- ENTREE de SECOURS -



dimanche 30 septembre 2012



http://www.youtube.com/watch?v=laJWvcdg5lE&feature=related

samedi 29 septembre 2012

L'anti-rides

Pourquoi le secteur de l'emploi est si mauvais, si faible, si peu productif et que les investisseurs s'éloignent de ce bassin nauséabond pour délocaliser leurs savoirs et leurs structures ? La raison est bien sûr de la politique tenue chez les Dirigeants. "Pourquoi se trompent-ils, pourquoi échouent-ils alors qu'ils se disent sortis de 'grandes écoles' ?" C'est justement là que vous vous trompez en posant la question (!), eux, ils ne se trompent pas. Eux, ils calculent, ils réfléchissent, et donc, si la situation actuelle est ce qu'elle est, c'est qu'ils l'ont voulu. Oui, vous ne rêvez pas, vous avez bien lu et, vous ne faites même pas partie du chapeau de ceux qui vont s'en sortir ! Comment je le sais ? Parce que vous avez posé la question et avez été étonné de la réponse.
 
"Il faut apprendre à marcher avant de vouloir courir" C'est-à-dire qu'il faut d'abord copier les autres avant de se lancer soi-même. Il faut apprendre à écrire à l'école, à faire des lignes de 'a', puis des lignes de 'b', etc, etc. Après, après vous pourrez écrire gros, penché, serré, peu importe, vous savez écrire. Vous avez appris. "Alors dans quoi investir ?" Vous posez encore cette question ? Je vous ai dit qu'il faut apprendre à marcher avant de vouloir courir, c'est-à-dire qu'il faut d'abord copier. "Copier qui ?" Ceux qui sont riches.
Bernard Arnault, première fortune de France, secteur luxe. Gérard Mulliez n°2 avec "Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin, Norauto" etc, secteur distribution. Secteur difficile et peu recommandable par les temps qui viennent. Liliane Bettencourt "L'Oréal", c'est tout dire. Donc, résultat: faites comme eux (!), investissez dans le luxe car les riches seront bien les derniers à disparaître.
--------------------
Le mal dominant
Le meurtre est quelque chose qui doit se passer en silence.
--------------------
Il ne faut pas se leurrer sur la carrière de certains tels ou tel riche et de son accession au sommet, ils ont commencé comme simple petit voleur, arnaqueur et maquereau, puis, fortune faite ont eut des rabatteurs, des gens du milieu. L'important pour eux était toujours de se faire bien voir. D'en 'jeter plein les yeux', de se faire respecter. Si nous prenons l'exemple du luxe, l'on ne peut qu'être émerveillé par le travail soigné de tel ou tel meubles, bijoux, maroquinerie, mais toujours plutôt horrifié par le prix sur l'étiquette ! Pourquoi le luxe est-il si cher ? Pour la bonne et simple raison qu'il ne doit appartenir qu'aux gens riches. Le luxe est la seule façon de se différencier des autres. Regardez l'artisan qui conçoit toute ces richesses qu'il expose en vitrine, est-il riche ? Est-il 'multi-milliardaire' ? Non. Voyez les sculpteurs africains qui font de merveilleuses statuettes, les orfèvres vénézuéliens, les tisseurs des plus belles draperies tentures, sont-ils riches ?

C'est pourquoi aujourd'hui l'or est cher (mais pourrait l'être plus !) et ne devrait qu'appartenir aux riches, mais voilà, les époques ont changé, il y a aujourd'hui les 'nouveaux riches' (comme il y a aussi les 'nouveaux pauvres'), ceux qui sont arrivés et veulent jouer dans la cour des grands. Ceux qui dérangent les patrimoines, les "enfants de choeurs de l'arnaque", les "tombés du camion", ceux-là, n'ont pas de morale et prêts à dénoncer n'importe qui pour tenter encore de se faufiler dans ce panier d'anguilles, de crabes, de requins et de maquereaux. C'est ce qui se passe avec les lingots d'or fourrés de tungstène. Combien y en a t-il en circulation et dans les coffres ? Çà, ça s'appelle "du gros mauvais sang à se faire" ! Si cette bénigne affaire de Manhattan n'avait pas été dénoncée... l'arnaque aurait continué. Continuée jusqu'à l'arnaque officielle de "la montagne d'or de la Banque Nationale" ! Prendre des vessies pour des lanternes. Le troupeau. Les pigeons. Et tout le bla-bla-bla qui ne doit appartenir qu'aux gens riches. Faire parler d'eux (en bien), être envier mais demeurer inaccessibles.

Regardez les récits de croyance où le 'héros-du-jour' parle de pêcheurs: "Vous n'avez qu'à vous baisser pour tuer l'autre". N'est-ce pas là la phrase employée par les dirigeants ?
Regardez l'image de la femme décrite comme en faute d'avoir levé le bras pour cueillir une pomme (!), n'est-ce pas là une attitude symbolique de l'accusée de tous les maux ? d'en soustraire son égalité à la dépendance (esclavagisme) du mâle dominant ?

Pourtant "la reine de France" est... toute ridée malgré ses produits miracles 'anti-rides' !!

Projet de construction

Prenons maintenant l'exemple de l'établissement d'une ville de plus d'1 milliard d'habitants, des règles d'urbanisme s'imposent. L'architecte définit une rue centrale (nom marqué sur le plan) avec des immeubles de chaque côté. (Là, quand je dis 'immeubles' au pluriel, c'est qu'il y en a au moins 2).
La 'rue' centrale peut aussi s'appeler 'avenue' compte tenu de sa largeur. Imaginez un couloir de 134 voies... de chaque côté ! Soit une largeur de piste d'environ 1 km. Bien sûr là, il y a des panneaux aériens indiquant aux automobilistes à quel endroit on se trouve et à quels endroits l'on désire se rendre. Pour en revenir aux immeubles marqués ci-dessus au pluriels, la maquette de la 'joyeuse citadine' indique la présence d'1 seul immeuble de chaque côté. Immeuble de 800 m d'hauteur et 340 km de long (équipés d'ascenseurs à pièces et d'escaliers de secours). Les problèmes de parking sont résolus grâce aux nouvelles techniques d'harponnage aérien qui retire votre véhicule sitôt le conducteur descendu (donc, veillez à faire sortir les passagers avant vous !).
Le côté pratique d'une telle définition d'urbanisme est qu'à la fois vous êtes loin de tout et proche de rien. Par exemple les feux rouge sur la voie centrales ne sont pas là pour laisser traverser des piétons kamikazes mais pour permettre aux avions de décoller et d'atterrir. Ce qui est - reconnaissez-le - un avantage si vous désirez prendre un avion. (Entre parenthèses, l'on attend toujours le gardien d'immeubles qui doit s'occuper des 2).
Dans le cas où vous seriez né dans un des immeubles et jamais sorti de votre vie, outre l'avantage de travailler à domicile plutôt que dans l'immeuble en face (où la traversée du passage clouté est limité à 28 secondes), vous aurez tout à loisirs la joie et le plaisir de vous sentir bien chez vous et bien entouré - de voisins toujours prêts a vous rendre service pour descendre la poubelle ou de vous dépanner en cas de - pour vaquer à vos occupations diverses du nettoyage des vitres extérieures comme d'en repeindre la façade aux directives de la mairie.
Cette cité modèle de 'joyeuse citadine' vous saisira par ses émotions diverses d'aller attendre l'autobus sur un trottoir large d'1 mètre face à la circulation où - pour des raisons de fluidité de trafic - la vitesse n'est pas limitée, comme de sortir la nuit avec une lampe électrique pour rechercher un chat qui par exemple se serait échappé.

vendredi 28 septembre 2012


MES, Pacte budgétaire : deux traités pour couler... par rCk-
http://www.dailymotion.com/video/xtwcx7_mes-pacte-budgetaire-deux-traites-pour-couler-les-nations-ue_news?start=387

Devinez ce qu'il y aura 'au bout du tunnel' ?

