- ENTREE de SECOURS -



samedi 22 juin 2013

Touchez pas c'est collector !

Donc, d'un côté est représenté le méchant espion qui lit les courriers et surveille les fréquentations de sites des internautes et, que cette impolitesse atteindrait 100 % ! et, de l'autre, 1,5 million de personnes sont (d'après Les Echos) hackées chaque jour. Ajoutez à cela quelques milliers de virus et... et le compte n'est pas bon ! Pas bon car, la 'NSA' (qui serait soi-disant à la recherche de terroristes ! Hahahaha !), ne semble même pas détecter les virus !!! (ce qui serait un comble pour des 'informaticiens' très OHQ+ !) ou, ou en fabriquerait elle-même.

Donc, qu'un livreur de pizza ou UPS livre les commandes, merci, cela va de soi, le transporteur n'est pas forcément censé savoir ce que le paquet contient. Par contre, que la NSA ouvre les colis, découvre les bombes (ou en ajoute dans le paquet) et les envoie: cela s'appelle bien du terrorisme.

Donc, il ne faut pas prendre les gens pour des cons en les accusant d'avoir ou non commandé des bombes, de vérifier si elles sont bien en état de marche et, de les envoyer à l'adresse promise ! Dès lors que l'intermédiaire connaît parfaitement le contenu de ce qui transite entre ses mains, et qu'il se dit pompeusement 'Agent de sécurité' (de mes deux !), il est 100% responsable complice et condamnable pour avoir détruit volontairement des milliers d'ordinateurs et d'avoir aussi vidé les comptes de certains.

Car, si la catégorie virus ne serait pas traitée au nom de je-ne-sais-quel-problème, les 'terroristes' désignés comme étant existants auraient tôt fait de se transformer en virus afin de n'être fouillé au 'TSA' ! D'où, la prochaine astuce pour éviter d'être scanné ou 'palpé', de marquer sur son tee-shirt ou le paquet que l'on transporte (dans une cocotte-minute Collector par exemple) "Attention, ce colis renferme une bombe. Ne pas toucher !"
D'où, effectivement, par les temps qui courent, la suspicion non exagérée envers celles et ceux qui ne transportent rien et qui n'auraient rien à se reprocher et ajouteraient même qu'ils n'ont jamais eu de fonctionnaire dans leur famille et ont même refusé de serrer la main à quelqu'un qui serait apparenté avec ces terroristes officiels au-dessous de tout soupçon !

104 commentaires:

  1. UE : Pas d'accord sur qui paiera en cas de faillite d'une banque


    22/06 | 06:56

    Après vingt heures de débats, les ministres des Finances des Vingt-Sept ont échoué samedi à Luxembourg à s'entendre sur les règles imposant des pertes aux clients les plus fortunés des banques qui seraient amenées à baisser le rideau.
    Au coeur des désaccords, principalement entre l'Allemagne et la France, la méthode dite du "bail-in", qui prévoit qu'avant l'intervention du Mécanisme européen de stabilité (MES), les actionnaires de la banque en difficulté, ses créanciers obligataires et éventuellement ses plus gros déposants puissent être sollicités pour contribuer au sauvetage.
    L'Allemagne s'est opposée au souhait de la France de voir assouplir les règles de cette méthode, déjà utilisée dans le dossier chypriote, pour épargner les contribuables.
    Les discussions des ministres s'appuient sur un projet de directive de 300 pages qui recommande de faire supporter le coût du sauvetage des banques d'abord aux actionnaires, puis aux créanciers obligataires et enfin, si nécessaire, aux titulaires de compte dont le solde excède 100.000 euros.
    L'Ecofin tentera à nouveau de sortir de l'impasse lors d'une rencontre prévue mercredi, à la veille du sommet européen des 27 et 28 juin.
    "Je pense que nous pouvons conclure un accord si nous nous accordons quelques jours supplémentaires", a déclaré Michel Barnier, commissaire européen chargé du marché intérieur et des services financiers. "Nous ne sommes pas si loin d'un accord politique", a-t-il ajouté.
    Certains pays comme le Royaume-Uni, la Suède ou la France, craignent qu'imposer des pertes aux déposants les plus fortunés n'incite ceux-ci à sortir leur épargne des banques. Pour d'autres comme l'Allemagne, le plus important est que les règles du jeu soient claires pour tous dès le début.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00530518-ue-pas-d-accord-sur-qui-paiera-en-cas-de-faillite-d-une-banque-578460.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha ! S'il y a encore aujourd'hui un riche qui a encore un compte en banque en Europe, c'est que soit il est malade, sous transfusion ou analgésique qu'il se serait fourrer autre part qu'en début de mot, ou qu'il est mort et ne l'a dit à personne ! Parce que, depuis que çà tourne, qu'ils le répètent et re-répètent, si le riche n'a pas encore transferré son pognon à 8000 m sous l'antartique, c'est qu'il a quelque chose qui ne tourne pas rond !

      Supprimer
  2. Alerte Big Brother ! Des caméras dans les boîtes de distribution du câble qui observent les téléspectateurs !

    vendredi 21 juin 2013


    * Il ne manque que les machines de distribution de prozac dans tous les endroits publics et nous pourrons dire que nous sommes dans "le meilleur des mondes"!!!

    La nouvelle [vraiment ?] technologie permettrait aux entreprises de câblodistribution de scruter directement dans les foyers des téléspectateurs et de surveiller les habitudes et les réactions face à la publicité.

    La technologie comprend des caméras et des micros qui sont installés sur les boîtes de jonction et qui analysent les réponses, les comportements et les déclarations des téléspectateurs à diverses annonces.
    Plus précisément, la technologie "big brother" surveille tout ce qui se passe dans la maison !
    Reportage de Fox News:

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ED5-iMVhDQc


    http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2013/06/alerte-big-brother-des-cameras-dans-les_21.html

    RépondreSupprimer
    Réponses


    1. C'est pas nouveaux, mais le rappel est bon.

      Supprimer
  3. Faillites bancaires : l'Europe échoue à faire payer les riches déposants

    Par Renaud Honoré | 22/06 | 10:49

    Londres et Paris craignent qu'imposer des pertes aux déposants les plus fortunés n'incite ceux-ci à sortir leur épargne des banques. Berlin milite pour une participation des titulaires de comptes de plus de 100.000 euros. Une nouvelle réunion des ministres des Finances européens est prévue mercredi.

    L’avenir du système bancaire continue de donner des maux de têtes aux dirigeants européens. Alors qu'ils s'avaient trouvé un accord jeudi, sur le processus de recapitalisation des banques, samedi, à plus de trois heures du matin, les ministres des Finances de l’UE ont dû finalement constater leur échec à trouver un consensus sur les règles qui s’appliqueront pour le sauvetage ou la liquidation des banques en faillite. Il y a pourtant urgence : si les Vingt-Sept ne trouvent pas un accord rapidement, le risque existe que la réforme prenne des mois de retard et plonge un système financier déjà bien fragile dans de nouvelles incertitudes. Du coup, les grands argentiers se retrouveront mercredi pour tenter d’accoucher d’un compromis.

    Est-ce réaliste ? A l’issue de la réunion au Luxembourg, Pierre Moscovici, le ministre français des Finances, a assuré que les vingt heures de discussions du jour avaient permis d’accomplir « 90% du chemin ». Mais cet optimisme était loin d’être partagé par tous, Michael Noonan, le ministre des Finances de l’Irlande – qui préside l’UE ce semestre – reconnaissant que « qu’il n’y avait aucune garantie que nous trouvions un accord » mercredi. Il y a en effet une vraie fracture en Europe entre deux camps, l’un mené par la France et l’autre par l’Allemagne.

    Cette directive sur la résolution des crises bancaires doit permettre à l'avenir que les contribuables ne soient pas obligés systématiquement de mettre la main à la poche en cas d'effondrement d'un établissement financier. La proposition de la Commission prévoyait de mettre à contribution non seulement les actionnaires, mais aussi les créanciers obligataires seniors et même les gros dépôts (supérieurs à 100.000 euros). Il s’agirait d’un revirement complet de stratégie en Europe, puisque c’est le contribuable qui avait été systématiquement mis à contribution jusqu’en 2012 pour renflouer les banques. Cette nouvelle politique est défendue notamment par l’Allemagne et les Pays-Bas, empreints d’une vision morale de l’économie.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  4. Mais morale et économie ne font pas toujours bon ménage aux yeux d’autres pays, notamment la France. Le pataquès chypriote – quand la décision de « rincer » une grande partie des gros dépôts des deux principales banques de l’île avait fait craindre à un « bank run » – continue de hanter ces Etats (France donc, mais aussi Grande-Bretagne, Italie, Suède…) qui plaident pour plus de flexibilité. En clair, ils veulent des règles plus souples pour exonérer telle ou telle catégorie de créanciers si la stabilité du système financier est en jeu. Paris plaide notamment pour exonérer si nécessaire les gros dépôts de particuliers ou de PME. Michel Barnier, le Commissaire au Marché intérieur, a toutefois prévenu qu’il fallait faire en sorte que « la flexibilité ne porte pas atteinte à l’intégrité du marché intérieur ». Plus que d’un différend technique, il s’agit donc d’un différend philosophique ce qui explique la difficulté à accoucher d’un compromis.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202846641378-faillites-bancaires-l-europe-echoue-a-faire-payer-les-riches-deposants-578465.php

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Et si les riches sont introuvables en banques et ne peuvent être volés, devinez qui les remplacera ?!

      Supprimer
  5. L'impôt de solidarité sur la fortune (l'ISF) qui n'a jusque là qu'enrichi les riches qui ont droit à des subventions (c'-à-d que par le truchement des consommateurs qui paient de la naissance à la mort diverses taxes et impôts reversés 'à ceux qui en ont besoin' ! c'-à-d aussi un salaire versé par le peuple comme pour les fonctionnaires) devrait peu à peu toucher les classes moyennes. Ce dopage reconnu officiellement par les plus grands laboratoires de l'UE et qui ne se verrait pas quand ils pissent, permettrait à certains de faire le tour de France comme le tour du monde et de recevoir le bouquet en tant que maillot jaune !
    Oops ! De plus, une 'panne de logiciel' ( http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202846131025-bercy-victime-d-une-panne-de-son-logiciel-de-comptabilite-578450.php ) ...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Après tout, s'il existe une 'prison-planet', devrait-il exister une Ambassade du terrorisme où les évadés pourraient s'y réfugier avec boulet en or au pied !

      Supprimer
  6. Facebook admet libérer accidentellement les numéros de téléphone et adresses e-mail pour six millions d'utilisateurs en violation de données long de l'année

    Site de réseautage social accuse problème technique d'énormes fuites de données
    Toute personne qui a téléchargé les données de contact obtenu des informations supplémentaires
    Facebook «bouleversé et embarrassé» par la violation de la vie privée

    Par Steve Robson
    PUBLIÉ: 12h24 GMT, le 22 Juin 2013

    Facebook a admis accidentellement donnant les numéros de téléphone et adresses e-mail de six millions d'utilisateurs dans une violation de données qui a cours depuis environ un an.
    Le site de réseautage social a blâmé la fuite de données sur un problème technique dans ses archives massive des coordonnées recueillies auprès de ses 1,1 milliard d'utilisateurs dans le monde.
    En conséquence, les utilisateurs de Facebook qui ont téléchargé les données de contact de leur liste d'amis obtenues des informations supplémentaires qu'ils n'étaient pas censés avoir.
    L'équipe de sécurité de Facebook a été averti de la semaine dernière et bug fixé dans les 24 heures. Mais Facebook n'a pas reconnu publiquement le bug jusqu'à hier après-midi, quand il a publié un «message important» sur son blog expliquant le problème.
    Un porte-parole de Facebook a déclaré que le retard était dû à la procédure de l'entreprise stipulant que les régulateurs et les utilisateurs touchés seront avisés avant de faire une annonce publique.
    «Nous n'avons actuellement aucune preuve que ce bug a été exploitée malicieusement et nous n'avons pas reçu de plaintes des utilisateurs ou vu un comportement anormal sur l'outil ou le site de suggérer des actes répréhensibles,« Facebook a annoncé sur son blog.
    Alors que la violation de la vie privée a été limitée, «c'est toujours quelque chose que nous sommes contrariés et embarrassés par, et nous allons redoubler d'effort pour s'assurer que rien de tel ne se reproduise", a t-il ajouté.
    La violation résulte révélations récentes que plusieurs sociétés Internet grand public tourné sur troves de données d'utilisateur à un programme de surveillance électronique à grande échelle géré par l'intelligence américaine.
    Les entreprises sont Facebook, Google Inc, Microsoft Corp, Apple Inc et Yahoo Inc.
    Les entreprises, dirigées par Facebook, négocié avec succès avec le gouvernement américain la semaine dernière à révéler le nombre approximatif de demandes d'information des usagers que chaque société avait reçues, y compris les ordres secrets de sécurité nationale.

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2346367/Facebook-admits-accidentally-releasing-phone-numbers-email-addresses-SIX-MILLION-users-year-long-data-breach.html

    RépondreSupprimer
  7. «Si le rendement augmente significativement plus élevé que le marché va paniquer"


    Par Michael,
    le 21 Juin 2013


    Si les rendements des obligations du Trésor américain continuent d'augmenter, les choses vont devenir très salissante. Au moment où j'écris ceci, le rendement du 10 ans US Treasures a augmenté à 2,51 pour cent. Si cela ne cesse d'augmenter, il va être comme un mile de large tondeuse lame dévastant tout sur son passage. Les politiques de taux d'intérêt bas superbes de Ben Bernanke ont systématiquement poussé les investisseurs en actions et de l'immobilier au cours des dernières années parce qu'il y avait peu d'autres endroits où ils pourraient obtenir des rendements décents. Comme ce commerce se déroule (et il ne sera probablement pas d'une manière ordonnée), nous allons voir carnage sans précédent. Actions, ETF, les prix des maisons et des obligations municipales seront tous anéantis. Et bien sûr, qui ne sera que le début. Ce que nous recherchons en fin de compte à une vente massive très similaire à 2008, mais cette fois nous aurons à faire face à la hausse des taux d'intérêt en même temps. Les conditions d'une «tempête parfaite» se développent rapidement, et si rien n'est fait nous pourrions éventuellement avoir un resserrement du crédit contrairement à tout ce que nous avons jamais vu auparavant dans les temps modernes.

    À l'heure actuelle, peut-être le nombre le plus important dans le monde de la finance est le rendement sur 10 années du Trésor américain. Beaucoup d'investisseurs sont vraiment préoccupé par la rapidité avec laquelle il a été à la hausse. Par exemple, Patrick Adams, gestionnaire de portefeuille chez PVG Asset Management, a été cité dans USA Today que de dire ce qui suit, le vendredi ...

    «Je regardais le obligataire américain de 10 ans», dit Adams. "Il a à se stabiliser. Si le rendement va nettement plus élevé que le marché va paniquer."
    Si les taux d'intérêt continuent d'augmenter, il va avoir un effet dramatique dans toute l'économie. Dans un article qu'il vient de poster, Charles Hugh Smith a expliqué quelques-unes des choses que nous pourrions bientôt voir ...

    Les roues tombent tout le wagon de Debtocracy financiarisé fois une hausse des rendements. Il n'ya rien de mystérieux à ce sujet:

    1. Comme les taux d'intérêt / rendements augmentent, tous les liens existants payant presque rien chutent la valeur de marché

    2. Comme les taux hypothécaires augmentent, il ne reste plus personne qui peut se permettre bulle immobilière prix 2.0, si les prix de l'immobilier chutent d'une falaise

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  8. 3. Une fois que vous pouvez obtenir 5% de rendement + sur la trésorerie encore, peu de gens sont prêts à risquer des capitaux sur les marchés d'actions dans l'espoir qu'ils puissent gagner un rendement de plus de 5% avant les prochaines lingettes crash sur 40% de leurs fonds propres

    4. Comme les classes d'actifs baisse, les prêteurs se méfient de prêter de l'argent contre ces biens, si la garantie pour le prêt (immobilier, obligations, actions, etc) sont en baisse de cascade, aucun prêteur sane capital-risque sur le pari que la garantie seront suffisantes pour couvrir les pertes si le défaut de l'emprunteur.
    En outre, la hausse rapide des taux d'intérêt jetteraient le marché des obligations municipales dans le chaos absolu. En effet, selon Reuters, près de 2 milliards de dollars de ventes d'obligations municipales ont été reportées à jeudi en raison de la hausse des taux ...

    La possibilité d'une hausse des taux d'intérêt a secoué le marché obligataire municipal américain ce jeudi, avec des prix plongeant dans le commerce secondaire, les investisseurs vendant la dette, l'argent versant des fonds communs de placement et les émetteurs report de près de 2 milliards de dollars en nouvelles ventes.

    "Le marché s'est écrasé", a déclaré Daniel Berger, analyste chez données de marché municipal, une unité de Thomson Reuters, sur la large sell-off.
    Nous avançons rapidement dans le territoire sans précédent. Personne ne sait vraiment ce qui vient après. Un professionnel de la finance affirme que les investisseurs en obligations municipales »sont pour le choc de leur vie" ...

    "Les investisseurs obligataires Muni sont pour le choc de leur vie", a déclaré le conseiller financier Ric Edelman. "Pendant les 30 dernières années, il n'a pas été risque de taux d'intérêt."

    Ce risque peut être extrême. Une hausse d'un point du taux d'intérêt pourrait réduire de 10 pour cent de la valeur d'une obligation municipale avec une durée plus longue, a t-il dit.

    Beaucoup d'acheteurs au détail, cependant, ne sont pas prêts pour le changement et "quand il commence, il sera trop tard pour réagir», a t-il dit, ajoutant qu'il était encourageant les investisseurs à regarder leur allocation de portefeuille et faire des changements pour se protéger contre les risques de taux d'intérêt maintenant.
    La hausse des taux d'intérêt jouent des ravages avec d'autres instruments financiers ainsi. Par exemple, il semble que le marché des ETF peut déjà être rompu. Il suffit de consulter le chaos que nous avons assisté ce jeudi ...

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  9. La vente a également provoqué des perturbations dans la plomberie derrière plusieurs ETF. Citigroup a cessé d'accepter les demandes de rachat d'actifs sous-jacents émetteurs d'ETF, après un desk de trading a atteint ses limites de risques allouées. Un trader Citi par courriel d'autres acteurs du marché pour dire: «Nous ne pouvons plus prendre de rachats aujourd'hui. . . très rare en raison des exigences de capital, nous sommes poussés à plein régime sur le montant des garanties que nous avons out ".

    State Street a déclaré qu'il serait cesser d'accepter des ordres de rachat au comptant pour les produits obligataires municipaux de concessionnaires. Tim Coyne, responsable mondial des marchés de capitaux ETF chez State Street, a déclaré que son entreprise avait contacté les participants "de dire que nous n'allions pas faire des rachats en espèces aujourd'hui". Mais il a ajouté que les rachats «en nature» étaient toujours en cours.
    Ce sont le genre de choses que vous pouvez vous attendre à voir au début de la panique financière.

    Et quand il y a la peur sur le marché, le crédit peut sécher très rapidement.

    Alors, allons-nous pour une crise de liquidité majeure ? Eh bien, c'est ce que Chris Martenson croit se passe ...

    Le premier stade d'une crise de liquidité est une course folle pour de l'argent, en particulier par tous les spéculateurs à effet de levier. Tout ce qui peut être vendu est vendu. Comme je scanne les différents marchés, tout ce que je peux trouver est à vendre. Actions, matières premières, et des actions sont tous versé à un rythme rapide, et c'est la première idée que nous ne sommes pas dans une rotation sectorielle ou autre astucieux porte-esquive conçu pour se déplacer sur une classe d'actifs à une autre (par exemple, des actions vers les obligations ).
    L'éclatement de la bulle obligataire a le potentiel pour plonger notre système financier dans une crise qui serait encore pire que nous avons connu en 2008. Malheureusement, comme Ambrose Evans-Pritchard a récemment fait remarquer, le marché obligataire est dominé par quelques grands acteurs ...

    La Fed, la BCE, la Banque d'Angleterre, la Banque du Japon, et al, propre 10 billions de dollars d'obligations. La Chine, le pétro-pouvoirs, et al, possèdent encore 10 milliards de dollars. Entre eux, ils ont enfermé 20 billions de dollars, équivalant à environ 25pc du PIB mondial. Ils sont sur le marché. C'est pourquoi la Fed cône discours est devenu si névralgique, et c'est pourquoi nous regardons tous les régulateurs chinois pour chaque indice sur la politique.
    C'est l'une des raisons pour lesquelles je vous écris à propos de la Chine tant. La Chine a un énorme effet de levier sur le système financier mondial. Si la Chine commence à vendre des obligations à peu près au même moment que la Fed arrête d'acheter des obligations que nous pourrions voir un changement de proportions sans précédent.

    Malheureusement, la plupart des Américains n'ont absolument aucune idée de comment vulnérables du système financier est.

    La plupart des Américains n'ont absolument aucune idée de ce que notre système de financement est un château de cartes construit sur une base de risque, la dette et le levier.

    La plupart des Américains ont une foi complète et totale que nos dirigeants savent ce qu'ils font et sont parfaitement capables de garder notre système financier ne s'effondre.

    En fin de compte, la plupart des Américains vont être amèrement, amèrement déçu.


    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/if-the-yield-goes-significantly-higher-the-market-is-going-to-freak-out

    RépondreSupprimer
  10. Un autre jour de honte pour l'Europe UEM créancier États trahir Sud

    Voilà pour les dénégations. La Chypre "modèle" pour les crises bancaires est d'être la politique la zone euro pour les autres pays, après tout.

    Par Ambrose Evans-Pritchard
    18:45 BST le 21 juin 2013

    N'importe qui avec l'exposition des banques grave à un État de l'UEM sur la ligne de front de la crise macro-économique de l'Europe sait maintenant à quoi s'attendre.

    L'accord conclu par les ministres des Finances de l'UEM sur l'utilisation du fonds de renflouement (MES) pour recapitaliser les banques en difficulté précise qui en fait souffrir les pertes réelles: premiers actionnaires, obligataires et puis ensuite les détenteurs de dépôts au-dessus de 100.000 €. Ils risquent de perdre presque tout, comme nous l'avons vu avec Laiki à Chypre.

    Des responsables de la Banque centrale européenne et la Commission européenne ont mis en garde lors de la crise de Chypre qu'il serait dangereux de fixer un tel précédent, craignant la contagion. Les Portugais ont été ouvertement alarmé.

    A donc que le risque de contagion depuis dissipée ? On aurait dû penser tout le contraire, compte tenu de la flambée rendement au Portugal, en Espagne, en Italie et al puisque la Fed de Bernanke a abandonné son bombe conique cette semaine.

    En outre, comme Yanis Varoufakis souligne ici les substitut revient traitent de l'accord solennel par les dirigeants européens en Juin 2012 pour briser cercle vicieux entre les systèmes bancaires estropiés et boiteux Etats souverains, chacun tirant l'autre vers le bas.

    Les États qui sont déjà en difficulté devront effectuer la majeure partie du fardeau de la recapitalisation des banques, les poussant sur le bord dans l'insolvabilité réelle. Ils devront trouver l'argent nécessaire pour augmenter les ratios de capital à 4.5pc d'actifs.

    Puis viennent les coupes de cheveux privées, qui la dévastation des risques de cours pour le pays hôte, et l'effondrement de la confiance des investisseurs. Ce n'est qu'alors que l'Europe intervienne à une partie de l'action - pas tous - d'autres besoins de récapitulation.

    La promesse initiale d'une couverture ESM pour couvrir les "actifs gérés en extinction" est venu à presque rien. Les états vassaux peuvent éventuellement obtenir un certain soulagement plus tard sur les pertes passées de la bulle du crédit UEM, mais seulement comme une récompense pour bonne conduite et au cas par cas.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  11. "Pertes d'héritage sera utilisé comme un dispositif disciplinaire: la Grèce, l'Espagne et l'Irlande auront maintenant d'en découdre, mendier et à plaider en faveur de l'allégement de la dette sur les fonds déjà empruntés à l'EFSF-ESM pour leurs banques", a déclaré le Dr Varoufakis.

    "Puisque le grand total pour tous les recapitalisations bancaires, passées et futures, doit être limitée à la somme chétif de 60 milliards €, les nations périphériques de l'Europe ne peuvent, au mieux, reçoivent une petite quantité d'allégement de la dette; assez pour s'assurer que l'Irlande, la Grèce et l'Espagne sont en compétition l'un contre l'autre à laquelle fière nation sera un meilleur «prisonnier modèle» que le reste ".

    En effet, il s'agit d'un spectacle abject. Dr Varoufakis appelle à juste titre qu'il a «une journée vraiment honteux pour l'Europe».

    Les Etats créanciers du Nord appellent toujours tous les plans, et la présomption demeure pas moins que les pays en difficulté sont victimes de leur propriétaire d'échecs, irresponsabilité et de la folie.

    Il n'y a aucune reconnaissance du fait que cette catastrophe était une joint-venture, causée par la structure dysfonctionnelle de l'union monétaire, ni que les créanciers du Nord et leurs banques partagent la moitié du blâme pour les inondations du Sud avec le crédit pas cher, ni que la BCE a joué un rôle énorme dans attisant bulles de crédit instables dans Club Med et l'Irlande par Gunning masse monétaire M3 à des taux à deux chiffres pour les aider infirmière Allemagne à travers son marasme. Il n'existe pas non même une analyse sensible de ce qui est nécessaire pour résoudre la crise.

    On peut comprendre pourquoi l'Allemagne, la Hollande, la Finlande et l'Autriche ne veulent pas accepter toute mutualisation de la dette UEM, ou admettent leurs propres contribuables que le projet euro coûte de l'argent réel. Mais ce qui colle au travers de la gorge est la propagande incessante par les dirigeants européens qu'ils vont se tenir épaule contre épaule en signe de solidarité avec les autres membres de l'UEM, et qu'ils feront tout ce qu'il faut pour défendre un projet sur lequel la paix en Europe dépend prétendument. Bien évidemment qu'ils vont faire une telle chose.

    Ce qui colle aussi, c'est la demande maintes fois répétée que les étrangers anglo-saxons n'ont pas réussi à comprendre le degré de volonté politique pan-européenne derrière le projet de l'UEM.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  12. Ce cliché est le contraire de la vérité. Les investisseurs anglo-saxons croyaient si naïvement dans la sainteté totale de l'UEM qu'ils étaient prêts à acheter des obligations grecques à 10 ans pour une marge très mince de seulement 26 points de base (pb) par rapport aux Bunds (et la dette espagnole pour juste supplémentaire 4 pb). Ils croyaient que le rêve, aussi.

    La raison pour laquelle la crise UEM métastasé - lorsque les niveaux d'endettement étaient inférieurs à ceux des États-Unis ou le Japon - a été la découverte horribles que l'Allemagne pourrait pas se tenir derrière le projet, après tout, et ne serait certainement pas se tenir derrière la Grèce. Ceux qui sont restés jusqu'à la fin perdu 75pc (de facto) en coupes grecques.

    Quant à la Grèce, il devient de plus laid de la journée - comme Open Europe met
    La Gauche démocratique s'est retiré de la coalition pour protester contre la fermeture du diffuseur public ERT, réduisant la majorité Samaras à trois sièges. Le programme de privatisation est ruines. La disposition nationale de la santé a un déficit de financement de 1 Md €. Pas assez fonctionnaires ont été licenciés pour répondre aux exigences troïka.

    Et maintenant que le FMI menace de se retirer complètement si la zone euro arrive avec les 3 milliards à 4 milliards € nécessaires mois prochain nécessaires pour se conformer à renflouer les termes.

    Il ne peut pas vraiment d'importance que les rendements obligataires grecs sont de retour au-dessus de 11pc, mais il n'a certainement question que les rendements espagnols sont à nouveau en voie 5pc. Étant donné que l'Espagne est en déflation (Quand on enlève les prélèvements fiscaux), et étant donné que le PIB nominal a diminué de 1.8pc l'an dernier, et va se contracter de près cette année, vous pouvez voir les effets de composés létaux sur la trajectoire de la dette. Idem pour l'Italie.

    «L'augmentation de rendement dans les périphériques devient alarmante", a déclaré Peter Schaffrik de la Banque Royale du Canada.

