- ENTREE de SECOURS -



mercredi 30 janvier 2013

L'utilisation des paradis fiscaux par les multinationales américaines est à la hausse: rapport

Par Kim Dixon
WASHINGTON | mar. 29 Janvier, 2013 11:37 HNE
 
WASHINGTON (Reuters) - Les multinationales américaines sont de plus en plus de transférer des bénéfices dans des paradis fiscaux comme les Bermudes et en Suisse, un rapport du gouvernement a dit, un risque de trouver d'alimenter le débat sur les sociétés le paiement des impôts et leur flexibilité dans la localisation des bénéfices.
 
Le Congressional Research Service a analysé des données de profit des entreprises multinationales et comparé les bénéfices déclarés et autres activités commerciales à faible fiscalité par rapport aux pays plus élevé comme le Royaume-Uni et le Canada.
Parmi les résultats: Les multinationales américaines ont signalé 43 pour cent de leurs bénéfices à l'étranger dans les paradis fiscaux étudiés - les Bermudes, l'Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suisse - en 2008, les données de l'année la plus récente était disponible.
Dans le même temps, ces mêmes entreprises ont embauché seulement 4 pour cent de leur main-d'œuvre étrangère et ont fait seulement 7 pour cent de leurs investissements étrangers dans ces mêmes pays.
«Selon tous les indicateurs examinés dans ce rapport, les transferts de bénéfices ont généralement tendance à augmenter au fil du temps», le rapport, en date du Janvier 18 ont dit.
L'analyse a révélé cette tendance à la hausse depuis 1999.
CRS, une branche de recherche non partisan du Congrès utilisé par les législateurs, ont analysé les données compilées par le Bureau of Economic Analysis, une unité du Département du Commerce qui recueille des données économiques de sociétés non-financières avec des sociétés étrangères affiliées.
Les sociétés américaines ont rouspété pendant des années à payer ce qui est maintenant le taux d'imposition des sociétés le plus fort parmi tous les pays industrialisés. Dans le même temps, les entreprises américaines ont tendance à profiter des avantages fiscaux plus généreux, y compris les déductions et les échappatoires diverses.
Pour remédier à cela, le président Barack Obama et les républicains aussi bien plaider en faveur de rognage en haut taux de 35 pour cent d'impôt des sociétés, tout en frottant le code d'allégements fiscaux privilégiés.
La plupart des républicains de retour sont de passer à un taux d'imposition de 25 pour cent, alors que M. Obama a appelé à un haut taux de 28 pour cent des entreprises.
Paradis fiscal ou réponse raisonnable ?
Des groupes de consommateurs citoyens pour la justice fiscale ont déclaré que le rapport démontre que les entreprises manipulent leurs rapports financiers pour éviter l'impôt américain.
Le rapport reconnaît que le taux d'imposition élevé aux États-Unis donne une incitation pour les entreprises à déplacer leurs bénéfices à l'étranger.
«Si les entreprises n'ont pas répondu à des taux d'imposition qui seraient surprenant", a déclaré Will McBride, un économiste de la Tax Foundation, qui enregistre les plus faibles taux d'imposition dans les affaires.
 
Mais McBride a contesté l'hypothèse du rapport que la réduction du taux nuirait aux recettes fiscales, en faisant valoir que le taux d'imposition serait bon de générer des revenus supplémentaires, ce qui compense cet effet.

lundi 28 janvier 2013

Petits secrets et grands privilèges de l’Assemblée nationale


Publié le 27/01/2013
 
Élus de gauche ou de droite, ils veulent s’occuper de tout et passent leur temps à légiférer. Pourtant, ils devraient d’abord s’occuper de ce qui se passe à l’Assemblée car ce que nous révèle l’ouvrage de Bruno Botella dépasse toute imagination.
 
Par Bogdan Calinescu.
Un article de l'
aleps.

En 2008, la Cour des Comptes a osé regarder ce qui se passait à l’intérieur de l’Assemblée nationale. Elle découvre une administration hors contrôle qui fait ce qu’elle veut avec l’argent du contribuable. Le Rapport est enterré mais le journaliste Bruno Botella reprend l’enquête. Environ 1 250 statutaires travaillent à l’Assemblée. Ils bénéficient probablement du régime le plus privilégié qui puisse exister en France aujourd’hui. Questeurs, administrateurs, députés du bureau détiennent un pactole impressionnant – environ 518 millions d’euros de dotation annuelle – et en font profiter ceux qui se trouvent à l’intérieur du Palais Bourbon.
 
Voyage au pays des merveilles. Les fonctionnaires de l’Assemblée sont payés au minimum 75% à 150% de plus que leurs homologues de la fonction publique. La moyenne des 24 rémunérations les plus élevées est de 213 000 euros annuels par personne ! Le taux des primes peut atteindre 120% contre 25,4% en moyenne pour les fonctionnaires d’État. En 2011, l’Assemblée a versé 53,36 millions d’euros de rémunération de base et 63,91 millions d’euros de primes. Au total, le salaire moyen d’un fonctionnaire de l’Assemblée est de 7 862 euros brut par mois ! Alors que celui d’un fonctionnaire d’État est de 2 830 euros par mois ! Les deux secrétaires généraux touchent plus de 20 000 euros par mois. En plus des salaires et des primes, les fonctionnaires de l’Assemblée bénéficient aussi des possibilités de prêts à des taux défiant toute concurrence. Le Palais Bourbon est une banque très compréhensive : en 2008, il y avait plus de 150 millions d’euros de prêts en cours. Les fonctionnaires et les députés peuvent obtenir jusqu’à 100 000 euros de prêts bonifiés, essentiellement pour des investissements immobiliers.
 
Le régime de retraite est à la mesure des autres privilèges. En moyenne, 3180 euros de pension par mois, 50% de plus que les fonctionnaires d’État. C’est normal car le calcul de la pension se fait sur la base du salaire des 6 derniers mois d’activité. Mais les problèmes sont les mêmes que pour les retraites de la fonction publique en général. Elles ne sont pas provisionnées : pour 41 millions d’euros versés en 2011, les cotisations salariales atteignent seulement 5.2 millions d’euros. Le reste est complété par une subvention, c’est-à-dire par l’argent des contribuables…
 
Tout ce monde fonctionne comme une caste. Ses membres se protègent de l’extérieur et ne laissent pas sortir les informations. C’est normal. Ils doivent défendre des privilèges incroyables au moment où les gens du privé vivent menacés par un chômage de masse et une fiscalité record. Alors que l’Assemblée – la Maison des élus du peuple – devrait donner l’exemple, elle est un repaire de gaspillages et de passe-droits.
 