Les difficultés de sauver ses économies personnelles viennent d'hésitations suite aux politiques de soins de tenter de cautériser une jambe de bois. De tout temps, l'or était une matière refuge, mais, comme le doûte d'intégrité des lingots en particulier est apparu, il y a là un frein aux placements.
La principale question que ce pose tout le monde est "dans quoi faut-il investir ?" Donc, plutôt que de s'attaquer à la racine du problème, les gouvernements semblent s'attaquer à discuter sur l'émondage et en quelle couleur l'arbre va être peint ! Tout porte à croire qu'ils sont a cours d'idées pour redresser les balances alors que la solution la plus juste et la plus rapide serait de demander la solution au peuple. Mais, comme le peuple semble être pris pour un troupeau complètement ignare et qui ne peut comprendre l'économie, seuls ceux aux gouvernements et qui seraient sorti de 'grandes écoles' ont le droit de parler !
C'est donc dans la matière grise qu'il faut investir pour comprendre la matière noire ou jaune mise à contribution dernièrement.
Car, que le peuple ait des liasses de Mickey plein les poches ou des lingots dans sa besace, lorsqu'arrive une loi martiale (suite aux désordres dans les rues venus de l'incompétence des Dirigeants), mieux encore vaut-il mieux d'avoir un flingue pour s'en sortir et lutter 'à armes égales'. Mais avant d'en arriver là, l'on peut tout de même réfléchir que chacun va y laisser des plumes. Les périodes de froid ne vont pas tarder à arriver en Europe comme aux States et, vu le prix du chauffage lourdement et volontairement taxé + la rareté de subsistance dans les campagnes dégarnies, risque de faire sauter le couvercle d'une 'mise-à-pied' (pour pas dire un autre mot) de quelques uns.
Pourquoi l'imposition de la richesse résulte t-elle de la non constructivité ? Parce qu'un riche veut rester riche et sauver ses billes comme tout le monde, c'est pourquoi il évitera les placements hasardeux-risqués qui peuvent le ruiner. Ce n'est pas en prenant aux riches pour donner aux pauvres qui peut sauver une économie, mais en donnant à chacun de quoi devenir riche. Si un pauvre est menacé de la saisie de ses biens s'il devient riche, il ne fera rien pour progresser. Ainsi le différend porte t-il sur l'Administration qui se refuse de voir la réalité en face.
Pourquoi les Dirigeants n'aiment-ils pas les riches en dehors de ceux qui dirigent ? Tout simplement parce qu'un homme ne peut être dépassé que par la richesse. Car il ne faut pas croire qu'un milliardaire est un milliard de fois plus savant qu'un pauvre. Donc, avant tout: éviter la concurrence ! Car, si tout le monde est riche, les Dirigeants auront du mal à se faire entendre et à se mêler des affaires des autres.
S'il y a xx milliers/millions de chômeurs est-ce leur faute ou celle des Dirigeants ?
"Tu me paies combien pour que je t'embauche ?"
La situation qui se dramatise appelle à se poser des questions sur "l'après crise". Y aura t-il d'ailleurs encore quelque chose ou quelqu'un debout ? Parce que les esclaves d'aujourd'hui ou de demain ne sont pas ceux d'hier.
D'abord, il ne faut pas croire qu'il y a tous les pays du monde qui sont en crise. Il y a (aussi) des pays pauvres qui vivent en autarcie et qui ne sont pas forcément des petites îles perdues dans un océan de tempête. Donc, autant voir comment elles pourront gérer l'après crise des pays dit développés. De là à ce que la bulle se déplace...

jeudi 27 septembre 2012

Dispositif longue portée acoustique (LRAD) du G20 à Pittsburgh

Y a t-il un étalon-or possible ?

Soumis par Tyler Durden sur 26/09/2012
 
De l'allemand Brebner Banque Daniel:
Un étalon-or avenir ?
 
Un thème commun à discuter est le marché de l'or qui est la perspective d'un nouvel étalon-or dans l'avenir. Qu'un tel sujet soit désormais courant en dit long sur le changement d'attitude des investisseurs, beaucoup de ceux qui ont ridiculisé la simple mention d'une telle chose aussi peu que cinq ans auparavant. Elle a aussi, peut-être, donné une indication quant à la désespérance des investisseurs dans leur recherche de biens qui, selon eux, peuvent protéger leur patrimoine sur le long terme, une période qui peut éprouver plus que sa juste part des événement à risque.
 
Si l'or était de retrouver sa couronne comme le principal moyen d'échange, il changerait radicalement la façon dont les gouvernements gèrent leurs économies - dont certains diraient est une bonne chose étant donné les résultats de leurs compétences en gestion à ce jour. Néanmoins, l'imposition d'une règle d'or serait de limiter la capacité du gouvernement d'affecter l'offre de monnaie dans l'économie. L'offre de monnaie se repose entièrement sur le volume des avoirs en or qu'un pays possèdent et se développe en conformité avec ses balances commerciales ainsi que la production nationale d'or (en fonction des ressources nationales et si ces ressources, en fait, est devenu propriété de l'Etat - dont nous attendons devrait être d'examen).
 
Pourquoi ça peut marcher
 
De nombreux économistes frémissent à l'idée d'un étalon-or, ce qui est compréhensible étant donné l'école de pensée à laquelle adhèrent plus: dérivé keynésien ou keynésien. Keynes a vu la politique monétaire souple comme un outil important dans l'optimisation de l'économie. L'or supprime visiblement cette flexibilité - et a donc été tourné en dérision comme une «relique barbare» par Keynes lui-même. En fait, nous sommes d'accord que durant certaines périodes de déséquilibre économique extrême, comme la Grande Dépression, une importante flexibilité monétaire peut être nécessaire.
 
La plupart des économistes considèrent le grand problème de l'or comme un double volet: 1) l'offre est insuffisante et 2) il y a croissance de l'offre insuffisante.
 
Le premier argument est fallacieux. La quantité d'or n'est pas importante, mais plutôt c'est la valeur qui est attribuée à cet or qui est importante. Un zéro peut facilement être ajouté à la facture papier pour changer sa valeur; même il peut être ajouté à la valeur de l'once d'or. Les valeurs absolues sont en fait sans importance. Comme nous l'avons déjà affirmé, l'or est divisible à l'infini. Est-il important qu'une facture papier soit soutenue par un gramme ou un kilo d'or ? Théoriquement, il ne devrait pas question, à notre avis.
 
Le second argument, en plus d'être fallacieux, montre un certain manque d'humilité. Pour atteindre la stabilité des prix raisonnables dans une masse monétaire l'économie en croissance a besoin aussi de croître. La question cruciale est de savoir à quelle vitesse. Le taux est important, augmenter la masse monétaire trop rapidement et l'inflation résulte, trop lentement et la déflation est la conséquence (en supposant que la vitesse de l'argent est constante dans les deux cas).
 
Nous croyons qu'il y a deux éléments clés qui sont nécessaires pour approcher un taux approprié de croissance de la masse monétaire.
 
La première: la croissance démographique - que le nombre d'utilisateurs de l'argent change, un ajustement de la masse monétaire est nécessaire pour éviter les distorsions dans les prix que cela créerait.
 
La seconde: la productivité sans effet de levier - une estimation de l'augmentation de la productivité par tête (ou la création de valeur) que la société éprouve au fil du temps - sans l'aide de la croissance du crédit.
 