    En effet, si. Rien n'a été résolu. Les pouvoirs des créanciers de la zone euro jouent un jeu cruel, faire juste assez pour maintenir cette entreprise en vie misérable et de protéger leurs propres intérêts commerciaux, mais pas assez pour résoudre la crise. La torture est sans fin. Le cynisme évident à voir. Et la volonté des Etats de la victime d'accepter leur sort si maladroitement est tout simplement stupéfiante.

    http://www.telegraph.co.uk/finance/comment/ambroseevans_pritchard/10135734/Another-shameful-day-for-Europe-as-EMU-creditor-states-betray-South.html

    RépondreSupprimer
  13. NSA dénonciateur Edward Snowden face à 30 ans de prison en tant que gouvernement américain demande à Hong Kong d'extrader NSA qui fuient et qui l'accuse d'espionnage

    Snowden a été inculpé par un tribunal fédéral à Alexandria, en Virginie, le vendredi après-midi
    Il fait face à 30 ans pour les charges, y compris la communication non autorisée de renseignements de la défense nationale et vol de biens du gouvernement
    Les responsables américains ont apparemment demandé à Hong Kong pour détenir Snowden sur un mandat d'arrêt provisoire
    Mais Snowden pourrait être acheminé vers l'Islande en provenance de Hong Kong par les site de dénonciation WikiLeaks
    Homme d'affaires lié au site dit «l'avion a pu décoller demain

    Par Anthony Bond et Associated Press Reporter
    PUBLIÉ: 00h13 GMT, le 22 Juin 2013

    Le ministère de la Justice a inculpé l'ancien National Security Agency entrepreneur Edward Snowden d'espionnage et de vol de biens du gouvernement dans l'affaire de surveillance de la NSA.
    Les fonctionnaires ont également demandé aux autorités de Hong Kong d'extrader l'ancien contracter de gouvernement qui a divulgué les détails du top programme de collecte de données de PRISM secret de la NSA.
    Snowden, soupçonné d'être enfermé à Hong Kong, a admis fournir des informations aux médias d'information au sujet de deux programmes de surveillance de la NSA hautement classifiés.
    A une page plainte pénale descellés vendredi devant un tribunal fédéral à Alexandria, en Virginie, dit Snowden engagés dans la communication non autorisée de renseignements de la défense nationale et de la communication volontaire de communication et d'information de renseignements classifiés.
    Les deux sont des accusations en vertu de la Loi sur l'espionnage. Snowden est également chargé de vol de biens du gouvernement. Les trois crimes passibles d'une peine d'emprisonnement maximale de 10 ans.
    Le tribunal fédéral du district Est de Virginie où la plainte a été déposée est le siège de l'ancien employeur de Snowden, le gouvernement entrepreneur Booz Allen Hamilton.
    La plainte est datée du 14 Juin, cinq jours après le nom de Snowden apparu tout d'abord que le leaker des informations sur les deux programmes dans lesquels la NSA recueillies enregistrements téléphoniques et Internet pour dénicher les complots terroristes.
    La plainte pourrait devenir une partie intégrante d'un effort du gouvernement américain d'avoir Snowden extradé de Hong Kong, un processus qui pourrait se transformer en une bataille juridique prolongée.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  14. Snowden pourrait contester l'extradition au motif de persécution politique. En général, l'accord d'extradition entre les Etats-Unis et à Hong Kong excepte les infractions politiques de l'obligation de remettre une personne.
    Le sénateur Bill Nelson, D-Fla., Un membre du Senate Armed Services Committee, a accueilli les chefs d'accusation. «J'ai toujours pensé que c'était un acte de trahison, dit-il dans un communiqué. «J'espère que le gouvernement de Hong Kong va l'emmener en garde à vue et de l'extrader vers les Etats-Unis"

    Michael di Pretoro, un vétéran de 30 ans à la retraite du FBI qui a servi de 1990 à 1994 comme officier de liaison juridique au consulat américain à Hong Kong, a dit: «les relations entre le personnel de l'application des lois de Hong Kong et les Etats-Unis sont historiquement très bonnes '.
    «Dans mon temps, je me sentais le degré de coopération a été remarquable dans la mesure où je suis presque senti que j'étais dans un bureau du FBI», a déclaré di Pretoro.
    Les États-Unis et à Hong Kong coopérer sur les questions d'application de la loi et avoir un accord permanent sur la remise des fugitifs.
    Toutefois, les droits d'appel de Snowden pourraient traîner toute procédure d'extradition.
    Le succès ou l'échec de toute procédure d'extradition dépend de ce que le suspect est accusé en vertu de la loi américaine et comment elle correspond à la loi de Hong Kong en vertu du traité.
    Pour les autorités de Hong Kong, pour honorer la demande d'extradition, ils doivent avoir un certain statut applicable en vertu de leur loi qui correspond à une violation du droit américain.
    Nouvelles des charges a éclaté vendredi soir, le même jour, il est apparu que Snowden pourrait être acheminé vers l'Islande en provenance de Hong Kong par les site Wikileaks dénonciation.
    Un homme d'affaires relié au site controversé dit un jet privé affrété est prêt pour le 30-year-old, qui a fui à Hong Kong après la fuite détails sécurité américaines.
    Il vient après l'Islande a admis avoir des entretiens avec Snowden sur la possibilité de demander l'asile politique.
    Olafur Sigurvinsson, chef de DataCell, qui gère les dons à Wikileaks, a révélé les détails du jet privé.
    S'adressant à Channel2 la télévision, il a dit: «Tout est prêt de notre côté et l'avion a pu décoller demain.
    «Nous avons vraiment fait tout ce que nous pouvons faire. Nous avons un plan et toute la logistique en place.
    Le jet est censé appartenir à une société chinoise et a été affrété pour un coût de 240.000 dollars.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  15. Fondateur de WikiLeaks Julian Assange a révélé mercredi qu'il avait été en contact avec les représentants des Snowden pour discuter de son éventuelle offre d'asile en Islande.
    L'ancien entrepreneur du gouvernement américain a fui à Hong Kong le 20 mai après avoir fuit les programmes de l'Agence nationale de sécurité.
    Il est également apparu que l'entrepreneur responsable de l'Agence de sécurité nationale ont découvert des anomalies possibles dans un curriculum vitae présenté par M. Edward Snowden, mais la compagnie lui travaille toujours, une source a déclaré jeudi.
    Snowden a été embauché au printemps après avoir convaincu ses agents de contrôle d'embauche chez Booz Allen Hamilton, que sa description de son éducation était véridique.
    On ne sait pas précisément quel élément du curriculum vitae de Snowden causés représentants du personnel à Booz Allen Hamilton à poser des questions au sujet de son arrière-plan. Également clair, c'est comment il satisfait à leurs préoccupations.
    Booz Allen Hamilton a déclaré dans un communiqué que «nous allons travailler en étroite collaboration avec nos clients et les autorités dans leur enquête sur cette affaire.
    Snowden a fui sa maison à Hawaii, où il a travaillé pour la NSA entrepreneur Booz Allen Hamilton, après avoir exposé les Etats-Unis top secrets de la surveillance du gouvernement . Il est dans un endroit secret à Hong Kong.
    Dans une colonne dans la vie quotidienne islandaise journal Frettabladid, porte-parole de WikiLeaks Kristinn Hrafnsson a écrit qu'un intermédiaire s'était approché de lui pour le compte de Snowden.
    «Le 2 Juin, j'ai reçu un message d'Edward Snowden où il m'a demandé d'informer le gouvernement islandais qu'il voulait demander l'asile en Islande,« Hrafnsson, qui est aussi un journaliste d'investigation en Islande, a déclaré à Reuters.
    Il a ajouté qu'il n'a pas encore reçu une réponse de fonctionnaires au sujet de sa demande, mais a dit qu'ils ont une «obligation morale» pour répondre à l'appel à l'aide.
    Le gouvernement islandais, qui a refusé de dire si elles seraient accorder l'asile à Snowden, a confirmé avoir reçu le message d'Hrafnsson.
    «Kristinn Hrafnsson a contacté deux ministères de manière informelle, mais pas les ministres,« un porte-parole du gouvernement a déclaré. "Il y a eu aucune approche formelle dans cette affaire."
    Hrafnsson ne permet pas d'identifier qui était l'intermédiaire.
    Snowden a déjà mentionné l'Islande comme un refuge possible.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  16. L'Islande a une réputation pour la promotion des libertés sur Internet, mais Snowden a dit qu'il ne se déplace pas immédiatement des États-Unis car il craignait que le pays pourrait subir des pressions de Washington.
    «L'Islande pourrait être poussé plus fort, plus vite, avant que le public puisse avoir une chance de faire connaître leurs sentiments, et je ne mettrait pas que l'actuelle administration américaine passé, 'Snowden a déclaré dans un forum en ligne dans le Guardian lundi.
    Il a été suggéré qu'il serait en fait fuir au islandais consulat à Hong Kong, plutôt que de risquer de monter dans un avion à voler là en personne.
    Responsables islandais ont dit USA Today la semaine dernière que Snowden manque un élément clé.
    «La disposition principale de demande d'asile en Islande serait que la personne doit être en Islande pour démarrer le processus», a déclaré Johannes Tomasson, le principal porte-parole du ministère de l'Intérieur de l'Islande à Reykjavik.
    «Ce serait la règle de base n ° 1.
    Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, qui est enfermé dans l'ambassade équatorienne à Londres pour éviter l'extradition vers la Suède pour être interrogé sur les allégations de crimes sexuels, a visité l'Islande à plusieurs reprises dans la perspective de certaines des plus grandes versions du site.
    - voir clip sur site -
    Assange nie toute malversation.
    Pourtant, certains experts ont ajouté que l'Islande pourrait ne pas être aussi accueillant que Snowden espoirs.
    Le gouvernement nouvellement élu Premier ministre David Sigmundur Gunnlaugsson n'a pas été testée en ce qui concerne ces cas, mais est censé être plus proche de Washington que les administrations passées et moins enclins à favoriser l'image de cyber-refuge du pays.
    «Je serais très surpris si ils (le gouvernement) serait désireux de s'engager dans des conflits internationaux avec les États-Unis et il est assez difficile de bénéficier de l'asile ici, Stefania Oskarsdottir, maître de conférences en sciences politiques à l'Université d'Islande, a déclaré Reuters.
    «Je pense que ce gars dit est basé sur quelque chose qu'il imagine ou espérant plutôt que sur des faits réels

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2346247/Edward-Snowdon-NSA-whistleblower-faces-30-years-prison-charged-espionage-theft-U-S-government.html

    RépondreSupprimer
  17. Edward Snowden extradition tentatives »pourrait prendre des années"Experts juridiques disent Hong Kong Etats-Unis pourraient faire face long processus diplomatique et juridique pour essayer NSA dénonciateurs tribunal américain

    guardian.co.uk ,Samedi 22 Juin 2013 10.22 BST

    Toute tentative par les Etats-Unis d'extrader la NSA dénonciateur Edward Snowden de Hong Kong pour espionnage pourrait prendre des années et être bloqué par la Chine, les experts juridiques ont dit.

    L'avertissement vient après il est apparu vendredi que le Etats-Unis ont accusé Snowden avec le vol de biens du gouvernement, la communication non autorisée de renseignements de la défense nationale et de la communication volontaire d'informations classifiées intelligence de communication à une personne non autorisée. Les deux dernières accusations font partie de la Loi sur l'espionnage américain.

    Les législateurs de Hong Kong ont réagi en appelant à la Chine continentale à intervenir dans l'affaire. Snowden, 29 ans, qui est dans la clandestinité à Hong Kong, a été vu la dernière fois le 10 Juin. Il est entendu d'avoir pris contact avec les avocats des droits de l'homme en prévision d'une action en justice des Etats-Unis.

    Les États-Unis et Hong Kong ont eu une extradition traité depuis 1998, un an après Hong Kong a été transféré de la Colombie à la domination chinoise. Scores d'Américains ont été renvoyés en jugement aux termes du traité.

    Bien que l'espionnage et le vol de secrets d'Etat ne sont pas cités expressément dans le traité, les frais équivalents pourraient être pressées contre Snowden sous ordonnance officielle des secrets de Hong Kong, des experts juridiques ont dit.

    Le calendrier de ces procédures reste incertaine, mais Hectar Pun, un avocat ayant une expertise sur les droits humains, a déclaré qu'une telle extradition pourrait prendre de trois à cinq ans.

    Si les autorités de Hong Kong ne facture pas Snowden avec un crime équivalent, les autorités ne pouvaient pas l'extrader, les avocats ont dit. En l'absence de charges, Snowden a également été théoriquement libre de quitter la ville, un expert juridique dit.

    Simon Young, professeur de droit à l'Université de Hong Kong, a déclaré que le premier chef d'accusation impliquant le vol pourrait trouver facilement l'équivalence à Hong Kong, les deux dernières infractions d'espionnage vont probablement attirer "les litiges et différends" dans les tribunaux.

    Selon le système d'extradition de Hong Kong, une demande passe d'abord par la voie diplomatique au gouvernement, qui décide s'il doit délivrer une "autorisation de procéder". Si elle est accordée, un magistrat délivre un mandat formel pour l'arrestation de Snowden.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  18. Une fois amené devant le tribunal, le juge décidera si la preuve était suffisante pour renvoyer Snowden à un procès ou rejeter l'affaire, bien qu'une décision puisse être portée en appel devant un tribunal supérieur.

    Snowden pourrait demander l'asile politique à Hong Kong, en faisant valoir qu'il risquait d'être torturé à la maison. Article six des Etats traité d'extradition doit être refusée pour «une infraction de caractère politique".

    "L'iniquité de son procès à la maison et son traitement susceptible de garde» sont des facteurs importants à considérer lors de l'évaluation des chances de Snowden d'invoquer l'immunité politique de l'extradition, a dit Young.

    Un tribunal de Hong Kong devrait finir par appeler à l'extradition de Snowden, chef de file et la Chine de Hong Kong pourrait encore opposer son veto à la décision pour des motifs de sécurité ou de défense nationale.

    Snowden a admis avoir divulgué des secrets concernant US petites surveillance des programmes, qu'il a dit qu'il a fait dans l'intérêt public. Les partisans disent qu'il est un dénonciateur, tandis que les critiques lui un criminel et peut-être même un traître appel.

    http://www.guardian.co.uk/world/2013/jun/22/edward-snowden-extradition-take-years

    RépondreSupprimer
  19. Surveillance d'Internet britannique: lit ami

    Par Ole Reißmann

    Seulement Prism, maintenant les temps: Le "Guardian" a rapporté comment les services secrets britanniques surveille le trafic internet mondial. Contre les nouvelles révélations du programme ANE semble carrément apprivoisé. L'affaire soulève la question, qu'est-ce que les autres nations des «Five Eyes» de l'Alliance sniffer.

    Hambourg / Londres - Le trafic Internet mondial est le plus souvent sur des câbles à fibres optiques qui se trouvent sur les fonds marins. Plus d'une douzaine de ces lignes, près de sept centimètres de diamètre, de relier l'Amérique à la côte de la Grande-Bretagne. De là, il passe à l'hubs importants à Londres, Amsterdam et Francfort.

    TAT-14 - en Allemagne seulement un câble transatlantique est importante sur la côte à Deutsche Telekom, le reste est sur les connexions par d'autres États. Avant plongées TAT-14 aux États-Unis, le câble fait des arrêts intermédiaires. Entre autres choses, la cabine anglaise, à 200 kilomètres du siège de la British Secret Government Communications Head Quartes (GCHQ) à Cheltenham.

    Dans les lignes de l'Atlantique, a rapporté le "Guardian" , le GCHQ a verrouillée. Plus de 200 de connexions de fibres les plus importants aurait tapé sur le pouvoir de surveiller le flux de données à partir d'au moins 46 d'entre elles simultanément. Dans l'ensemble, il y avait 1 600 de ces composés, le plan GCHQ pour accéder à 1500 de celles-ci. Les sociétés concernées sont condamnés au silence et peuvent être contraints de coopérer, dit le «Guardian».

    Que des appels téléphoniques, la visite d'un site Web ou le contenu d'un e-mail: Le secret de lit et stocke les données pour un maximum de un mois. 550 analystes seront occupés à regarder les énormes quantités de données d'informations utiles. 250 de la NSA américaine, avec le travail de la Colombie-près. Contenu serait stocké jusqu'à trois jours, les métadonnées - c'est à dire comme les adresses IP, numéros de téléphone, les liens et les heures de connexion - jusqu'à 30 jours.

    La collecte de données dans le «trou de beigne»

    En Cheltenham, une station balnéaire en Angleterre, exécutez les données ensemble. Depuis neuf ans, le GCHQ a ici son nouveau siège social, un bâtiment rond, avec une façade de verre, de quatre étages, cour abritée, propre chemin de fer dans le sous-sol. Sauf 4000 employés un grand centre de données se trouve dans le «trou de beigne».

    Sous le nom de code les temps de l'intelligence ont commencé il y a cinq ans avec le taraudage du câble transatlantique, a rapporté le "Guardian" . Deux ans plus tard, le GCHQ déjà vanté d'avoir le plus grand accès à Internet "Five Eyes», cette alliance d'espionnage entre l'Australie, la Grande-Bretagne, le Canada, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Pas même le US National Security Agency aurait recueillir autant de données de connexion. Pour environ 18 mois, les données seraient évalués dit expressément le «Guardian».

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  20. Les «Five Eyes» - comme les services eux-mêmes appellent leur coopération - qui travaillent ensemble étroitement gardée secrète depuis la guerre froide, le Royaume-Uni et les États-Unis ont fait en 1947 pour commencer. Dans les années soixante, le pays a commencé à établir un réseau mondial de stations de surveillance: Echelon. En Allemagne, la NSA de Berlin-Ouest et Bad Aibling appris de leurs antennes satellites et des connexions sans fil.

    Echelon de Prism et les temps

    Echelon est une nouvelle approche: Avec les antennes dans les coupoles blanches distinctives n'étaient pas spécifiquement surveillés téléphone, mais tous les télécommunications et les recherches interceptés pour certains mots clés. Selon la devise: lire le long de tout, puis filtrer uniquement. Initialement être espionné tout, y compris ses propres citoyens. Chacun des pays participants est responsable d'une région du monde, rien sur les ordinateurs de l'évasion secret.

    Lorsque le Parlement européen en 2001, voulait en savoir plus sur le programme top-secret - vous inquiet au sujet de l'espionnage économique -, le Comité spécial a conclu: Echelon serait principalement surveiller les communications par satellite. L'accès des «Five Eyes» sur la fibre de plus en plus importante est limité. L'affaire actuelle montre les temps: Dans les années suivantes, doit changer radicalement.

    Puis a fait le récit de circulation que les USA milieu des années nonante leur sous-marin nucléaire "Jimmy Carter" monté ultérieurement avec des milliards effort de puiser dans les câbles en eau profonde. L'eurodéputé Gerhard Schmid, qui était assis dans le Comité Echelon, a déclaré, la veille stratégique du trafic téléphonique et de données ainsi je ne suis pas un sous-marin en raison des coûts élevés en question - mais si un câble sous-marin en Amérique ou dans un partenaire d'espionnage conduit le pays ", les Etats-Unis ont besoin de toute façon pas un sous-marin pour l'obtenir au robinet." Une telle technique serait "le plus approprié pour l'état de guerre", a déclaré Schmid.

    Colombie-moniteur en Europe

    Les «New York Times» a révélé en 2005 que la NSA avait au nom de la lutte contre le terrorisme et le trafic téléphonique international et analyse des années espionné aussi les citoyens américains. Un ancien ingénieur du fournisseur américain AT & T a révélé un an plus tard comment cela fonctionne: Le service secret avait puisé dans la fibre optique dans un établissement de l'entreprise, le flux de données sont simplement copiées. Il s'agissait de la première indication de l'étendue de la surveillance.

    Maintenant montrer les documents officiels que le dénonciateur Edward Snowden a passé le "Guardian" dans quelle mesure l'Internet est effectivement surveille l'alliance. Le finlandais expert en sécurité Mikko Hypponen appelé le dévoilement de la plus remarquable car il est top matière de secret. Ces documents classifiés atteindraient rarement le public.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  21. Le caractère explosif de la révélation - la communication des centaines de millions de personnes, y compris les internautes allemands est affecté - le gouvernement britannique est évidemment conscient. Quelques jours avant le ministère de la Défense a envoyé un «avis D" secret aux médias et ont refusé de tolérer - sans grand succès - de faire rapport sur ??les méthodes des services de renseignement américains et britanniques. Le gouvernement britannique estime que le programme apparemment parfaitement légal - le «Guardian» décrit les "vides juridiques" sont utilisés pour justifier la mesure de surveillance massive.

    Connexions des moniteurs, serveurs écoutes

    La surveillance de la fibre optique est une partie importante de l'espionnage sur Internet. Snowden a l'autre, le "Guardian" et le "Washington Post" précédemment rendue publique: le programme de Prism, les données utilisateur avec les entreprises, il sera copié dans le secret des ordonnances des tribunaux aux États-Unis. Pour ce qui est diffusé sur Internet, est en partie crypté. Afin de minimiser l'effort pour casser le code, les données secrètes peuvent être transférées en clair.

    Pour l'analyse des masses du monde taraudés de données, qu'il s'agisse de Prism, les temps et mauvais programmes jusque-là inconnues, la NSA est construit avec une dépense de milliards de centre de données gigantesque dans le désert de l'Utah. Le Royaume-Uni se prépare également et veut créer une plus grande capacité à exploiter encore plus câble de fibre optique selon "The Guardian".

    Il y a des centaines de millions d'euros, le service de renseignement allemand au cours des cinq prochaines années pour élargir sa surveillance sur Internet prévoit dépenser une petite contribution carrément. Jusqu'à 20 pour cent du trafic Internet mondial, le Service fédéral de renseignement peut lire en même temps, les fournisseurs doivent être prêts à garder interfaces. Le flux de données est ensuite recherché des mots-clés à l'extérieur. La liste des mots de recherche est approuvé par un comité secret du Bundestag. Les filtres doivent ensuite veiller à ce qu'aucun des citoyens allemands sont espionnés.

    Le gouvernement américain promet à ses citoyens qu'elle dépend fortement de la NSA espionnage épargné. Pratiquement, le partenaire de service GCHQ dépend des câbles transatlantiques - et des centaines de milliers d'employés des agences de renseignement américaines ont accès aux résultats. Le "Guardian" a cité un film de formation pour les personnes qui ont accès au flux de données: «Vous êtes dans une position enviable - en profiter, et d'obtenir le maximum de celui-ci."

    http://www.spiegel.de/netzwelt/netzpolitik/internetueberwachung-tempora-geheimdienst-zapft-glasfaserkabel-an-a-907283.html

    RépondreSupprimer
  22. Réalité ou fiction: Secteur Financier pense que c'est sur le point de ruiner monde nouveau

    Soumis par Tyler Durden le 22/06/2013 09:34 -0400

    Affirmant que le temps avait sûrement passé depuis leur dernière ont provoqué une crise économique mondiale, les cadres supérieurs du secteur financier américain ont déclaré lundi qu'ils sont à peu près prêt à détruire complètement le monde nouveau.

    Des représentants de toutes les grandes institutions bancaires et d'investissement cités de récentes augmentations des dépenses de consommation, rebondissant les prix des maisons et un taux de chômage de stabilisation comme la confirmation que le temps était encore une fois venu à infliger une autre série de pertes financières catastrophiques sur les individus et les entreprises à travers le monde.

    «Ça fait environ cinq ou six ans depuis notre dernière paralysie de tous les grands marchés de la planète, il semble que le moment est venu pour nous revenions là-bas et commencions à ruiner la vie de milliards de personnes à nouveau", a déclaré le PDG de Goldman Sachs Lloyd Blankfein. "Nous lui avons donné un certain temps et de laisser tout le monde devient un peu confortable, et maintenant nous cherchons à revenir sur le vieux cheval, briser une certaine confiance des consommateurs, et flat-out tuer l'optimisme pour une économie mondiale stable pour les années à venir. "

    «Les gens commencent à se sentir à l'aise à dépenser de l'argent et d'investir dans leur avenir à nouveau", a poursuivi Blankfein. «C'est le moment idéal pour intervenir et faire ce que nous faisons le mieux: déchirer le cœur à droite de l'économie du monde."

    Selon certaines sources, l'écrasante majorité des banquiers d'investissement sont «prêts à faire rouler la balle" en approuvant une série de titres de créance adossés à des créances complexes et mal compris qui sont vouées à rapidement par défaut, ainsi que la délivrance alarmantement prêts à haut risque certain de conduire des milliers d'entreprises en faillite.

    Cadres de haut niveau ont également dit aux journalistes que quand il s'agit d'épuiser les économies d'une vie de millions de personnes et en envoyant tous les grands économie nationale en chute libre, ils se sentent «rafraîchi et impatient d'y aller."

    «L'autre jour, j'ai effectivement entendu quelqu'un sur le trottoir prononcer les mots« j'économise pour la retraite », et tout de suite je me suis dit:« Eh bien, le temps de se mettre au travail », dit Morgan Stanley président James P . Gorman, ajoutant que le nombre croissant de personnes divertissant idées de lancer leur propre entreprise ou l'achat de maisons était la réplique du secteur financier pour déclencher une nouvelle récession mondiale dévastatrice. «Nous sommes certainement penser à grande échelle encore, parce que nous avons tous vraiment aimé jouer avec les moyens de subsistance de millions de personnes à l'étranger et en les forçant à se demander pourquoi une fraction de seconde téméraires, ont fait des milliers de miles de là dicter l'avenir socio-économique de leur pays tout entier. "

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  23. "De plus, il sera agréable de finalement éliminer l'euro une fois pour toutes à ce moment", a ajouté Gorman.

    Alors que la plupart des entreprises de private equity, banques d'investissement et les hedge funds seraient encore indécis sur le trajet précis à prendre en vue de torpiller le marché de l'emploi et de crash de toutes les bourses internationales, des sources ont confirmé qu'ils sont presque en position de reprendre jouer loin des milliards de dollars appartenant à la population américaine.

    «Nous avons beaucoup d'options sur la table, c'est juste une question de choisir lequel nous voulons utiliser pour paralyser chaque secteur de l'économie mondiale", a déclaré Capital One vice-président exécutif Peter Schnall. «Nous avons déjà fait éclater la bulle Internet et la bulle immobilière, alors cette fois nous pouvons peut-être mélanger en faisant éclater la bulle de l'éducation et de briser la vie de tous les prêts d'études impayés. Ou peut-être que nous allons gonfler artificiellement les cours des actions dans des entreprises de médias sociaux, puis tirer le tapis, la faillite de tous les investisseurs liée à des entreprises comme Facebook et Twitter. Ou faire les deux. "

    «À bien y penser, peut-être que nous allons effacer le marché du logement encore trop, juste pour le plaisir de celui-ci," Schnall rapidement ajouté. »Pourrait tout aussi bien, non ?"

    Selon une enquête récente de fonctionnaires de Wall Street, 82 pour cent ont dit qu'ils étaient «très heureux de se débarrasser de la rouille» et envoyez le Dow Jones et le Nasdaq dans une autre chute libre. En outre, 75 pour cent des répondants ont admis qu'ils ont été de"ronger son frein" pour les mois à saper entièrement les banques locales de la nation et des comptes du marché monétaire, laissant les Américains trop terrifiés à quitter leurs économies partout.

    Par ailleurs, les directeurs financiers de Bank of America, Citigroup, JPMorgan Chase et Wells Fargo ont dit à l'unanimité journalistes qu'il a été "trop longtemps" depuis leur dernière a vu les visages complètement découragés de familles américaines dont les maisons venaient d'être saisis sur due de circonstances totalement indépendantes de leur volonté.

    "Maintenant que les efforts de la population pour enrayer les pratiques commerciales douteuses de Wall Street ont pratiquement cessé, il est temps pour nous de mettre le monde à genoux à nouveau," a déclaré le PDG d'AIG Robert Benmosche. "Il y a encore beaucoup d'opaques produits financiers dérivés, les opérations de trading à haute fréquence, et les opérations de hors-bilan là-bas, tous avec pratiquement aucune réglementation fédérale. Croyez-moi, nous pouvons certainement travailler avec ça. Et si quelque chose, nous pouvons toujours juste faire pression pour de nouvelles concessions et la déréglementation à Washington, qui, soit dit en passant, c'est tellement, tellement facile à faire et alors nous pouvons causer autant de dommages que nous voulons. "

    Ajouté Benmosche, "Et pendant que nous y sommes, nous allons nous assurer que nous venons encore une fois loin de tout cela scot-free et beaucoup plus riches."

    (Source: l'oignon )
    http://www.theonion.com/articles/financial-sector-thinks-its-about-ready-to-ruin-wo,32865/

    http://www.zerohedge.com/news/2013-06-22/fact-or-fiction-financial-sector-thinks-it%E2%80%99s-about-ready-ruin-world-again

    RépondreSupprimer
  24. DisasterZone européenne

    Soumis par Pivotfarm le 22/06/2013 06:31 -0400

    L'Europe ressemble à une catastrophe zone dès maintenant.

    Il y a des jours où vous vous réveillez et vous savez que quelque chose va frapper le ventilateur en mode prématurée. C'est alors que vous êtes plus susceptibles de vouloir rouler et de se rendormir, mais la petite voix lancinante vous dit de se lever et y faire face comme un homme. Aujourd'hui est le jour le plus long de l'année, et aujourd'hui plus que n'importe quel autre jour, il semble que certains chimpanzé (juste à travailler sur qui le chimpanzé est!) A été lance missiles dans votre direction que vous tenez en face du ventilateur.

    L'Europe est une catastrophe zone. Voici le tour d'horizon de ce qui va mal en ce moment. Le jour le plus long? Cela aurait été une longue journée, quoi qu'il arrive, vous pourriez aussi bien en profiter.