• Bruno Botella, Petits secrets et grands privilèges de l’Assemblée nationale, Éditions du moment, 2013, 210 pages.

http://www.contrepoints.org/2013/01/27/112730-petits-secrets-et-grands-privileges-de-lassemblee-nationale

dimanche 27 janvier 2013

Pourquoi l'or n'est pas dans une bulle


Pourquoi l'or n'est pas dans une bulle : Interview de Egon von Greyerz par Fabrice Drouin Ristori
Voir, texte ci-dessous.

samedi 26 janvier 2013

L'objectif de ruiner le monde

L'objectif de ruiner le monde (classe moyenne) et de le polluer à tous prix serait en vue de finalisation ! Observons plutôt la bulle d'endettement astronomique mis au point dans les 70's, les problèmes constatés (et masqués) sur les centrales nucléaire avec pour tout objectif... du retour au charbon !
des fracturations pour obtenir du gaz de shiste pollueur mortel des nappes aquifères et dangers d'explosion aux robinets d'appartements ! des dégâts constatés avec les plate-formes off-shore pétrolières et des porte-containers qui polluent plus que toutes les voitures du monde.

Qui a fait tout çà ? et... qui paye tout çà ? (et encore là, je ne parle pas des guerres !).
Point n'est notre place d'être ministre mais de se rendre compte (comme eux) du 'progrès' accompli dans ce 21è siècle.

C'est l'hécatombe où que l'on regarde ! Des éoliennes de 200m de haut qui sont inefficaces (coût 1 milliard/pièce !), des panneaux solaires qui n'en sont pas moins non rentables,
du gazcarbonique (renommé 'CO²' pour faire savant !) qui fait pousser les plantes qui nous fournissent l'oxygène nécessaire mais qui est appelé 'poison' dès que l'homme respire, des 'station d'épuration' qui coûtent une fortune alors que depuis des milliers d'années l'eau sale se nettoie toute seule et ressort toute propre aux sources (salies juste après de chlore et de fluor), et des voitures électrique non amortissables et qui sont interdites par:
Alors, sentant le danger venir du peuple dans la rue, se protègent-ils de millions de drones armés sous couvert de faux drapeaux de 'terrorisme' présent et à venir, payé à la planche-à-billets dont seules les banques privées en profitent.
Donc, après le 'pognon abiotique' qui peut ruisseler indéfiniment comme l'est le pétrole qui reremplit les nappes 'épuisées' sous les derricks en 10/15 ans est arrivé l'éthanol issu de céréales qui font donc défaut à ceux qui meurent de faim (il faut choisir son camp !)
et, l'escroquerie du 'Global Warming' qui serait susceptible de faire... monter le niveau des océans ! (Hahaha !), et, pour 'le mot de la fin':

Exklusiv: Die Federal Reserve unter dem Turm Nr. 7 befand !

John Perkins ou les confessions d'un corrupteur de nations


Il s'agit d'une video publié le 4 octobre 2010 sur
mais qui colle toujours très bien à l'actualité !

vendredi 25 janvier 2013

«Libérer» votre téléphone portable sera interdit à compter du samedi


Les utilisateurs ne seront pas en mesure de modifier leur téléphone cellulaire pour accéder à des réseaux différents à partir du samedi. Mais les groupes de défense mettent en doute la loi.

Démarrage le 26 janvier, l'achat et le déverrouillage d'un téléphone ne sera plus légal aux États-Unis.
Le terme «déverrouiller» un téléphone moyen de supprimer la fonction de sécurité qui empêche le téléphone est utilisé sur un réseau différent. Une fois que le téléphone est déverrouillé, il peut fonctionner sur le réseau de plus d'un transporteur. Déverrouillage des téléphones est utile pour ceux qui voyagent à l'étranger, car il permet aux téléphones de travailler sur des réseaux différents.
La Bibliothèque du Congrès, qui détermine les exemptions à une stricte loi anti-piratage appelé le Digital Millennium Copyright Act (DMCA), a décidé en Octobre 2012 que les téléphones cellulaires déverrouillage ne serait plus autorisé. Une fenêtre de 90 jours a été prévue pendant laquelle les gens pouvaient encore acheter des téléphones et de les déverrouiller.

Actuellement, Apple vend un iPhone5 débloqué à partir de 649 $ et Google Nexus 4 déverrouillé vend pour 300 $.
Mashable rapports que l'Electronic Frontier Foundation (EFF) est questionnement droit DMCA pour déterminer qui peut débloquer un téléphone.
FEP avocat Mitch Stoltz a dit dans une lettre à TechNewsDaily.com : «Indéniablement, blocage utilisateurs de téléphones en un seul transporteur n'est pas du tout ce que le DMCA devait faire Il appartient aux tribunaux de décider.».