Nous commençons par l'aide de mesures générales pour l'activité économique. Il en existe plusieurs, y compris les chiffres du PIB et du commerce. La difficulté est toutefois de décapage sur l'impact de la croissance du crédit significatif sur ces chiffres pour obtenir le véritable, sans aide, la croissance d'une économie spécifique. Par exemple, au cours des 32 dernières années, le PIB réel américain a été en moyenne de 2,7% (CAGR). Au cours de la même période la population américaine a augmenté de 1,1% en moyenne. Sur cette base US en moyenne la croissance du PIB après un ajustement de la population est d'environ 1,6%. De ce taux, quelle a été la contribution à la croissance de la dette ? Si, pour simplifier les choses, nous supposons que le crédit a contribué à environ 0,5% par an, ce qui laisse une moyenne de 1,1% d'augmentation annuelle de la valeur ou de la productivité aux États-Unis. Pour cette raison, nous croyons que l'humilité est une nécessité - il existe des preuves qui tendent à démontrer que les taux de croissance impressionnants et les progrès de productivité connues au cours des dernières décennies ont été temporairement stimulés par la prise en charge des quantités sans précédent de la dette, à l'échelle mondiale. Peut-être que nous ne sommes pas des génies mais nous pensons nous-mêmes de l'être.
 
Sur cette base, nous nous attendons à ce que serait les Etats-Unis ont besoin pour croître sa base monétaire que d'environ 2,2% ou plus. Tendances à long terme d'approvisionnement en or de croissance montrent un TCAC de 1,6%. Bien que celà soit proche du taux nécessaire de 2,2% nécessaire pour éviter une pression déflationniste, il pourrait encore être la source de préoccupation pour ceux qui cherchent l'or comme une alternative viable monnaie. Cependant cela ne doit pas invalider l'or comme un moyen privilégié d'échange pour que la croissance du volume peut rester un défi, la valeur exacte est encore déterminable par le gouvernement - en fait les ajustements de l'évaluation périodique de l'or pourraient éventuellement être une option en cours. Ainsi, un faible taux de croissance des volumes d'or pourrait être compensé par une légère réévaluation du métal lui-même, empêchant ainsi la pression sur les prix dans une économie déflationniste.
 
Le problème avec la solution ci-dessus avec l'apparente rareté excessive de l'or est qu'il met les responsables gouvernementaux de politique monétaire de retour dans une position où ils peuvent misprice de l'argent avec les distorsions de capitaux consécutifs une possibilité. C'est quelque chose que les puristes du marché préfèrent ne pas voir, mais il peut faire la transition vers l'or plus acceptable pour ceux qui sont habitués à la souplesse que procure une monnaie fiduciaire.
 
Pourquoi il ne sera probablement pas
 
Alors que l'étalon-or pourrait fonctionner, nous restons sceptiques qu'il sera considéré (à moins d'une grave crise financière, peut-être lié à l'inflation très volatile).
 
En grande partie, nous blâmons la faible probabilité de la culture. L'économie mondiale a, au cours du siècle passé, s'est transformé en un système de gouvernement, hautement intégré dominé guidé par la sagesse conventionnelle (groupe pense). Les autonomes, l'individualisme du marché libre a été laissé en faveur d'un «nouvel âge» de la consommation dorlotés. Culturellement cela représente une force très puissante, à notre avis, celui qui réduit au minimum des options et des solutions créatives à des impasses économiques. Sur cette base, nous sommes prudents de prévoir une telle solution radicale aux déséquilibres monétaires.

mercredi 26 septembre 2012

Plus de 10 Barres d'or remplies de tungstène découvertes à Manhattan

23 septembre 2012
 
Dans la foulée de rapport de mercredi d'un tungstène qui a rempli 10 barres oz d'or PAMP découvertes à Manhattan, il semble que nous avons maintenant une épidémie sur nos mains, comme le NY Post vient d'annoncer qu'un total d'au moins 10 barres or remplies de tungstène ont maintenant été découvertes à Manhattan.
Le New York Post rapporte:
Le Post a appris que pas moins de 10 lingots d'or faux - composé principalement de tungstène relativement sans valeur - ont été vendues récemment à des revendeurs non avertis dans le district de Manhattan Midtown diamant.
Le prix de l'or a augmenté de plus de 600 % depuis Janvier 2000, tandis que le S & P 500 a fléchi de 0,6 % au cours de la même période.
Le 10-oz. lingots d'or sont très populaires auprès des investisseurs Main Street, et on ne sait pas combien de faux lingots d'or ont été vendus à des marchands - ou si les barres de faux ont été achetées par le public.
Ibrahim Fadl, le concessionnaire qui a initialement découvert les barres de tungstène or remplis apparemment a acheté 4 barres contaminées :
Un marchand d'or a découvert que quatre des lingots d'or 3-pouces par 1 pouce - il a acheté une valeur d'environ $ 72,000 de détail - étaient des contrefaçons.
"Il a toute la rue sur le bord", a déclaré Ibrahim Fadl, 62 ans, qui a été le propriétaire de L'Express affinage des métaux, une Midtown or raffinerie d'affaires, pour les 11 dernières années. "Moi et les autres sur la rue travailler à l'extérieur de la confiance, maintenant que la confiance est tendue."
Les agents fédéraux ont découvert un deuxième concessionnaire qui a acheté 6 des barres de tungstène: Un deuxième raffineur sur la 47e rue, qui a souhaité rester anonyme, a déclaré qu'il a été brûlé récemment quand il a acheté six lingots d'or qui s'est avéré être le plus souvent de tungstène, avec juste un placage d'or. Il n'a pas voulu commenter, bien que, sur qui lui a vendu les barres faux.
Une preuve photographique du tungstène enveloppé d'or:

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec Rob Kirby de travail de 2009 et ne parviennent pas à comprendre la signification d'un 100 onces simple de lingots d'or petites remplies de tungstène, le fait est que la découverte corrobore la réclamation Kirby que plus de 60 tonnes d'or TUNGSTENE remplis ont été découverts dans un DÉPÔT D'ASIE EN 2009:

http://www.silverdoctors.com/10-more-tungsten-filled-gold-bars-discovered-in-manhattan/

mardi 25 septembre 2012

Quadrillion Dollar Derivatives Market 20 Times Global GDP

Markus Stanley: Les paris dérivés ne sont pas un jeu à somme nulle, ils ont de lourdes conséquences réelles
Pour sous-titrer, cliquez en bas à droite sur 'CC', choisir la langue
dans le menu déroulant puis cliquez sur 'OK'.
Puis cliquez sur 'Plein écran' pour mieux lire.