    Grèce
    Zone euro: Grèce
    La Grèce a annoncé ce matin que le Parti de la Gauche démocratique grecque, dirigée byFotis Kouvelis, a pris la décision radicale de dire à ses ministres de se retirer de la coalition gouvernementale dans le kafuffle sur l'arrêt de l'ensemble de la radiodiffusion pour les stations de télévision et de radio nationales. Une forte majorité ont décidé de soutenir Kouvelis (sans chiffres officiels libérés pour l'instant).

    Confirmation vient à l'instant même été publié après une signification conférence de presse que le retrait se traduira par une obligation remaniement du cabinet. On pourrait continuer comme une administration minoritaire, mais les ministres et secrétaires d'Etat va quitter.

    Le problème, ajoute juste l'huile sur le feu qui signifie qu'il ya la volatilité des marchés et des déclarations du Fonds monétaire international émis qu'ils vont tirer la prise à moins que la zone euro trouve l'argent que la Grèce fait défaut . obligations grecques à dix ans ont atteint leur plus haut niveau depuis Avril , à 11,41%.

    France
    Zone euro: la France
    Le président français, François Hollande, est un tour difficile aujourd'hui aussi. Il a récemment déclaré lors d'une visite d'Etat au Japon que la récession était terminée. Il a également déclaré hier lors d'une conférence de presse qu'il était sur la bonne voie pour réduire le chômage d'ici la fin de l'année. L'INSEE (Bureau national des statistiques de la France) a publié aujourd'hui un rapport indiquant qu'il doit penser, puis réfléchir à nouveau sur l'amélioration de la situation. Il n'est pas susceptible de se produire cette année à tous.

    Le chômage est défini, selon leurs prévisions, à augmenter jusque dans Décembre. Hollande a parlé de la différence entre ceux qui font «prévisions» et ceux qui sont «prêts» pour faire changement. Mind Over Matter? L'Insee voit le chômage a augmenté de 113.000 cette année (mais admet que ce sera à un rythme plus lent qu'en 2012). Elle atteindra 10,7% en Décembre 2013.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  25. Luxembourg
    Eurozone
    Les ministres des Finances se réunissent aujourd'hui, et probablement pour le reste de ce soir pour bosser il dans ce qui ressemble à une engueulade de l'année sur le one-size-fits-all politiques financières concernant les banques en faillite et la façon dont ils devraient être calé en États membres de l'UE. La Grande-Bretagne et la France seront visant l'individualité, alors que d'autres veulent des décisions sur-le-bord qui sera le même pour tout le monde. Qui va arriver à tirer la couverture la plus à leur côté du lit ?

    Allemagne
    Zone euro: l'Allemagne et la Turquie
    Allemagne et la Turquie sont dans une malmenée. La chancelière allemande, Angela Merkel a fait un commentaire lors d'une conférence de presse au sujet de la façon de traiter les manifestants de la Turquie. C'est le mot choisi qui a suscité loukoums. Elle a dit que la répression était «épouvantable». Dans une réponse tit-for-tat, Egemen Bagis, le ministre turc des relations de l'UE a déclaré que Merkel essayait seulement de bloquer leur entrée dans l'UE et engranger quelques points pour sa prochaine candidature électorale en Septembre. Est-ce que quelqu'un en fait encore envie de rester dans l'UE ? Il y a quelques bonnes qui sont en train d'essayer de brouiller hors de l'Union, mais la Turquie est toujours rabâcher cela "Qui voudrait aller à une fête qui a fini ?"

    L'ambassadeur turc a été convoqué pour un hors retardement et une écharpe sur ses phalanges. Les analystes disent QUE les relations déjà froides que la froide entre l'UE et la Turquie sont maintenant d'atteindre le point de congélation. La Turquie sera dehors dans le froid pendant un certain temps par les regards des choses.

    Conclusions ?
    Si le pire arrive au pire, fermez les rideaux, tirez les stores, tirez les volets et laissez imploser le monde. Au moins, vous obtiendrez un repos d'une bonne nuit. L'innocent et l'honnête toujours dormir à poings fermés. Mais il y a ceux qui comprennent que les choses frappent le ventilateur est juste comme de la poussière sur le buffet et l'étagère: il va juste continuer à revenir si vous essayez de vous débarrasser de lui. La poussière sera là demain. Si vous comprenez cela, vous dormirez encore plus profondément. Je peux entendre les ronflements de la Réserve fédérale et la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre et la Banque du Japon et la Banque d'... c'est le bruit des presses d'imprimerie, apaisante musique à vos oreilles, tout comme la secousse douce d'une train interurbain, cahin-caha. Vous envoie au loin pour dormir. Faites de beaux rêves ?

    Posté: DisasterZone européenne
    http://www.tothetick.com/eurozone-2

    http://www.zerohedge.com/contributed/2013-06-22/european-disasterzone

    RépondreSupprimer
  26. Le Qatar veut investir 10 milliards d'euros en France

    22/06 | 14:12
    L'ambassadeur du Qatar en France l'annonce dans un entretien au quotidien Qatar Tribune, alors que François Hollande entame sa visite à Doha.
    Le Qatar prévoit d'investir 10 milliards d'euros en France afin de permettre afin de réaliser un "saut quantique" dans les relations entre les deux pays, annonce l'ambassadeur du Qatar en France dans un entretien au quotidien Qatar Tribune.
    Mohamed Jaham al Kuwari a précisé que ces investissements concerneraient des "institutions françaises majeures", sans précision, notamment sur la période durant laquelle ces fonds devraient être investis.
    La publication de cet entretien intervient alors que François Hollande entame samedi une visite officielle dans l'émirat avec une importante délégation de patrons français.
    Le Qatar a déjà investi de manière directe ou indirecte quelque 15 milliards d'euros dans l'Hexagone, 12 milliards au cours de ces seules cinq dernières années selon l'Elysée.
    La France souhaite encourager le Qatar, actionnaire de multinationales françaises comme Total ou Veolia, à poursuivre ses investissements sur le territoire national, mais si possible au-delà des acquisitions de prestige comme les palaces ou de grands immeubles parisiens. François Hollande espère profiter de sa visite au Qatar ce week-end pour inviter les investisseurs locaux à ne pas se contenter de racheter des grands hôtels ou de l’immobilier de prestige à Paris mais d’aller vers des secteurs technologiques prometteurs. Un appel peut-être déjà entendu puisque Qatar Holding doit créer avec la Caisse des dépôts un fonds de 300 millions d’euros destiné au financement des PME françaises.
    Le Qatar s'est illustré en rachetant le club de football Paris Saint-Germain ou en se portant acquéreur du grand magasin Le Printemps. François Hollande et l'émir du Qatar devraient officialiser ce week-end le lancement d'un fonds franco-qatari de 300 millions d'euros destiné aux PME.
    Si la France veut tirer son épingle du jeu dans les grands appels d'offres organisés dans le cadre de la Coupe du monde de football 2022, elle souhaite aussi convaincre l'armée de l'air du Qatar de s'équiper du Rafale de Dassault Aviation.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202846663330-le-qatar-veut-investir-10-milliards-d-euros-en-france-578470.php

    RépondreSupprimer
  27. Déclaration de Julian Assange après un an en Equateur Ambassade

    Samedi Juin 22 15h00 GMT


    Cela fait maintenant un an que je suis entré dans cette ambassade et cherché refuge contre la persécution.

    À la suite de cette décision, j'ai pu travailler dans une relative sécurité à partir d'une enquête d'espionnage américain.

    Mais aujourd'hui, l'épreuve de Edward Snowden ne fait que commencer.

    Deux processus dangereux fugitifs ont pris racine dans la dernière décennie, avec des conséquences fatales pour la démocratie.

    le secret du gouvernement a connu une expansion à l'échelle formidable.

    Dans le même temps, la vie privée de l'homme a été secrètement éradiquée.

    Il ya quelques semaines, Edward Snowden a sonné l'alarme sur un programme en cours - impliquant l'administration Obama, la communauté du renseignement et les géants des services internet - pour espionner tout le monde.

    Comme si par une horloge, il a été accusé d'espionnage par l'administration Obama.

    Le gouvernement américain espionne chacun d'entre nous, mais il est Edward Snowden qui est accusé d'espionnage pour nous avertir le client.

    Il est arrivé à un point où la marque de distinction internationale et un service à l'humanité n'est plus le Prix Nobel de la Paix, mais un acte d'accusation d'espionnage du ministère américain de la Justice.

    Edward Snowden est le huitième leaker d'être accusés d'espionnage sous ce président.

    Spectacle du procès de Bradley Manning entre dans sa quatrième semaine, le lundi.

    Après une litanie de torts à lui, le gouvernement américain essaie de le convaincre de "aide à l'ennemi."

    Le mot «traître» a été jeté autour d'un lot de ces derniers jours.

    Mais qui est vraiment le traître ici ?

    Qui est-ce qui a promis une génération "espoir" et "changement", seulement à trahir ses promesses avec lamentable misère et la stagnation ?

    Qui a pris le serment de défendre la constitution américaine, seulement pour nourrir la bête invisible de loi sur le secret dévorer vivant de l'intérieur?

    Qui est-ce qui a promis de présider l'administration la plus transparente dans l'histoire, seulement pour écraser dénonciateur après dénonciateur avec le Bootheel des accusations d'espionnage ?

    Qui combiné dans son exécutif les pouvoirs du juge, jury et bourreau, et revendiqué la compétence de l'ensemble de la terre sur laquelle d'exercer ces pouvoirs ?

    Qui s'arroge le pouvoir d'espionner la terre entière - chacun d'entre nous - et quand il est pris en flagrant délit, nous explique que «nous allons avoir à faire un choix."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  28. Qui est cette personne ?

    Soyons très prudents sur ce que nous appelons «traître».

    Edward Snowden est l'un d'entre nous.

    Bradley Manning est l'un d'entre nous.

    Ils sont jeunes, personnes techniquement esprit de la génération que Barack Obama a trahi.

    Ils sont la génération qui a grandi sur l'Internet, et ont été façonnés par elle.

    Le gouvernement américain va toujours avoir besoin d'analystes du renseignement et les administrateurs de systèmes, et ils vont avoir à les embaucher à partir de cette génération et celles qui suivent.

    Un jour, leur génération se déroulera la NSA, la CIA et le FBI.

    Ce n'est pas un phénomène qui va loin.

    Cela est inévitable.

    Et en essayant d'écraser ces jeunes dénonciateurs avec des accusations d'espionnage, le gouvernement américain prend une génération, et c'est une bataille qu'il va perdre.

    Ce n'est pas la façon d'arranger les choses.

    La seule façon d'arranger les choses est la suivante:

    Changer les politiques.

    Arrêtez d'espionnage sur le monde.

    Éradiquer la loi sur le secret.

    Cesser la détention illimitée sans procès.

    Arrêtez assassiner des gens.

    Arrêtez envahir d'autres pays et d'envoyer de jeunes Américains hors de tuer et d'être tué.

    Arrêtez les professions, et cesser les guerres secrètes.

    Arrêtez de manger les jeunes: Edward Snowden, Barrett Brown, Jeremy Hammond, Aaron Swartz, Gottfrid Svartholm, Jacob Appelbaum, et Bradley Manning.

    La charge d'Edward Snowden est destiné à intimider tout pays qui pourrait être envisage défendre ses droits.

    Cette tactique ne doit pas être autorisé à travailler.

    L'effort de trouver asile pour Edward Snowden doit être intensifiée.

    Qu'est-ce courageux pays va se lever pour lui, et reconnaître son service à l'humanité ?

    Dites à vos gouvernements d'aller de l'avant.

    Avancez et tenez Snowden.

    http://www.zerohedge.com/news/2013-06-22/quote-day-assange-praises-snowden-slams-nobel-prize

    RépondreSupprimer
  29. "J'ai été victime": Sarah Palin équivaut orwellien gouvernement va Punk Hacker Kid


    Sarah Palin réagit à l'IRS à distribuer de 70 millions de dollars en primes. De plus, nous vous dirons ce qui pourrait arrêter ObamaCare ! C'est le tout sur un puissant prix de la liberté .

    http://foxnewsinsider.com/2013/06/21/sneak-peek-sarah-palin-why-americans-can%E2%80%99t-trust-federal-government#ixzz2WxUjWEGo

    RépondreSupprimer
  30. Sneak Peek: Sarah Palin sur Pourquoi les Américains peuvent faire confiance au gouvernement fédéral

    par Fox Nouvelles Insider
    21 juin 2013 / / 13h23

    Comme on le voit sur les prix de la liberté
    Samedi à 11h30 HE Dans Cashin ' , Eric Bolling s'assoit avec Sarah Palin.

    Dans ce sneak peek de l'entrevue, Palin répond pourquoi les Américains ne peuvent pas faire confiance au gouvernement fédéral. «Quand vous avez un gouvernement qui reconnaît même pas au public américain que nous sommes en faillite [...] C'est juste un exemple pour expliquer pourquoi il est que le public américain ne peut pas faire confiance à ce gouvernement fédéral. Il semble que Washington est à vendre ", dit-elle.
    Branchez-vous sur Cashin 'In samedi à 11h30 HE pour l'interview complète.

    http://foxnewsinsider.com/2013/06/21/sneak-peek-sarah-palin-why-americans-can%E2%80%99t-trust-federal-government#ixzz2WxUjWEGo

    RépondreSupprimer
  31. Les mythes sur les métaux précieux

    Brett Bogus
    22 juin 2013

    Souvent, à la lecture des articles et des études économiques, je trouve un certain nombre de mythes et de malentendus récurrents qui semblent perpétuer une perspective malheureuse à investir dans les métaux précieux et des pièces rares. Certaines d'entre elles sont basées sur des vérités partielles alors que d'autres sont basés dans la fiction complète ou un malentendu brut où l'or, l'argent, le platine et le palladium appartiennent au sein d'un portefeuille diversifié. Même si je ne m'attends pas à être en mesure de discuter de chacun d'eux, je peux toucher un peu d'entre eux que j'ai vu juste aujourd'hui.
    1) "Les gens qui achètent l'or sont en attente pour la société à se désagréger afin qu'ils puissent l'utiliser pour faire du troc avec."
    Alors que certaines pièces de métal précieux seraient probablement très utiles pour le troc, tels que des sacs d'ordure de 90% pièces d'argent, la réalité est que la société ne va jamais à «s'effondrer». Mais ce n'est pas tout à fait hors de la ligne de contempler la valeur d'une monnaie donnée toucher le sol: regardez ce qui est arrivé à la République de Weimar ou plusieurs des pays d'Afrique au cours du siècle dernier. La monnaie dans ces situations est devenu tellement dévalué que les gens étaient en train de payer pour des miches de pain avec brouettes plein de notes de papier. L'idée n'est pas que la société va s'effondrer et nous allons tous commencer à trader en argent et or, l'idée est que parce que l'or et l'argent auront toujours une certaine valeur et jamais nul sur, la conversion de la monnaie d'un société nouvelle (ou sur une autre déjà existant) sera relativement indolore.
    2) «L'or et l'argent ne sont pas des investissements réels, je préfère avoir loyers des maisons ou des terres."
    Un bon morceau de l'immobilier est un excellent investissement, mais elle souffre aussi d'un problème: à savoir, dans le cas d'une catastrophe naturelle ou de troubles civils, il est fort peu probable que vous aurez soudainement capable de déraciner un bâtiment entier ou en transports en plusieurs acres de terre si vous devez sortir d'esquive. Pour utiliser un point de vue historique du contexte: les objectifs du parti national-socialiste en Allemagne circa les années 1930 qui magasins ou des maisons appartenant avaient leurs biens saisis et ont pu échapper aux États-Unis ont été laissés avec très peu. Ceux qui avaient investi dans l'or ou de l'argent trouvé cela beaucoup plus facile à emporter avec eux et il a laissé l'opportunité de recommencer confortablement. Les métaux précieux sont autant une forme d'assurance contre les catastrophes, économique ou autre, car ils sont une opportunité d'investissement à long terme.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  32. 3) «Je préfère avoir de l'argent d'un rocher brillant!"

    Le principal problème avec de l'argent, c'est que c'est Fiat: soutenu par une promesse qu'il a de la valeur par un gouvernement qui peuvent ou peuvent ne pas être permanente. Je ne vois pas le gouvernement des Etats-Unis va pas disparaître de sitôt, mais ensuite, je suis également sûr que l'on puisse dire pour la plupart des personnes en vertu d'un empire à un certain moment dans l'histoire. Cependant, la monnaie fiduciaire ne jamais être quelque chose à ce gouvernement. Pour utiliser un exemple récent: Je suis un grand fan de la République de monnaie Texas, mais l'état du Texas ne reconnaît pas les notes comme ayant une valeur spendable plus longtemps. Vous ne pouvez pas utiliser un Redback à payer pour un gallon d'essence. D'autre part, l'or a toujours eu valeur. Une pièce d'or à partir de Rome est toujours utile, au minimum, la valeur du poids de l'or. Une médaille d'or florin néerlandais est encore quelque chose à cause de la teneur en or. Plus important encore, ces pièces sont bonnes partout, et pas seulement le pays d'origine.

    4) «Pourquoi voudriez-vous acheter de l'or ou de l'argent maintenant ? Le prix se bloque et l'économie se redresse !"

    Pas exactement. Bien qu'il existe certains signes dans certains endroits, la «récupération» n'a pas été ressenti par la plupart des Américains, et certainement pas par la grande majorité de la planète. L'effondrement du prix de l'or est due en grande partie à la spéculation sur le marché prétendant Bernanke va commencer à se rétrécissant assouplissement quantitatif (ce qui est assez intéressant compte tenu Bernanke dit lui-même aucun changement dans la politique), ce qui indiquerait une situation économique résurgence. Malheureusement, les indicateurs sont plus susceptibles indicative d'un "rebond de chat mort": à savoir, que nous pouvons nous attendre à voir une courte reprise avant un autre krach sévère. Lorsque cela se produit, les investisseurs vont se précipiter pour les métaux précieux (encore une fois) et le prix va monter en flèche (de nouveau).
    Les métaux précieux et des pièces rares sont comme beaucoup d'autres investissements: ils doivent être soigneusement étudiées avant qu'ils devraient être intégrés dans votre portefeuille. Cependant, la plupart des principales raisons qui sont constamment dressées à rester à l'écart de l'or et l'argent sont, tout simplement, illogique. Les métaux précieux et des pièces rares continuent d'être l'une des couvertures les plus sûrs contre les événements mondiaux et l'instabilité économique. Il suffit de demander les années 1930, les immigrants allemands ce qu'ils souhaitent qu'ils avaient pu emporter avec eux quand ils sont venus.

    http://townhall.com/columnists/brettbogus/2013/06/22/myths-about-precious-metals-n1624785

    RépondreSupprimer
  33. Sarah Palin: 'Snowden n'est pas le problème "

    Posté le 22/06/13
    par Matthew Burke, TPNN Contributeur

    L'ancien gouverneur de l'Alaska et en 2008 candidat à la vice-présidente, Sarah Palin, a comparu ce matin sur le programme de Nouvelles FOX, Cashin 'In avec Eric Bolling à peser sur les divers scandales de Obamagate, en particulier les questions de Obama à l'aide de la NSA à espionner américain citoyens sans un mandat de perquisition, une violation constitutionnelle claire, avec la Obama IRS ciblant illégalement certains citoyens en raison de leurs opinions politiques opposées.
    L'idée maîtresse de la première partie de l'entrevue était de savoir si le gouvernement devrait faire confiance, ainsi que si l'IRS devrait être abolie, à laquelle Palin a répondu: «C'est exactement ça !" Palin a également déclaré l'abolition de l'IRS pourrait conduire à une certaine "sledgehammering de copinage capitalisme ».
    En ce qui concerne les violations NSA et dénonciateurs, Edward Snowden, Palin a pris l'avis contraire de beaucoup sur la droite et la gauche, dont l'ancien vice-président républicain, Dick Cheney, qui a évoqué Snowden comme un «traître». Voici un extrait de L'interview de Bolling avec Palin, suivie de la vidéo dans son intégralité:
    ERIC BOLLING : J'ai l'IRS ciblant les groupes conservateurs. J'ai le FBI bourdonnant certains Américains ... Nous ne savons pas qui, et maintenant nous avons la NSA écoute pour les Américains, en violation du Quatrième amendement, par la manière. Le quatrième amendement de la Constitution dit que vous devez cause probable. Ils n'avaient pas l'air d'une cause probable.
    Si se sent à moi comme si nous étions soit en Iran ou en Chine communiste. Vos pensées ?
    SARAH PALIN : Tout Américain dirais, bon, quelque chose ne va pas ici, surtout en ce qui concerne cette discussion au sujet Snowden. Snowden n'est pas le problème. Ici, nous dit-on, se détendre, ne vous inquiétez pas au sujet du gouvernement espionnage sur l'ensemble de notre communication, la construction de cet appareil pour pouvoir espionner tout le monde. qu'il n'y a pas grand-chose, mais il est criminel, la personne qui nous a dit que nous dit ce que fait notre gouvernement ? C'est ce qui est en arrière à ce sujet. Snowden n'est pas le problème. le problème est le gouvernement viole notre quatrième droit d'amendement, emportant notre vie privée.
    Comme d'habitude, Palin était puissant, articulé et émoussé. Le débat quant à savoir si Snowden est un héros ou un traître va continuer, mais une chose est certaine. Nous ne saurions pas sur la NSA tyrannie Obama sans un dénonciateur de l'exposer. Le gouvernement n'admettrait jamais que c'est espionner ses citoyens illégalement, serait-il ? Cela me rappelle la phrase de Shakespeare: «Ne tirez pas sur le messager." Comment pourrions-nous le savoir ?

    - voir clip sur site :

    http://www.tpnn.com/sarah-palin-snowden-is-not-the-problem-2/

    RépondreSupprimer
  34. Le grand canular "Printemps arabe"

    Par David Rushton ( Bio et Archives )
    Sunday, 16 Juin, 2013

    Le soi-disant «printemps arabe» n'a cessé de croître depuis 2010, quand un homme en Tunisie brûlé lui-même à la mort pour protester contre son traitement par la police. Mais il a peu à voir avec les Arabes et beaucoup plus à voir avec les musulmans. La plupart des pays concernés ne sont pas les pays arabes à tous.

    Les pays qui sont vraiment arabique ont déposé révoltes mineures et a fait quelques concessions pour éviter les bouleversements dans les pays voisins. Alors, pourquoi appeler au soulèvement dans six pays du «Printemps arabe»?

    TUNISIE : Les tunisiens étaient à l'origine des tribus berbères qui ont été envahies par les arabes musulmans et d'autres pour former une race mixte. Mais les arabes - ils ne sont pas.

    EGYPTE : Bien égyptiens parlent une forme de la langue arabe, ils sont fiers d'être les égyptiens et sont un mélange d'africains et de nombreuses autres courses. Ils n'ont certainement pas se considèrent comme des arabes.

    LIBYE : Les libyens sont pas des arabes non plus. Ils sont un mélange de tribus du Maghreb, les africains et les autres armées d'invasion.

    TURQUIE : Bien que certains éléments de la population turque ont embrassé la révolution de tenter une société totalement islamique, ils ne sont certainement pas des arabes.

    IRAN : Ne pas oser se référer à un iranien comme un arabe. Ils sont du début de l'empire perse et se sentent largement supérieure aux arabes. Ils ne parlent même pas l'arabe.

    SYRIE : Encore une fois la course syrienne est loin d'être arabe. Ils n'ont jamais rien eu à voir avec la péninsule arabique, où le vrai arabe vient.

    SO - QU'EST-CE QUE C'EST UNE bêtises sur «printemps arabe ?"
    Jusqu'à présent, cette révolution a affecté environ 10 pays. Dans la plupart des cas, les gouvernements ont été assez forte pour réprimer la violence et beaucoup ont fait des concessions politiques, y compris dans un cas, permettant femmes à conduire des voitures.

    Apparemment, le terme «printemps arabe» est venue d'un magazine politique américaine appelée FP (ou «Foreign Policy») dans lequel contributeur Marc pièces Lynch le terme pour décrire les révolutions dans lequel deux leaders nord-africains ont été renversés seulement d'avoir les extrémistes musulmans profitent de la situation. Peut-être que si le professeur Lynch avait fait quelques recherches, il aurait appelé il quelque chose d'autre. "Printemps irlandais" vient à l'esprit.

    La presse mondiale a décrit la révolution tunisienne comme un "modèle de transition pacifique." Mais le chaos et les assassinats qui ont suivi la transition sont loin d'être ce que nous aurions pu espérer.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  35. CNN et la plupart des autres nouvelles chaînes américaines étaient là en Egypte quand les foules hurlantes couru Hosni Moubarak hors de la ville. Moubarak avait gardé la paix et l'ordre dans l'Égypte de 1981 à Février 2011. Quelle surprise de ces journalistes avaient quand les foules tournés sur eux et ont attaqué plusieurs correspondants américains féminins. Et pour la deuxième étape, les hommes musulmans sont allés après égyptien w présage et les ont violées sous les yeux de tous sur la place Tahrir du Caire. Depuis islamique "paix" a dicté le assassiner des chrétiens égyptiens simplement parce qu'ils étaient chrétiens, les meurtres lors d'un match de football, et le chaos total en général. Il est désormais impossible pour les non-musulmans à voyager en Egypte et, pour ma part, rater cette occasion.

    Les "Frères musulmans" ont assassiné le président Anouar El Sadate (le Peacemaker égyptien) en 1981. Hosni Moubarak est arrivé au pouvoir à mettre de l'ordre pendant 30 ans. Maintenant, hélas, il est enfermé dans une cage et les Frères musulmans ont pris un rôle de leadership en Egypte. Tout l'ordre et la civilité est parti et le peuple d'Egypte vivent dans la terreur. Et maintenant, les Frères musulmans a tourné son attention vers la Syrie. Ensemble avec d'autres musulmans radicaux, ils ont juré de supprimer Assad du pouvoir et de semer le chaos organisé à un autre pays.

    Assad est l'un des pires dictateurs du monde. Mais un régime fanatique musulman en Syrie armé pour les dents avec des armes stratégiques et des gaz toxiques n'est pas quelque chose dont nous avons besoin dans la région. Mieux le diable vous savez que le diable vous ne savez pas. La seule bonne chose à propos Assad et son tout aussi méchant père est qu'ils ont gardé le couvercle sur les extrémistes. Désormais, l'Occident est sur le point de le renverser et de libérer toute sorte de terreur connue à l'homme.

    La semaine dernière, un garçon de 14 ans, a été exécuté par les rebelles pour avoir insulté l'islam. Mohammad Qatta a été demandé d'apporter un de ses clients un certain café, il aurait refusé, en disant: «Même si Mohammed revient à la vie, je ne veux pas. «Pour que l'enfant a été tué selon un Washington post article .. Et les États-Unis est maintenant d'aider à apporter ces animaux au pouvoir en Syrie.

    Avec un régime syrien fanatique au nord et un régime égyptien fanatique vers le sud, ce qui va arriver en Israël et qu'est-ce qu'elle doit faire pour se défendre ? Et quand vous amenez les Iraniens et peut-être les Russes dans le mix, alors quoi ?

    Maintenant, les troupes américaines sont d'aider à apporter le «printemps arabe» en Syrie avec la CIA aurait aidant avec des armes. Faut-il y avoir ?

    "Je me tiendrai avec les musulmans doivent les vents politiques déplacer dans une direction laid" Barack Obama, de son livre La Audacity of Hope.

    http://canadafreepress.com/index.php/article/55948

    RépondreSupprimer
  36. Rencontrez l'homme en charge de Secret Army Cyber de l'Amérique (où «Bonesaw" se moque de PRISM)



    Soumis par Tyler Durden le 22/06/2013 18:14 -0400


    Avec ses révélations qui exposent la mesure du potentiel et réel, la surveillance de la NSA omniprésente sur la population américaine, Edward Snowden a rendu un grand service au public par enfin le forçant à répondre à la question: est d'avoir Big Brother coup d'oeil à chaque communication privée et électroniques information, un échange équitable pour le bénéfice présumé de la sécurité de l'Etat. Hélas, sans autre forme d'action d'une population qui semble largement insensible et indifférente aux divulgations que jusqu'à récemment, aurait suscité des protestations de masse et renversé des présidents, le mieux que nous puissions espérer dans un régime politique qui a détourné le processus démocratique, est une introspection intense à ce que le concept de «l'Amérique» signifie vraiment.

    Cependant, et plus important encore, que les révélations de Snowden ont confirmé, c'est que dans les coulisses, l'Amérique est aujourd'hui activement engagé dans un nouveau type de guerre: un nombre sans précédent cyber-guerre, où la collecte, à déchiffrer, intercepter, et d'abuser des informations est la seule chose qui questions et conduit à une puissance sans précédent, et où les ennemis étrangers et nationaux peuvent être ciblés sans procès sur la base d'un analyste humble "caprice".

    Il a également mis les projecteurs sur l'homme, qui jusqu'à récemment profonde dans l'ombre, a été chargé de construire le secret de l'Amérique, absolument gigantesque armée cyber, et qui, selon un profil Wired vient de sortir est " capable de lancer des cyberattaques dévastatrices. Maintenant, il est prêt à déchaîner l'enfer . "

    Rencontrer le général Keith Alexander, «un homme que même Washington ne saurait probablement reconnaître», ce qui est troublant, car Alexandre est maintenant très probablement la personne la plus puissante dans le monde, dont personne ne parle. Ce qui est juste la façon dont il l'aime.

