU SUD
Greenville - camp inoccupé de la jeunesse;. inconnu capacité totale
Charleston - de la Réserve navale et la base aérienne, zone d'accès restreint sur la base navale.

DAKOTA DU SUD
Yankton - Federal prison camp
Black Hills Réserve forestière - au nord de Edgemont, partie sud-ouest de l'Etat. Camp d'internement de la Seconde Guerre mondiale en cours de rénovation.

TENNESSEE
Ft. Campbell - A côté de la terre entre les lacs; à côté de l'aérodrome et Alt-Unis. . 41
. Millington - Le camp de la prison fédérale de la porte à côté de Memphis Naval Air Station
Crossville - Site de la Seconde Guerre mondiale allemand / camp italien est rénové; caserne terminée et derrière le camp dans les bois est un centre de formation avec des cordes serrées élevés et d'une terrasse en rappel.
Nashville - Il y a deux bâtiments construits sur la propriété de l'État qui sont certainement construits pour détenir des prisonniers. Ils sont des bâtiments identiques - côte à côte sur le Vieux-Briley Parkway. Haute clôture de barbelés qui s'incurve vers l'intérieur.

TEXAS
Austin - aéroport, Robert Mueller Municipal a des zones de detenion à l'intérieur des hangars.
Bastrop - Prison et parc automobile de véhicules militaires.
Eden - 1500 lit gestion privée centre fédéral. Occupe actuellement les étrangers illégaux.
Ft. Hood (Killeen) - camp de concentration nouvellement construit, avec des tours, des fils de fer barbelés, etc, tout comme celui présenté dans le Amerika de cinéma. Ville Mock pour la formation de choc vigueur NWO. Certaines des images de cette zone a été utilisée dans "Waco: Une révélation nouvelle" Reese AFB (Lubbock) - FEMA désigné centre de détention.
Sheppard AFB - à Wichita Falls, au sud de Fort. Sill, OK. FEMA désigné centre de détention.
North Dallas - près Carrolton - usine de traitement de l'eau, près de l'autoroute et de chemin de fer.
Mexia - Est de Waco 33mi;. usine allemande Seconde Guerre mondiale peut être rénové.
Amarillo - FEMA désigné centre de détention
Ft. Bliss (El Paso) - Vaste rénovation de bâtiments et de ce que les patriotes ont pu le constater, beaucoup de ces bâtiments qui sont en cours de rénovation sont en cours entouré de fils barbelés.
Beaumont / Port Arthur area - des centaines d'hectares de camps fédéraux déjà construits sur conception de camp de détention à grande échelle, avec les doubles rangées de clôtures à mailles de type rasoir barbelés sur le dessus de chaque rangée. Certains (mais pas tous) de ces installations sont actuellement utilisés pour les prisonniers d'État à faible risque qui exigent un minimum de supervision.
Ft. Worth - prison fédérale en cours de construction sur le site de Carswell AFB.

UTAH
Millard County - Utah Central - camp japonais Seconde Guerre mondiale. (Rénové ?)
Ft. Douglas - Cette réserve militaire "inactif" a un camp de concentration Seconde Guerre mondiale rénovée.
oiseaux migrateurs Refuge - Ouest de Brigham City - contient un camp d'internement de la Seconde Guerre mondiale qui a été construit avant l'apanage de jeu a été créé.
Cedar City - est de la ville - pas de données disponibles. Wendover - camp d'internement de la Seconde Guerre mondiale peut être rénové.
Skull Valley - sud-ouest de Camp William propriété - est de l'ancien champ de tir. Camp a été accidentellement découvert par un homme et son fils qui étaient la chasse lapin, ils ont été découverts et arrêtés. SW de Tooele.

VIRGINIA
Ft. AP Hill (Fredericksburg) - Rex 84 / installation FEMA. Capacité estimée 45.000.
Petersburg - camp de prisonniers de satellite fédérale, au sud de Richmond.

WEST VIRGINIA
Beckley - Alderson - Lewisburg - anciens camps de détention Seconde Guerre mondiale qui sont maintenant convertis en complexes pénitentiaires fédéraux actifs capables de tenir plusieurs fois leurs populations actuelles. Alderson est actuellement de correction fédéral de femmes.
Morgantown - camp de prisonniers fédéraux situés dans le nord de WV, juste au nord de Kingwood.
Mill Creek - FEMA centre de détention.
Kingwood - camp de détention nouvellement construite à Camp Dawson Armée réservation. Plus les données nécessaires sur Camp Dawson.

WASHINGTON
Seattle / Tacoma - Aéroport SeaTac: pleinement opérationnel fédéral centre de transfert
Okanogan County - frontières Canada et est un site d'un camp de concentration massive capable de contenir des centaines de milliers de personnes pour le travail des esclaves. C'est probablement l'un des endroits qui seront utilisés pour maintenir noyau dur patriotes qui se tiendra en captivité pour le reste de leur vie.
sable de la base navale de Point - Seattle -. FEMA centre de détention activement utilisé pendant les manifestations OMC en 1999 pour classer les prisonniers
Ft . Lewis / McChord AFB - près de Tacoma - C'est l'un des nombreux sites qui peuvent être utilisés pour transporter des prisonniers à l'étranger pour le travail des esclaves.

WISCONSIN
Ft. McCoy - Rex 84 installations avec plusieurs composés d'inhumation complets.
Oxford - partie centrale de l'Etat - prison fédérale et camp staellite et centre de détention de la FEMA.

WYOMING
Coeur Montagne - County Park N. de Cody - Japonais Seconde Guerre mondiale camp d'inhumation prêt pour la rénovation.
Laramie - FEMA centre de détention de
sud-ouest - près de Lyman - FEMA centre de détention
Est Yellowstone - centre d'internement habités - patriotes d'instruction ont été appréhendés par des soldats européens parlant dans un inconnu langue. Le gouvernement fédéral a assumé la garde des personnes et arrangé leur libération.

En outre, une très troublant rapport est sorti en Août 2007, quand KSLA-12 à Shreveport, en Louisiane, a indiqué que les membres du clergé ont été inscrits dans un programme de formation fédéral, qui leur apprend à «étouffer la dissidence» parmi leurs congrégations.
Les soi-disant clergé équipes d'intervention seraient formés par la FEMA pour convaincre les gens de suivre les ordres de gouvernement, dans le cas de la loi martiale.
La preuve que nous, le peuple, sommes en danger d'être placé sous la loi martiale, et de perdre tous nos droits tels que garantis par la Constitution est écrasante.
Il y a trente ans, nous avons apprécié les avantages d'une presse qui ont pris leur responsabilité envers le public très au sérieux. Tous les signes pointent vers la mise en œuvre de la loi martiale et des actes criminels commis par le gouvernement fédéral ont attiré l'attention de nos journalistes.
Cependant, à l'ère des "journalistes incrustés», et 90 minutes de publi-reportages réseau complet avec des ancres de promotion de la santé du gouvernement, notre presse a une relation beaucoup trop confortable avec les membres du gouvernement. Une presse complice fait qu'il est très facile pour notre gouvernement d'éroder les libertés civiles .