lundi 24 septembre 2012

Le marché de la plume

Avec la dernière ignominie commise par la FED à propos du nouveau "quantitative easing" désormais illimité, cet enlèvement de faux-plafond virtuel qui n'a été exécuté pour les numéros précédents pose - outre les questions sur le "pourquoi pas dès le n°1 ?" - le pourquoi n'y ai-je pas droit moi aussi ? Après tout, s'il suffit de maintenir le doigt sur la touche zéro après le 1, moi aussi je peux le faire (j'ai un ordinateur !).
L'explication qui peut être émise à propos des numéros précédents est qu'il s'agit là de crédits (c'est-à-dire de donner ce que l'on a pas, qui peut éventuellement et dans la probabilité comptable d'honnêteté se voir remboursé par la suite *), mais, cette fois, avec l'absence de plafond virtuel (figuratifs de but à atteindre et à ne pas dépasser) c'est bien la sortie vers les étoiles qui nous est proposée !!
Donc là encore, je réitère ma question: "Et pourquoi pas moi ?". Parce que moi aussi peut promettre de rembourser dans 1000 ans ! Donc, si nous savions dès le départ de 1971 aux Etats Unis et 1973 en France que la valeur du papier imprimé ne reposait plus sur l'or, nous nous en étions tenu (voir lignes précédentes) à une aspiration de crédits remboursables. Mais, ce qui a changé est que les 'crédits' ne sont plus remboursables même dans l'esprit de tout miracle qui pourrait venir !
Ainsi, les calculateurs de perspectives (aussi doués soient-ils) ne peuvent s'être trompé ! C'était prévu ! Prévu depuis le jour de la mise en place puisque malgré un semblant d'opposition au gouvernements (tout partis confondus) aucun n'a su mettre le peuple en alerte. Et pour cause: tous les mêmes !
Donc, dès que le plan a été lancé, les rapaces y ont fait leur nid et gardé la couvée jusqu'à l'éclosion. Si pour certains la naissance est proche et les parents impatient de nourrir leurs progénitures, la période de 'chasse au canards' peut aussi battre des records le jour de l'ouverture ! Ainsi chacun s'arme de patience dans les pronostics du marché de la plume.

* C'est aussi l'exemple d'une compagnie aérienne qui vendra un billet un mois avant le départ. Ce voyage vous ne l'aurez que dans un mois alors que vous payez aujourd'hui. Il s'agit donc là d'un crédit sur quelque chose que vous n'avez de suite.

dimanche 23 septembre 2012

La crise de la crise

En période de crise comme de guerre l'on se demande comment et pourquoi c'est arrivé et qu'ont fait les Dirigeants si ce n'est de leur faute. Étant tous des abonnés malheureux aux faux-drapeaux, une guerre peut venir d'un groupe terroriste armé et venu de l'étranger pour entreprendre un semblant début d'anarchie/pagaille pour des raisons tout à fait absurdes et inconstructives comme nous l'avons tous vu en Libye et ailleurs. Le désordre suivant et les fausses informations donnés par les 'journalistes' campés aux frontières font qu'un pays est désormais coupé du monde et n'a aucun recours même en se rendant à Manhattan. (Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage).
'Diamétralement opposée' la crise financière que nous suivons tous est de nature à nous asservir par cet autre moyen - tout-à-fait partagé par les Dirigeants - qui s'appelle 'la bulle financière' où ceux qui l'ont fabriqué on pignon-sur-rue et non d'origines extraterrestres. Mais qui sont donc ces terroristes et pourquoi leurs ADM ne sont-elles pas confisquées par le pouvoir en place ?
Que les prix des métaux précieux atteignent des sommets voire du 400% avant la fin de l'année d'après des 'éclaireurs de la boule de cristal' j'en doûte vu que les vendeurs de bijoux de famille ne pèseront pas lourd en Bourses ni que les acheteurs aient de quoi payer pour acheter. Mais enfin bref, si le tungstène ou le plomb peut leur faire plaisir...
La remarque inquiétante est que 'pour toute réponse' des forces de l'ordre se mettraient en place et que l'achat de munitions soient inappropriés.
Voici ci-dessous un extrait de presse:
"Selon de nombreux grands analystes financiers et les articles de presse révélant ci-dessous, les 700 milliards de dollars sur les marchés financiers dérivés peuvent être une bombe à retardement prête à exploser avec des conséquences catastrophiques. 700 $ milliards est plus de 10 fois le PIB du monde entier et l'équivalent de 100.000 dollars pour chacun des 7 milliards d'habitants de notre planète. " (...)
Que l'Etat signe une association avec une ou des banques c'est comme s'il s'accordait avec l'épicerie du coin qui lui a promis de faire des chèques sans provision pour 'sauver le pays' !! en échange de quoi les Dirigeants pourront venir bouffer à l'oeil et même emporter des sucettes ! Voilà dans quoi nous sommes tombé ! "EPICERIE GOUVERNEMENTALE".
Dans le côté 'cocasse' de l'affaire est que les banques (entreprises privées au capital d'1 Franc) ont eut l'accord (de l'Etat !) pour émettre monnaie à partir de rien (!) en espérant bien sûr que plus la somme virtuelle prêtée est grosse plus les retours d'intérêts seront de même. Donc, au départ, les banques ont reçu de l'argent venant de l'Etat en tant que remboursement d'emprunt + intérêts. Puis la bulle a grossi avec des emprunts de plus en gros et de moins en moins remboursables ! Jusqu'au jour où l'Etat ne pouvant même plus rembourser le montant des intérêts a été déclaré en faillite. Donc, les banques ne voyaient rien venir. Donc là, existerait la solution de "Remboursez-vous vous-mêmes puisque vous êtes si forts pour émettre de la monnaie de singe !" Mais là les banques ne voulaient plus jouer ! (Salopes !) et demandaient à être payé cash avec des biftons équivalent or ! Mais, comme "l'équivalent-or" a été abandonné depuis longtemps... Et là, est posée la question: "Qui est responsable ?" Passons sur ce détail futile en abordant une autre question plus matérielle: "Qui va payer ?"
Devinez !
http://huemaurice5.blogspot.fr/2012/06/reveillez-vous.html

samedi 22 septembre 2012

"Comment arrêter l'inflation" ?

"Comment arrêter l'inflation" ? Primo: Lancer 'un avis de recherche' (descente de police dans le Ministère de l'Inflation) et passer les bracelets à tous ceux qui sur deux pattes marchent sur quatre.
Qui sont les responsables ? Ceux qui taxent. Taxes sur l'essence, électricité, produits consommables, etc, etc, etc.
Il ne faut donc pas chercher bien loin. Suites aux tirages de billets (plus vrais que nature !) qui n'ont aucune valeur en vis-à-vis de celle affichée dans les coffres aurifèrofiles (gérés par les aurifèropathes), l'inflation présente et à venir fait peur. La politique gouvernementale a toujours été de maintenir un taux d'imposition suffisamment élevé afin d'empêcher les générations issues du fruit du progrès d'en toucher les redevances ! Quand bien même en serait-on au siècle des machines et de l'informatique plus riche qu'avant, la proportion est infime ! Minimes revenus au regard de ceux qui en ont su profiter et qui pavanent aujourd'hui aux milliards plein les poches.

Regardez simplement 'l'avenir' de la voiture électrique: malgré qu'elle soit défaillante à bien des égards sur le plan des batteries (lourdes) et le faible kilométrage qu'elles peuvent afficher ainsi que les piteuses performances, elles sont interdites de circulation (!). Disons le mot comme il advient ! (voir: http://huemaurice5.blogspot.fr/2012/08/vous-avez-dit-voitures-electriques.html ), de plus, elles font appel aux centrales nucléaire (et non aux éoliennes & panneaux solaires morts avant de commencer leurs dommages financiers), regardez aussi les auto-scooters des fêtes foraines à quoi ils fonctionnent et pourquoi - comme les tramways et trains électrique - ne sont-ils pas développés sur les réseaux routiers. La mafia du transport. Les lobbies du pétrole. Quand on pense qu'en pays producteurs l'or noir est moins cher que l'eau ! Elle est où l'inflation ? Où ?! A partir de quoi ? A partir de ceux qui freinent les élans du progrès dont nous serions tous les bénéficiaires. Ce progrès est venu de la population du globe soucieuse et inventive à se faciliter la tâche. Ces chercheurs, ces inventeurs, ces bâtisseurs n'ont jamais été les Dirigeants, mais seulement les petits singes qui tirent les marrons du feu pour eux. Ils y ont passer des heures et des heures à concevoir, y ont parfois perdu la santé et la vie pour donner à leurs contemporains ou générations suivantes ce bien-être conçu par l'homme. Ce bien n'a profité grandement qu'aux monarchies durant des siècles et des siècles.