    C'est l'histoire partielle et incomplète de l'homme qui peut désormais être habilité avec plus incontrôlée de pouvoir que quiconque dans l'histoire des États-Unis ou d'ailleurs, dans le monde. Il vient une fois de plus, gracieuseté de l'homme qui a plus d'un an avant Snowden la bombe du Guardian a révélé l'affaire sur le secret Utah stockage de données les installations de la NSA, James Bamford, et dont la connaissance intime des secrets de la NSA vient par manière d'être consultant pour l'équipe de la défense d'un Thomas Drake, un des dénonciateurs NSA originaux (comme nous l'apprend l'article complet câblé).

    Mais d'abord, en guise de contexte, voici un aperçu du royaume ultra-secret d'Alexandre. De Wired :

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  37. Inside Fort Meade, dans le Maryland, une ville grouille top-secret. Des dizaines de milliers de personnes se déplacent à travers plus de 50 bâtiments, la ville dispose de son propre bureau de poste, les pompiers et la police. Mais comme si conçu par Kafka, il se trouve parmi une forêt d'arbres, entouré de clôtures électrifiées et les gardes lourdement armés, protégé par des barrières antichars, surveillés par des détecteurs de mouvement sensibles, et surveillé par caméras tournantes. Pour bloquer les signaux électromagnétiques révélateurs de s'échapper, les murs intérieurs des bâtiments sont enveloppés dans du blindage en cuivre de protection et les unidirectionnels fenêtres sont intégrés avec une maille de cuivre fin.

    C'est le domaine incontesté du général Keith Alexander, un homme même que Washington ne saurait probablement reconnaître. Il n'a jamais quiconque dans la sphère de l'intelligence de l'Amérique se rapprocher de son degré de puissance, le nombre de personnes placées sous son commandement, l'étendue de son règne, la longueur de son règne, ou la profondeur de son secret. Un quatre étoiles général de l'armée, son autorité s'étend sur trois domaines: Il est directeur du plus important service de renseignement du monde, la National Security Agency, le chef du Service de la sécurité centrale et commandant du Commandement Cyber-Unis. En tant que tel, il a sa propre armée secrète, qui préside 10e Flotte de la Marine, l'Armée de l'Air 24, et la deuxième armée .

    Schématiquement, l'empire d'Alexandre se compose de ce qui suit: pratiquement chaque pièce de l'information de l'arsenal de renseignement des États-Unis.

    Comme le scandale Snowden a déployé, quelques aperçus sur les capacités «introspectifs» de la NSA, et ses organisations sœurs, ont montré à quel point puissant "l'intelligence" arsenal complet des Etats-Unis peut être.

    Cependant, il est quand il est tourné vers l'extérieur - comme il le fait normalement - que les choses deviennent vraiment effrayant. Parce que contrairement à ce qui prévaut sagesse conventionnelle, la puissance de l'intelligence d'Alexandre et d'information dérivée est loin d'être simplement défensive. En fait, c'est lorsque son potentiel offensif est exposé que la puissance destructrice plein dans la portée de Alexander est révélée:

    Dans ses relations publiques étroitement contrôlées, la NSA a attiré l'attention sur la menace de cyberattaques contre les Etats-Unis de la vulnérabilité des infrastructures critiques comme les centrales électriques et les systèmes d'eau, la sensibilité de l'ordre de l'armée et de la structure de contrôle, la dépendance de l'économie sur le bon fonctionnement de l'Internet. La défense contre ces menaces est la mission primordiale claironné par la NSA laiton lors des audiences du Congrès et haché au cours des conférences de sécurité.

    Mais il y a un revers à cette équation qui est rarement mentionné: L'armée a depuis des années mis au point des capacités offensives, ce qui lui donne le pouvoir non seulement de défendre les Etats-Unis, mais pour attaquer ses ennemis. dite des attaques cyber-cinétiques , Alexander et ses forces ont maintenant la capacité de détruire physiquement l'équipement et de l'infrastructure de l'adversaire, et même potentiellement à tuer. Alexander qui a refusé d'être interviewé pour cet article, a conclu que ces armes cybernétiques sont aussi indispensables à la guerre du 21e siècle que les armes nucléaires étaient dans le 20e .

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  38. Et lui et ses cyberguerriers ont déjà lancé leur première attaque. Le cyberweapon qui est venu à être connu comme Stuxnet a été créé et construit par la NSA en partenariat avec la CIA et le renseignement israélien dans le milieu des années 2000. La première pièce connue de malware conçu pour détruire l'équipement physique, Stuxnet visait à l'installation nucléaire de l'Iran à Natanz. En prenant subrepticement le contrôle d'un lien de contrôle industriel connu comme un système SCADA (Supervisory Control and Data Acquisition), le ver sophistiqué a pu endommager environ un millier de centrifugeuses utilisées pour enrichir matières nucléaires.

    Le succès de ce sabotage est apparu seulement en Juin 2010, lorsque le malware s'est propagé aux ordinateurs extérieurs. Il a été repéré par les chercheurs en sécurité indépendants, qui ont identifié des signes indiquant que le ver était le travail de milliers d'heures de développement professionnel. Malgré les manchettes partout dans le monde, les responsables de Washington n'ont jamais ouvertement reconnu que les Etats-Unis était derrière l'attaque. Ce n'était pas jusqu'en 2012 que des sources anonymes au sein de l'administration Obama ont crédit pour cela à des entrevues avec le New York Times.

    Mais Stuxnet n'est que le début. L'agence d'Alexandre a recruté des milliers d'experts informatiques, les pirates et docteurs en ingénierie pour développer les capacités offensives américaines dans le domaine numérique. Le Pentagone a demandé 4,7 milliards de dollars pour les «opérations dans le cyberespace», alors même que le budget de la CIA et d'autres agences de renseignement pourrait chuter de 4,4 milliards de dollars. Il investit des millions dans traitants de cyberdéfense. Et d'autres attaques peuvent être planifiées.

    L'expérience d'Alexander est tout aussi impressionnante: un camarade de classe de Petraeus et Dempsey, un favori de Rumsfeld, le général avait le pouvoir suprême écrit sur la progression de sa carrière. Si atteindre le sommet à tout prix signifie écraser le quatrième amendement et menti au Congrès dans le processus, ainsi soit-il:

    Né en 1951, le troisième de cinq enfants, Alexander a été soulevée dans le petit État de New York hameau de Onondaga Hill, une banlieue de Syracuse. Il a jeté des papiers pour le Post-Standard de Syracuse et a couru piste à Westhill lycée tandis que son père, un ancien Marine privé, a été impliqué dans la politique républicaine locales. C'était en 1970, Richard Nixon était président, et la plupart des pays avaient alors commencé à voir la guerre du Vietnam comme un désastre. Mais Alexandre avait été acceptée à West Point, rejoindre une classe qui comprenait deux autres futurs généraux à quatre étoiles, David Petraeus et Martin Dempsey. Alexander n'aurait jamais la chance de servir au Vietnam. Tout comme il est descendu du bus à West Point, la guerre au sol a finalement commencé enroulement vers le bas.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  39. En Avril 1974, juste avant l'obtention du diplôme, il s'est marié avec sa camarade de classe haute école Deborah Lynn Douglas, qui a grandi deux portes plus loin dans Onondaga Hill. Les combats au Vietnam était terminée, mais la guerre froide a été bouillonne encore, et Alexander axé sa carrière sur le, monde raréfié solitaire de signaux intelligence, rebondissant à partir de la base secrète NSA à la base secrète NSA, principalement aux États-Unis et en Allemagne. Il a prouvé un administrateur compétent, effectuant des missions et de s'adapter à l'évolution rapide de l'environnement de haute technologie. Sur le chemin, il ramassa des maîtrises dans la guerre électronique, la physique, la stratégie de sécurité nationale et de l'administration des affaires. Par conséquent, il a rapidement gravi les rangs du renseignement militaire, où l'expertise dans la technologie de pointe était à une prime.

    En 2001, Alexander était un général une étoile en charge de l'Intelligence Army Command et de sécurité, réseau mondial de l'armée de 10.700 espions et des oreilles indiscrètes. En Mars de cette année, il a dit à son journal local de Syracuse que son travail consistait à découvrir les menaces pour le pays. "Nous devons rester en face de notre adversaire", a déclaré Alexander. "C'est un jeu d'échecs, et vous ne voulez pas perdre celui-ci." Mais à peine six mois plus tard, Alexander et le reste de la communauté américaine du renseignement a subi une défaite dévastatrice quand ils ont été surpris par les attaques du 11/9. Suite l'agression, il ordonna à ses opérateurs d'interception de l'Armée de commencer à surveiller illégalement les appels téléphoniques et des courriels de citoyens américains qui n'avaient rien à voir avec le terrorisme, y compris les appels intimes entre les journalistes et leurs conjoints. Congrès a donné plus tard une immunité rétroactive aux télécommunications qui a aidé le gouvernement.

    En 2003, Alexander, un favori du secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld, a été nommé chef adjoint de l'Armée du personnel de l'intelligence, la position de renseignement le plus ancien de ce service. Parmi les unités sous son commandement étaient les équipes de renseignement militaires impliqués dans les violations des droits de l'homme dans la prison d'Abu Ghraib à Bagdad. Deux ans plus tard, Rumsfeld a nommé Alexander maintenant un général-directeur trois étoiles de la NSA, où il a supervisé le programme écoutes illégales, sans mandat tout en trompant les membres du Comité de la Chambre du renseignement. Dans une lettre rendue publique à Alexander peu après The New York fois exposé le programme, représentant américain Rush Holt, un membre du comité, avec colère le prit à tâche de ne pas être à venir sur les écoutes téléphoniques: "Vos réponses tournent en dérision la surveillance du Congrès."

    En bref: l'empereur Alexandre.

    A l'intérieur du gouvernement, le général est considéré avec un mélange de respect et de crainte, pas contrairement à J. Edgar Hoover, une autre figure de sécurité dont le mandat s'étend sur plusieurs présidences. " Nous en plaisantant référence à lui comme empereur Alexandre -avec raison, parce que tout ce Keith veut, Keith reçoit », explique un ancien haut fonctionnaire CIA qui a accepté de parler sous couvert d'anonymat. «Nous aimerions s'asseoir littéralement dans la crainte de ce qu'il a pu obtenir du Congrès, de la Maison Blanche, et au détriment de tout le monde."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  40. Qu'est-ce qui s'est passé ensuite dans la carrière d'Alexander certain temps dans le milieu des années 2000, était Stuxnet: l'histoire du virus écrasement qui a presque détruit le programme nucléaire iranien a été largement documenté sur ces pages et ailleurs, de sorte que nous ne serons pas raconter les détails de Wired article. Cependant, ce qui était très étrange à propos de l'attaque Stuxnet est qu'un tel virus brillamment conçu et livré pourrait finalement être découvert et remonte à la NSA et Israël. C'était presque trop beau. Pourtant, ce qui s'est passé après la révélation que Stuxnet pourrait être attribuée à Fort Meade, est que le Moyen-Orient, soi-disant, a riposté rapidement:

    Effectivement, en Août 2012, un terrible virus a été déclenchée sur Saudi Aramco, la compagnie d'électricité appartenant à l'Etat saoudien géant. Le malware a infecté 30.000 ordinateurs, effaçant trois quarts des données stockées de l'entreprise, détruisant tout, des documents à envoyer aux feuilles de calcul et en laissant à leur place une image d'un drapeau américain brûlant, selon le New York Times. Quelques jours plus tard, une autre grande RasGas de vie de cyberattaque, la société de gaz naturel du Qatar géant. Ensuite, une série d'attaques par déni de service a pris plus grandes institutions financières d'Amérique déconnecté. Les experts ont attribué l'ensemble de cette activité sur l'Iran, qui avait créé sa propre commande de cyber dans la foulée des attentats du commandement américain. James Clapper, directeur du renseignement américain, pour la première fois déclaré cybermenaces le plus grand danger pour la nation, se cogner contre le terrorisme jusqu'à la deuxième place. En mai, le ministère de la Industrial Control Systems Cyber équipe d'intervention d'urgence de la Sécurité intérieure a émis un avertissement vague que les compagnies d'énergie et des infrastructures américaines devraient être à l'affût des cyberattaques. Il a été largement rapporté que cet avertissement est venu en réponse à cyberprobes iraniens de systèmes de contrôle industriel. Un diplomate iranien a nié toute implication.

    Le jeu du chat et de la souris pourrait dégénérer. «C'est une trajectoire», explique James Lewis, un expert en cybersécurité au Center for Strategic and International Studies. "Le consensus général est que la réponse cyber seul est assez inutile. Et personne ne veut une vraie guerre. «Selon le droit international, l'Iran peut avoir le droit à la légitime défense lorsqu'il est frappé avec cyberattaques destructrices. William Lynn, secrétaire adjoint à la défense, a revendiqué la prérogative de légitime défense quand il a exposé la stratégie de cyber-opérations du Pentagone. "Les Etats-Unis se réservent le droit", a t-il dit, "en vertu du droit des conflits armés, afin de répondre aux cyberattaques graves avec une réponse militaire proportionnelle et justifiée à l'époque et le lieu de notre choix." Leon Panetta, l'ancien chef de la CIA qui avait contribué à lancer l'offensive Stuxnet, qui allait pointer vers les représailles de l'Iran comme un signe avant-coureur inquiétant. «Le résultat collectif de ce genre d'attaques pourrait être un cyber Pearl Harbor", a t-il averti en Octobre 2012, vers la fin de son mandat en tant que secrétaire à la Défense, "une attaque qui pourrait entraîner la destruction physique et la perte de la vie."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  41. Presque trop beau ... Parce que ce que les pirates dits « représailles » en provenance de l'Iran, Chine, Russie, etc, ont conduit à ces résultats dérisoires que les attaques DDOS contre - pour tapage médiatique sans précédent - les portails d'entreprises telles que JPMorgan et Wells Fargo, et comme Wired ajoute, "si Stuxnet était la preuve de concept, il a également prouvé que l'une cyberattaque réussie engendre une autre. Pour Alexander, cela offrait la justification parfaite pour étendre son empire. "

    L'expansion qui a eu lieu à côté de Alexander et ses hommes, tout cela sous le régime Obama, était tout simplement sans précédent (et qu'elle écrasé à travers la «séquestration» a été parfaitement prévu):

    La dominance a longtemps été leur mot d'ordre. La Marine Alexander lui-même le corps de domination de l'information appelle. En 2007, alors secrétaire de l'Armée de l'Air s'est engagé à «dominer le cyberespace», tout comme «aujourd'hui, nous dominons l'air et de l'espace." Et de l'armée d'Alexandre a mis en garde: «Il est dans le cyberespace que nous devons utiliser notre vision stratégique de dominer le milieu de l'information. "L'armée aurait traite armes numériques comme une autre forme de capacité offensive, en fournissant des troupes de première ligne avec la possibilité de demander" appui-feu cyber »de Cyber Commandement de la même façon qu'ils demandent l'appui aérien et d'artillerie.

    Toutes ces capacités nécessitent un agrandissement géant des installations secrètes. Des milliers de travailleurs de la construction en dur casquette seront bientôt commencer grue à montage rapide, pelleteuses conduite et vider les camions de ciment où ils étendent les limites de la ville secrète de la NSA est, en augmentant sa taille déjà énorme d'un tiers. "Vous pourriez dire que certaines des personnes âgées à la NSA étaient vraiment craint que cyber allait les engloutir», explique un ancien haut responsable de la Cyber Command ", et je pense à juste titre."

    En mai, les travaux ont commencé sur une installation 3,2 milliards de dollars logé à Fort Meade, dans le Maryland. Connu comme site M, le complexe de 227 hectares comprend sa propre station de 150 mégawatts la puissance, 14 bâtiments administratifs, 10 garages de stationnement, et le refroidisseur et les chaufferies. Le bâtiment du serveur aura 90.000 pieds carrés de plancher surélevé-pratique pour les superordinateurs-encore contenir que 50 personnes. Pendant ce temps, le centre des opérations 531,000 pieds carrés abritera plus de 1300 personnes. Au total, les bâtiments auront une superficie de 1,8 million de pieds carrés (167.239,61 m²). Plans encore plus ambitieux, connu sous le nom de phase II et III, sont sur la planche à dessin. S'étendant sur les 16 prochaines années, il quadruple de l'empreinte à 5,8 millions de pieds carrés, assez pour près de 60 bâtiments et 40 garages de stationnement, ce qui coûte 5,2 milliards de dollars et pouvant accueillir 11.000 plus cyberguerriers.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  42. Bref, malgré la séquestration, les licenciements et les congés du gouvernement fédéral, c'est un temps de boom pour Alexander. En Avril, dans le cadre de sa demande de budget 2014, le Pentagone a demandé au Congrès pour 4,7 milliards de dollars pour l'augmentation des «opérations dans le cyberespace», près de 1 $ milliards de plus que l'allocation 2013. Dans le même temps, les budgets de la CIA et d'autres agences de renseignement ont été réduites de presque le même montant, 4,4 milliards de dollars. Une partie de l'argent va à Alexander sera utilisé pour créer 13 équipes de cyberattaque.

    Dans le New Normal, la CIA n'est plus pertinent : tout ce qui compte sont les armées de hackers et geeks de Alexanders.

    Mais ce n'est pas seulement le secteur de l'espionnage du public se déchaîne: le secteur privé est prêt à récolter un meurtre (pardonnez le calembour) trop ...

    Ce qui est bon pour Alexander est bon pour les fortunes du complexe cyber-industriel, un secteur en plein essor composé de bon nombre des mêmes entrepreneurs de la défense qui ont grandi riche fournissant les guerres en Irak et en Afghanistan. Grâce à ces conflits aujourd'hui principalement dans le rétroviseur, ils cherchent à Alexander comme une sorte de sauveur. Après tout, les Etats-Unis dépensent environ 30 milliards de dollars chaque année en biens et services cybersécurité.

    Au cours des dernières années, les entrepreneurs se sont lancés dans leur propre cyber bâtiment binge parallèle au boom de la construction à Fort Meade: General Dynamics a ouvert un site de 28.000 mètres carrés près de la NSA, SAIC a coupé le ruban sur son nouveau sept étages Cyber Innovation Center; le géant CSC a dévoilé son Virtual Cyber Security Center. Et le cabinet de conseil Booz Allen Hamilton, où l'ancien directeur de la NSA Mike McConnell a été embauché pour diriger les efforts de cyber, la société a annoncé un "réseau cyber-solutions" qui reliait ensemble neuf cyber axées sur les installations . Ne pas être surpassé, Boeing a construit un nouveau centre de fiançailles Cyber. Ne laissant rien au hasard, il a également embauché armée à la retraite major général Barbara rapide, un vieil ami d'Alexandre, pour exécuter l'opération. (Elle a depuis évolué.)

    Les entrepreneurs de la défense ont été désireux de prouver qu'ils comprennent la vision du monde d'Alexandre. «Nos cyberguerriers Raytheon jouent à l'attaque et à la défense», explique un site help-wanted. Les sociétés de conseil et d'ingénierie comme Invertix et Parsons sont parmi les dizaines de poster en ligne veulent annonces pour "les spécialistes de l'exploitation de réseaux informatiques." Et de nombreuses autres sociétés, dont certaines non identifiées, cherchent ordinateur et les attaquants du réseau. Le «Cabinet est à la recherche de spécialistes d'attaque de réseaux informatiques pour les contrats de long terme du gouvernement dans le comté de King George, VA," une récente annonce lue. L'autre, Sunera, une société de Tampa, en Floride, a dit qu'il était à la chasse pour "attaque et la pénétration des consultants."

    Mais il y a mieux: tous les programmes anti-virus sur l'ordinateur que vous avez à «rendre plus sûr" de backdoors et des chevaux de Troie ? Devinez quoi - ils sont les backdoors et des chevaux de Troie !

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  43. L'un des plus secrètes de ces entrepreneurs est Endgame Systems, une startup soutenue par VCs dont Kleiner Perkins Caufield & Byers, Bessemer Venture Partners, et Paladin Capital Group. Établie à Atlanta en 2008, Endgame est transparente antitransparent. «Nous avons été très attentifs à ne pas avoir un visage public sur notre société», ancien vice-président John M. Farrell a écrit à un associé d'affaires dans un e-mail qui est apparu dans une décharge WikiLeaks. «Nous ne voulons pas que de voir notre nom dans un communiqué de presse, " a ajouté le fondateur Christopher Rouland. Fidèle à son habitude, la société a refusé les demandes d'interview de Wired.

    Peut-être pour une bonne raison: Selon des reportages, Endgame développe des moyens de briser dans des dispositifs connectés à Internet à travers des failles dans leur armure d'antivirus. Comme safecrackers écoute à un clic de gobelets à travers un stéthoscope, les «chercheurs de vulnérabilité" utilisent une vaste gamme d'outils numériques pour rechercher des faiblesses cachées dans les programmes et les systèmes couramment utilisés, tels que Windows et Internet Explorer. Et puisque personne d'autre n'a jamais découvert ces fissures invisibles, les fabricants n'ont jamais développé des correctifs pour eux.

    Ainsi, dans le jargon du métier, ces vulnérabilités sont connus comme des "exploits zero-day», parce qu'elle a été nulle jours depuis qu'ils ont été découverts et corrigés. Ils sont le talon de l'entreprise de sécurité d'Achille, dit un ancien responsable du renseignement impliqués dans la cyberguerre. Ceux qui cherchent à pénétrer dans les réseaux et les ordinateurs sont prêts à payer des millions de dollars pour les obtenir.

    Comme le gouvernement américain. Mais si vous pensiez que PRISM était mauvais, vous n'est pas encore considérée Nuthin '. Parce que lier tout cela ensemble est Endgame du bien nommé "Bonesaw" - ce qu'il est pratiquement The Matrix transplanté dans le cyber-monde réel.

    Selon la Défense Nouvelles de C4ISR Journal et Bloomberg Businessweek, Endgame propose également son intelligence clients- organismes comme Cyber Command de la NSA, la CIA et la Colombie-intelligence une carte unique, en leur montrant exactement où leurs objectifs sont situés. Surnommé Bonesaw, la carte affiche la géolocalisation et l'adresse numérique de fond, chaque périphérique connecté à Internet dans le monde, en fournissant ce qu'on appelle la conscience situationnelle du réseau. Le client a localisé une région sur la carte Web protégé par mot, puis choisit un pays et ville-dire, Beijing, Chine. Suivant les types de clients dans le nom de l'organisation cible, tels que le ministère du n ° 3 Institut de recherche sur la sécurité publique, qui est responsable de la sécurité ou de l'ordinateur qu'à entrer son adresse, 6 Zhengyi Road. La carte affichera alors ce logiciel est exécuté sur les ordinateurs à l'intérieur de l'établissement, quels types de logiciels malveillants certains peuvent contenir, et un menu d'exploits conçus sur mesure qui peuvent être utilisés pour obtenir secrètement entrée. Elle peut également identifier ces dispositifs infectés par des logiciels malveillants, comme le ver Conficker, ainsi que les réseaux transformés en zombies et les zombies, soit l'équivalent d'une porte arrière gauche ouvert .

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  44. Bonesaw contient également des données de ciblage sur les alliés des États-Unis, et il sera bientôt mis à jour avec une nouvelle version Velocity nom de code, selon C4ISR Journal. Elle permettra aux clients de Endgame d'observer en temps réel que le matériel et le logiciel connecté à Internet dans le monde est ajouté, supprimé ou modifié.

    Plus sur Bonesaw :

    Les documents de marketing disent " la plate-forme Bonesaw fournit un environnement complet pour les analystes du renseignement et les planificateurs de mission d'adopter une approche holistique à la découverte ciblée, réduisant le temps de créer intelligence décisionnelle et des plans opérationnels de jours à quelques minutes . "



    " Bonesaw est la capacité de la carte, en gros tous les périphériques connectés à l'Internet et ce matériel et le logiciel, il est », dit un responsable de la compagnie qui a requis l'anonymat. Les points officiels souligne que l'entreprise ne se lance pas ops cyber-offensives, il permet simplement .

    Sauvegardez à Wired:

    Cet accès ne vient pas pas cher. Un rapport divulgué indiqué que les abonnements annuels pourraient fonctionner aussi haut que 2,5 millions de dollars pour 25 exploits zero-day.

    C'est ok si, le gouvernement américain est heureux de recueillir l'argent des contribuables pour qu'il puisse payer ces capitaux-risqueurs adossés à des entreprises privées pour le meilleur de la technologie d'espionnage, lui permettant d'atteindre, pirater et de manipuler tous les systèmes informatiques étrangers. Et domestiques.

    Quelle ironie: les citoyens américains financent propre programme d'espionnage sans précédent de Big Brother contre eux-mêmes !

    Non seulement cela, mais en permettant à la NSA pour développer et utiliser la technologie qui est des sauts d'avance sur tout le monde - l'utiliser contre les Etats-Unis les citoyens eux-mêmes - l'Amérique est maintenant efficacement la guerre contre lui-même ... Sans parler de tous les autres pays étranger qui est dans l'intérêt de l'intelligence:

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  45. L'achat et l'utilisation d'une telle souscription par les États-nations pourrait être considéré comme un acte de guerre. "Si vous êtes engagé dans la reconnaissance sur les systèmes de l'adversaire, vous installez le champ de bataille électronique et se prépare à utiliser", écrit Mike Jacobs, ancien directeur de la NSA pour l'assurance de l'information, dans un rapport de McAfee sur la cyberguerre. "Pour moi, ces activités constituent des actes de guerre, ou au moins un prélude à de futurs actes de guerre." La question est, qui y a t-il d'autre sur la liste des clients de la société secrète ? Parce qu'il n'y a pour l'instant aucun contrôle ou réglementation du commerce armes cybernétiques, les entreprises du complexe cyber-industriel sont libres de vendre à qui ils veulent. "Il devrait être illégal», dit l'ancien haut responsable du renseignement impliqués dans la cyberguerre. «Je connaissais Endgame quand j'étais à l'intelligence. La communauté du renseignement ne l'aimait pas, mais ils sont le plus grand consommateur de cette entreprise . "

    Et là vous l'avez: les sociétés américaines heureusement coopèrent avec ses propres services d'espionnage du gouvernement américain, cependant, puisque la seule chose qui compte dans le secteur privé est la ligne de fond, les Finales du monde seront heureuses de vendre les mêmes services ultra-secrets à tout le monde autre qui est prêt à payer le prix fort: la Chine, la Russie, l'Iran ...

    Dans leur volonté de payer le gros prix pour des exploits plus et mieux zero-day, les agences d'espionnage aident à conduire une course aux armements de cyber dangereux et non réglementée lucrative, celle qui a développé ses propres marchés gris et noir. Les sociétés de négoce dans ce domaine peuvent vendre leurs marchandises au plus offrant, qu'ils soient des hommes de paille pour les groupes de pirates criminels ou à des organisations terroristes ou des pays qui bankroll terroristes, comme l'Iran. Ironie du sort, après avoir contribué à créer le marché exploits zero-day et puis avoir lancé le monde dans l'ère de la cyberguerre, Alexander dit maintenant la possibilité d'exploits zero-day tombent entre de mauvaises mains est sa "grande inquiétude".

    Est-Alexander ont des raisons d'être inquiet ? Oh oui.

    En mai, Alexander découvrit que quatre mois plus tôt que quelqu'un ou quelque groupe ou nation, avaient secrètement piraté une base de données du gouvernement américain restreint appelé l'Inventaire national des barrages. Géré par l'Army Corps of Engineers, il répertorie les vulnérabilités pour les barrages de la nation, y compris une estimation du nombre de personnes qui pourraient être tués si l'un d'entre eux échouent. Pendant ce temps, en 2013 "Bulletin de l'infrastructure de l'Amérique" a donné aux États-Unis un D sur son entretien des barrages. Il y a 13.991 barrages aux États-Unis qui sont classés comme étant à haut risque, selon le rapport. Un barrage haut risque est défini comme une dont la défaillance pourrait entraîner la perte de la vie. «C'est notre inquiétude sur ce qui s'en vient dans le cyberespace, un élément destructeur. C'est une question de temps », Alexander a déclaré dans un discours à un groupe impliqué dans des opérations d'information et de cyberguerre, notant que les estimations mettent le délai d'une attaque dans les deux à cinq ans. Il a fait ces commentaires en Septembre 2011.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  46. En d'autres termes, cette cyberattaque massive contre les Etats-Unis prédit par «l'Empereur» Alexander, une attaque dans laquelle qu'Alexandre lui-même a dit que les armes cybernétiques représentent l'équivalent du 21ème siècle des armes nucléaires (et exiger en représailles de nature) si faux pavillon ou réel, est due ... un certain temps tout autour de maintenant.

    http://www.zerohedge.com/news/2013-06-22/meet-man-charge-americas-secret-cyber-army-which-bonesaw-makes-mockery-prism

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Cette traque mondiale de voyeurisme/'écoutisme' montre bien l'état psychopathe dans lequel se trouvent certains 'hauts placés' qui pensent que l'autre pense que l'autre que l'autre pense ! Cela n'est pas définit comme étant un trouble de la personnalité mais seulement de se faire valoir aux yeux des autres comme étant supérieur à l'autre.