mercredi 23 janvier 2013

Un Peu d'humour - 2e nuit Amendement

Soumis par Tyler Durden sur 22/01/2013 22:58 -0500


À l'occasion, la vérité est plus étrange que la fiction, et dans le monde un peu surréaliste dans lequel nous vivons aujourd'hui, parodie parfaite de l'oignon de l'endroit où nous nous dirigeons auraient pu être levé par les médias dominants en première page avec peu de questionnement de la majorité des Américains. Pour votre plaisir de lecture, le 62-year-old avec un fusil qui est le dernier homme debout entre le peuple américain et à la grande échelle à l'acquisition d'un gouvernement totalitaire.
- voir photo sur site -
Bailey, la dernière chose debout entre le peuple américain et un état totalitaire.
Initialement posté à l'oignon,
NORFOLK, Virginie - Selon de nombreux rapports, local de 62 ans, Earl Bailey, qui possède un fusil de chasse et plusieurs boîtes de munitions, est actuellement le dernier bastion de défense entre les États-Unis d'Amérique et l'intrigue du gouvernement fédéral d'une reprise à pleine échelle.
Bailey, un retraité récent et un défenseur des droits fiers d'armes à feu, a été confirmée par plusieurs sources comme étant un vrai patriote, et est, à l'heure actuelle, la seule personne capable d'empêcher des forces top-secrètes au sein du gouvernement de centaines frappantes avec force et contraindre des millions d'Américains de se soumettre à un nouvel ordre mondial fasciste et brutal.
Depuis le début des années 1990, les sources ont estimé le propriétaire de l'arme a écarté les innombrables menaces du gouvernement de grande envergure, tous du centre de son ranch de 12 acres.
«Il est juste que chaque Américain à être bon et armé, et c'est un droit qui doit toujours être protégé", a déclaré Bailey, maintenant le seul américain à protéger la nation du complot caché du gouvernement de désarmer tous les citoyens, peu à peu prendre le contrôle des médias et l'installation de la loi martiale dans les rues de la nation. "Nos pères fondateurs, destinée à tous et à chacun d'entre nous pour nous protéger de la tyrannie. C'est ce que l'Amérique est tout au sujet. "
"Qu'est-ce qui se passe quand le gouvernement fédéral se présente à votre porte d'entrée et commence à vous dire combien vous pouvez manger de la viande ou de la façon d'élever vos enfants ?", A poursuivi le membre à vie NRA, brandissant l'arme même qui est maintenant le dernier espoir de conjurer un État totalitaire. "Est-ce là l'avenir que vous voulez ?"
Bailey, qui garde son arme sur lui en tout temps et fait régulièrement des patrouilles en sa propriété dans son camion, aurait frappé la crainte dans les membres de très haut rang du gouvernement américain. Selon certaines sources, le gouvernement et les haut responsables militaires sont pleinement conscients du fait qu'ils demeurent incapables de commencer avec leur oppression, la domination systématique de la population américaine aussi longtemps que le propriétaire de 62 ans avec un fusil existe.
D'autres rapports ont confirmé que la pratique fréquente de Bailey de tirer son pistolet sur des boîtes de haricots vides dans son arrière-cour a maintes fois contraint les responsables gouvernementaux à réévaluer à la fois leur sol et les stratégies d'air pour la reprise imminente.
«La façon dont je le vois, le deuxième amendement a été de tenir cette nation libre et sûre depuis plus de 200 ans", dit Bailey, vaillamment debout devant sa maison qui est constamment surveillé par des agents de la CIA et de l'élite spéciales operatives Forces, qui sont dites de maintenir une distance sécuritaire de la formidable de 62 ans. «D'abord ils vont venir pour nos fusils et des prochains ... eh bien, tirer, je n'ai pas vraiment l'intention de jamais voir ce que l'enfer qui se passe ensuite."
Alors que le gouvernement fédéral est plus que suffisamment préparé pour commencer la première phase de son plan de convoyage adhérents deuxième amendement à la nouvellement créées camps de concentration FEMA, membres de haut niveau de l'administration Obama impliqué dans la conspiration généralisée ont confirmé qu'ils avaient été contraints de recourir à d'autres méthodes uniquement à cause de l'héroïsme Bailey.
"Tant qu'il y aura quelqu'un comme Earl là-bas avec un fusil et des munitions, nous sommes incapables de mener à bien notre attaque contre l'Amérique», a déclaré Maxwell Caulfield, un chef militaire en charge de l'opération secrète pour transformer le pays en un régime autoritaire, un Etat partie unique dans lequel les droits fondamentaux des citoyens sont arrachés afin de créer un contrôle total du gouvernement. "Essayez comme nous l'avons fait pour diffuser notre contrôle des armes à la propagande déformée prétendant que ce serait de protéger les innocents à travers le pays à partir de décès inutiles, l'homme n'aurait tout simplement pas mordre. Il n'y a tout simplement rien que nous puissions faire à ce sujet Earl et son fusil, le damner. "
"Tu dois lui remettre, vraiment", a ajouté Caufield. "Si ce n'était pas pour Earl, tu serais à la recherche à un pays totalement différent."

mardi 22 janvier 2013

Dollar: mythes et absurdités

Myret Zaki
 
En 2013, le consensus est haussier sur le dollar, et sur les actions américaines. Comment peut-on émettre une recommandation aussi absurde, au moment où le pays est en cessation de paiements, ayant atteint le plafond de sa dette, pour la treizième fois depuis 2001 ?
Nombre d'investisseurs vont encore perdre leur argent. Les Etats-Unis tiennent sur une tête d'épingle. Ils repoussent le défaut d'heure en heure. Cette année, les agences de notation pourraient rétrograder la dette souveraine des Etats-Unis, en raison du blocage budgétaire. Le risque le plus important pour l'économie mondiale, c'est que les taux à 10 ans américains se mettent à monter, les investisseurs réalisant combien le risque souverain est élevé. S'ils montent à 3,5%, ce qui n'est qu'un taux normal, cela hissera déjà la charge d'intérêt du gouvernement à 1000 milliards de dollars par an.
 
Or le pays ne peut assumer cette charge d'intérêts. Il est à la merci de taux zéro perpétuels. Les Etats-Unis devront donc se proclamer en défaut, ie "restructurer leur dette".
 
Cette hausse de taux sur l'obligataire est l'étincelle qui peut provoquer un krach obligataire (bons du Trésor, mais aussi obligations high yield et d'entreprises, tous maintenus trop longtemps à des niveaux trop élevés en raison des taux zéro). Un tel krach serait pire que la crise de 2008, s'il se produisait.
 
Et la Fed ne peut l'empêcher éternellement. Son bilan atteint déjà 4000 milliards, à force d'acheter de la dette souveraine pour l'empêcher artificiellement de s'effondrer, ce qui lui fait courir un risque de taux considérable (je rappelle que la Fed achète 90% des nouvelles émissions de dette du pays, et que les investisseurs internationaux ne sont plus preneurs que de 40% de la nouvelle dette américaine). La situation U.S. est intenable.
 
Même s'ils voulaient repousser encore l'échéance, ils ne le pourraient. La seule issue: un défaut par dévaluation du dollar, qui signifie un effondrement de sa valeur, et donc une hyper-inflation.
Retrouvez chaque mercredi un vidéo-édito de Myret Zaki, rédactrice en chef adjointe de Bilan, sur un thème d'actualité économique ainsi que des interventions d'autres membres de la rédaction et des interviews de personnalités.

lundi 21 janvier 2013

samedi 19 janvier 2013

Petite leçon d'Europe par Jean Gabin dans "Le président"


Petite leçon d'Europe par Jean Gabin dans "Le... par Super_Resistence
http://www.dailymotion.com/group/157002#video=xp3zrg

C'est de l'Eurollard ou du cochon ?