Aujourd'hui, cette épreuve est resservie en terme de 'dettes' mise en place par le pouvoir des armes et, sous cette contrainte au devoir d'en payer la mauvaise gestion volontaire qui s'étendra sur les générations suivantes !

vendredi 21 septembre 2012

Comment naviguer dans une économie plombée par l'ingérence du gouvernement et de copinage

Doug Hornig, rédacteur en chef
20 septembre 2012 10h29 GMT.
Par Doug Hornig, Casey Research
 
 
Si vous voulez résumer la juste conclu Casey Research / Sprott Inc sommet intitulé Navigation dans l'économie politisée, on pourrait dire "La situation est désespérée mais pas grave."
 
Plus de 20 intervenants - dont de nombreux experts de renommée mondiale financiers et auteurs de best-sellers - se sont réunis à Carlsbad, en Californie, du 7 Septembre à 9 pour déterminer exactement comment désespéré, et ce que les investisseurs peuvent faire pour se protéger.
 
Casey économiste en chef Bud Conrad confirmé - avec une tempête de tableaux et de graphiques - que le navire de l'État est toujours à la tête d'un iceberg financier ... et cet iceberg se profile plus de jour en jour.
 
La dette nationale américaine a largement dépassé la capacité du gouvernement à rembourser. C'est insoutenable - et fait continuellement aggravée par la Réserve fédérale, qui pousse de plus en plus la dette dans son bilan, faisant exploser une bulle de plus en plus grand. Et avec la récente annonce d'un QE3 - lecture »de l'argent d'impression sans limites» - Conrad pense que le résultat pop ! sera celui qui fera sonner le monde entier les oreilles.
 
Eric Sprott, fondateur et chef de la direction de Sprott Asset Management et l'un des gestionnaires d'actifs les plus hautement considéré au Canada, a rappelé aux participants du Sommet de la différence entre «liquidation» et «plan de sauvetage». L'événement liquidation dernier à Wall Street a été l'effondrement de Lehman Brothers, depuis lors, les plans de sauvetage ont été à l'ordre du jour. Cela en dit autant sur la santé du secteur financier comme il le fait sur les relations des banques d'amitié avec Washington, DC
 
Sprott est convaincu que le glas réel pour le système financier actuel vient peut-être d'être déclenché par l'émergence de NIRP (négatif des politiques de taux d'intérêt). En Juillet, le gouvernement allemand a réussi à vendre des obligations avec un taux d'intérêt négatif - en d'autres termes, lorsque les obligations arrivent à maturité en deux ans, les investisseurs recevront 0,06% de moins que ce qu'ils mettez dedans. Ils sont garantis à toute épreuve perdre de l'argent.
 
Et pourtant, les gens ont englouti ces «investissements», contenu de garer argent dans des obligations allemandes qui perdront moins (ou croient-ils) que les obligations d'autres pays de la zone, moins assurées avec un taux d'intérêt nominal positif fort. Ou bien, ils peuvent miser sur l'effondrement de l'euro et le règlement ultérieur de leurs obligations en plus stables, de nouveaux marks. Dans les deux cas, NIRP n'est pas un signe de bonne santé pour la zone euro.
 
Par conséquent, Sprott est fortement investi dans l'or et dans ce qu'il appelle l'investissement de la décennie à venir - argent.
 
Un autre intervenant a pas d'amour perdu avec le gouvernement et la Réserve fédérale est G. Edward Griffin, auteur de La Créature de Jekyll Island, un exposé de la Réserve fédérale qui est devenu un classique instantané.
 
Griffin estime que plutôt que d'être un échec, la Réserve fédérale a été largement couronnée de succès. Le problème est, dit-il, que le public américain n'a aucune idée de ce qu'il est réellement que la Fed prévu de faire. Son mandat n'est pas, dit Griffin, afin d'assurer la stabilité monétaire, ni de maintenir à flot l'économie américaine. Au lieu de cela, depuis sa création, la Fed a eu qu'un seul but: servir ses banques membres.
 
Griffin n'a pas caché sa conviction que la Fed est une organisation criminelle qui fait le pillage légalisé de la population américaine. Grâce à l'argent impression excessive et l'inflation qui a suivi, la Fed est essentiellement d'imposer une lourde taxe. Il s'agit d'une taxe furtive, a déclaré Griffin - mais aussi vieux Will a si bien dit, «Une rose est toujours une rose sous un autre nom."
 
Américains, Griffin a affirmé, ont été complètement trompés quant à ce qui se passe, à savoir qu'ils sont volés sur une grande échelle. Depuis l'étalon-or a été abandonné en 1971, le dollar a perdu 80% de sa valeur. Si ce genre de larcin avait été fait à l'air libre - par exemple, par le gouvernement d'imposer un impôt sur le revenu de 80% depuis 40 ans -, nous aurions eu une autre "Qu'on leur coupe la tête" Révolution française à Washington DC il y a longtemps.
 
Si les arguments de M. Griffin a laissé des lambeaux de confiance dans le gouvernement américain, ils ont été emportés par l'Institut Hoover Peter Schweizer. Schweizer, auteur du best-seller Throw Them All Out, a montré comment les membres du Congrès peuvent arriver à Washington comme citoyens des classes moyennes et de laisser quelques années plus tard avec des millions à la banque. Leur «secret de la réussite»: en raison de lacunes pratiques, il est parfaitement légal pour le plus beau de notre pays à agir et échanger une information privilégiée qu'ils entendent réunions à huis clos. En conséquence, le krach de 2008, près de la faillite de nombreux investisseurs ordinaires, a déclaré Schweizer, a fait beaucoup de législateurs des deux côtés de l'allée une fortune.
 
Après toutes ces révélations l'ouverture des yeux et plutôt sombre, plusieurs orateurs ont été posées par l'auditoire combien de leur portefeuille devrait être consacré à la crise ultime de couverture des métaux précieux. Bud Conrad réponse: 50%. G. Edward Griffin: 51%. Eric Sprott: "Je suis all-in"
 
Mais loin de la simple présentation des problèmes, ruban bleu du Sommet faculté également trouvé des solutions pour les investisseurs - comment protéger leurs actifs et la façon de profiter, même dans le plus dur des fois.
 
"N'ayez pas peur quand les gens sont courageux, être courageux quand les gens ont peur», a conseillé Rick Rule, fondateur et chef de la direction de Placements ressources mondiales.
 
Investir implique nécessairement une série de réussites et leurs échecs, a déclaré Rick, et quiconque prétend qu'il a correctement anticipé la totalité du marché se tourne de ces trente dernières années est tout simplement fausse:. «Personne ne dispose d'un système qui se révèle des résultats globalement positifs S'ils le faisaient , tout le monde serait de l'utiliser. "
 
Rick dit que la meilleure leçon à apprendre de nos erreurs, c'est que nous allons continuer à les faire. «L'astuce est de ne pas avoir raison tout le temps», dit-il, «c'est d'avoir raison plus souvent que vous avez tort." Et pour vous positionner en avance sur les tendances qui sont imparables, puis d'attendre que le marché à venir à vous. Cela prend de la patience, le courage d'acheter quand les autres vendent, et la discipline de vendre dans un marché qui est supérieur rugissant.
 
A titre d'exemple, il a acheté des actions de mines d'uranium à un moment "où l'on pouvait à peine les donner», au cours des profondeurs d'un marché baissier dans le secteur. Alors que la plupart des experts a déclaré l'énergie nucléaire morts, Rick savait sa résurrection était inévitable (qui, comme il le fait souvent remarquer, ne signifie pas que c'est imminent). Et il ne faut attendre pendant cinq ans, mais à la fin il a eu le dernier mot.
 