      Ainsi, furêtent-ils sur Internet à la cherche du 'quidam révélateur' !!! (plus con que ça tu meurs !). Chacun sur la toile va exposer ses idées et faire part de ses ambitions comme de ses problèmes mais cela tout en toujours cachant le principal domaine qui demeure en soi. Ainsi, ment-on à longueur de journée à vouloir paraître aux yeux des autres comme étant en pleine forme-au top niveau. Donc, l'idée que l'on peut se faire des autres est forcément toute fausse et, l'action d'écouter, de regarder tel ou tel internaute évoluer sur la toile ne peut fournir une réponse de SA connaissance.

      Ainsi, l'homme qui se dit être le sommum du dessus (!) ne sera plus qu'un élément comme les autres le jour où un pays fera enfin exploser la bombe propre qui grille aussi bien les satellites de télécommunication tout autour de la planète que tout les appareils électrique sur Terre et mers.

      Supprimer
  47. Si le gazcarbonique est si mauvais pour la planète, pourquoi ne serristes acheter générateurs de gazcarbonique pour doubler la croissance des plantes ?


    Saturday, 22 Juin, 2013

    (Natural News) Pour seulement "quelques centimes par jour,« tout propriétaire à effet de serre peut produire du gazcarbonique pour aider à augmenter le rendement des cultures dans leurs serres. C'est le message que sur des générateurs de gazcarbonique vendus par les sociétés d'approvisionnement à effet de serre à travers les États-Unis et au Canada. "1.500 ppm [gazcarbonique] peuvent être atteints ... ces générateurs fournissent automatiquement le gazcarbonique nécessaire pour atteindre le potentiel de croissance maximal pour seulement quelques sous par jour », dit l'annonce. Consultez-le vous-même sur cette photo prise à partir d'un magasin d'alimentation à effet de serre : http://www.naturalnews.com/images/CO2-Generator-Section.jpg générateurs de gazcarbonique "améliorer la qualité de l'usine" et "augmenter la production." Ils sont fabriqués aux Etats-Unis et fonctionnent au propane ou au gaz naturel, tournant combustibles fossiles en gazcarbonique. Pourquoi ce travail pour améliorer radicalement la croissance des plantes, la santé et les rendements ? Parce que - êtes-vous prêt pour la vérité ? - Le gazcarbonique est un élément nutritif. Non, ce n'est pas un polluant qui menace la civilisation humaine comme cela a été ridiculement revendiquée par poussoirs apocalyptiques du réchauffement climatique. Le gazcarbonique augmente réellement le rendement des cultures, accélère "reverdissement" et améliore la reforestation de la planète. Et tandis que l'atmosphère d'aujourd'hui ne contient que 400 ppm de gazcarbonique, des générateurs de CO2 peuvent aider à élever ce niveau de 1500 ppm à l'intérieur des serres, ainsi l'accélération de la croissance des plantes et la production alimentaire. Voici l'annonce que vous puissiez voir par vous-même:

    Le gazcarbonique est si mauvais pour la planète, pourquoi ne serres paient pour le produire ?

    Si le gazcarbonique est si terrible pour la planète, puis l'installation d'un générateur de gazcarbonique dans une serre serait tuer les plantes. Mais les scientifiques et même les gouvernements recommandent effectivement gazcarbonique additionnel dans les serres afin de stimuler la croissance des plantes et la production alimentaire. «Les avantages de la supplémentation en gazcarbonique sur la croissance des plantes et la production dans l'environnement à effet de serre ont été bien comprise depuis de nombreuses années», a dit le ministère ontarien de l'Agriculture et de l'Alimentation. "gazcarbonique augmente la productivité grâce à une meilleure croissance des plantes et de la vigueur. Certaines façons dont la productivité est augmentée de gazcarbonique comprennent une floraison précoce, rendements en fruits plus élevés, réduit l'avortement des bourgeons de roses, une meilleure résistance de la tige et de la taille de la fleur. Les producteurs devraient considérer le gazcarbonique comme un élément nutritif ... l'augmentation du niveau de gazcarbonique à 1.000 ppm va augmenter la photosynthèse de 50% environ par rapport aux niveaux de gazcarbonique ambiant. " En fait, des études scientifiques récentes ont montré, la légère hausse du taux de gazcarbonique de l'atmosphère a réellement contribué à re verdir les déserts et les zones arides, l'accélération de la croissance des arbres, des arbustes et des herbes qui produisent besoin de l'homme de l'oxygène pour respirer.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  48. Attaquer le gazcarbonique est un discours de haine contre Mère Nature

    Plus vous examinez vraiment la vérité scientifique sur le gazcarbonique plutôt que le "discours de haine" politiquement chargé contre Mère Nature est vomie par des gens comme Al Gore, plus vous réalisez gazcarbonique est un nutriment essentiel pour l'environnement et l'écosystème de la Terre. En fait, la grande majorité de toutes les émissions de gazcarbonique rejetées dans l'atmosphère est produite par Mère Nature via animaux dans l'océan. Quiconque critique le gazcarbonique est d'attaquer la vie des océans et de condamner des milliards de créatures aquatiques qui exhalent le gazcarbonique dans le cadre de leur respiration naturelle. (Doivent-ils tous être condamnés à une amende ?) En tant que société intéressée par le reboisement, l'expansion de la diversité de la vie végétale, les arbres nourrissantes et déserts de reverdissement, nous ne devons plus tolérer toute personne engagée dans les discours de haine contre Mère Nature et de gazcarbonique. Ceux qui tentent de diaboliser ce nutriment essentiel pour la planète sont engagés dans une sorte de haine motivés par le racisme contre les plantes. S'il n'est pas d'accord pour condamner quelqu'un parce qu'il est noir, pourquoi est-il acceptable pour des gens comme Al Gore à s'engager dans le discours de haine sans fin contre tous les êtres vivants qui sont vert ? D'ailleurs, tous ces gens qui continuent à tirer la sonnette d'alarme sur le gazcarbonique sont d'être trop négatif tout le temps. Personne ne crache plus pessimiste que Al Gore et la foule du réchauffement climatique qui peignent des images apocalyptiques de l'avenir de la Terre si nous n'avons pas tous commencer à payer la taxe carbone aux super-riches. Arrêtez d'être si négatif ! Ils ont besoin de pratiquer plus de positivité et répéter à eux-mêmes affirmations comme: « gazcarbonique est un nutriment pour les forêts» . «Le gazcarbonique est produit par la vie des océans" "Le gazcarbonique apporte l'équilibre à l'écosystème global" "Le gazcarbonique est de plantes que l'oxygène est à l'homme. " "Les gazcarbonique peuvent aider à transformer des déserts arides en forêts durables." Peut-être en restant positif, les alarmistes du réchauffement climatique et de malheur-et-gloomers peuvent calmer, prendre quelques respirations (avec gazcarbonique supplémentaires) et reconnaître que ce qui est bon pour les plantes est bon pour la planète. En fait, je vais faire de l'hyperventilation après avoir écrit cet article juste pour générer un peu de gazcarbonique supplémentaires pour le monde. C'est mon cadeau pour Al Gore.

    Pour la petite histoire: Non, je ne soutiens combustion de combustibles fossiles

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  49. Le n ° 1 critique de cette histoire par les hordes lavage de cerveau d'Al Gore adorateurs du culte sera que je doit avoir été payé beaucoup d'argent par l'industrie du charbon à écrire cet article. Ne soyez pas ridicule. Je suis le record - pour au moins une décennie - ayant exhaustive condamné l'utilisation de combustibles fossiles. Même si le gazcarbonique qu'ils libèrent dans l'atmosphère est en fait un élément nutritif, ils libèrent de nombreux autres polluants tels que le soufre et le mercure (de charbon). Épurateurs aux Etats-Unis font centrales au charbon aux États-Unis le plus propre dans le monde, mais les centrales au charbon de la Chine sont les usines de pollution vraiment écoeurant. Je crois aussi qu'il est temps d'obtenir l'humanité hors de l'habitude de la pétrochimie et sur quelque chose de plus propre et renouvelable tels que des réactions nucléaires à basse énergie (LENR), anciennement appelée «fusion froide». Une analyse récente a confirmé, une fois encore, que la fusion froide est réelle et pratique. La fusion froide pourrait être exploité et utilisé à la place du charbon pour chauffer de grandes quantités d'eau qui poussent les turbines à vapeur qui produisent de l'électricité. Dans le temps, toutes les centrales au charbon de l'Amérique pourrait être commuté sur la fusion froide. De même, si l'amélioration de la technologie de la batterie arrive, les véhicules à essence peuvent être basculées à l'électricité, et si l'électricité est fournie par la fusion froide, alors c'est propre tout au long de la chaîne d'approvisionnement d'énergie. combustibles fossiles sont sales affaires: ils sale à extraire du sol, sale de transport et sale à brûler. Mais le gazcarbonique qu'ils produisent n'est pas un polluant, c'est un nutriment qui a désespérément besoin d'arbres, de graminées et d'arbustes du monde entier. Ainsi, alors il y a beaucoup de raisons de s'opposer à l'utilisation de combustibles fossiles autour de notre planète, le gazcarbonique n'est pas légitimement l'un d'eux. Si toutes ces histoires qui vous rend hyperventilation, alors n'hésitez pas à découvrir une bonne dose de culpabilité auto-infligée que vous pouvez soulager seulement en envoyant tout votre argent à Al Gore pour tout le dioxyde de carbone que vous générez.


    http://nmaria9.blogspot.fr/2013/06/if-carbon-dioxide-is-so-bad-for-planet.html

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Ainsi ceux qui le nomment 'dioxyde de carbone' ou 'CO2' pour faire savant et tromper les autres ne sont pas des scientifiques, ils sont des usurpateurs, des escrocs qui veulent cacher que le gazcarbonique est bon pour la santé des arbres qui nous fournissent l'oxygène.
      Ainsi, les gouvernements et chefs d'Etat qui soutiennent algore ne sont que des escrocs complices à vouloir voler le monde.

      Supprimer
  50. C'est un moment extraordinaire


    Soumis par Tyler Durden le 22/06/2013 19:30 -0400

    Soumis par Charles Hugh Smith-de OfTwoMinds blogue ,


    C'est comme si nous avons deux économies: le simulacre d'une augmentation des stocks de façon spectaculaire en quelques mois, et le vrai de revenus des ménages (en baisse) et les heures travaillées (en bas).

    Il est difficile de justifier le sentiment que nous vivons un moment extraordinaire dans le temps, pour la raison fondamentale qu'il est impossible d'évaluer avec précision l'heure actuelle dans un contexte historique.

    Moments extraordinaires sont plus facilement marqués par des événements dramatiques tels que les déclarations de résultats de guerre ou de l'élection; défaut d'une telle démarcation visible, ce qui distingue ce mois de l'année 2013 en dehors de tout autre mois depuis l'effondrement de Lehman Brothers en 2008 ?

    Il me semble que la banalité de Juin 2013, est masquait sa vraie nature comme un tournant. Les humains s'habituent rapidement à n'importe quelles conditions ils vivent, et ce trait adaptatif nous prive de la capacité de discerner à quel point extraordinaire la situation est devenue.

    Dans ma vie de 59 ans, les dramatiques, les moments ce-être-histoire-happening sont évidents: l'assassinat de Kennedy, 9/11, et ainsi de suite. Autres changements de marée développés sur une période de plusieurs mois ou années: Watergate, qui a gonflé d'un mineur effraction dans une crise constitutionnelle, est un bon exemple. Il en est de la crise financière de 2008, qui a effectivement commencé en 2001 lorsque la Réserve fédérale a opté pour une politique de taux d'intérêt ultra-bas et la liquidité surabondante pour atténuer la récession post-dot-com.

    J'ai un sentiment inévitable que Mai-Juin 2013 est la marque des hautes eaux de la réponse politique / financier à la crise financière mondiale de 2008. Rien de systémique n'a changé en cinq ans, les systèmes financiers et politiques statu quo ont fait des réformes cosmétiques, mais les structures du pouvoir n'ont pas changé du tout.

    Le statu quo a simplement intensifié ses politiques traditionnelles: depuis la baisse des taux d'intérêt n'a pas d'étincelles une forte reprise, puis des taux inférieurs à zéro, et ainsi de suite: création de plus d'argent, plus de la création de crédit, plus d'achats d'obligations, plus de subventions pour le logement, plus de transferts de dette privée à la comptabilité publique - plus de ce qui a échoué lamentablement.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  51. C'est ce qui marque Juin 2013 extraordinaire: les pouvoirs en place ont fait all-in. Si leurs politiques ne parviennent pas à déclencher une reprise auto-entretenue de l'économie réelle, il n'y a pas des options politiques à gauche.

    Ceux qui ne suivent pas les finances pourraient ne pas avoir remarqué la nature extraordinaire des événements financiers récents: le marché boursier japonais a augmenté de 75% depuis Décembre avant de reculer fortement, l'indice américain S & P 500 a grimpé de 24% en 2013, l'or s'est écrasé par plus de 200 $ dans une affaire d'heures, et le yen japonais a perdu un quart de sa valeur (en dollars américains) dans une affaire de mois.

    Rien de tout cela a un sens en termes de l'économie réelle: les entreprises américaines n'ont pas soudainement devenir 25% plus rentable, l'économie du Japon n'a pas augmenté de 75% en cinq mois, et aucun des principes fondamentaux de la valeur de l'or a soudainement changé du jour au lendemain.

    Ces fluctuations, gargantuesques rapides sont déconnectés de l'économie réelle. Cela en soi est extraordinaire. La presse financière explique ces bulles comme des avances et des effondrements dans des termes qui n'ont de sens que pour les financiers: la paire yen-dollar, le yen carry trade, etc

    Cela, les politiques de financiers abstraites complexes et des stratégies de négociation dominent maintenant les actions, les obligations et les métaux précieux est aussi extraordinaire.

    Je me suis efforcé de comprendre les fondamentaux derrière ces fluctuations sauvages proposées par les médias, et ont conclu rien de tout cela n'a aucun sens en termes économiques classiques. Pour ne citer qu'un exemple: l'or a traditionnellement été considérée comme une couverture contre l'inflation. L'effondrement de l'or est attribuée à réduire les attentes d'inflation. OK, donc il n'y a pas d'inflation, ergo, l'économie mondiale est en mode slow-growth/no-growth, donc pas de l'inflation. Alors qu'est-ce alimente les stocks mondiaux supérieur ? On nous dit «une économie mondiale de l'amélioration" est la force motrice, mais les données sur cette prétendue reprise est au mieux mitigée.

    Selon certains observateurs, l'or a chuté parce que le yen a chuté et le dollar américain s'est raffermi, mais un coup d'œil sur le tableau de 10 ans de l'or et le dollar réfute toute corrélation rapidement: or rose alors que le dollar a chuté et où il est passé.

    C'est une autre chose extraordinaire sur le présent: aucun de ces mouvements n'a de sens. Les experts et analystes cherchent des explications après coup, postulant corrélations comme des causes avec peu de soutien historique. C'est comme si les médias financiers sont incapable d'avouer rien de tout cela a un sens, et à la place des piles médias une explication complexe sur le dessus de l'autre pour justifier ce qui est clairement un extraordinaire décalage entre l'économie réelle et l'évaluation des actifs.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  52. Bottom line: même si l'économie mondiale s'améliore (et il est amplement prouvé que des données sont en jus ou manipulées), il ne s'est pas améliorée suffisamment pour justifier les stocks en hausse de 25% à 75% en quelques mois.

    L'immobilier est aussi de retour sur le territoire de la bulle, sur ces marchés avec des capitaux abondants et inventaire limité: nous sommes de retour à surenchères et des dizaines de personnes en concurrence pour le droit d'acheter une maison ordinaire.

    Les prix des obligations des gouvernements européens mortellement insolvables sont tombés, comme si ces économies ont soudainement été restauré à la santé et la croissance rapide de la Banque centrale européenne (BCE) intervention. Les marchés boursiers européens rugissent plus élevés. Ni n'a aucun sens en termes de ratios, cours-bénéfice de tarification des risques traditionnels et ainsi de suite.

    Nous vivons dans une expérience financière mondiale extraordinaire, dans lequel tours de financiers (taux d'intérêt zéro et des injections massives de crédit et de liquidité) ont été poussés à leur limite ligne rouge dans l'espoir que ces mesures extraordinaires seront finalement, après cinq longues années, de déclencher une expansion auto-entretenue de l'économie réelle.

    Les responsables de l'expérience sont constamment nous rassure qu'il a déjà réussi. Je pense que les données montrent l'expérience est à l'étape de purge finale dans laquelle le bécher rempli d'ingrédients toxiques bouillonne avec vigueur dangereux.

    Il y a une dernière caractéristique extraordinaire de cette époque: les données «prouver» l'expérience est couronnée de succès est auto-référentielle: taux d'intérêt de tomber à zéro et subventionner le logement, et le tour est joué, vous obtenez une flambée des permis de construire. Prendre un emploi à temps plein et à le transformer en 1,5 emplois à temps partiel, et voila, la baisse du taux de chômage et le nombre d'emplois augmente.

    Ensuite, prendre ces mesures (permis élevés et des emplois), les peser lourdement dans votre mesure des indicateurs avancés, puis déclarer les indicateurs avancés "prouver" la reprise est autonome.

    Tout cela conduit à une question: qu'arriverait-il à l'économie si tous les trucs de financiers ont été arrêtés, et le prix du risque, le crédit, les actifs, etc ont été découverts par le marché ?

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  53. C'est comme si nous avons deux économies: le simulacre d'une augmentation des stocks de 75% en quelques mois, et le vrai de revenus des ménages (en baisse) et les heures travaillées (en bas). Finalement, ces deux économies devront fusionner en un seul. Je perçois 2013 sera l'année décisive lorsque la schizophrénie est résolu d'une manière ou l'autre.

    Cet article est extrait du Rapport sur les Rêveries 20. les rêveries rapports sont essentiellement un aperçu de mon ordinateur portable, le marais non filtrée où j'organise des thèmes futurs, à trier les dizaines d'histoires et des liens soumis par les lecteurs, affiner mes propres recherches et commencer à relier les points qui apparaître plus tard dans le blog ou dans mes livres.

    Le Rapport sur les Rêveries comprend un essai et trois autres sections: rêveries du marché, sur les marchés financiers et commerciaux, la meilleure chose qui s'est passé cette semaine et de Left Field.

    http://www.zerohedge.com/news/2013-06-22/extraordinary-time

    RépondreSupprimer
  54. Prism: Edward Snowden a quitté Hong Kong pour Moscou

    23/06 | 12:26

    La capitale russe ne serait qu'une escale. L'Islande, l'Equateur, Cuba ou le Vénézuéla parmi les pistes avancées par des médias Wikileaks parle d'"asile politique dans un pays démocratique". Hong Kong n'a pas donné suite à la demande US d'extradition "incomplète"
    Edward Snowden, l'informaticien à l'origine des fuites sur le programme américain de cybersurveillance Prism, a été autorisé à quitter Hong Kong dimanche malgré les pressions américaines et serait en route pour Moscou, qui ne devrait être qu'une escale avant une autre destination.
    Selon le quotidien anglophone South China Morning Post, l'Américain, qui s'était réfugié fin mai à Hong Kong, a pris place à bord du vol Aeroflot SU213 à destination de la capitale russe.
    De là, ajoute le journal, il pourrait gagner l'Islande, qu'il a lui-même évoquée lors de ses apparitions publiques dans la presse, ou l'Equateur, qui abrite à l'intérieur de son ambassade à Londres Julian Assange, le fondateur du site WikiLeaks.
    A Moscou, des agences de presse russes parlent elles de Cuba ou du Vénézuéla.
    Les autorités hongkongaises, qui étaient saisies d'une demande de mandat d'arrêt formulée par les Etats-Unis, ont précisé de leur côté qu'Edward Snowden avait quitté volontairement le territoire après y avoir été autorisé.
    "C'est une nouvelle sensationnelle", a commenté Simon Young, professeur de droit à l'université de Hong Kong. "Je pensais qu'il resterait à Hong Kong et engagerait le combat contre la demande d'extradition. Le gouvernement fédéral américain va être furieux."
    DES NÉGOCIATEURS AMÉRICAINS SE TROUVAIENT À HONG KONG
    Le consultant en informatique de 29 ans, qui travaillait en sous-traitance pour la National Security Agency (NSA), une des principales agences du renseignement américain, a reconnu être à l'origine des révélations sur l'existence d'un vaste programme de cybersurveillance des communications téléphoniques et via internet. Les Etats-Unis l'ont inculpé de vol de biens de l'Etat, de transmission non autorisée d'informations relevant de la défense nationale et de divulgation de renseignements classifiés à une personne non habilitée.
    Ces deux dernières infractions tombent sous le coup de la loi des Etats-Unis sur l'espionnage, ce qui pourrait valoir à Snowden des sanctions financières ainsi qu'une peine de dix ans de prison.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  55. Washington réclamait aux autorités de la région administrative spéciale de Hong Kong un mandat d'arrêt provisoire en vue de son extradition. Samedi, la Maison blanche annonçait que des responsables américains étaient à Hong Kong pour négocier le retour du "lanceur d'alerte".
    "Si Hong Kong n'agit pas bientôt, cela compliquera nos relations bilatérales et soulèvera des questions sur l'engagement de Hong Kong vis-à-vis de l'Etat de droit", déclarait un responsable de l'administration Obama sous couvert d'anonymat.
    Mais le gouvernement hongkongais a expliqué dimanche que le dossier transmis par les Etats-Unis "n'était pas pleinement conforme aux conditions requises par la loi de Hong Kong".
    "Puisque le gouvernement de la région administrative spéciale de Hong Kong n'a toujours pas les informations suffisantes pour traiter d'une requête de mandat d'arrêt provisoire, il n'existe aucune base juridique pour interdire à M. Snowden de quitter Hong Kong", ont précisé les autorités après l'annonce de son départ.
    AVEC L'AIDE DE WIKILEAKS
    D'après l'agence de presse russe Interfax, qui cite des sources de la compagnie aérienne Aeroflot, un billet a été réservé au nom de Snowden sur un vol régulier Moscou-La Havane.
    Itar-Tass qui cite également des sources au sein d'Aeroflot écrit pour sa part que Snowden se rendrait ensuite de La Havane à Caracas, au Vénézuéla.
    Les autorités russes n'ont pas confirmé formellement l'arrivée en transit de l'informaticien mais le ministère des Affaires étrangères a indiqué qu'il était probable que Moscou ne soit qu'une escale vers sa destination finale.
    Son départ de Hong Kong aurait été facilité par WikiLeaks. Le site pionnier dans la diffusion massive sur internet de documents confidentiels assure avoir aidé Snowden à quitter Hong Kong et à trouver un "asile politique dans un pays démocratique".
    Les informations communiquées par Snowden ont permis de révéler l'existence très décriée de Prism, un vaste programme de surveillance de données informatiques circulant sur internet, des courriers électroniques par exemple, et de données téléphoniques.
    Ses révélations, publiées début juin par le Guardian et le Washington Post, montrent comment la NSA a amassé quantité de données téléphoniques et numériques provenant de compagnies telles que Verizon, Google, Apple et Facebook.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  56. Snowden a également affirmé que la NSA piratait depuis 2009 les ordinateurs d'institutions appartenant à l'ancienne colonnie britannique, ainsi qu'à la Chine. Le système de l'université Tsinghua aurait été surveillé par la NSA, de même que des opérateurs de téléphonie mobile.
    Ces dernières accusations, écrit l'agence officielle de presse Chine nouvelle, sont des "signes très troublants". "Elles démontrent que les Etats-Unis, qui tentent de longue date de se faire passer pour la victime des cyberattaques, sont en fait devenu le principal coupable de notre époque", ajoute Chine nouvelle.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/reuters-00530614-prism-edward-snowden-a-quitte-hong-kong-pour-moscou-578506.php

    RépondreSupprimer
  57. Snowden, pisté par les renseignements américains, serait en route pour Caracas


    Par Les Echos
    mis à jour le 23/06 à 14:08

    L’ancien de la NSA qui a divulgué l’ampleur de la surveillance des télécommunications et d’internet par les Etats-Unis, aurait bénéficié de l’aide de WikiLeaks de Julian Asssange. Il se rendrait au Vénezuela...
    Le feuilleton Snowden continue. L’ex-consultant informatique de l’agence de renseignement américaine Edward Snowden, inculpé aux Etats-Unis, a volontairement quitté Hong Kong dimanche, a annoncé le gouvernement hongkongais, après des informations de presse indiquant qu’il avait pris un vol à destination de Moscou.
    Il «se trouve actuellement dans l’espace aérien russe, accompagné par des conseillers juridiques de WikiLeaks», a affirmé dimanche vers 09H30 GMT le site fondé par Julian Assange sur Twitter. WikiLeaks avait peu avant indiqué avoir «fourni une aide pour l’asile politique de M. Snowden dans un pays démocratique, pour ses documents de voyage et sa sortie sécurisée de Hong Kong». On le pensait ces jours derniers en partance pour l’Islande, où WikiLeaks a des soutiens, certains sites internet croient désormais le savoir en chemin pour l’Equateur, Cuba ou le Vénézuéla.
    Edward Snowden avait notamment évoqué la possibilité de demander l’asile en Islande, où opèrent des organisations de défense des droits civiques en lien avec la surveillance des données privées par les gouvernements. Dans un entretien avec le Guardian le 9 juin, il affirmait que l'Islande était le pays le plus proche de ses valeurs pour un internet libre et indépendant des Etats. Mais le gouvernement islandais s’est jusque-là montré très prudent sur le dossier, rappelant que tout demandeur devait d’abord faire sa demande d’asile en personne sur le territoire national. Il pourrait également chercher la protection de l’Equateur comme l’a fait avant lui le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, réfugié depuis le 19 juin 2012 à l’ambassade d’Equateur à Londres.
    Mais avant de parvenir à rejoindre l’Islande, Cuba, ou le Vénézuéla, ou toute autre destination, Edward Snowden doit éviter d’être intercepté durant le voyage, alors que Washington devrait mettre les bouchées doubles pour l’arrêter après cet épisode.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  58. Des responsables américains étaient en effet à Hong Kong samedi pour négocier l'extradition d'Edward Snowden, l'ancien sous-traitant de la National Security Agency (NSA) à l'origine de la révélation du programme de surveillance Prism, a annoncé samedi la Maison blanche. Ils ont donc visiblement échoué. «Aujourd’hui, Snowden a quitté Hong Kong volontairement pour un pays tiers de façon légale et normale», a déclaré un porte-parole du gouvernement dans un communiqué. Il a ajouté que les autorités hongkongaises «(n’avaient) pas obtenu d’informations pertinentes» justifiant son arrestation comme le demandaient les Etats-Unis où il encourt 30 ans de réclusion pour espionnage.
    Edward Snowden est l’Américain ayant divulgué l'ampleur de la surveillance des télécommunications et d'internet par les Etats-Unis. Une affaire qui éclabousse aussi désormais la Grande-Bretagne, et qui suscite des tensions entre Chine et Etats-Unis. Parti de Hawaï où il travaillait pour un sous-traitant du renseignement américain, Edward Snowden, qui fête ses 30 ans vendredi, s'est réfugié le 20 mai à Hong Kong, territoire dont il a loué la tradition de défense des libertés. Il semble y être resté caché depuis.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202845040594-edward-snowden-pourrait-trouver-refuge-en-islande-578314.php

    RépondreSupprimer
  59. Wikileaks révèle qu'il travaille avec Snowden, fait une déclaration

    soumis par Tyler Durden le 23/06/2013 08:48 -0400


    WikiLeaks Déclaration sur la sortie d'Edward Snowden De Hong Kong
    dimanche 23 Juin, 13h00

    M. Edward Snowden, le dénonciateur américain qui a exposé la preuve d'un régime global de surveillance menée par les services de renseignement américains et britanniques, a quitté Hong Kong légalement. Il est tenu pour une nation démocratique par une voie sûre pour les fins de l'asile, et est escorté par des diplomates et des conseillers juridiques de WikiLeaks.
    M. Snowden a demandé que WikiLeaks utilise son expertise et son expérience juridique pour assurer sa sécurité. Une fois que M. Snowden arrive à sa destination finale à sa demande sera traitée formellement.
    L'ancien juge espagnol Baltasar Garzon M., directeur juridique de Wikileaks et avocat pour Julian Assange a fait la déclaration suivante:
    «Wikileaks équipe juridique et je veulent préserver les droits de M. Snowden et le protéger en tant que personne. Que fait-on à M. Snowden et à M. Julian Assange - pour la fabrication ou favoriser la divulgation dans l'intérêt public - est une agression contre le peuple "

    ttp://www.zerohedge.com/news/2013-06-23/wikileaks-reveals-it-working-snowden-issues-statement

    RépondreSupprimer
  60. Edward Snowden Feuilles Hong Kong sur un vol pour Moscou

    Soumis par Tyler Durden le 23/06/2013 05:19 -0400

    Edward Snowden n'est plus à Hong Kong. Il y a environ une heure, l'Autorité Hong Kong a publié une déclaration qui dit que le dénonciateur NSA a quitté Hong Kong aujourd'hui "de son plein gré par un canal légitime et normal" qui avait encore une autre gifle au visage des Etats-Unis, en disant aux États-Unis mandat d'arrêt provisoire »n'a pas pleinement respecté les dispositions légales en vertu du droit de Hong Kong."
    En effet, non seulement l'autorité HK défier le mandat d'arrêt américain, mais elle exige officiellement que les Etats-Unis de clarifier sa propre piratage des systèmes informatiques de Hong Kong:
    "Pendant ce temps, le gouvernement de Hong Kong a normalement écrit au gouvernement américain demandant des éclaircissements sur les rapports antérieurs sur le piratage des systèmes informatiques à Hong Kong par les agences gouvernementales américaines. L'gouvernement de la RAS continuera à suivre en la matière de manière à protéger les droits légaux de la population de Hong Kong ".
    Donc, après avoir eu la bénédiction de HK (et donc la Chine) pour défier les Etats-Unis, Snowden est maintenant en route pour Moscou (voir traqueur de vol ci-dessous), d'où il est dit qu'il peut continuer encore à l'Islande, bien que, selon un rapport conflictuel à partir de la Russie Interfax sa destination finale est La Havane, Cuba, tandis que certains notent qu'il peut être dirigé à Caracas au Vénézuéla à la place. Bien sûr, il peut juste rester à Moscou: ce n'est pas comme si Poutine se conformera à toute demande d'extradition américaine.
    Assez étonnamment, Wikileaks apparaît directement impliqué:
    Plus de SkyNews:
    Le dénonciateur Edward Snowden, qui a divulgué des détails sur l'espionnage américain, a quitté Hong Kong pour la Russie, selon les rapports.
    Son départ a été révélé sur le site de l'Hong Kong journal South China Morning Post, qui a déclaré que la Russie n'avait pas été pensé pour être sa destination finale.
    On pense que la destination finale pourrait finir par être l'Islande ou en Equateur.
    Il est entendu d'avoir laissé sur la compagnie aérienne russe Aeroflot vol SU213.
    Selon le journal, il a quitté Hong Kong vers 11h heure locale (4 heures, heure britannique) et devait arriver à Moscou autour de 17h15 heure locale (13 heures, heure britannique). Il est soupçonné d'être actuellement dans l'air.
    La Maison Blanche avait demandé à Hong Kong de l'extrader, après avoir été accusé les États-Unis d'espionnage.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  61. Un journal islandais a rapporté il y a quatre jours que Snowden avait demandé l'asile politique en Islande.
    Le site du South China Morning Post a déclaré: «dénonciateur américain Edward Snowden a quitté Hong Kong sur un vol Aeroflot de Moscou, de sources crédibles ont confirmé le South China Morning Post.
    "Moscou ne sera pas sa destination finale."
    Le gouvernement de Hong Kong a confirmé plus tard que Snowden avait quitté et a dit qu'il l'a fait légalement et volontairement.
    "Pendant ce temps, le gouvernement de Hong Kong a officiellement écrit au gouvernement américain demandant des éclaircissements sur les rapports antérieurs sur le piratage des systèmes informatiques à Hong Kong par les agences gouvernementales américaines.
    «Le gouvernement de la RAS continuera à suivre en la matière de manière à protéger les droits légaux du peuple de Hong Kong."
    Le bureau du président russe a déclaré qu'il n'a pas été donné aucune information sur l'arrivée imminente de M. Snowden.