Aujourd'hui, la mode est à la bulle ! Qui n'a pas la sienne ? Hahaha ! Qui n'a pas son plafond, sa planche-à-billets et son troupeau agglutiné devant la télé comme au tirage du gros lot ?! L'oeil du cyclone" ! 8133 t d'or à Fort Knox ? Z'êtes encore sûrs ?
Lorsqu'un adolescent va s'entraîner au stade il porte ses chaussures de sport et laisse ses chaussures de ville au gardien du vestiaire. Quelques heures après, les exercices terminés, il revient prendre ses chaussures de ville et refuse celles d'autres que le gardien lui propose. Normal. Chacun a ses chaussures.
Lorsqu'un adolescent oubli ses chaussures de sport à la maison, il demande au gardien du stade de lui en prêter. Mais, comme les chaussures risquent d'être abîmées le préposé aux vestiaires lui demandera une caution en échange. Par exemple 100 $ ou €, bref. Quelques heures après, les exercices terminés, il revient prendre ses chaussures de ville contre remboursement de la caution. Mais là, il ne dira pas qu'il refuse les billets rendus sous prétexte que ce ne sont pas les siens déposés quelques heures avant ! Un billet c'est un billet et ont la même valeur.
Ainsi, lorsque la Bundesbank revient chercher ses barres d'or entreposées à la FED de N-Y il en devrait pas y avoir de problèmes pour être fourni vu que la Réserve Fédérale se vanterait d'en avoir en stock. Il ne s'agit pas là de chaussures personnelles marquées Tartempion dessus mais seulement de patins anonymes dont on se fout de la couleur ou pointure.
Là, le boss derrière le guichet lui signale que ses barres ne sont pas disponibles sous prétexte qu'elles ont été louées (ou vendues !!) ou que le transpalette est en panne, et que le chleu dans la soupe doit revenir un peu plus tard... dans 7 ans ! Hahaha ! Bon. Je veux bien que certains soient pris pour des cons et qu'ils rigolent après ensemble de cette mauvaise blague mais, si le teuton se penche un peu sur le comptoir et dit au gus "Répète un peu pour voir ?! J'ai pas que çà à branler et suis garé en double file !", là, disons que 'les choses se corsent' ! On est pas à Sarajevo le 28 Juin 1914 mais çà pourrait bien y ressembler ! (prête-moi ta femme pour danser et je te la rendrais dans 7 ans ! Hahaha !).
------------------------
Représailles ? Le torchon aurait brûlé ? (...) Ernst Welteke, président de la Deutschen Bundesbank à l’époque, l’équivalent du gouverneur de la banque du Japon, a dit qu’il y avait beaucoup de faits qui prouvent que les personnes impliquées dans les attaques profitèrent d’informations confidentielles. Il dit qu’il y a eu beaucoup de négociations suspectes impliquant des sociétés financières avant les attentats. Le président de la banque centrale allemande voulait que cela se sache. (...)

"QUAND Y EN A PAS, Y EN A PAS ! Combien de fois faudra te le dire ??!" ('7 ans de réflexion ?'). Hahaha !

vendredi 18 janvier 2013

La crise a un coupable : la ploutocratie


http://www.bilan.ch/argent-finances/redaction-bilan/la-crise-un-coupable-la-ploutocratie

jeudi 17 janvier 2013

L'or se barre !


Déjà, en examinant les donnés du tableau représentant les pourcentages d'or allemands conservés en banques extérieures, l'on observe que 45% des dépots sont à N-Y (et 37% en 2020), Londres 13% (13% en 2020) et 11% à Paris (0 en 2020). Bon, déjà là, on voit que le partage n'est pas équitable, le pourquoi pas 23% à chacune des 3 réserves ?
Le retrait total de la Banque de France ne signifie nullement que le pays est plus à risque que le Royaume-Uni, mais peut-être seulement que c'est seulement là-bas qu'il y en a !! Secundo, la situation cocasse de la FED à N-Y serait calquable au... Royaume-Uni ! (?). Donc, la mise à devoir de chercher des mines (pas encore aux mains des chinois !).

L'internationale-angoisse se répand !

"Et si la France n'a plus rien et qu'elle a refilé mes barres aux teutons, comment vais-je récupérer les miennes ?!" peut se demander n'importe quel déposant d'Afrique ou d'ailleurs.
Sachant que ce n'est pas sous le sabot d'un cheval que l'on va trouver 20 ou 25g d'or/t de minerai mais plutôt aujourd'hui 10 ou 5g... je sens que les enchères vont monter ! (et qu'il va falloir rouvrir de vieux klondikes dans l'ouest comme au bon vieux temps !). D'où la dérive expressément de "la guerre de l'or noir" vers "la guerre de l'or jaune" ! (Al-quaïda en Afrique du Sud ?).

La chine extrait 350 t/an de ses sous-sols
Donc, la situation est plutôt bizarre que les germains veuillent retirer la totalité de leurs cailloux des places-fortes et en laissent la totalité entreposée aux anglais (alors qu'ils ont vidé les soutes de Paris) ! Les catacombes britanniques seraient-elles plus sûres que celles du Kremlin ou de la place Tian'anmen ? Faut se dépêcher de choisir son camps !

NOTA: BdF: 2435 t sur 11.000 m² = 221,36 kg/m² (soit 17,8 barres de 12,400 kg/m²) ce qui représente à peu près ce que j'avais compté en Angletterre sur la 'queen's pic' publiée récemment et qui était bien loin de représenter une fois et demi un terrain de foot-ball !

mercredi 16 janvier 2013

Donne-moi ta montre et je te donnerai l'heure


Si l'Allemagne ne peut rapatrier qu'une partie de son or (!) c'est que le reste est manquant. Manquant loué ou... vendu !
Dans le cas où le pays dépositaire loue des barres qui ne lui appartiennent pas: c'est qu'il n'en a plus à lui ! (auquel cas s'il en avait, il lui filerait des siennes et ne ferait pas des simagrées. Car, après tout, une barre est une barre et il n'y a pas marqué 'Tartempion' dessus). La situation devient bien sûr conflictuelle lorsque le pays qui les a mise en dépôt vient rechercher son or et 1) ne trouve rien et 2) on lui promet que les barres vont revenir... dans x années !!
'En principe', quand on vient chercher son or c'est urgent et il est nullement besoin que le client avertisse x années à l'avance qu'à telle date il viendra chercher son or et ajouter "préparez-moi les palettes" ! Phrase qui paraîtrait incongrue voire cavalière ou déplacée entre gens de 'bonnes sociétés'.
Donc là, tout porte à croire que si un pays réclame son or sans avoir prévenu x années à l'avance: c'est qu'il y a urgence. 'Urgence' ? Urgence de quoi ? Urgence d'effondrement imminent ! et donc... que 'le reste' qui est 'indisponible' ... pourrait l'être toujours ! (même après 2020 !).
La situation peut devenir encore plus 'délicate' lorsque le pays qui vient placer ses barres sont des barres de tungstène (après tout, le client fait et place un peu ce qu'il veut et s'il veut les apporter en chocolat/sucre ou nougat: il est parfaitement libre de le faire, le principal étant qu'il les retrouve intactes !). Donc, les barres (ou lingots) sont anonymes et rien ne dit qu'elles renferment ou non du tungstène. Par contre, par contre lorsqu'elles sont louées... et que le mec qui les ramène est accusé d'escroquerie de rapporter des barres fourrées alors qu'elles seraient parties toute pure !... (Hahaha !). Et c'est bien là une situation 'épineuse' que pourrait découvrir l'Allemagne (par exemple) en se rendant compte qu'elle s'est faite ... ! Donc, ce principe de précaution ne serait pas 'à l'ordre du jour' puisque l'Allemagne aurait demandé a ce que les barres qu'elle vient chercher soient préalablement fondues (devant huissier teuton) avant d'être recalibrées en barres de 12,400 kg. (comme vous voyez: la confiance règne !). Notons au passage que le dépositaire n'a jamais demandé à son client de les fondre devant lui avant de les déposer, mais, comme depuis xx années 'il se pourrait qu'il se soit passé des choses'... et qu'un vaut mieux que deux tu l'auras, et qu'il ne faut pas se fier aux apparences et que l'habit ne fait pas le moine, compte là-dessus et boit un verre d'eau et aussi qui vivra verra.