Il a mentionné Paladin, un mineur d'uranium qui ressemblait à un marché au prix de 0,10 $ l'action. Il est tombé rapidement à 0,01 $, soit une baisse de 90% qui a conduit la plupart des spéculateurs directement à la sortie. Mais ceux qui le débrouillés ou même ajoutée à leurs positions sur la chute libre, ont été plus que largement récompensés par la suite lorsque le stock a grimpé à 10 $ ... pour un gain énorme de 9.900%.
 
Rick a dit qu'il était très optimiste, même si le secteur des ressources juniors dans lequel il se spécialise a souffert d'un marché baissier prolongé. Le remède pour le blues d'investissement, il a proposé, c'est d'être en sécurité en sachant que tous les ours marchés finaux et de rassembler le courage de les attendre.
 
John Mauldin, directeur de l'Economie Mauldin et best-seller de l'auteur de Endgame: The End of the Supercycle de la dette et comment ça a tout changé, était optimiste. Alors il voit une catastrophe économique aborder l'année prochaine qui est inévitable si Washington se tient à creuser dans le fossé de la dette que nous sommes actuellement, il ne pense pas que c'est inévitable, à condition que la classe politique prend quelques étapes simples pour faire face à les cinq problèmes les plus urgents que nous avons - à savoir, dans l'ordre: le déficit, le déficit, le déficit, le déficit, et, oui, le déficit.
 
John pense que si le gouvernement fédéral ne peut gérer le couper d'au moins 1% par an pour les cinq prochaines années, le navire économique de l'Etat pourrait rester à flot, et que cela va se produire: «Les gens au pouvoir l'obtenir, ils savent que recettes fiscales devront monter et que les dépenses devront être recadrées. "
 
Ils savent aussi, dit-il, que faire ces choses vont provoquer une récession et apporter un monde de mal à beaucoup de gens. Mais il a affirmé que ils comprennent aussi que pour appliquer les modifications nécessaires à plus tard va précipiter un crackup que vous avez la nostalgie des Américains les jours de salade dans les années 1930.
 
Un autre des orateurs du Sommet les plus dynamiques et optimistes était le chef Casey Research Technology Investment Strategist Alex Daley, qui a détaillé quelques-uns des développements technologiques qui ont marqué 2012 comme l'année de la percée.
 
Un grand nombre qui se passe dans le domaine technique, mais point le plus important Alex était que le changement est à venir à un rythme croissant et un coût en chute libre. Juste pour un exemple, Alex a fait remarquer qu'il a fallu 13 ans et des milliards de dollars à succès séquence du premier génome humain. Onze ans plus tard, nous pouvons le faire dans les 24 heures à un prix qui va bientôt tomber au-dessous d'un millier de dollars.
 
Avec les progrès rapides d'aujourd'hui dans les nanotechnologies, la robotique, les thérapies géniques, l'impression 3D et la numérisation d'à peu près tout, l'avenir est si brillante que même le pessimiste le plus urgent doit trouver quelque chose à espérer à propos.
 
Dans le même esprit, le Dr Thomas Barnett, auteur de Nouvelle carte du Pentagone: la guerre et la paix au XXIe siècle , a électrisé le public avec son discours d'après-dîner. Pour la plus grande partie d'heure, il a tenu en haleine tout le monde avec des mots et des graphismes époustouflants illustrant les changements démographiques -, culturelles, religieuses, politiques, économiques - qu'il voit venir au cours des 40 prochaines années. Et il est tout à fait optimiste.
 
Une grande partie de ce qu'il a prédit va à l'encontre des vues répandues. Prenant la Chine, par exemple, il dit que nous ne pénètrent pas dans "siècle de la Chine», comme beaucoup l'ont écrit dans la presse populaire. Il croit ascension de la Chine durera seulement environ 15 ans avant que le pays frappe plusieurs murs inévitables, et que le reste des années 2000 fera partie, encore une fois, aux Etats-Unis. Il prévoit également que le monde musulman sera plus en guerre avec elle-même que l'Occident.
 
La navigation dans une économie s'enlise avec l'ingérence du gouvernement, la fraude et le clientélisme n'est pas chose facile - mais le casting all-star lors du Sommet de Casey / Sprott orthographié tout ça pour le public. Et maintenant, vous pouvez écouter chaque mot dans le confort de votre maison, sur CD et MP3. Écoutez plus de 20 heures, plus de oeil-ouverture des présentations, des discussions en groupe animée, et des recommandations d'actions préférées de nos professeurs, qui comprenait également Doug Casey, Bob Hoye, Donald Coxe, ancien contrôleur général David Walker, et beaucoup plus.


21 faits sur la dégradation des infrastructures de l'Amérique qui vont souffler votre esprit

Vous pouvez en apprendre beaucoup sur une nation par l'état de l'infrastructure. Alors qu'est-ce que notre infrastructure dit de nous ? Elle dit que nous sommes dans un état très avancé de décomposition. À ce stade, une grande partie de l'Amérique se tient avec la broche, du ruban adhésif et des prières. Nos routes sont en ruine et des milliers de nos ponts regardent comme ils pourraient s'effondrer à tout moment. Notre réseau électrique est ancien et plus d'un billion de litres d'eaux usées non traitées fuit de nos réseaux d'égouts vieillissants chaque année. Nos aéroports et nos ports sont bouchés avec un trafic beaucoup plus qu'ils n'ont jamais été conçus pour transporter. Environ un tiers de toutes les ruptures de barrages qui ont eu lieu aux États-Unis depuis 1874 se sont passées durant la dernière décennie. Nos parcs nationaux et des aires de loisirs ont été terriblement négligée et nos chemins de fer sont une mauvaise blague. L'ouragan Katrina a montré la vulnérabilité de nos digues sont, et les systèmes d'eau potable dans tout le pays sont mal obsolète. Malheureusement, à l'heure où nous pourrions utiliser de nouveaux investissements importants dans les infrastructures, nos dépenses sur les infrastructures est en fait vers le bas. Retour dans les années 50 et 60, les Etats-Unis dépensent entre 3 et 4 pour cent du PIB sur l'infrastructure. Aujourd'hui, ce chiffre est tombé à environ 2,4 pour cent. Mais bien sûr, nous n'avons pas d'argent supplémentaire à dépenser pour les infrastructures en raison de nos dépenses inconsidérées et en raison de la quantité massive de la dette que nous avons accumulée. Alors que l'administration Obama dépense plus d'un demi-million de dollars pour comprendre pourquoi les chimpanzés jettent leur merde, notre infrastructure nationale est littéralement en train de s'effondrer tout autour de nous. Il était une fois personne d'autre sur la planète pourrait correspondre à notre infrastructure, et maintenant nous sommes en train de devenir une blague pour le reste du monde.
 
Ce qui suit sont 21 faits sur les infrastructures ne pas l'Amérique qui va souffler votre esprit ....
 
N ° 1 L'American Society of Civil Engineers a donné infrastructure en ruine de l'Amérique une note globale de D.
 
# 2 Il y a tout simplement pas assez de routes aux États-Unis aujourd'hui. Chaque année, les embouteillages coûtent les navetteurs de l'Amérique 4200000000 heures et environ 2,8 millions gallons d'essence.
 
# 3 Il est projeté que les Américains dépensent en moyenne 160 heures dans les embouteillages chaque année d'ici l'an 2035.
 
N ° 4 Environ un tiers de toutes les routes aux États-Unis sont dans un état insalubre.
 