    Suivre le vol de Snowden en temps réel via Flightradar 24 : vol AFL213.

    http://www.zerohedge.com/news/2013-06-23/edward-snowden-leaves-hong-kong-flight-moscow

    RépondreSupprimer
  62. La chaîne de télévision ARTE manipule le dossier éolien

    L’électricité "verte", moteur de croissance ou de destruction ?

    Voyez ce film qu’ils viennent de produire:
    ARTE – l’ÉOLIEN DANS LA TOURMENTE
    NOUS DÉTAILLONS CI-DESSOUS LES PROCÉDÉS UTILISÉS POUR INFLUENCER LES TÉLÉSPECTATEURS EN FAVEUR DE LA GRANDE ESCROQUERIE ÉOLIENNE.
    Pourquoi est-ce une escroquerie ? Voir: Windfarms are redundant
    Dès le début, le commentateur nous lance, à la façon des images subliminales: l’énergie propre est pleine d’avantages. Point à la ligne. Pas de danger qu’il dise: d’avantages et d’inconvénients.


    Remarquez ensuite comme sont édités les commentaires des protestataires, victimes de l’éolien sur le terrain. On ne nous laisse écouter que les paroles les moins susceptibles de rendre leurs auteurs sympathiques. Par exemple, celles de Monsieur Dupont: je préfèrerais dormir à 20 mètres d’une centrale nucléaire plutôt qu’à 350 mètres d’une éolienne. Ce pauvre riverain, qui ne peut pas dormir à cause des infrasons émis par les éoliennes, apparaît comme un antipathique partisan du nucléaire. Etiqueté, emballé, rejeté par ARTE et par le téléspectateur.


    Autre exemple: on voit Monsieur Texier, l’un des leaders de la résistance aux éoliennes en France, nous dire: les éoliennes ne sont pas la solution, elles gâchent le paysage. Le téléspectateur pensera: voilà un argument bien léger! De tous les arguments contre l’éolien industriel que M. Texier professe – et Dieu sait s’il y en a! – ARTE ne retient que celui qui apparaîtra le plus futile aux Français. On passe sous silence, par exemple, l’intermittence des éoliennes, qui fait qu’elles ont besoin de l’appui 24h/24 de centrales thermiques tournant au ralenti, dépensant ainsi le double de combustible par kWh produit. Celles-ci se comportent en effet comme une voiture dans le trafic urbain: accélérer, freiner, s’arrêter, accélérer etc. pour remédier à l’inconstance du vent, évitant ainsi les coupures de courant qui auraient lieu à longueur de journée à cause des éoliennes – voir: Windfarms are redundant

    Au contraire, quand il s’agit de mettre en scène les arguments pro-éoliens, ARTE choisit les arguments les plus convaincants possibles. Quant à ceux qui les expriment, ils ne sont pas filmés en train de prendre le café dans une cuisine, comme Texier. Ils sont présentés comme des stars: éclairage étudié et visage sans ombres. C’est ainsi que sont martelées les fausses vérités que le pouvoir veut mettre dans la tête des Français: l’Allemagne doit réussir son pari éolien, sinon qui d’autre voudra faire la conversion du nucléaire vers le renouvelable
    Ou bien encore:
    la France a perdu beaucoup de temps, elle a du retard sur l’Allemagne.


    Une autre scène montre des Allemands qui achètent, tout contents, des actions dans un projet éolien qui massacrera l’environnement de leur commune. Et le commentateur de nous dire: deux tiers des Allemands sont "contents ou très contents" de voir arriver des éoliennes près de chez eux. Seule voix discordante parmi un parterre d’environ 200 personnes, un homme qui exprime son mécontentement en faisant remarquer que le paysage est un bien commun, on ne peut le sacrifier au bénéfice d’une entreprise privée. La caméra nous montre alors quelqu’un qui baille dans l’assistance. Ce n’est pas une image subliminale, mais pas loin. – Que valent le paysage, la nature donc et sa biodiversité, contre des rendements de "20% sur investissement"*, qu’ARTE a soin de nous laisser sous les yeux assez longtemps pour bien nous allécher? Un rendement artificiel du reste, puisqu’il sort de la poche du contribuable. Mais chut! Il ne faut pas gâcher la sauce éolienne!
    * Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent – ndlr.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  63. On nous montre ensuite une résistante allemande à l’invasion éolienne: Jutta Reichardt et son mari Marco Bernardi. Premier message remarquable que fait passer ARTE sur ce couple: ils empêchent leurs voisins agriculteurs d’installer des éoliennes dans leurs champs, les privant ainsi de gagner 30.000 euros par éolienne et par an. Pas étonnant qu’ils aient reçu des menaces, pensera le téléspectateur.


    Autre mise en scène: un meeting confus de résistants où l’on entend des bouts de conversations sur le paysage et sur la baisse de valeur du prix des maisons. On y retrouve Jutta, mais dès qu’elle ouvre la bouche et parle des graves problèmes de santé causés par les éoliennes, les éditeurs du film lui coupent la parole pour mettre en scène une star de la propagande éolienne. Ce monsieur, éclairé à la perfection sans une ombre sur le visage, nous explique que les anti éoliens sont des nostalgiques du nucléaire et du charbon, et des anathèmes qui contestent le changement climatique. On n’entendra donc pas ce qu’il y a à dire sur les problèmes de santé des voisins d’éoliennes, qui est pourtant ce qu’il y a de plus grave sur le sujet.


    Puis on passe à une autre scène, celle d’un gros plan sur autre porte-parole professionnel des inutiles éoliennes: on n’a pas le choix, car le niveau de la mer montera "tôt ou tard" si on ne mise pas sur l’éolien. ARTE passe sous silence la demi-douzaine d’études réalisées par des ingénieurs indépendants, qui prouvent que les éoliennes n’économisent en aucune façon sur les combustibles fossiles (j’en ai parlé plus haut).


    Ce n’est qu’à la moitié du film qu’est abordé le point faible de l’éolien (si faible qu’il rend cette énergie inutile): son intermittence. Mais on nous rassure vite: on va développer des moyens de stocker l’énergie produite de façon intermittente par les éoliennes. On oublie de nous dire que l’on n’a pas trouvé de solution satisfaisante depuis 30 ans que l’on cherche. On met donc la charrue avant les boeufs, en construisant des éoliennes intermittentes sans pouvoir stocker leur électricité.


    Et en attendant de trouver le moyen de la stocker, nous dit ARTE, on se servira de centrales à gaz et à charbon pour réguler la production erratique des éoliennes. Sur ce, la caméra nous montre des centrales thermiques existantes. Mais il est passé sous silence le fait que l’Allemagne est en train de construire 23 centrales à charbon, à lignite en fait, le plus polluant des charbons; et que la France construit des centrales à gaz en catimini: une quinzaine à ce jour. Tout ça pour que l’on puisse utiliser l’électricité intermittente des éoliennes, qui deviennent de ce fait totalement superflues (voir plus haut).


    Le film revient à Monsieur Texier. On choisit encore l’un de ses arguments les moins forts: la solution est d’économiser de l’énergie, par exemple en se couvrant un peu plus quand on est chez soi. Mais pas question de le faire exposer ses arguments tranquillement comme les porte-paroles pro-éoliens. On le montre appelant Jutta au téléphone: allo Jutta? Ça va? Ici il pleut. Demain on va crier "non aux éoliennes"! Pourtant, Texier a des choses beaucoup plus importantes à nous dire. L’éditeur du film a coupé le meilleur. Il est clair qu’il y a discrimination contre les anti-éoliens: on les fait apparaître comme des groupuscules de NIMBYS.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  64. Le film s’attarde ensuite sur la manifestation de Caen, ou le message que l’on retire est celui-ci: une centaine de manifestants d’un côté, 1000 emplois à créer dans la filière éolienne de l’autre. Mais ces emplois sont exagérés, voire fictifs, et de toutes les façons aléatoires, car sans subventions il n’y aura rien. Et comme en Espagne, il y aura chômage quand les subventions s’arrêteront.


    Un autre argument exposé par les manifestants de Caen: les éoliennes sont importées d’Allemagne. En choisissant cet argument marginal au lieu des principaux, ARTE nous montre encore une fois les anti-éoliens sous un jour peu favorable, les faisant paraître rétrogrades. Car dire cela, c’est ne pas croire en l’Union européenne, c’est raisonner en franco-français.


    Ensuite on fait entrer en scène Madame Dault, dont on retient qu’elle a refusé 5000 euros qu’on lui offrait pour déménager. ARTE ne s’étend pas sur le fait qu’elle a des insomnies à cause des basses fréquences émises par les éoliennes. Au lieu de cela, elle choisit de nous montrer Mme Dault exprimant un argument qui semblera ridicule à bien des Français: j’étais là avant elles (les éoliennes)!


    Après cela, le téléspectateur, qui s’imagine que les éoliennes vont sauver la planète, ne pourra que penser: ces Nimbies, il faut les balayer!


    Nouvelle scène: le problème des lignes de transmission en Allemagne, qui ne peuvent plus accommoder autant d’électricité intermittente. ARTE nous laisse entendre que le problème est créé par les grands groupes capitalistes qui retardent le projet de leur modernisation et de leur extension, contre la volonté du peuple (le Parlement). Pas un mot sut le coût pharaonique de cette "modernisation", qui aurait été inutile si les éoliennes ne l’avaient rendue nécessaire.


    Retour sur Jutta et Marco: le narrateur commence par dire qu’ils ne peuvent pas déménager parce que Marco travaille dans la région. Ce n’est pas un argument: n’y a t il aucun logement libre dans la région? Ce n’est que 5 minutes plus tard que l’on apprend la vérité: leur ferme est invendable à cause des éoliennes beaucoup trop proches.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  65. Et puis enfin, enfin! on a droit à un argument de poids contre les éoliennes: le docteur de Jutta explique qu’on devrait étudier leur effet sur la santé AVANT de les installer près des maisons. Mais le téléspectateur critique ne manquera pas de remarquer que le docteur a dit: "le cas de Jutta m’a convaincu". N’y a t il donc qu’un cas? ARTE nous cache qu’ils sont des milliers dans le monde à être malades du Syndrôme des Éoliennes (en anglais Wind Turbine Syndrome).


    Retour sur Texier: l’éolien ne pourra jamais remplacer le nucléaire, dit il, mais on ne le laisse pas expliquer pourquoi. Les téléspectateurs se diront qu’il est en faveur du nucléaire, ce qui est faux. Mais l’éditeur du film aura encore marqué un point en faveur de l’éolien.


    Pour bien enfoncer le clou, l’éditeur du film met ensuite en scène Cécile Duflot, une porte-parole des pro éoliens, qui répond à l’argument de Texier: c’est faux, regardez les Allemands, des gens "si sérieux, si solides, si rationnels": ils parient bien, eux, sur l’éolien pour remplacer le nucléaire.
    - "Sérieux, solides, rationnels"? ARTE semble avoir oublié l’hystérie collective qui a entraîné les Allemands dans l’aventure Nazie il n’y a moins d’un siècle*. Et en fait d’irrationalité, celle des Verts devient de plus en plus évidente (à commencer par les hydro-carburants, qui ont été un échec cuisant, puis les voitures électriques, qui en sont déjà un autre, en attendant la biomasse et le solaire). Mais passons…


    * Note: ce n’est pas être anti-Allemand de penser que l’on exagère quand on nous dépeint les Allemands comme étant des modèles de rationalité. Il n’est un secret pour personne que l’âme allemande est imprégnée de Romantisme.


    Autre image peu flatteuse des anti-éoliens que nous transmet le documentaire: en France, environ 800 groupes de gens font de l’activisme contre les éoliennes (on nous montre une douzaine de personnes en train de gueuler) et "menacent de faire craquer les maires" – c’est tout juste si ARTE ne nous montre pas un "pauvre Maire" en train de pleurer. Comme si ces politiques étaient des saints, alors qu’ils se fichent pas mal de la santé de leurs concitoyens pourvu que la mairie empoche les euros promis par le promoteur.

    Enfin, on nous éblouit avec des chiffres trompeurs: en Allemagne, nous disent-ils, on s’achemine vers 55.000 MW d’éolien, soit l’équivalent en théorie de 50 centrales nucléaires. "Mais pour cela il faudrait que le vent souffle tout le temps", ajoutent-ils, dans un sursaut d’honnêteté. Mais la vraie honnêteté aurait été de dire: 55.000 MW multipliés par 18%, la production moyenne par rapport à la capacité de production, cela ne fait que 9900 MW, soit 10 centrales nucléaires du siècle dernier (de 1000 MW), ou encore 6 centrales nucléaires modernes (de 1600 MW). On est loin des 50 centrales nucléaires mentionnées par le commentateur du film.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  66. Et puis l’autre malhonnêteté intellectuelle d’ARTE, c’est d’opposer toujours éolien et nucléaire, comme si les anti-éoliens étaient pro-nucléaires. C’est archi-faux. Ils sont seulement contre les arnaques, le gaspillage, les injustices, et la destruction du patrimoine naturel et historique de leur pays. Parce qu’il faut bien dire la vérité: pour permettre à ces 55.000 MW d’éolien de fonctionner de temps en temps à pleine puissance quand le vent souffle suffisamment fort, il faudra avoir (et donc construitre celles qui manqueront) des centrales à charbon ou à gaz pour la même puissance, donc faire un investissement double (ou quadruple en fait car les éoliennes coûtent très cher en capital, davantage encore offshore) tout cela pour produire la même quantité d’électricité, de temps en temps avec des éoliennes, et de temps en temps avec des centrales thermiques qui émettront deux fois plus de pollution à cause du régime de "trafic en ville" qui leur est imposé pour éliminer les fluctuations du vent (accélérer, freiner, s’arrêter, accélérer à nouveau, etc.).


    Il faudra aussi construire des lignes de transmission capables d’accommoder 55.000 MW de plus alors que la production moyenne de ces éoliennes ne sera que de 9.900 MW. Les cables devront donc être, en gros, quatre à cinq fois plus gros que s’il s’agissait de transmettre la production moyenne des éoliennes. C’est une gabegie de plus, multipliée par le fait que, si l’Allemagne ne construisait que des centrales à charbon et les utilisait à plein régime sans émissions supplémentaires, il n’y aurait pas besoin de toutes ces éoliennes, de toutes ces lignes à haute tension, de ces millions d’oiseaux morts (et de chauves souris si utiles pour l’agriculture), et de tous ces riverains qui ne peuvent plus dormir convenablement, et qui à la longue finissent par tomber malade.


    ARTE nous endort d’un sommeil encore plus profond en nous charmant avec d’autres statistiques trompeuses: "94% des Allemands trouvent que les énergies renouvelables sont importantes, ou extrêmement importantes". Vous remarquerez que la question posée évite de mentionner l’éolien. Et puis que veut dire "important"? Important positif ou important négatif? La deuxième guerre mondiale, a-t-elle été "importante"? Pour Jutta, comme pour des milliers de victimes de l’éolien industriel, cette industrie est "importante", car elle ruine leur santé.


    Se basant sur ce sondage trompeur, ARTE conclut que la minorité d’anti-éoliens doit plier devant la majorité. Ils oublient seulement que, suivant ce principe, la peine de mort n’aurait jamais été abolie, les homosexuels seraient toujours discriminés, et personne ne paierait d’impôts

    http://conseilmondialpourlanature.wordpress.com/2012/10/27/arte-manipule-le-dossier-eolien/

    RépondreSupprimer
  67. Le programme de l'UE pour les renouvelables : illégal ?

    Publié le 23/06/2013

    Un recours juridique contre le programme d'énergie "renouvelables" de l'UE a été accepté par la Cour de justice de l'UE.

    Un article de la Plateforme européenne contre l'Éolien industriel (EPAW).
    La Cour de justice de l'Union européenne a accepté le recours présenté par la Plateforme européenne contre l'éolien industriel (EPAW) [1]. Les 608 associations qui composent la plateforme se félicitent de ce qui est une première victoire dans leur lutte pour mettre la Commission européenne devant ses responsabilités au vu des résultats catastrophiques de sa politique énergétique. Les droits des citoyens européens ont été bafoués, se plaint EPAW, et maintenant justice va être faite.
    La Commission n'a pas fait faire d'études techniques pour calculer combien de tonnes de combustibles fossiles vont être réellement économisées par les centaines de milliers d'éoliennes qu'elle veut imposer aux populations rurales, aux oiseaux et aux chauves-souris. "De fait, plusieurs ingénieurs indépendants ont estimé qu'aucune économie ne sera réalisée [2], de sorte que les victimes ont vraiment tous les droits pour exiger réparation», explique Mark Duchamp, le conservationniste qui dirige EPAW.
    La Convention d'Aarhus exige que les programmes qui auront une incidence sur l'environnement soient élaborés avec la participation du public, et ceci de façon transparente. Cela signifie que les Européens auraient dû être pleinement informés des avantages du programme d'énergies renouvelables de l'UE, ainsi que de ses coûts et de ses impacts indésirables. «Au lieu de cela», affirme Duchamp, «la Commission s'est bornée à répéter mot pour mot les messages de marketing de l'industrie éolienne sans jamais en vérifier l'exactitude.»
    Par exemple, la politique éolienne de Bruxelles est fondée sur l'idée que toute électricité produite par des éoliennes permettrait d'économiser la quantité de combustibles fossiles qui serait nécessaire pour produire cette électricité par des moyens conventionnels. «Cette affirmation erronée, promue par l'industrie éolienne, a été adoptée par la Commission européenne sans la diligence requise», accuse Duchamp. «Si la Commission avait fait son devoir, elle aurait découvert que les centrales à combustibles fossiles, contraints à de fréquents changements de régime pour équilibrer la production erratique des parcs éoliens, brûlent davantage de carburant, comme le ferait une voiture quittant l'autoroute et rentrant dans une ville. Et si vous ajoutez tous les autres facteurs que la Commission n'a pas investigués, au bout du compte les éoliennes ne réalisent aucune économie de CO2. Certains ingénieurs suggèrent même que le résultat final pourrait être une augmentation de la consommation de combustibles fossiles.» [2]

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  68. Cet aspect du recours d'EPAW à la Cour de justice montre combien l’action entreprise par cette organisation pourrait être importante pour l'avenir de l'Europe. «Si les éoliennes ne contribuent pas à réduire notre consommation de combustibles fossiles, alors elles n'ont aucune raison d'être et doivent être supprimées», conclut le conservationniste. «En effet, les dommages collatéraux qu'elles provoquent ne sont pas tolérables : santé des riverains affectée, massacres d'oiseaux et de chauves-souris, subventions milliardaires qui alimentent la croissance de la dette publique, factures d'électricité en hausse rapide, destruction massive d'emplois, etc. [3]. Ces aspects du programme de l'UE n'ont pas été évalués eux non plus, et n'ont certainement pas été communiqués au public d'une manière transparente. Il s'agit d'une violation grave de la législation Aarhus, et nous pensons que la Cour de justice annulera l'extension du programme des énergies renouvelables au delà de l'année 2020.»
    ---
    Notes :
    Numéro de l'affaire : T-168/13, accepté par le Greffe de la Cour. ?
    Sur epaw.org, cliquez sur "le problème du backup" dans la marge de droite. ?
    Sur epaw.org, voir les études, etc. classées par sujet dans la marge de droite. ?

    http://www.contrepoints.org/2013/06/23/128604-le-programme-de-lue-pour-les-renouvelables-illegal

    RépondreSupprimer
  69. Snowden arrive à Moscou en route vers «pays tiers» avec l'aide de WikiLeaks


    23 Juin 2013 17:10


    L'avion transportant le dénonciateur Edward Snowden a atterri à l'aéroport Sheremetyevo de Moscou. L'ancien entrepreneur NSA, qui a quitté Hong Kong dans le but d'échapper à l'extradition Etats-Unis sur des accusations d'espionnage, est sur son chemin vers un «pays tiers» via la Russie.

    Reuters rapporte que l'ambassadeur équatorien à la Russie, Patricio Chavez, est arrivé à l'aéroport de Sheremetyevo, déclarant à la presse qu'il s'attendait à rencontrer Snowden.

    Peu après, le ministre des Affaires étrangères Ricardo Patino de l'Equateur a confirmé via Twitter que Snowden avait demandé l'asile.

    L'agence Interfax nouvelles est citant une source anonyme dans Sheremetyevo direction de l'aéroport, en disant que Snowden est encore à l'aéroport "Snowden est un passager en transit, son prochain vol est de Cuba, il reste dans l'aéroport complexe - où il est censé être, en attendant pour le prochain vol ", a dit la source. Une source dans la compagnie Aeroflot a déclaré à l'agence que le dénonciateur, qui est accompagné par WikiLeaks représentant, Sarah Harrison, a loué un costume à «V-Express» Capsule l'Hôtel de l'aéroport. "Il arrivé. Mais il ne peut pas quitter le terminal, car il ne dispose pas d'un visa pour la Russie ", a dit la source. Deux voitures avec des plaques d'immatriculation diplomatiques de l'Équateur - le pays nommé parmi les possibles destinations de Snowden -. ont été repérés à l'aéroport de Sheremetyevo la source de RT a enregistré une médecin de l'ambassade équatorienne à Moscou a examiné Snowden à son arrivée dans la capitale russe.

    Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a déclaré à papier Sydney Morning Herald australien qui Snowden sera satisfaite par «diplomates du pays qui sera sa destination finale" dans l'aéroport, qui va l'accompagner sur un autre vol vers sa destination.

    Plus tôt dimanche, un porte-parole du gouvernement de Hong Kong a confirmé que Edward Snowden avait "légalement et volontairement" quitté le pays.

    "M. Edward Snowden a quitté Hong Kong aujourd'hui (23 Juin) de son plein gré dans un pays tiers par le biais d'un canal légitime et normal", a déclaré le gouvernement de Hong Kong dans un communiqué de presse. La déclaration a également dit que les documents pour l'extradition de Snowden soumis par Washington "n'étaient pas entièrement conformes aux exigences morales de droit de Hong Kong."

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  70. "Comme le gouvernement de Hong Kong n'a pas encore de disposer d'informations suffisantes pour traiter la demande d'un mandat d'arrestation provisoire, il n'existe aucune base légale pour restreindre M. Snowden de quitter Hong Kong. "

    Les rapports d'ABC que le passeport de Snowden a été révoqué le samedi, ce qui rend difficile de savoir comment il a pu s'écarter de Hong Kong.


    L'aide juridique WikiLeaks

    Wikileaks dénonciation d'organisation a rallié Snowden et ont dit qu'ils lui viennent en aide dans sa quête d'asile politique dans un «pays démocratique." Le groupe a annoncé sur Twitter qu'ils ont aidé à obtenir des "documents de voyage" et a assuré sa sortie en toute sécurité à partir de Hong Kong. Les diplomates et les conseillers juridiques de l'équipe juridique WikiLeaks ont également accompagnant la NSA qui fuit son vol vers Moscou, Wikileaks a déclaré dans un communiqué.

    Une source d'Aeroflot a déclaré à Interfax que Snowden a pris son envol SU213 à Moscou.

    Le porte-parole du président russe Vladimir Poutine, Dmitri Peskov a déclaré que le Kremlin n'était pas au courant des plans de Snowden pour voler vers Moscou. Les États-Unis ont déposé une demande d'extradition contre Snowden pour espionnage, le vol et détournement de biens de l'État.

    Il est entendu que Moscou ne sera pas la destination finale de Snowden, il pourrait voler à l'Equateur ou en Islande où il a prétendument demandeurs d'asile par un intermédiaire. Une source diplomatique a déclaré à l'agence de nouvelles russe Itar-Tass qu'aucune demande d'asile en Russie avait été reçue de l'ancien employé de la CIA. L'arrivée de Snowden en Islande est "très peu probable", le chef du service de presse, Johannes Premier ministre islandais Skulason, a déclaré à l'agence Interfax nouvelles, ajoutant que le gouvernement de ce pays n'a aucune information sur la localisation du dénonciateur. Selon la loi islandaise, une personne doit être dans le pays pour demander l'asile politique.

    Citant une source proche de Snowden, agence russe Interfax nouvelles rapporté que la destination finale du dénonciateur sera Vénézuéla avec un transfert à La Havane, Cuba. Il sera officieusement sur le vol SU150 à La Havane, laissant Moscou lundi, puis sur le vol V-04101 à Caracas.