L'or allemand rentre à la maison ?


La conversation chaude dans le marché de l'or au cours des 24 dernières heures, c'est que la Bundesbank annoncera le déplacement aujourd'hui à rapatrier une partie de ses lingots d'or tenus à New York et tout son or à Paris. Environ 45% sont actuellement entreposés à New York, avec 31% à Francfort, 13% à Londres et 11% à Paris. Au total, les Allemands revendiquent la propriété de plus de 270.000 barres, un total de 3.396 tonnes (la deuxième plus grande cachette officielle dans le monde derrière les Etats-Unis). Cette infographie donne une belle illustration visuelle des quantités concernées.
De plus amples détails sortiront de Francfort, plus tard aujourd'hui, et bien sûr, nous sommes loin de toute sorte de confirmation de l'expédition et la livraison. Néanmoins, des parallèles sont en cours d'élaboration avec de Gaulle célèbre discours de 1965 qui a défendu l'idée d'une monnaie d'or et attaqué l' «étalon-dollar" de Bretton Woods.

Depuis que le gouvernement 1958 du général de Gaulle avait été échangeant ses réserves en dollars pour l'or, comme il était en droit de le faire en vertu de l'accord de Bretton Woods lequel toutes les monnaies étaient convertibles en dollars à taux fixe, tandis que le dollar était convertible en or au prix fixe de 35 $ par once. En 1967, la proportion des réserves de la Banque de France de change détenues en or s'élevait à 91,9% (il a depuis reculé à 71,1%, même si cela est encore bien au-dessus de la moyenne mondiale de 14,4% ).
Les dépenses du gouvernement américain sur Lyndon Johnson programmes «grande société» de bien-être et la guerre du Vietnam a conduit à une augmentation des déficits des comptes courants et les demandes croissantes de l'or de ses alliés européens. Cela a abouti à Nixon, en 1971 la décision de mettre fin à la convertibilité du dollar en or, afin de préserver les stocks d'or de l'Amérique et - selon ses propres termes - "pour protéger le dollar".
L'histoire ne se répète pas, mais elle ne rime. Les prochaines années pourraient bien voir même des sismiques événements économiques, en raison de l'importance croissante de la politique et financière de l'or.

mardi 15 janvier 2013

Ça passe ou ça casse ?

Bien-sûr que la 'question-du-jour' est (depuis longtemps, mais là çà presse !) "Où est le pognon ?" ! Entendez par là "L'or à la FED". Malgré que tout laisse à croire que les voûtes sont vides et que s'il y reste quelques palettes elles sont de Tungstène ou d'un autre pays...
.
Question subsidiaire: "Depuis quand les voûtes sont vides ?"
.
Il y a fort à parier que c'est... depuis toujours (!). Après tout, les rois de France ou de Navarre n'ont pas imprimé du papier pour rien ! et le 'bis' de la question ci-dessus est "Qui contrôle quoi ?" ("Dis, t'as vu Monté Carlooo ? Non j'ai vu monter persoooonne !").
.
Passé ce doux délire de rechercher des poils à un oeuf et que le "on l'a toujours fait, ça date pas d'aujourd'hui" ne réconforte pas pour autant, et le "ils nous prennent pour des cons !" n'arrange pas les choses, peut-on envisager la question autrement ?
.
Bien-sûr me direz-vous, la question de la Tower Number Seven a sa réponse en 'cours de préparation' et que les teutons peuvent se frotter avant de mirer leur caverne d'Ali Baba dans les sous-sols de Manhattan comme pour la piécette d'un millier de milliards envoyée à chacun par fax ou par Twitter. Qu'iront-ils inventer d'autre pour s'en sortir ?
.
"S'en sortir ??!! Mais vous n'y pensez pas j'espère ?!"
.
Donc, la '2013' s'annonce comme une annus horribilis transformationnée en annus mirabilis où la pierre philosophale aurait été sur le point d'être découverte par un drone extraterrestre flingué de son perchoir et dont son dernier message (rapport) serait en première année de décryptologie. (mention 'Bien').
.
(Grosso-modo "Moi-y-en-a-à-vouloir-des-sous!" d'après la police et "Une palette pour chacun" d'après les syndicats).
.
Que peut-il d'autre se passer ?
.
Depuis longtemps la Chine s'est vanté d'avoir conçu l'IEM ainsi que dernièrement la Corée du Nord sous forme de missiles (comme tant d'autres pays). Silence radio = zéro communication a travers un pays ou le monde. Est-ce une bonne finalité ? La meilleure jusqu'à ce jour et peut-être la seule pour remettre les choses en place. La réforme de la Constitution à grand besoin du peuple et les urgences ne s'arrêtent pas là.
.
Quant aux sombres idée d'une confiscation prochaine de l'or...
.
(Si vous l'achetez en banque, c'est 3% pour le commissionnaire et 8% pour l'Etat lorsque vous le vendez. N'oubliez pas !).

lundi 14 janvier 2013

L'éolien coûte cher et n'est pas efficace


L'énergie éolienne est chère, peu efficace, ne réduit quasiment pas l'émission de gazcarbonique et n'est économiquement viable que grâce aux subventions payées par les contribuables
 
Par Antony Watts
Un article de Watts Up With That
 
Nous n'avons pas abandonné les moulins à vent par hasard.
Au Royaume-Uni, le groupe CIVITAS vient juste de publier une analyse économique sur l'énergie éolienne. Ce rapport cinglant confirme ce que nous disons depuis des années sur WUWT : l'énergie éolienne est chère, peu efficace, ne réduit quasiment pas l'émission de gazcarbonique (voire pas du tout) et n'est économiquement viable que grâce aux subventions payées par les contribuables. Oh, et les éoliennes tuent également oiseaux et chauve-souris, sans parler de leur impact sur le paysage.
 