N ° 5 Fermer le tiers de tous les accidents de la route sont dus «aux conditions routières, les dessins aux normes routières obsolètes, ou les dangers routiers."
 
N ° 6 Un pont sur quatre en Amérique porte soit plus de trafic que prévu à l'origine ou a besoin de réparation.
 
N ° 7 Réparation tous les ponts aux États-Unis qui ont besoin de réparation faudrait environ 140 milliards de dollars.
 
N ° 8 Selon la Chambre de commerce américaine, notre système de transport en décomposition coûte à l'économie américaine sur les 78 milliards de dollars par an en perte de temps et de carburant.
 
N ° 9 Partout en Amérique, les routes asphaltées sont en cours au sol et sont remplacés par des routes de gravier car elles sont moins coûteuses à entretenir. L'état du Dakota du Sud a transformé plus de 100 miles de routes asphaltées en routes de gravier, et 38 sur les 83 comtés de l'État du Michigan ont transformé au moins une partie de leurs routes asphaltées dans les routes de gravier.
 
N ° 10 Il y a 4.095 barrages aux États-Unis qui sont à risque d'échec. Ce nombre a augmenté de plus de 100 pour cent depuis 1999.
 
N ° 11 De toutes les ruptures de barrages qui ont eu lieu aux États-Unis depuis 1874, un tiers d'entre eux se sont passées durant la dernière décennie.
 
N ° 12 Près de la moitié de tous les ménages américains n'ont pas accès au transport en bus ou en train.
 
N ° 13 Nos réseaux d'égouts vieillissants renverser plus d'un milliards de litres d'eaux usées non traitées chaque année. Le coût du nettoyage des eaux usées qui chaque année est estimé à plus de 50 milliards de dollars.
 
N ° 14 On estime que délestages et l'inefficacité du réseau électrique américain coûtent à l'économie américaine d'environ 80 milliards de dollars par an.
 
N ° 15 Il est prévu que d'ici 2020 tous les ports à conteneurs seule grande aux États-Unis sera en charge d'au moins le double du volume qu'il a été initialement conçu pour gérer.
 
N ° 16 Partout aux États-Unis, les conditions dans plusieurs de nos parcs nationaux, des aires de loisirs et des sites historiques sont déplorables au mieux. Certains États ont des arriérés de projets de réparation qui sont maintenant plus d'un milliard de dollars à long ....
 
Plus d'une douzaine de pays estiment que leurs arriérés au moins 100 M $. Massachusetts et New York sont au moins 1 milliard $. Responsables d'Hawaï a appelé l'état des parcs «déplorable» dans un rapport demandant Décembre pour 50 millions de dollars par année pendant cinq ans pour s'attaquer à l'arriéré 240 millions de dollars qui couvre les parcs, les sentiers et les ports.
N ° 17 Aujourd'hui, les États-Unis dépensent environ 2,4 pour cent du PIB sur l'infrastructure. Pendant ce temps, la Chine dépense environ 9 pour cent du PIB sur l'infrastructure.
 
N ° 18 Aux États-Unis aujourd'hui, environ 16 pour cent de nos travailleurs de la construction sont au chômage.
 
N ° 19 La Chine a des plans pour construire 55,000 miles de routes d'ici 2020. Si tous ces chemins ont été mises bout à bout, il serait plus longue que la longueur totale de l'ensemble du système américain inter-étatique.
 
N ° 20 Le Forum économique mondial classe les infrastructures États-Unis 23ème dans le monde, et nous tombons un peu plus loin derrière le reste du monde développé chaque jour.
 
N ° 21 Il a été prévu que cela prendrait 2,2 trillions de dollars au cours des 5 prochaines années pour réparer notre infrastructure existante. Cela ne comprend même pas un seul centime pour une nouvelle infrastructure fait cruellement défaut.
 
Alors, où en sommes-nous de mal ?
 
Eh bien, l'un des gros problèmes est que nous sommes devenus très matérialistes de la société qui est obsédée par la pensée à court terme. Investir dans l'infrastructure est quelque chose qui doit avantages à long terme, mais ces jours-Américains ont tendance à être concentrés sur ce qui se passe en ce moment et la plupart des politiciens sont uniquement axé sur le prochain cycle électoral.
 
Un autre problème majeur est qu'il y a tant de corruption et de gaspillage dans notre système de nos jours. Le gouvernement dépense certainement plus d'argent que nécessaire, mais très peu de cet argent est dépensé à bon escient. Une grande partie de l'argent qui pourrait aller vers la reconstruction de notre infrastructure est versé dans les toilettes à la place. Pour beaucoup plus à ce sujet, s'il vous plaît lire mon article précédent intitulé « 16 Faits Sickening qui montrent comment les membres du Congrès et les travailleurs fédéraux vivent la grande vie à vos frais".
 
Malheureusement, il est sans doute opportun que notre infrastructure est en décomposition parce que nous sommes en décomposition dans à peu près tous les autres qu'il est possible pour une société de se désintégrer.
 
Nous sommes en décomposition économiquement, politiquement, mentalement, émotionnellement, physiquement, moralement et spirituellement.
 
Nous sommes un désordre complet et total. Alors pourquoi ne pas ce qui se passe à notre infrastructure sur le match à l'extérieur ce qui se passe pour nous en tant que nation à l'intérieur ?
 
Et malheureusement, nous n'avons tout simplement pas l'argent dont nous avons besoin pour l'infrastructure en raison de toutes les dettes que nous avons accumulées. Le gouvernement fédéral, nos gouvernements d'État et nos collectivités locales sont tous du mal à rester à flot dans un océan d'encre rouge, et, malheureusement, cela signifie que les dépenses d'infrastructure est susceptible d'être coupé encore plus dans les années à venir.
 
Donc s'habituer à la pourriture, l'effritement, la dégradation des infrastructures. Ce que vous voyez là-bas en ce moment n'est que le début.