    "Il a choisi un tel itinéraire compliqué dans l'espoir qu'il ne serait pas arrêté sur le chemin de sa destination finale du Vénézuéla", a déclaré la source Interfax. L'américain va chercher à coopérer avec les gouvernements des pays où Snowden peut aller, porte-parole du ministère de la Justice Nanda Chitré déclaré dimanche. "Nous allons continuer à discuter de cette question avec Hong Kong et de poursuivre la coopération de l'application de la législation pertinente avec les autres pays où M. Snowden tente peut-être de voyager," a t-elle déclaré, cité par Reuters.

    http://rt.com/news/snowden-fly-moscow-aeroflot-125/

    RépondreSupprimer
  71. Snowden touche terre à Moscou prochains arrêts rumeurs de: Cuba, et enfin le Vénézuéla

    Soumis par Tyler Durden le 23/06/2013 09:37 -0400

    Il y a quelques moments Edward Snowden a atterri à l'aéroport Sheremetyevo à Moscou, mais puisque le citoyen américain n'a pas de visa russe, il restera dans la zone de transit. Et comme les rapports de Reuters, nous avons maintenant quelques détails sur ses prochaines destinations, au moins selon une source Interfax à Aeroflot: première Havane, Cuba, et enfin Caracas, Vénézuéla comme cela avait été supposé précédemment (bien que cela pourrait bien être erronée). Curieusement, aucun Islande (pour l'instant).
    De Reuters :
    Ancien US National Security Agency entrepreneur Edward Snowden volera de Moscou à Cuba lundi et puis des plans pour aller au Vénézuéla, une source à la compagnie aérienne russe Aeroflot a déclaré dimanche.
    La source a dit Snowden était déjà en route pour Moscou en provenance de Hong Kong et laisserait à La Havane dans les 24 heures.
    Le South China Morning Post a également rapporté que Snowden avait quitté Hong Kong pour Moscou et que sa destination finale pourrait être l'Equateur ou de l'Islande. Le site anti-secret WikiLeaks dit Snowden se dirigeait vers une "nation démocratique» anonyme.
    Le vol à destination de Moscou a incité la spéculation que Snowden pourrait rester en Russie, dont les dirigeants accusent les Etats-Unis de doubles standards sur la démocratie et ont défendu les personnalités publiques qui défient les gouvernements occidentaux.
    Mais le porte-parole de M. Poutine, Dmitri Peskov, a déclaré qu'il n'était pas au courant des plans de Snowden et le ministère des Affaires étrangères a refusé de commenter immédiatement si il avait demandé l'asile.
    Nouvelles gérée par l'État agence RIA cité un fonctionnaire anonyme de l'application de la loi en disant autorités russes n'avaient "pas de revendications" contre Snowden et qu'il n'y avait aucun ordre de le retenir.
    Interfax agence de nouvelles a cité une source anonyme disant Snowden n'a apparemment pas de visa pour la Russie, que les citoyens américains ont besoin pour entrer en Russie, et qu'il ne pourrait pas quitter la zone de l'aéroport Sheremetyevo de Moscou de transit.

    http://www.zerohedge.com/news/2013-06-23/snowden-lands-moscow-next-stops-cuba-and-finally-venezuela

    RépondreSupprimer
  72. «Il vole à Moscou" fugitif américain Snowden


    23 Juin 2013 | Edition 5153
    The Moscow Times
    Tatyana Makeyeva / Reuters



    Le Kremlin fait un pied de nez à la Maison Blanche, le dimanche en facilitant apparemment accords frénétiques de fouet fugitif Edward Snowden de Hong Kong sur un vol Aeroflot à destination de Moscou.

    Snowden, qui est recherché par les États-Unis pour mettre en évidence les programmes de surveillance hautement classifiés, est arrivé à l'aéroport Sheremetyevo de Moscou sur le vol SU213 dimanche après-midi et a été réservé par la compagnie aérienne d'Etat sur un vol lundi au Havana, Itar-Tass, citant un inconnu officielle Aeroflot.

    De Cuba, Snowden était prévu de se rendre à Caracas, au Vénézuéla, selon le rapport.

    Un haut sénateur américain a réagi avec fureur, en disant que le président Vladimir Poutine avait probablement connu et approuvé de la fuite de Snowden et que le développement serait de nuire aux relations américano-russes.

    "Poutine semble toujours presque envie de coller un doigt dans l'œil des États-Unis - que ce soit la Syrie, l'Iran et maintenant, bien sûr avec Snowden,« le sénateur démocrate Charles Schumer a dit "l'état de l'Union," de CNN ajoutant que la Chine peut avoir été impliqué aussi.

    «Cette action, Poutine permettant Snowden pour atterrir en Russie et ensuite aller ailleurs, va avoir de graves conséquences pour les relations États-Unis-Russie", a déclaré Schumer.

    Le porte-parole de M. Poutine, Dmitri Peskov, a déclaré qu'il n'était pas au courant des plans de Snowden, et le ministère des Affaires étrangères a refusé de dire si il avait demandé l'asile. Peskov a déclaré plus tôt ce mois-ci que la Russie envisage d'accorder l'asile Snowden s'il venait à le demander.

    La Russie et les Etats-Unis n'ont pas de traité d'extradition qui obligerait la Russie de remettre un citoyen américain à la demande de Washington.

    Snowden vivait dans la clandestinité à Hong Kong pendant plusieurs semaines après la révélation d'informations sur les programmes d'espionnage hautement classifiés. Un porte-parole du gouvernement de Hong Kong, ancienne colonie britannique qui est retourné en Chine en 1997, a déclaré qu'il avait laissé Snowden départ car une demande américaine de l'avoir arrêté n'était pas conforme à la loi.

    Le journal China Morning Post du Sud a dit plus tôt destination finale de Snowden pourrait être l'Equateur ou l'Islande.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  73. Les journalistes présents à l'aéroport Sheremetyevo ont dit qu'il n'y avait aucun signe immédiat de Snowden, mais les rapports des médias russes ont suggéré qu'il aurait été emmené en voiture à une ambassade étrangère à Moscou. Deux voitures avec des plaques diplomatiques Equateur ont été repérés stationné à l'extérieur du terminal Cheremetievo où l'avion Aeroflot est arrivé.

    Personne n'était immédiatement disponible pour commenter dans les ambassades du Vénézuéla et de l'Equateur.

    Le groupe anti-secret WikiLeaks a indiqué qu'il travaillait avec Snowden et qu'il était lié à une non identifié "nation démocratique par une voie sûre pour l'application du droit d'asile."

    WikiLeaks a ajouté une mise à jour sur Twitter qu'il était accompagné par des diplomates et des conseillers juridiques.

    "L'équipe juridique Wikileaks et moi sommes intéressés à préserver les droits de M. Snowden et le protéger en tant que personne», l'ancien juge espagnol Baltasar Garzon, directeur juridique de WikiLeaks et l'avocat de Julian Assange, fondateur du groupe, a déclaré dans un communiqué.

    "Que fait-on à M. Snowden et à M. Julian Assange - pour la fabrication ou favoriser la divulgation dans l'intérêt public - est une agression contre le peuple."

    Assange a pris refuge dans l'ambassade équatorienne à Londres et a déclaré la semaine dernière qu'il ne laisserait pas même si la Suède a arrêté la poursuite de demandes d'agression sexuelle portées contre lui parce qu'il craignait d'être arrêté sur les ordres des Etats-Unis

    Assange, qui a divulgué des milliers de câbles diplomatiques américains classés, a gagné l'éloge du gouvernement russe et a donné un travail en tant qu'hôte sur RT, la chaîne de télévision d'Etat russe.

    Poutine vient de rencontrer le président américain Barack Obama il y a une semaine, en marge d'un sommet du Groupe des Huit en Irlande du Nord, où Obama a cherché à nouveau souffle dans un "reset" dans les relations ouvertes entre lui et l'ancien président Dmitri Medvedev.

    http://www.themoscowtimes.com/news/article/us-fugitive-snowden-flies-to-moscow/482095.html

    RépondreSupprimer
  74. Edward Snowden cherche asile en Equateur

    Edward Snowden a demandé l'asile politique en Équateur, selon le ministre des Affaires étrangères du pays, après le vol de Hong Kong à Moscou.


    Par Notre personnel des Affaires étrangères
    18:20 BST le 23 juin 2013

    L'Équateur est dirigé par le président Rafael Correa, un gauchiste, populiste et critique virulent des Etats-Unis dans le moule de son défunt mentor Hugo Chavez du Vénézuéla.
    L'Equateur a trouvé refuge fondateur de WikiLeaks Julian Assange à son ambassade de Londres pour l'année écoulée.
    Le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patino a fait l'annonce de la demande d'asile de M. Snowden sur son compte Twitter. Il l'a fait au Vietnam, où il était en visite officielle.

    «Le gouvernement de l'Equateur a reçu une demande d'asile de Edward J. Snowden", a déclaré Patino.
    Wikileaks a déclaré dans un communiqué que M. Snowden est «lié à la République de l'Equateur via une voie sûre pour les besoins de l'asile, et est escorté par des diplomates et des conseillers juridiques de WikiLeaks."
    Un responsable américain a déclaré qu'ils avaient révoqué le passeport de M. Snowden.

    M. Snowden est arrivé à Moscou dimanche à partir de Hong Kong, où il a fui avec un trésor de secrets tirés de la National Security Agency.
    Il a été accusé d'espionnage par les autorités américaines la semaine dernière.

    Le gouvernement de Hong Kong a déclaré M. Snowden avait quitté "de son plein gré" et qu'il n'y avait "pas de base juridique pour le restreindre de quitter Hong Kong".
    Dans une déclaration qui est susceptible de faire enrager les Etats-Unis, le gouvernement de Hong Kong a déclaré que la demande pour l'arrestation de M. Snowden avait été mal présentée.

    Le vendredi, les États-Unis a déclaré qu'il avait chargé M. Snowden avec trois crimes et qu'il avait demandé à son arrestation par la police de Hong Kong en vertu d'un traité d'extradition en commun.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  75. Tom Donilon, la Maison Blanche conseiller à la sécurité nationale, a déclaré qu'il y avait un bon cas d'extradition et qu'il s'attendait à Hong Kong à rapidement «se conformer aux dispositions du traité".

    Cependant, le gouvernement de Hong Kong a déclaré la demande des États-Unis "ne s'est pas conformé pleinement aux exigences morales de droit Hong Kong" et qu'il avait demandé à des responsables américains pour plus de paperasse.
    Cela a laissé une fenêtre ouverte pour M. Snowden, qui avait été récemment séjournait dans une maison sécuritaire du gouvernement, de fuir.

    Le gouvernement de Hong Kong a refusé de commenter spécifiquement sur la façon dont les Etats-Unis avaient omis de déposer sa demande correctement.
    "Les Etats-Unis peut se demander si Hong Kong a agi de bonne foi en vertu de ses obligations conventionnelles», a déclaré Simon Young, le directeur du Centre de droit comparé et du public à l'université de Hong Kong.

    Il a ajouté: "Il est assez courant pour les avocats du gouvernement de rechercher plus d'informations sur les demandes de rachat, mais je suis surpris ici. C'est un test très faible seuil pour obtenir le mandat provisoire en place que deux conditions sont nécessaires:.. Preuve que la personne est à Hong Kong et la preuve que la personne est recherchée aux fins de poursuites aux Etats-Unis ".

    Il a dit aux États-Unis peut se demander pourquoi Hong Kong a demandé toutes les informations sur la remise de upfront de M. Snowden avant de délivrer un mandat d'arrestation provisoire.

    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/northamerica/usa/10137843/Edward-Snowden-seeks-Ecuador-asylum.html

    RépondreSupprimer
  76. US informateur: Snowden a demandé l'asile en Equateur


    REUTERS

    Où Edward Snowden veut fuir les enquêteurs américains ? Les États-Unis a maintenant dénonciateur demande d'asile en Equateur - qui a donné le Secrétaire du pays sud-américain connu. Actuellement, l'informateur tient à l'aéroport de Moscou, où l'ambassadeur de l'Équateur veut lui parler.

    Hambourg - Le recherchés par les Etats-Unis des services secrets spécialiste Edward Snowden a demandé l'asile en Equateur. Cela a été annoncé par le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patiño dimanche sur Twitter avec.

    Snowden, a auparavant travaillé pour l'US National Security Agency écoute. Il a révélé les programmes d'espionnage Prism (USA) et les temps (Grande-Bretagne) , qui surveillent les agences de renseignement des deux pays l'Internet à une échelle massive.

    Snowden a été créé en protection Hong Kong à partir de persécution par les autorités américaines. Vendredi, toutefois, le juge informateur américain accusé d'espionnage et a officiellement demandé son extradition. Snowden donc quitté Hong Kong et s'est envolé pour Moscou.

    Les autorités de Hong Kong devaient quitter légalement le 30-year-olds. La demande américaine était défectueuse, il a été dit qu'il n'y avait aucun motif de l'arrestation. Snowden a apparemment été accompagné par des diplomates et des conseillers juridiques de WikiLeaks. Cela a été annoncé au moins avec la plate-forme de dévoilement.

    L'ambassadeur de l'Equateur à Moscou a annoncé qu'il voulait rencontrer dans la soirée avec Snowden. Initialement, il a été spéculé Snowden voulait aller à Cuba au Vénézuéla. L'Islande a également considéré comme une cible possible.

    De l'Equateur fondateur de WikiLeaks Julian Assange avait obtenu l'asile déjà. Parce qu'il doit être interrogé en Suède pour une infraction sexuelle présumée, il s'enfuit à l'ambassade équatorienne à Londres. Là, il est coincé depuis un an, le gouvernement britannique ne peut pas le quitter.

    Outrage en Chine

    Pendant ce temps, la Chine est également intervenue dans le débat sur les écoutes téléphoniques aux États-Unis. "South China Morning Post" de Hong Kong, citant des Snowden, la NSA a également Strobile opérateur de téléphonie mobile chinois et ont déjà recueilli des données à partir des millions de SMS. Des rapports récents ont montré une fois de plus que la Chine est victime de cyber-attaques aux Etats-Unis, a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. L'agence de nouvelles Xinhua a dénoncé les Etats-Unis alors même que "les plus grands méchants de notre temps» .

    La station intermédiaire Snowden à Moscou pourrait à son tour rude épreuve les relations entre la Russie et les États-Unis. L'influent sénateur démocrate Chuck Schumer menacé que cela aurait des "conséquences graves" pour les relations russo-américaines. Le président russe Vladimir Poutine aurait dû connaître de l'action, Schumer a déclaré la chaîne de télévision CNN. Il semble que «les Etats-Unis, la Russie jet de bâtons dans les roues."

    Le ministère américain de la Justice a déclaré qu'il cherchera à converser avec les pays possibles où Snowden aurait voulu entrer.

    http://www.spiegel.de/politik/ausland/edward-snowden-beantragt-asyl-in-ecuador-a-907424.html

    RépondreSupprimer
  77. J'ai pensé qu'il fallait voir cela


    par Simon Black
    23 Juin, 2013


    Vous serez heureux de savoir que le Congrès américain a comme vision pour les Etats-Unis pour rivaliser avec les goûts du Bangladesh et du Cambodge sur la scène économique mondiale.

    Le textile American Technology Innovation et de la Recherche pour Loi de l'exportation (tenue de-voir ce qu'ils ont fait là-bas ?) a pour objectif de soutenir l'innovation et la recherche dans l'industrie des produits de fibres textiles et américain en mettant en place un programme de subvention publique.

    Oui, dépenser de l'argent des contribuables pour s'efforcer de mettre aux sous-vêtements avec une étiquette «Made in the USA" est le chemin à parcourir.

    -

    Pendant ce temps, l'Organisation internationale du Travail a publié un rapport dressant un portrait très sombre pour l'Union européenne et son marché du travail. En raison d'un chômage élevé - et surtout sa très grande apparition chez les jeunes - l'UE est confrontée le plus grand risque de troubles sociaux, tels que grèves et des émeutes, que partout ailleurs dans le monde.

    Comme avec la plupart des problèmes de l'Europe, le risque ici n'est pas uniformément réparti soit. Les pays ayant le plus grand risque de troubles sociaux sont Chypre, la République tchèque, la Grèce, l'Italie, le Portugal, la Slovénie et l'Espagne.

    -

    La planification centrale est à la mode aujourd'hui. Lorsque les marchés financiers sont plus préoccupés par ce que le président d'une banque centrale va bégayer que toute autre chose, il vous fait vous demander.

    Le projet de loi Reconstruire fabrication américaine continue de cette façon. Le projet de loi exige que le président «d'élaborer une stratégie globale de fabrication nationale».

    Plans à 5 ans et tous ? Staline doit sourire. Surtout quand il voit une disposition dans la loi qui exige «une enquête sur toutes les personnes qui ont leur siège aux États-Unis qui maintiennent des installations de fabrication en dehors des Etats-Unis."

    Revenez à la patrie.

    -
    La ligne de fond est qu'il y a des centaines et des centaines de pages de nouvelles réglementations et législations proposées et adoptées chaque jour dans les seuls États-Unis.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  78. Chacune d'elles ajoute à l'énorme liste de lois et de règles qui dictent ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire et auront des répercussions profondes de notre liberté personnelle et économique.

    Bien sûr, à peine de tout ça est bien remonté dans les médias traditionnels. C'est pourquoi j'ai toute une équipe dédiée à passer au peigne fin cette montagne de documents qui sort tous les jours.

    Rejoignez les autres et moi Alert Service liberté abonnés et obtenir des renseignements clairs et concis livré pour vous chaque semaine sur les menaces critiques à votre richesse, la santé et la liberté.

    En étant abonné, vous saurez immédiatement si une loi est proposé aura une incidence sur votre liberté et empiètent sur votre liberté, afin que vous puissiez agir avant que la loi est adoptée.

    Vous serez en mesure de déterminer quand c'est assez, et le temps est venu pour vous d'agir, alors que vous avez encore le temps d'agir.

    Vous pouvez rejoindre votre point de rupture lorsque le Congrès propose plus de votre argent des contribuables doit être dépensé sur les programmes en expansion ridicules et bien-être.

    Ou quand le gouvernement permet unilatéralement l'armée de déclarer la loi martiale sans approbation présidentielle, comme cela s'est produit récemment.

    Ou peut-être quand une disposition se furtivement dans un projet de loi de dépenses récente qui empêche les tribunaux d'interdire la vente, la distribution et l'utilisation de semences OGM, même si elles se révèlent avoir des effets nocifs.

    Il est presque impossible de rester au top de tous ces développements à travers le monde sur votre propre.

    Essayez Liberté service d'alerte sans risque et savoir pourquoi il est devenu l'un des plus attendus dimanche emails pour ses abonnés. C'est comme avoir votre propre personnel du renseignement privé ... pour seulement 9 $ par mois.

    Rappelez-vous, il y a deux façons de bien dormir la nuit- être ignorant, ou être préparé.

    http://www.sovereignman.com/important-information/i-thought-you-had-to-see-this-12105/

    RépondreSupprimer
  79. L'ONU: Aucune preuve de qui a utilisé des armes chimiques

    Juin 23, 2013

    La tête d'une enquête de l'ONU sur les droits de l'homme sur la Syrie a déclaré qu'il était encore impossible de dire avec certitude qui a utilisé des armes chimiques en conflit dévastateur du pays.
    Paulo Pinheiro, président de la commission d'enquête, a déclaré qu'il ne ferait aucun commentaire sur des preuves envoyé par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France pour les experts de l'ONU dont ils disent que les forces de spectacles du président syrien Bachar al-Assad ont utilisé des armes chimiques.
    "Nous ne sommes pas en mesure de dire qui a utilisé des agents chimiques ou d'armes chimiques et nous sommes très inquiets au sujet de la chaîne de traçabilité des substances", a dit Pinheiro journalistes après une réunion informelle avec les ambassadeurs du Conseil de sécurité de l'ONU.
    Une équipe d'experts mis en place par l'ONU a également dit qu'il a besoin d'accéder à la Syrie afin de déterminer où des armes chimiques ont été utilisées. Le gouvernement syrien a toutefois refusé de donner l'accès à des experts de l'ONU dans le pays.

    http://www.prisonplanet.com/no-proof-who-used-chemical-weapons-un.html

    RépondreSupprimer
  80. L'informaticien Snowden demande l'asile à l'Equateur


    23/06 | 22:22

    Moscou ne serait qu'une escale, Quito et Wikileaks confirment la demande d'asile. Hong Kong n'a pas donné suite à un mandat d'arrêt US (Avec demande d'asile, précisions)
    Edward Snowden, l'informaticien à l'origine des fuites sur le programme américain de surveillance Prism, aurait quitté Hong Kong pour se rendre à Moscou. Il a demandé l'asile en Equateur, a annoncé le gouvernement de Quito.
    Un appareil de la compagnie Aeroflot venant de Hong Kong et censé transporter l'ancien consultant de la National Security Agency (NSA), recherché pour espionnage aux Etats-Unis, a atterri dimanche après-midi dans la capitale russe.
    "Le gouvernement de l'Equateur a reçu une demande d'asile d'Edward J. Snowden", a annoncé sur son compte twitter le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patino, qui est en visite officielle au Viêtnam.
    Le site Wikileaks, qui épaule le "lanceur d'alerte" américain dans ses démarches, a confirmé que Snowden "se rendait en République d'Equateur via une route sûre".
    Quito a déjà accordé l'asile politique au fondateur de Wikileaks, Julian Assange, qui est réfugié depuis l'an dernier dans l'ambassade d'Equateur à Londres après le rejet de son appel contre une demande d'extradition vers la Suède, où la justice veut l'interroger sur des accusations de viol portées contre lui.
    L'organisation spécialisée dans la divulgation d'informations sensibles précise sur Twitter qu'Edward Snowden est accompagné de diplomates et de conseillers juridiques.
    L'ambassadeur d'Equateur à Moscou, Patricio Alberto Chavez Zavala, a déclaré qu'il devait s'entretenir dans un hôtel proche de l'aéroport avec Snowden et Sarah Harrison, une représentante de Wikileaks.
    L'Equateur appartient avec Cuba et le Vénézuéla, deux autres pays évoqués dans la journée comme possibles destinations de Snowden, à l'alliance ALBA de pays latino-américains "anti-impérialistes".

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  81. SNOWDEN INVISIBLE À MOSCOU
    Selon des journalistes sur place, aucun signe de la présence de Snowden n'était décelable à l'aéroport Cheremetievo de Moscou, ou l'avion s'est posé. Pour la presse russe, il pourrait avoir été emmené en voiture dans les locaux d'une ambassade.
    Les Etats-Unis ont quant à eux fait savoir qu'ils avaient révoqué le passeport de l'informaticien.
    Le ministère américain de la Justice dit quant à lui avoir été informé par les autorités de Hong Kong du départ de Snowden vers "un pays tiers". Il ajoute qu'il continuera à solliciter la coopération judiciaire des pays où l'informaticien se rendrait.
    Les autorités hongkongaises, auxquelles Washington avait demandé l'arrestation d'Edward Snowden en vue de son extradition, ont fait savoir qu'il avait quitté volontairement la région administrative spéciale après y avoir été autorisé.
    Selon elles, le dossier transmis par les Etats-Unis n'était pas pleinement conforme aux conditions requises par la loi de Hong Kong pour traiter une requête de mandat d'arrêt provisoire.
    Samedi, la Maison blanche avait annoncé que des responsables américains étaient à Hong Kong pour négocier le retour de l'informateur.
    A Moscou, Dimitri Peso, porte-parole de Vladimir Poutine, a dit tout ignorer des intentions du jeune homme âgé de 29 ans, ce qui n'a pas convaincu le sénateur américain Charles Schubert. Pour l'élu démocrate, interrogé par CNN, le président russe a vraisemblablement donné son aval, ce qui aura de "graves conséquences" sur les relations bilatérales.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/reuters-00530671-l-informaticien-snowden-demande-l-asile-a-l-equateur-578546.php

    RépondreSupprimer
  82. Edward Snowden n'aurait pas quitté Moscou sur le vol prévu


    Par Claude Fouquet
    24/06 | 08:04 | mis à jour à 14:21

    L'ex-consultant de la CIA ne serait pas comme prévu à bord du vol Moscou-Cuba, nouvelle étape de sa fuite en attendant d'obtenir l'asile en Equateur. Il aurait pris un autre vol. Washington demande à Moscou son extradition pour espionnage.
    Une certaine confusion règne ce lundi en milieu de journée sur le sort d'Edward Snowden, l’ex-consultant de la CIA accusé d’espionnage par Washington. Alors que celui-ci était censé se trouver à bord d'un vol entre Moscou et Cuba, première étape de son voyage vers l'Equateur, l'agence Reuters rapporte que selon plusieurs témoins il n'y avait "aucun signe de la présence d'Edward Snowden à bord du vol". Reuters cite un membre du personnel de bord de l'appareil selon qui le siège d'un autre passager occupait le siège d’Edward Snowden. Pourtant, plusieurs autres sources indiquaient peu avant que l'ex-consultant de la CIA devait prendre le vol en classe économique et devait occuper soit le siège 17A, soit le 17C de l'appareil.
    L'absence d'Edward Snowden a été confirmé par la suite par la compagnie aérienne Aeroflot qui a indiqué que le vol SU150 avait quitté Moscou à 14h04 (11h04 GMT). Selon certains analystes, son absence pourrait s"expliquer par le fait que le vol Moscou-Cuba traverse pendant quelques kilomètres l'espace aérien des Etats-Unis _ à hauteur de New-York _ et que de ce fait Washington aurait été en mesure de demander au pilote de l'appareil de se détourner pour se poser sur le sol américain. Même si, le pilote pouvait dès le départ décider de changer son plan de vol. Invisible depuis son arrivée annoncée dimanche à Moscou.
    Kim Dotcom ironise sur la situation
    Selon l'autre agence de presse russe, Interfax, Edward Snowden aurait simplement différé son départ et pourrait quitter la Russie par un prochain vol pour Cuba. Il serait pour l'heure dans la zone de transit de l'aéroport "et pourrait y demeurer aussi longtemps qu'il le souhaite" explique une source anonyme citée par Interfax.
    «Edward Snowden a probablement déjà quitté la Russie. Il a pu décoller à bord d’un autre vol. Il est peu probable que les journalistes aient été témoins de son décollage», a encore indiqué une source proche du dossier à l’agence russe Interfax.
    La présence ou non d'Edward Snowden à bord de ce vol risque d'alimenter les rumeurs alors que l'ex-consultant de la CIA est pris en tenaille entre l’attente de la réponse de l’Equateur à sa demande d’asile et, les efforts répétés des États-Unis pour l’empêcher de poursuivre sa fuite.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  83. En tout état de cause cette absence fait la joie d'une personne ... le créateur et contreversé patron du site de téléchargement Megauplaod, qui a lui aussi des démélés avec la justice américaine, ironise en effet sur Twitter : "des dizaines de journalistes et d'espions sur un vol pour Cuba pendant que Snowden est dans un jet privé pour ..." écrit-il en effet...
    L'Equateur "analyse" la demande d'asile
    Pour l’heure, Quito continue d’analyser le dossier de demande d’asile d’Edward Snowden en affichant une très grande prudence. «Nous avons reçu la demande d’asile (...). Nous l’analysons avec beaucoup de sens des responsabilités», a déclaré Ricardo Patino, le ministre équatorien des affaires étrangères interrogé à Hanoi où il se trouve en voyage officiel. Un «sens des responsabilités» qu’il explique par le fait que s’il « va de la liberté d’expression et de la sécurité des citoyens dans le monde(...) il y va aussi de la confidentialité des communications».
    De son côté, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a menacé lundi la Chine et la Russie de conséquences sur leurs relations en jugeant «très décevant» le fait que l’ancien consultant de la CIA ait pu voyager de Hong Kong vers Moscou. Washington fait notamment pression sur Moscou, où se trouve actuellement Edward Snowden, afin d’obtenir que ce dernier revienne sur le sol américain afin d’y répondre des charges qui pèsent contre lui. Dimanche déjà, la porte-parole de la Justice américaine, Nanda Chitre avait déclaré que son administration était prête à coopérer avec les pays où Edward Snowden pourrait se rendre après son départ de Hong Kong. «Nous continuerons de discuter de ce sujet avec Hong Kong et mènerons la coopération policière adéquate avec les autres pays où M. Snowden pourrait tenter de se rendre» avait-elle indiqué.
    Mais rien ne dit que Moscou ira dans le sens souhaité par Washington. Selon l'agence russe Ria-Novosti, qui cite une source anonyme des forces de la police russe, "Edward Snowden n'a pour le moment rien commis de délictueux sur le territoire de la Russie, les forces de l'ordre n'ont reçu aucune consigne visant à l'interpeller, c'est pourquoi il n'y a pas de raison de l'arrêter".
    Pékin joue dans l’ombre
    En tout état de cause, le poids américain restera sans doute décisif dans les décisions que prendront dans le futur les pays qui pourraient devoir faire face à l’ancien consultant de la CIA. Selon Albert Ho, un important député pro-démocratie à Hong Kong qui a été le conseil d’Edward Snowden durant son séjour dans le territoire autonome chinois, Pékin aurait demandé à Hong Kong de faire partir Edward Snowden.
    Selon Albert Ho, l’ex-consultant américain aurait reçu un message il y a quelques jours d’un personnage lui conseillant de partir en homme libre. «Une personne affirmant représenter le gouvernement (...) lui a transmis le message à travers un intermédiaire», a-t-il dit sans préciser si cette personne était mandatée par Hong Kong ou la Chine populaire. Mais d’ajouter : «J’ai des raisons de croire que (...) ceux qui souhaitaient qu’il parte représentaient les autorités à Pékin».
    Toujours selon lui, « Pékin ne peut se mettre en première ligne parce que cela pourrait affecter les relations sino-américaines. Il fallait opérer dans l’ombre.»

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202848467225-affaire-snowden-washington-espere-la-cooperation-de-moscou-578754.php

    RépondreSupprimer
  84. Snowden Visages souvent Posé question Fugitif américain: Où courir ?


    Par Andrew Harris -
    24 juin 2013


    Edward Snowden, dont la divulgation d'opérations de surveillance électronique des États-Unis a conduit à son inculpation d'espionnage, fait face à la même question face fugitifs antérieures de la justice américaine: où courir ?

    En évitant les efforts américains pour le rapatrier, Snowden, 30 ans, un ancien employé contractuel de l'Agence de sécurité nationale, rejoint les rangs des suspects antérieures qui ont fui accusations américaines y compris les produits trader Marc Rich , Comverse Technology Inc. Chief Executive Officer Jacob «Kobi» Alexander et financier Robert Vesco. Dans de nombreux cas, le choix du lieu d'exécution n'est pas à propos de l'existence d'un traité tant que le crime et si elle convient à une échappatoire.