Les auteurs de ce rapport soulignent notamment que :
[L'éolien] est cher et n'est toujours pas efficace pour réduire les émissions de gazcarbonique. Sans les objectifs de la directive européenne sur les énergies renouvelables, l'éolien n'aurait jamais été présenté comme source efficiente de production d'énergie ou comme diminuant l'émission de gaz à effet de serre. Les objectifs en matière d'énergies renouvelables doivent être renégociés avec l'UE.
Les experts alertent sur le fait que le support immérité à l'énergie éolienne empêche le développement d'énergies réellement propres.
 
Toujours d'après Civitas, ce focus sur l'éolien, conséquence des objectifs en matière d'énergie renouvelable, empêche la Grande-Bretagne de réduire réellement ses émissions de gazcarbonique tout en faisant supporter aux consommateurs des coûts additionnels. Le rapport souligne que l'énergie éolienne est peu fiable et nécessite la mise en place de centrales d'appoint [NDT : notamment au gaz ou charbon] afin de maintenir un approvisionnement continu en électricité des foyers et des entreprises.
 
Cela signifie que le consommateur paie son électricité deux fois : la première pour la mise en place des éoliennes et la seconde pour les centrales utilisant des énergies fossiles sur lesquelles les producteurs s'appuient.
 
Contrairement au message du gouvernement, cette analyse montre bien que l'éolien n'est pas une manière peu coûteuse de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
 
Coût de l'électricité : la folie de l'éolien
, de l'économiste Ruth Lea, utilise les estimations de coûts de production d'électricité, calculés à la demande du gouvernement britannique, pour déterminer quelles sont les technologies les plus efficaces économiquement. En incluant toutes les charges, les centrales au gaz sont la méthode de production la plus efficace à court terme tandis que le nucléaire devient le plus efficace à moyen terme.
 
Le rapport montre également que, en plus de son coût prohibitif, l'éolien, soutenu par des centrales conventionnelles au gaz, émet plus de gazcarbonique que les centrales au gaz de dernière génération seules :
 
Dans une analyse exhaustive sur les émissions de gazcarbonique et l'énergie éolienne, le physicien néerlandais C. Le Pair a démontré que, comparée à l'utilisation de centrales au gaz de dernière génération, l'utilisation d'éoliennes lors d'un "jour de vent normal" aux Pays-Bas avait pour effet l'augmentation de la consommation d'énergies fossiles (dans le cas considéré de gaz), et non son économie. Ironiquement et paradoxalement, l'implantation de champs d'éoliennes a en fait augmenté les émissions de gazcarbonique lorsqu'on les compare à l'utilisation de turbines à gaz à cycle combiné alimentées au gaz naturel [NdT : gas-fired combined cycle gas turbines (CCGTs)] fonctionnant à plein régime.
 
Cela signifie que le coût d'utilisation de l'énergie éolienne n'est pas seulement porté par le consommateur mais également par l'environnement.
 
La rapport conclut par ces mots :
[L'énergie éolienne] est chère et inefficace dans le cadre de la réduction des émissions de gazcarbonique. S'il n'y avait pas les objectifs de la Directive européenne, l'éolien ne serait même pas envisagé comme moyen efficace de générer de l'électricité ou de diminuer l'émission de gaz à effet de serre. Ces objectifs doivent être renégociés avec l'UE.
http://www.contrepoints.org/2012/01/16/65019-leolien-coute-cher-et-nest-pas-efficace

dimanche 13 janvier 2013

Le problème des médicaments sur fruits & légumes


Toutes les plantes du monde comme tous les humains et animaux attrapent des maladies. Ces derniers siècles ont permis aux chercheurs de 'remédier' à cet hécatombe qui condamnait notre planète à disparaître. Là sont arrivé les produits de traitements contre la varicelle, la myxomatose ou le mildiou. Ces remèdes (appelés 'pesticides'/peste !) permettent aujourd'hui que soit nourrit plus de 7 milliards d'habitants.
Pour les fruits & légumes, ce sont des produits de traitement destinés à lutter contre les attaques extérieures et intérieures des plants, fongicides (lutte contre les champignons qui empoisonnent et pourrissent les plantes), herbicides (contre les herbes dangereuses qui envahissent les champs de céréales), insecticides (élimine les ravageurs volants ou rampants).
Depuis ces dernières années, il y a une recrudescence constatée de maladies et attaques d'insectes principalement dues aux développements de cultures non traitées (bio). Cet envahissement excroissant peut rayer tout un pays de la carte agricole et au devoir d'importer de la nourriture de pays peu ou pas regardant dans les produits de traitement ainsi que des doses et fréquences. Exemple parmi d'autres: noctuelles et aleurodes qui sont de petites 'mites' (blanches ou marrons clairs) qui pondent sur les plants de tomates et sols. Un ver apparaît et pénètre aussitôt dans les branches (filetage) ou dans les fruits où il grossit avec la tomate. Les traitements n'en viennent à bout puisque les plants sont envahis intérieurement ! (même systémiques !).
Les problèmes inhérents de toxicologie sont fréquemment dûs au non respect des doses ou à des produits de lutte mis trop tôt sur les marchés et qui ne sont donc pas suffisamment testés. L'absence d'études épidémiologiques sur des laps de temps trop courts font que pendant ce temps... les maladies explosent ! Devrons-nous demain faire confiance aux produits importés ? Connaissez-vous la provenance de ce que vous consommez tous les jours ?

http://ec.europa.eu/sanco_pesticides/public/index.cfm?event=substance.selection&ch=1

La Député vert allemande préconise d'obliger les produits bio à n'être que les seuls représentants de la nourriture sur la table !! Et parle ensuite de 'Agriculture moderne' en revenant il y a 150 ans ou plus où les remèdes n'existaient pas et la famine envahissait la planète ! Bio = Dépopulation mode d'emploi.
Que faire sans remède ? La question n'a même pas été abordée durant le débat en fin de film !

Bielorussie - Dévaluation de 50% :



- "Vous payez par chèque ou carte bleue ?"
- "Non !... EN ESPECES ! parce qu'on est 'interdit bancaire' pour avoir fait des photocopies de trop mauvaises qualité !"
(Le mec de dos c'est Ben Bernanke !)

vendredi 11 janvier 2013

Signez la pétition de la Maison Blanche pour vérifier les réserves d'or aux Etats-Unis et de suivre sa propriété


08:50 p HE Jeudi 10 Janvier, 2013
 
Soumis par cpowell le ven, 11/01/2013 01h53. Section: Daily Dispatches

Chers amis du GATA et Or:
 
Jim Sinclair ce soir attire l'attention sur une pétition qui a commencé sur le site Internet de la Maison Blanche demandant au gouvernement américain de vérifier aux Etats-Unis les réserves en or - et de tenir compte des revendications de propriété clandestines à l'or.
La pétition se lit en partie: «Les lingots d'or doivent être dosés et pesés. Une fois que l'or est vérifié la piste de papier doit être vérifiée pour déterminer qui possède vraiment l'or, c'est à dire, tout ce qui a été prêté à des banquiers et des courtiers et vendus ou échangés à des non-entités du Trésor, y compris les gouvernements étrangers. L'audit doit inclure des auditeurs professionnels en dehors de la monnaie, du Trésor, le GAO, inspecteur général, et la Réserve fédérale système. "
Si 25.000 personnes de signer électroniquement la pétition, la Maison Blanche est tenu de le transmettre à des experts en politiques pour examen et à faire une déclaration publique à ce sujet.
Bien sûr, le gouvernement américain a peut-être moins susceptible de dire la vérité au sujet de l'or que de déclarer signataires de la pétition sont des terroristes et d'envoyer des drones tirs de roquettes après eux ou les ont transportés hors de la prison militaire de Guantanamo Bay, à Cuba , en dehors de la juridiction des tribunaux fédéraux et au-delà toute réclamation d'habeas corpus. Mais c'est un risque que nous devons prendre et si suffisamment de personnes et signe la pétition doit être répondu à la question clameur d'or va augmenter.
On ne sait jamais. Heck, aujourd'hui sur CNBC Rick Santelli mentionné GATA comme si tout le monde devrait déjà savoir à propos de nous -
- Alors peut-être si suffisamment de gens signent la pétition GATA président Bill Murphy pourrait être invité sur le programme Piers Morgan sur CNN ou au moins d'ABC "The Bachelor", qui a un public plus large.
Pour signer la pétition, vous devrez prendre quelques secondes pour créer un simple compte à la Maison Blanche - nom, adresse e-mail et code postal - mais ne laissez pas cela vous dérange pas. Le gouvernement américain a déjà beaucoup plus sur vous que:
Alors s'il vous plaît envisager de signer la pétition et invitant vos amis à la signer. Il peut être trouvé ici:
https://petitions.whitehouse.gov/petition/perform-assayed-public-audit-a ...
Chris Powell, secrétaire / trésorier
Gold Anti-Trust Action Committee Inc
http://gata.org/node/12104

jeudi 10 janvier 2013

Ils se préparent: « Aucune raison évidente » du pourquoi la Chine renforce massivement ses stocks de riz, de minerai de fer, de métaux précieux et poudre de lait.


Mac Slavo
9 Janvier 2013
SHTFplan.com
 
S'il y avait toujours un signe que quelque chose est anormal, cela peut très bien être.
 
Les experts agricole des Nations Unies font état de confusion, après les chiffres montrant que la Chine a importé 2,6 millions de tonnes de riz en 2012, beaucoup plus importante qu'une augmentation de quatre fois plus de 575 000 tonnes importées en 2011.
 
Le confusion provient du fait qu'il n'y a aucune raison évidente pour les importations considérablement accrues, car il y n'a eu aucune pénurie de riz en Chine. La spéculation est que les importateurs chinois profitent de la faiblesse des prix internationaux, mais tout ce que veut dire est que fournitures de grande de la Chine du riz cultivé au Canada sont actuellement stockées.
 
Pourquoi la Chine serait-elle soudainement d'être au stockage de millions de tonnes de riz sans raison apparente ?
 
Peut-être elle est liée à agressives accumulation et guerre préparatifs militaires de Chine dans le Pacifique et en Asie centrale.
 
Si une augmentation de 400 % année dans le riz des stocks n'est pas suffisante pour vous convaincre que les chinois sont de se préparer à un événement important à court terme, considérez qu'en Australie deux grands bébé formule distributeurs du pays ont signalé qu'ils ne parviennent pas à suivre la demande pour leurs produits de préparations de lait en poudre. Épiceries dans tout le pays ont été laissés vides de l'agrafe infantile essentiel en raison de la majeure partie des exportations par les chinois.
 
Une augmentation subite des ventes de l'une des marques les plus populaires de l'Australie de lait maternisé a donné lieu à un spectacle inhabituel pour cette nation riche: étagères stériles dans l'allée de bébé et même le rationnement des aliments pour bébés dans certains points de vente principaux.
 
Nous serions plus susceptibles de croire que les chinois étaient des achats de panique formule pour bébés a eu le scandale du lait chinois ont eu lieu récemment. Le problème est c'est arrivé il y a quatre ans. Sont de croire que les chinois sont rendent compte de tout à l'heure de leurs aliments pour bébés, nous pouvons être entachés ?
 
En plus de l'accumulation apparente dans les stocks alimentaires, les chinois sont de diversifier davantage leurs actifs de trésorerie (libellés en Dollars américains) en biens matériels. En fait, en seulement un mois en 2012, les chinois ont importé et stocké plus d'or que l'intégralité de l'or stocké dans les coffres de la Banque centrale européenne (et avons-nous mentionné qu'ils ont fait cela en un mois ?).
 
Leurs stocks de métaux précieux ont augmenté rapidement ces dernières années que les avoirs officiels chinois restent un mystère complet pour les gouvernements occidentaux et il se dit que la République populaire est probablement la deuxième plus grande nation de thésaurisation or dans le monde, derrière les États-Unis.
 
Nous ne savons pour sûr jusqu'à la divulgation officielle qui va venir quand la Chine est prête et pas un instant plus tôt, mais à l'actuel annualisé d'accumulation qui est juste timide de 1 000 tonnes par an, il est certainement dans le champ des possiblités que la Chine est désormais le deuxième titulaire d'or dans le monde, surpassant les 3 395 tonnes de l'Allemagne et le deuxième seulement aux États-Unis.
 
Mais les chinois ne sont pas juste d'acheter des métaux précieux. Ils sont rapidement d'acquérir des métaux industriels aussi bien.
 
Spot de fer coûtent jusqu'à un sommet de presque 15 mois à 153.90 $ par tonne. Le Rallye des prix, qui a débuté en décembre 2012, est principalement en raison de la reconstruction de la Chine de ses stocks, tandis que le géant asiatique se prépare pour relancer son économie, qui à son tour, pourrait améliorer la demande d'acier.
 