    Les États-Unis a conclu des accords d'extradition, dont certains ont 100 ans et n'ont jamais été modifiée, avec pratiquement tous les pays du monde", a déclaré l'avocat de Chicago Chris Gair, qui en 2007 a rejeté une tentative du gouvernement polonais d'extrader un homme des États-Unis accusé d'aider à tracer l'assassinat d'un fonctionnaire de police. «L'existence d'un traité est une exigence formelle" d'extradition, a t-il dit, "mais il y a beaucoup de façons de l'éviter."

    En choisissant l'Equateur, Snowden s'est aligné avec Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks qui a été à l'abri à Londres ambassade de cette nation pendant plus d'un an. Assange, dont le groupe est d'aider Snowden, a dû faire face à l'extradition vers la Suède où il est recherché pour être interrogé sur les allégations de viol et d'agression sexuelle.

    «Le gouvernement de l'Equateur a reçu une demande d'asile", a déclaré Ricardo Patino ministre des Affaires étrangères Aroca de Snowden hier dans un Twitter.com affichage, l'ajout d'une jambe à une odyssée mondiale qui a vu Snowden départ de Hong Kong à la suite d'une demande d'extradition émanant des Etats et terre plus tard à Moscou.

    Traité Equateur
    L'Équateur a un traité d'extradition avec les Etats-Unis, tout comme Cuba, où Vesco - recherché par les Etats-Unis pour avoir tricher investisseurs de plus de 200 millions de dollars - a vécu jusqu'à sa mort présumée en 2008.

    Rich, accusé d'échapper à plus de 48 millions de dollars en taxes et face à des poursuites pour violation des sanctions américaines à l'huile de négociation avec l'Iran, vivait en Suisse où il a été gracié par le président Bill Clinton en 2001.

    Namibie, malgré l'absence de traité avec les Etats-Unis, selon le Département d'Etat, considéré comme l'extradition d'Alexander pour faire face à 35 chefs d'accusation liés à la fraude en valeurs mobilières, y compris les stock-options antidatées.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  85. Tandis qu'Alexander a remporté l'appel d'une décision de la Cour de Namibie en 2010, il a néanmoins accepté de payer plus tard, 53,6 millions de dollars pour régler un Securities and Exchange Commission sonde d'allégations selon lesquelles il a dirigé un régime d'options antidatées chez Comverse.

    Double incrimination

    Tous les traités de partir du principe de «double incrimination», Gair et New York criminelle avocat de la défense Douglas T. Burns a dit. Le concept exige que le crime pour lequel le pays demandeur cherche extradition est aussi un crime dans le pays où la demande est faite.

    «La conduite doit être criminalisé dans les deux endroits», a déclaré Burns, un ancien procureur fédéral.

    Le départ de Snowden de Hong Kong est intervenue deux jours après les Etats-Unis a révélé accusations portées contre lui à Alexandrie, en Virginie, la Cour fédérale. Les charges comprennent le vol de gouvernement et d'espionnage pour le rôle de Snowden en divulguer les détails des petites d'un programme de collecte des dossiers de téléphone, ainsi que d'un programme de surveillance de l'Internet que les personnes établies à l'étranger ciblées soupçonnées de terrorisme.

    Il encourt jusqu'à 10 ans de prison pour le nombre de vol et 10 ans pour chacun des deux chefs d'accusation d'espionnage.

    Le traité de l'Equateur avec les Etats-Unis, signé en 1872, énumère les crimes pour lesquels l'extradition peut être demandée, y compris assassiner, le viol, l'incendie criminel, la piraterie, la mutinerie, cambriolage, vol, la falsification, la contrefaçon et le détournement de biens publics.

    Crimes politiques

    L'accord prévoit toutefois une exception pour les «crimes ou délits de nature politique."

    Les tribunaux américains interpréteraient cette couvrir que des choses comme critiquer le gouvernement, Gair dit.

    "Toutefois, les tribunaux équatoriens sont libres d'interpréter ce dans leur propre chemin et pourraient éventuellement voir" affaire Snowden comme l'un des "crime politique", d'autant plus que l'espionnage n'est pas parmi les infractions énumérées pour laquelle l'extradition est possible en vertu du traité, Gair dit.

    C'est probablement pour cette raison que les procureurs ont également facturés Snowden avec vol de biens du gouvernement, a dit Burns, le procureur de New-yorkais.

    Snowden a demandé à WikiLeaks d'utiliser son expertise et son expérience juridique pour assurer sa sécurité, a indiqué le groupe dans un communiqué publié sur son site Internet. Sa demande d'asile sera "traitée formellement" une fois qu'il arrive à la nation sud-américaine d'environ 15,4 millions de personnes, a déclaré l'organisation.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  86. Poursuivre Lui

    Le gouvernement fédéral poursuivra lui, le sénateur américain démocrate Dianne Feinstein de Californie a déclaré hier.

    US passeport de Snowden a été révoqué, selon un responsable américain qui a requis l'anonymat. Jen Psaki, une porte-parole du Département d'Etat, a refusé de commenter spécifiquement sur le passeport de Snowden, citant des protections de la vie privée.

    «Dans tous nos traités d'extradition, la secrétaire d'État a le pouvoir de refuser l'extradition, même si toutes les conditions sont remplies", a déclaré Gair. "Je suis sûr que c'est comme ça que tous les autres pays le sont. S'il ne peut se sécréter dans un pays qui ne veut pas jouer à la balle avec les Etats-Unis ou cherche à nous faire du mal, les Etats-Unis aura un sacré bout de temps à essayer de le faire revenir. "

    L'affaire est US v Snowden, 13-cr-265, US District Court, district Est de Virginie (Alexandrie).

    http://www.bloomberg.com/news/2013-06-24/snowden-faces-often-posed-u-s-fugitive-question-where-to-run-.html

    RépondreSupprimer
  87. Russie défi que US augmente la pression sur Snowden


    Par Lidia Kelly et James Pomfret

    Lun 24 juin 2013 08:45 HAE


    MOSCOU / HONG KONG(Reuters) - La Russie a défié la pression de la Maison Blanche lundi pour expulser l'ancien espion américain agence entrepreneur Edward Snowden aux États-Unis avant qu'il ne fuit Moscou sur la prochaine étape de son évasion globe-traversée du procureur américain.

    Snowden, dont l'exposition de la surveillance secrète du gouvernement américain soulevé des questions sur les intrusions dans la vie privée, a été autorisé à quitter Hong Kong dimanche après Washington a demandé le territoire chinois pour l'arrêter sous l'inculpation d'espionnage.

    Le 29-year-old a volé à Moscou comme une escale avant d'aller ailleurs, plusieurs sources. Mais les rapports qu'il volerait à Cuba ont été mises en doute lorsque les témoins ne pouvaient pas le voir sur le plan, malgré une sécurité renforcée avant le décollage.

    Equateur, qui a abrité le fondateur de l'organisation anti-secret WikiLeaks, Julian Assange, a déclaré qu'il envisageait la demande de Snowden d'asile. Il n'y a pas de vol direct à destination de Quito de Moscou.

    "Il n'a pas pris le vol (à La Havane)," une source à la compagnie aérienne nationale Aeroflot russe a déclaré à Reuters.

    Comme la spéculation monté sur l'endroit où il irait prochaine - Equateur, le Vénézuéla ou la Havane à une date ultérieure pour échapper à la foule de journalistes sur le vol de pension du lundi - Washington a été piqué par mépris russe.

    Le vol de Snowden à la Russie, qui comme la Chine remet en question la domination américaine de la diplomatie mondiale, est une honte pour le président Barack Obama qui a essayé de "réinitialiser" les liens avec Moscou et de construire un partenariat avec Beijing.

    La Maison Blanche a déclaré qu'il s'attendait le gouvernement russe d'envoyer Snowden retour aux États-Unis et déposé "fortes objections" à Hong Kong et en Chine pour le laisser partir.

    Mais le gouvernement russe a ignoré l'appel et secrétaire de presse du président Vladimir Poutine a nié toute connaissance des mouvements de Snowden.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  88. Prié de dire si Snowden avait parlé aux autorités russes, Peskov a déclaré: «Dans l'ensemble, nous n'avons aucune information sur lui."

    Il a refusé de commenter la demande d'expulsion, mais d'autres responsables russes ont déclaré que Moscou n'avait pas l'obligation de coopérer avec Washington, après avoir adopté une loi pour imposer des interdictions de visas et le gel des avoirs sur les Russes accusés de violer les droits de l'homme.

    HYPOCRISY US

    "Pourquoi les Etats-Unis s'attendent à la modération et la compréhension de la Russie ?" Alexeï Pouchkov, chef de la commission des affaires étrangères de la chambre basse du parlement.

    Poutine a raté quelques chances pour les personnalités champion qui défient les gouvernements occidentaux et de dépeindre Washington comme un policier trop zélé mondiale. Mais les dirigeants russes n'ont pas défilé Snowden devant les caméras ou claironné son arrivée.

    Depuis son départ de Hong Kong, où il craignait arrestation et l'extradition, Snowden a été la recherche d'un pays qui ne peut garantir sa sécurité.

    Le ministre équatorien des Affaires étrangères Ricardo Patino, lors d'un voyage au Vietnam, a déclaré Quito analyserait sa demande d'asile avec une "grande responsabilité". Il était prévu de tenir une conférence de nouvelles autour de 7 h (1200 GMT) à Hanoi.

    Une source à Aeroflot a déclaré dimanche Snowden a été réservé sur le vol en partance pour La Havane le lundi à 14h05 (05h05 HNE). Mais un correspondant à bord ne pouvait pas le voir et le siège qu'il était censé occuper, 17a, a été prise par un autre passager.

    Un département d'Etat a déclaré que Washington avait demandé aux pays de l'hémisphère occidental qui Snowden "ne devrait pas être autorisé à procéder à tout autre voyage international, autre que ce qui est nécessaire pour le ramener aux Etats-Unis".

    Malgré les dénégations du Kremlin, le sénateur américain Charles Schumer a déclaré M. Poutine avait probablement connu et approuvé sur le vol de Snowden à la Russie.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  89. "Poutine semble toujours presque envie de coller un doigt dans l'œil des Etats-Unis," Schumer, un Sénat démocrate principal, dit "l'état de l'Union" de CNN. Il a également vu "la main de Pékin" dans la décision de Hong Kong de laisser partir Snowden.

    Mais en prenant le sol plus élevée après avoir été accusé de pirater des ordinateurs à l'étranger, le ministère chinois des Affaires étrangères a exprimé «grave préoccupation» sur les allégations de Snowden que les Etats-Unis avaient piraté les ordinateurs en Chine.

    Il a déclaré qu'il avait abordé la question avec Washington.

    CHILL

    Certains Russes ont salué les révélations de Snowden. D'autres craignent un nouveau refroidissement des relations avec les États-Unis.

    "Nous sommes un pays assez têtu et ainsi est les États-Unis. Tous les deux sont des pays puissants, donc je dirais que cela a un bon potentiel de se transformer en un grand tapage dans les relations bilatérales", a déclaré Ina Sosna, gérant d'une entreprise de nettoyage de Moscou.

    «Je pense que ce serait mieux si ils ont juste le laisser passer de la Russie à éviter toute controverse plus sur lui d'être ici."

    Snowden a été aidé dans sa fuite par WikiLeaks, dont le fondateur Julian Assange a déclaré qu'il avait aidé à organiser les documents de l'Equateur.

    L'Equateur, comme Cuba et le Vénézuéla, est un membre de l'ALBA, une alliance de gouvernements de gauche en Amérique latine qui se targuent de leurs titres de compétences "anti-impérialistes". Le gouvernement de Quito a trouvé refuge Assange à son ambassade de Londres pour l'année écoulée.

    Le New York Times a cité comme disant Assange dans une interview que son groupe s'était arrangé pour Snowden se rendre sur un "document de réfugiés spéciale" délivrée par l'Equateur lundi dernier.

    Des sources américaines a déclaré que Washington avait révoqué le passeport de Snowden. WikiLeaks dit diplomates et Sarah Harrison, chercheur juridique britannique travaillant pour le groupe anti-secret, l'accompagnaient.

    Snowden, qui avait travaillé dans un établissement de l'Agence américaine de sécurité nationale à Hawaii, avait été caché à Hong Kong, ancienne colonie britannique qui est retourné en Chine en 1997, car des fuites d'informations sur les programmes de surveillance américaines secrètes aux médias d'information.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  90. Snowden a été accusé de vol de biens du gouvernement fédéral, la communication non autorisée de renseignements de la défense nationale et de la communication volontaire d'intelligence des communications classifiées à une personne non autorisée, avec les deux derniers charges relevant de la Loi sur l'espionnage américain.

    (Reportage additionnel par Gabriela Baczynska et Alexei Anishchuk à Moscou, Martin Petty à Hanoi, Sui-Lee Weein à Beijing,; Andrew Cawthorne, Mario Naranjo et Daniel Wallis à Caracas, Alexandra Valencia à Quito et Mark Felsenthal, Paul Eckert et Mark Hosenball dans Washington; Ecrit par Timothy Heritage et Elizabeth Piper, Montage)

    http://www.reuters.com/article/2013/06/24/us-usa-security-flight-idUSBRE95M02H20130624

    RépondreSupprimer
  91. Tous les gens sont trompés et les réalités sont désagréables

    Soumis par Tyler Durden le 24/06/2013 08:57 -0400

    Soumis par Mark J. Grant, auteur de Out of the Box,
    "Les mots sont, bien sûr, le plus puissant médicament utilisé par l'humanité."

    - Rudyard Kipling -

    Dans les affaires, dans les relations, les paroles et immortalisés dans la presse, une fois là-bas le dommage a été fait, les conséquences sur le chemin de la création. Vous ne pouvez pas nier, vous ne pouvez pas les cacher et vous êtes responsable de ce qui s'est passé à vos lèvres ou la bille sur votre stylo. C'est juste la façon de celui-ci dans le monde, c'est pourquoi il est toujours important de ne pas seulement choisir vos mots avec soin, mais soigneusement décider s'ils doivent être relâchés dans la nature. Les mots sont la boîte de la vie quotidienne de Pandore.
    «Les mots sont comme des œufs qui ont chuté de grandes hauteurs, vous ne pouvez plus les rappeler à ignorer les dégâts qu'ils laissent quand ils tombent." - Jodi Picoult -
    Les mots aussi avoir une autre caractéristique fascinante. Quand vous les crachez, vous savez ce que vous vouliez dire. Ensuite, quelque part dans l'air entre leur libération et quelqu'un d'audition ou les lisant ils sont pêle-mêle. Que vous tentiez de communiquer est souvent, et en tant qu'auteur, je peux vous dire avec certitude que c'est plus qu'on ne l'imagine, que ce que vous essayaient de dire n'est pas du tout ce qui est entendu. Il y a eu d'innombrables fois où j'ai regardé les commentaires des gens sur quelque chose que j'ai écrit et je me demandais: «Où dans le nom de Dieu sont-ils venus avec ça ?" Il n'est pas juste "lost in translation", mais "perdu dans l'espace." "Se taire ou laisser tes paroles peuvent valoir plus que le silence." - Pythagore -

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  92. Je fais ces points aujourd'hui pour une raison très importante. M. Bernanke, et il a dû venir à ce terme, il n'y avait pas d'autre choix réel, est maintenant déclenché les Parques qui ne pouvaient plus être contenus et les harpies sont gratuits une fois de plus. Le monde s'était trompé qu'il ne serait jamais arrivé. Le monde a également examiné les commentaires de M. Draghi comme s'ils étaient certains prophétie n'est pas prononcé par M. Draghi lui-même, mais comme s'il n'était que le porte-parole d'une divinité supérieure qui avait pris sur son corps pendant la durée de son célèbre discours. En les deux cas, le monde était devenu délirant. Dans les deux cas, le fantasme est terminée et nous avons été repoussée à notre réalité désagréable où un et on fait encore deux. Vivre avec Alice au pays des merveilles était certainement plus agréable ! M. Le commentaire de Bernanke sur "les choses pourraient changer» n'est rien de plus que le récital de poésie. Bien sûr, chose peut toujours changer et il a reconnu que chacun d'entre nous savaient déjà. Il y avait des sons dans ces phrases dignes d'aucune signification importante. Ce qui était plein de bruit et de fureur de signification importante était cependant que le rêve était fini. Avec son soliloque de «mettre fin», le rêve a été brisé, et privilégie désormais sur le sol tout autour de nous comme des éclats de verre brisé de rasoir. Vous et tout le monde va essayer de l'étape avec soin mais vous allez obtenir couper parce que l'évasion est impossible. Les obligations, actions, matières premières ou immobilier, vous allez à saigner. De la même manière que nous ne pouvons pas investir hors de ce monde. Nous ne pouvons pas éviter d'être blessé sur le monde. La vraie douleur de retrait induit par la création monétaire des banques centrales est à nos portes. Les mots ne peuvent pas être repris. La viande est hachée ! dit, une fois parlé, ne sont plus la vôtre. Mots, enchaînés, peuvent être sorts les plus puissants de notre royaume. Deux discours, l'un en Amérique et l'autre en Europe soutenus dans le monde. Un discours prononcé en Amérique a maintenant terminé l'expérience. Pas de baguette magique était nécessaire.

    http://www.zerohedge.com/news/2013-06-24/deluded-worlds-and-unpleasant-realities

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. C'est pourquoi, avant de s'engager PERSONNELLEMENT 'au nom des autres', il eut été préférable que le Dirigeant demande conseil au près des habitants du pays et non à 'ses représentants' !

      Eux, ils s'en foutent ! Eux, ils ont des milliards plein les poches et retraite dorée assurée ! Ils seront loin des 'évênements' quand ils arriveront. Ils seront dans leurs îles lointaines à rigoler et observer le monde par 'Google Earth' !

      Supprimer
  93. Le plus grand plan de Ponzi de l'histoire de The World


    Par Michael,
    le 23 Juin 2013


    Saviez-vous que vous êtes impliqué dans la chaîne de Ponzi plus massive qui ait jamais existé ? Pour illustrer mon propos, permettez-moi de vous raconter une petite histoire. Il était une fois, il y avait un homme du nom de Sam. Quand il était jeune, il avait été un jeune homme très rationnel qui avaient travaillé incroyablement dur et qui avaient construit un grand nombre d'entreprises extrêmement réussies. Il est devenu fabuleusement riche et il a accumulé beaucoup plus d'or que quiconque sur la planète. Mais quand il a commencé à devenir un peu plus âgé, il a oublié les valeurs de sa jeunesse. Il a commencé à faire vraiment mauvaises décisions et certains de ses proches ont commencé à profiter de lui. Un rapport particulièrement sournois était un neveu du nom de Fred. Un jour, Fred s'approcha de son oncle Sam avec un régime que ses amis les banquiers étaient venus avec. Qu'est-ce qui s'est passé ensuite allait changer le cours de la vie de Sam pour toujours.

    Même si Sam était l'homme le plus riche au monde et de loin, Fred convaincu Sam qu'il pouvait avoir un niveau encore plus élevé de la vie en allant dans un peu de la dette. En échange de reconnaissances de dettes émises par son oncle Sam, Fred lui donnerait des notes de papier qu'il a imprimé à son imprimerie. Comme les notes de papier seraient soutenus par l'or que Sam détenait, tout le monde les considèrait comme précieuse. Sam pourrait prendre les notes de papier et de les dépenser sur tout son cœur désirait. Oncle Sam a commencé à le faire, et il a commencé à devenir accro à toutes les belles choses que ces notes de papier achèteraient pour lui.

    Fred a pris les reconnaissances de dette qu'il a reçu de son oncle et il a vendu aux enchères pour les banquiers. Mais il y avait un problème. Les reconnaissances de dette émises par l'Oncle Sam ont dû être remboursé avec intérêt. Quand vint le moment de rembourser les reconnaissances de dette, l'Oncle Sam ne pouvait pas se permettre de rembourser les dettes, payer les intérêts sur ces dettes, et acheter toutes les belles choses qu'il voulait. Donc, l'Oncle Sam a émis des reconnaissances de dette encore plus que par le passé, afin qu'il puisse obtenir suffisamment de notes pour rembourser ses dettes. Comme le temps roulé sur, ce modèle ne cessait de répéter. Oncle Sam a payé à plusieurs reprises hors de ses anciennes dettes en prenant encore plus de nouvelles dettes.

    En attendant, puisque les notes que l'Oncle Sam se servait étaient soutenus par l'or, tout le monde dans le monde a décidé de commencer à les utiliser pour le commerce avec l'autre. Cela a été très bénéfique pour l'Oncle Sam, parce que le reste du monde était content de lui envoyer l'huile, de l'électronique à la maison, bibelots en plastique et tout ce que l'Oncle Sam voulait en échange de ses notes d'or à des créances.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  94. Finalement, cependant, le reste du monde a commencé à soupçonner que le nombre de billets adossés à l'or que l'Oncle Sam a été l'émission a dépassé de loin la quantité d'or que l'Oncle Sam avait en fait. Donc le reste du monde a commencé à échanger leurs billets pour l'or.

    Et à ce moment Oncle Sam n'a certainement pas eu assez d'or pour sauvegarder ses notes. Réalisant que le régime commençait à s'effondrer un jour Oncle Sam a annoncé que ses notes ne seraient plus garantis par de l'or. Mais il a insisté pour que le reste du monde devrait continuer à utiliser ses notes parce qu'il était l'homme le plus riche de la planète et tout le monde devrait simplement lui faire confiance.

    Et le reste du monde a continué à lui faire confiance, même si ce n'était pas le même que précédemment.

    Comme l'Oncle Sam a gourmands et gourmand, il a commencé à émettre des reconnaissances de dette et de passer des notes à un rythme que personne n'a jamais rêvé possible. Les grandes entreprises que l'Oncle Sam avait construit quand il était plus jeune, ont commencé à baisser, et l'Oncle Sam ont commencé à acheter beaucoup plus de choses du reste du monde que ils ont acheté de lui. Le reste du monde était toujours heureux de prendre les notes de l'Oncle Sam, car ils leur permettent de commercer avec l'autre, mais ils ont commencé à accumuler beaucoup plus de notes qu'ils avaient réellement besoin.

    Vous ne savez pas exactement quoi faire avec des montagnes de ces notes, le reste du monde a commencé à prêter leur retour à l'Oncle Sam. Il a finalement obtenu au point où l'Oncle Sam devait le reste des trillions mondiaux de ces notes. Même si les billets étaient en train de perdre la valeur à un taux de près de 10 pour cent par an, l'Oncle Sam en quelque sorte convaincu le reste du monde à lui prêter note à un taux d'intérêt moyen de moins de 3 pour cent par an.

    Un jour, Oncle Sam s'est réveillé et a réalisé que le montant de la dette qu'il devait a maintenant plus de 5000 fois plus grande qu'elle ne l'était lorsque Fred avait d'abord approché de lui avec ce régime funeste. Oncle Sam devait maintenant plus de 16 billions de notes à ses créanciers, et l'Oncle Sam avait déjà fait engagements financiers futurs de 202.000.000.000.000 de notes qu'il ne serait jamais en mesure de payer. Pendant ce temps, les notes que Fred avait imprimé pour l'Oncle Sam ont maintenant une valeur de moins de 5 pour cent de leur valeur d'origine. Oncle Sam commençait à s'inquiéter parce que certains de ses autres parents ont averti que tout ce projet était sur le point de s'effondrer.

    Malheureusement, l'Oncle Sam ne les écoute pas. Oncle Sam savait que s'il admettait comment frauduleuse du système financier était, au reste du monde quitterait de lui envoyer toutes les choses dont il avait besoin en échange de ses notes et ils arrêteraient de prêter ses notes de nouveau à lui à de très faibles taux d'intérêt.

    (suite en dessous:)

    RépondreSupprimer
  95. Et si le reste du monde a perdu confiance dans ses notes et stoppé de les employer, l'Oncle Sam savait que son niveau de vie irait loin, très bas. C'est quelque chose que l'oncle Sam ne pouvait pas supporter d'avoir lieu.

    Lorsque la crise financière a presque causé le schéma à planter en 2008, un désespéré Oncle Sam est allé à Fred et demandé de l'aide. En réponse, Fred a commencé à imprimer vers le haut beaucoup plus de notes que jamais et a commencé à acheter directement de grandes quantités de reconnaissances de dette de l'Oncle Sam avec les notes qu'il créait de toutes pièces. Fred espère que le reste du monde ne remarque pas ce qu'il faisait.

    Cela a semblé fonctionner pendant un petit moment, mais une crise financière encore pire est arrivé. Une fois de plus, l'Oncle Sam a commencé à émettre des quantités massives de nouvelles reconnaissances de dette et Fred a commencé à imprimer des montagnes géantes de nouveaux billets pour tenter d'arranger les choses, mais leurs tentatives désespérées de maintenir le système va étaient en vain. Le reste du monde a commencé à réaliser qu'ils avaient été aspiré dans un schéma de Ponzi massif, et ils ont perdu confiance dans les notes que l'Oncle Sam a été utilise. Tout à coup, personne ne voulait prêter notes à l'Oncle Sam à faibles taux d'intérêt super-bas, et les gens ont commencé à demander beaucoup plus de notes en échange des choses que l'Oncle Sam voulait.

    Le niveau de vie de l'Oncle Sam a chuté de façon spectaculaire. Comme il ne pouvait plus inonder le monde avec ses notes, l'Oncle Sam ne pouvait pas continuer à consommer beaucoup, beaucoup plus de richesses qu'il n'en produit. Oncle Sam a sombré dans une profonde dépression alors qu'il regardait le système s'écrouler autour de lui.

    Oncle Sam avait été autrefois l'homme le plus riche sur la planète entière, mais maintenant il était un cassé, fatigué vieil homme qui a été absolument croulent sous les dettes. Malheureusement, une fois qu'il était sur sa chance le reste du monde n'a pas eu la moindre compassion pour lui. En fait, une grande partie du reste du monde ont célébré la chute de l'Oncle Sam.

    Tout cela aurait pu être évité si l'Oncle Sam n'avait jamais accepté le schéma fou de Fred. Et une fois que l'Oncle Sam a pris la décision de cesser de soutenir ses notes d'or, ce n'était qu'une question de temps avant que le régime allait s'effondrer.

    Est-ce à peu de son histoire folle pour vous ? Il ne devrait pas. La vérité est que vous êtes impliqué dans un tel régime en ce moment. Dans le cas où vous n'avez pas pensé à elle, "Oncle Sam" est aux Etats-Unis, les "notes" sont en dollars américains, et "Fred" est la Réserve fédérale.

    S'il vous plaît partager cette histoire avec autant de personnes que vous le pouvez. Notre pays se dirige vers une catastrophe financière complète et totale, et nous avons besoin d'amener les gens éduqués sur ce pendant qu'il est encore temps.

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/the-biggest-ponzi-scheme-in-the-history-of-the-world

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Ce que le narrateur oublie de dire, c'est que le 'Sam' en question ne valait pas plus que le Fred dès le début. Et, copain comme cochons ou larrons en foire, ils ont escroqués ensemble volontairement l'ensemble du monde, que ce soit depuis le "15 Août 71" (aux States) ou le 7 Janvier 73 (en France).

      Supprimer
  96. Politburo chinois: "Les Etats-Unis s'est avéré être le plus grand méchant de notre époque»

    Soumis par Tyler Durden le 24/06/2013 10:22 -0400

    Vous savez les Etats-Unis a touché le fond pas tellement quand le porte-parole officiel du politburo chinois accuse l'Amérique d'être le « grand méchant dans notre âge », mais où de plus en plus d'Américains pense qu'il peut être correct à 100%.
    De BBC :
    Officielle Xinhua agence de nouvelles de la Chine a condamné les Etats-Unis sur la poursuite des révélations sur les activités de surveillance de Washington par l'intelligence fugitif Edward Snowden.
    Dans un commentaire, il a déclaré aux États-Unis s'était avéré être le «plus grand méchant de notre époque».
    Xinhua dit que les dernières allégations dans le South China Morning Post, ainsi que des informations précédentes, sont "clairement des signes troublants".
    " Ils démontrent que les Etats-Unis, qui tente depuis longtemps de jouer innocent comme une victime de cyber-attaques, s'est révélé être le plus grand méchant de notre âge », dit Xinhua.
    " Il doit aussi une explication à la Chine et d'autres pays, il a prétendument espionné. Elle doit partager avec le monde de la gamme, l'étendue et l'objet de ses programmes de piratage clandestins ».
    Xinhua dit que les développements Snowden fournir un soutien pour la position de la Chine sur la cybersécurité.
    "Les États-Unis et la Chine, ainsi que de nombreux autres pays, sont victimes de piratage . Pour les eaux inexplorées de l'ère d'Internet, ces pays devraient s'asseoir et de parler de leurs soupçons », dit Xinhua.
    "Avec de bonnes intentions, ils peuvent même travailler à l'établissement de certaines règles qui aident à définir et réglementer les activités et les mécanismes qui peuvent travailler sur leurs différences lorsque frictions surgissent Internet."

    http://www.zerohedge.com/news/2013-06-24/chinese-politburo-united-states-has-turned-out-be-biggest-villain-our-age

    RépondreSupprimer