L'explication officielle, que la Chine prépare les stocks en prévision d'une reprise économique, est assez amusante si l'on considère que seulement il y a 8 mois, que Reuters rapporte que la Chine avait une offre excédentaire, tellement que leurs installations de stockage étaient à court de place pour stocker tout le stock !
 
Lorsque les entrepôts de métaux dans les consommateurs de Chine sont si pleins que les ouvriers commencent du stockage du minerai de fer dans les greniers et de cuivre dans les parcs de stationnement, vous savez que l'économie mondiale pourrait être en difficulté.
 
Port de Qingdao, abrite l'une des bornes de minerai de fer plus grands de Chine, des centaines de monticules de minerai de fer, chacun en haut comme un immeuble de trois étages, déversement sur un espace balisé « grains stockage » et presque à la rue.
 
Plus au sud, certains entrepôts de stockage à Shanghai utilisent les parkings pour stocker des stocks de cuivre gonflés – un autre phénomène inhabituel qui présage pour global metal prix et soulève des questions au sujet de la capacité de la Chine de soutenir sa croissance économique, comme le reste du monde vacille.
 
Maintenant, pourquoi serait être la Chine du stockage de fer encore plus (et réglage 15 mois prix sommets dans le processus) s'ils avaient des quantités massives de stocks excédentaires de l'année dernière ?
 
Quelque chose nous dit que cela n'a rien à voir avec une reprise économique, ou la théorie économique même en termes d'analyse traditionnel populaire.
 
Pourquoi la Chine a-t-elle besoin quatre fois plus riz-année ? Pourquoi acheter plus de fer lorsque vous disposez déjà d'un énorme excédent ? Pourquoi acheter de l'or alors que, comme les présidents de la réserve fédérale Ben Bernanke suggère, ce n'est pas l'argent ? Pourquoi construire des villes massives pouvant héberger 1 million ou plus de personnes et ensuite les garder vide ?
 
Il ne correspond pas. Rien de tout cela n'a aucun sens.
 
À moins que les chinois savent quelque chose que nous n'avons pas été déposées au courant.
 
Est-il possible, dans un monde où des centaines de milliers de milliards de dollars sont dus, où les États-Unis contrôle indirectement la majeure partie du pétrole de la planète se réserve et où les super pouvoirs ont construit des dizaines de milliers d'armes nucléaires et a passé des centaines de milliards sur les armes de guerre (vrais, pas les fusils d'assaut semi-automatiques embêtants), que les chinois s'attendre à des choses à prendre un virage pour le pire dans un avenir proche ?
 
Les chinois achètent des biens corporels – et pas seulement des représentations de ces actifs sous forme de recettes du papier – mais les produits physiques réelles. Et ils sont stocker dans le pays. Peut-être ils ont déterminé que la dette américaine et européenne sont une proposition perdante et c'est seulement une question de temps avant que les systèmes financiers, économiques et monétaires de l'Ouest subissent un complet effondrement.
 
Au mieux, que ces signes indiquent, c'est que la République populaire de Chine attend la valeur des monnaies (ils ont des milliards en réserves de devises occidentales) se détériore en ce qui concerne les marchandises physiques. Ils sont bas devant le carnage et acheter ce qu'ils peuvent avant leurs économies sont hyper inflation loin.
 
Au pire, ils peuvent très bien être se préparer pour quel analyste géopolitique Joel Skousen a averti de son documentaire Réinstallation stratégique, où il a soutenu que quelque temps dans la prochaine décennie, que les chinois et les Russes peuvent faire l'équipe contre les Etats-Unis dans une confrontation thermonucléaire.
 
Difficile à croire ? Peut-être.
 
Mais considérer que la Chine prend des mesures maintenant, en plus de leur stockage, que nous sommes déjà dans les salves d'ouverture de la troisième guerre mondiale. Ils ont déjà pris des mesures pour cartographier notre ensemble du réseau national – qui comprend l'eau, alimentation, raffinage, infrastructure de transport et de commerce. Ils sont directement impliqués dans le piratage des réseaux commerciaux et gouvernement et sont responsables de ce qu'on appelle le plus grand transfert de richesse de l'histoire du monde. Sur le plan militaire, le PRC a mis au point des technologies comme les systèmes d'armes EMP, capable d'une désactivation de nos flottes militaires et l'infrastructure électrique du pays dans son ensemble et a été pris en flagrant délit de fabrication des puces informatiques fausses utilisés dans les systèmes d'armement de la marine américaine.
 
Si vous doutez encore des intentions et des attentes de la Chine, se présenter aux autres gouvernements, y compris la nôtre, signe que quelqu'un, quelque part a l'intention d'horribles pires scénarios :
 
Les russes ont prévu de 5 000 bunkers souterrains pour l'achèvement de cette année.
L'Europe a rapidement conçus, fabriqués et stockés les soi-disant Doomsday Seed Vault à Svalbard, en Norvège, qui contient des dizaines de milliers de variétés de graines et est censé pour conserver dans le cas d'événements style Armageddon comme impact astéroïde ou une guerre nucléaire.
Le gouvernement des États-Unis a été des dizaines de millions de repas d'urgence et d'autres équipements de stockage et leur distribution d'urgence de la régionalisation des centres partout au pays (curieusement, ces fournitures jamais fait aux victimes de l'ouragan Sandy)
Le gouvernement a acheté près de 2 milliards de cartouches de munitions au cours des dernières années.
Le Pentagone a été activement les jeux de guerre « Grande échelle économique ventilation » et « Agitation »
La Chine a récemment fait un appel, par le biais de leur agence de presse Xinhua, le désarmement complet de la population américaine (derrière chaque brin d'herbe...)
Peut-être il ya une raison pourquoi ancien député Roscoe Bartlett a mis en garde, "ceux qui peuvent, doivent déplacer leurs familles hors de la ville."
Comme il est indiqué dans un récent discours, Kyle Bass "c'est juste une question de quelle sera cette unravel et comment il va éclaircir."
Compte tenu des événements semblables ont joué dehors dans l'histoire, nous pensons que vous savez comment cela se termine.
 
Cela se termine par la guerre.
 
Les gouvernements du monde entier sont du stockage alimentaire, de fournitures, de métaux précieux et de bras, ce qui suggère qu'il y a la prescience d'un événement imminent.
 
Devrions-nous faire la même chose ?

http://www.shtfplan.com/headline-news/they-are-getting-ready-no-obvious-reason-for-why-chinese-rice-stockpiles-jumped-400-massive-boosts-in-dry-milk-iron-ore-precious-metals-imports_01092013