jeudi 20 septembre 2012

Dans l'attente du miracle

Suite à la video publiée l'autre jour sur l'arnaque au lingot d'or (venant de Suisse et fourré au tungstène), mille questions sont à poser: Déjà, ce bijoutier de Manhattan qui avait commandé ce lingot n'a pas du dire (d'après moi) qu'il était bijoutier. Car, si un bijoutier commande de l'or c'est pour le fondre et fabriquer des bijoux. Donc, il a du se faire une transaction de 'particulier' à banque. Secundo, cet achat à une banque révélerait que l'or commence à manquer quelque part et qu'il y a des affaires à faire avec les particuliers peu regardant. Tertio, toutes manipulations hors banques de volumes d'or perd automatiquement son intégrité. C'est-à-dire qu'il n'est plus commercialisable ! puisque n'importe qui peut en détourner sa valeur en y ajoutant du tungstène. (Donc: si vous avez de l'or chez vous en barres ou lingots: zéro !!!/ Idem si vous achetez un lingot en banque et le placez dans un coffre de cette même banque !!). Le risque est aussi présent si vous avez acheté un lingot en banque qu'elle conserve dans son coffre personnel contre remise d'un reçu, si la banque fait faillite ou 'tourne mal' vous pourriez avoir des pb pour en récupérer votre achat !! Dur-dur, non ? Quarto, ce fameux lingot d'or arrivé à N-Y a pu subir quelques 'transformations' durant son transport (!), ce qui ne relèverait donc pas de la banque vendeuse. Voir assurances. Quinto, et pourquoi ne pas risquer cette escroquerie ? Imaginez que cela soit voulu afin de tomber le marché de l'or où les clients n'ayant plus confiance dans une banque se retiendraient donc d'en acheter ! La perte est minime (remboursée) est l'incidence est colossale.
Maintenant, analysons le système présent suite aux 'faillites' (avec ou sans guillemets) de divers pays. Les pays en faillite ont été maintenus dans le renflouement obligatoire !! Renflouement qui ne porte que sur une faible fraction des intérêts dus !! Pourquoi - puisque l'argent est fabriqué avec rien (le doigt appuyé sur la touche 'zéro' de l'ordi) - les banques chercheraient elles à renflouer obligatoirement un pays ? Tout simplement que si un pays s'écroule... les Dirigeants (chef d'Etat, gouvernement et consorts) auraient des difficultés à se faire réélire. Le peuple remettrait tout à plat en dénonçant haut et fort l'escroquerie subie. Les banques seraient alors contraintes de justifier ces sommes présentées par un équivalent en or. Et, comme cette valeur ferait défaut...
Donc, les banques recherchent de l'or à tous prix au cas où. Et sont donc prêtes à payer chèro tout kilo d'or ou montres breloques de vendeurs particuliers. Donc, oui l'or va encore monter. Mais cela ne résout pas le problème actuel des sans emploi et qui de facto consomment moins. Mais là, ce problème inhérent à chaque pays d'aujourd'hui n'est pas un problème de banque mais de gouvernements. Or, les investisseurs ne semblent pas se 'bousculer au portillon'. Auraient-ils pressenti une affaire louche à venir ? Donc, tout le monde paraît se regarder en chiens de faïence dans l'attente d'un dénouement prochain. Le miracle ?
Le miracle serait que la BCE ou la FED se comporte en FMI (!), et donc y voir là une éventuelle possibilité d'annulation de la dette. (afin de régler leurs comptes à quelques uns de derrière le rideau !).


Le marché du rêve

La situation actuelle n'a rien de comique et le goulot d'étranglement se resserre peu à peu. Le peuple d'aujourd'hui n'a rien à voir avec celui de l'ancien temps. Si jadis l'on pouvait découvrir parfois dans les nuages la gueule de celui qui les aurait fait comme la pluie qui tombe ou le vent qui souffle, les années venues ont tout expliqué de ces phénomènes naturels. Donc, il restait aux escrocs qui dirigeaient ce monde d'entreprendre vite-fait d'autres subterfuges pour en ranimer cette confiance qui tendait à disparaître. "Les extra-terrestres étaient là" ! Soucoupes volantes et hologrammes plus vrais que nature ont fait leur chemin. Mais, dans le peuple, les habitants de ce monde se sont mis à discuter ! Échanger des expériences et faire donc part de leur savoir à quiconque possède Internet ! Les analyses de conflits et révélations d'anciens du groupuscule de Dirigeants ont aussi fait évoluer les choses. La compréhension gagnait toute la planète !
Tandis que de l'autre côté les fonctionnaires acculés à leurs planches à dessin cherchaient de nouveaux modèles et qu'il n'est pas facile de découvrir aujourd'hui quelques savantes mesures inattaquables et persuasives du bien fondé des faux drapeaux, les chefs avaient alors l'impression de tourner en rond et que les planches à billets ne seraient pas forcément la solution. Misère de misère ! Mais où est passé 'l'élite' ? C'est alors qu'arrivèrent les drones savanthocrates et les puces RFID qui tentèrent d'en saisir du peuple ses pensées les plus intérieures.
Telles que les eaux de barrages destinées à en contenir la masse, la pression devenue insupportable méritait bien réflexion. "Qu'allons-nous faire de tout ce bien nécessaire ?". Les guerres, épidémies ne terrorisaient plus ! Tremblements de terre ? Grosses chaleurs et grands froids ? Le scalaire était discutable. Discutable parce que il y avait DES scalaires, DES pays qui en possédaient cette technologie venue et comprise depuis les études et découvertes de Tesla. "Que faire d'autre ?". Les humains savent comprendre et se protéger. Restait à les affamer. Les affamer par la ruine. Ruiner leurs portefeuilles et matelas. Quoi de plus subtile que de parler de l'or ? Oui mais, l'or... n'est plus représenté (depuis belle lurette) par le papier-monnaie. Donc l'or n'a qu'une valeur métallique ! Bigre ! Même fourré tungstène il a du mal à se vendre !!
Donc là, suites aux 'menaces terroristes' qui seraient susceptibles d'arriver par l'Internet (! "Internet ma tuer" !) et que les informations ne circuleraient plus comme avant (redirection/censure/trolls/faux blogs, etc), ce serait 'Tour n°7" pour tout le monde. (de là à ce qu'il soit renommé 'ADM'...).

Ainsi, un monde différent nous attend-il.

'Effondrement" ? Effondrement de quoi ? De la Bourse face aux millions de pauvres qui n'en ont que faire ? "7 milliards de terroristes" ? Quand on voit un immense pays pauvre donner des conseils & leçons aux autres... voire d'y faire la guerre contre eux par soucis d'égalité...
Pour que le peuple se sépare de son or il est nécessaire que ce métal soit cher. "Comment faire monter le prix de l'or ?" Une banque 'A' vend à son amie 'Banque B' de l'or à $1800/oz. La banque B vend à la banque C à $1850. "1850 ?" demande la banque A, "j'achète !" etc, etc. Transactions enregistrées. Marché haussier. Le peuple commence à se séparer de ses bijoux.
La saisie d'un marché se fait à l'ancan. L'enchère la plus haute rafle la mise. Mais... quand les 'billets de mille' sont empaquetés sur palettes dans le hall d'à côté...
"On paie avec ce qu'on a, pas vrai ?" Et ce n'est pas l'imprimeur qui dira le contraire !
C'est ainsi que demain, ayant la maîtrise de l'or, les prix pourront chuter comme remonter suivant les nécessités du tempérament des affaires. De là à ce qu'un indice s'y greffe...
----------------
"Or fourré tungstène" ? Va t-on demain - faute de scanners adéquats - découvrir ce métal vendu uniquement 'à la feuille' (d'1 mm) ? (et puis l'argent fourré au plomb, etc, etc).

mercredi 19 septembre 2012

Investissez dans le tungstène !

New York News | NYC Breaking News

- Ci-dessus, video censurée !!! -
(film exécuté dans la bijouterie où l'or s'est avéré être un placage).
--------------
LINGOTS D'OR BOGUS partout!
http://www.youtube.com/watch?v=bGioEwytQxI&feature=player_embedded

--------------
 
Faux d'or coups NYC
Diamond District trouve 10 barres remplies de tungstène
Par MICHAEL GRAY
Dernière mise à jour: 01:08, Septembre 23, 2012
Posté le: 22:37 22 Septembre 2012
 
Les agents fédéraux enquêtent sur le trafic de faux lingots d'or dans Midtown.
 
Le Post a appris que pas moins de 10 lingots d'or faux - composé principalement de tungstène relativement sans valeur - ont été vendues récemment à des revendeurs non avertis dans le district de Manhattan Midtown diamant.
 
Le prix de l'or a augmenté de plus de 600 % depuis Janvier 2000, tandis que le S & P 500 a fléchi de 0,6 % au cours de la même période.
 
Le 10-oz. lingots d'or sont très populaires auprès des investisseurs Main Street, et on ne sait pas combien de faux lingots d'or ont été vendues à des marchands - ou si les barres de faux ont été achetés par le public.
 
Un marchand d'or a découvert que quatre des lingots d'or 3-pouces par 1 pouce - il a acheté une valeur d'environ $ 72,000 de détail - étaient des contrefaçons.
 
"Il a toute la rue sur le bord", a déclaré Ibrahim Fadl, 62 ans, qui a été le propriétaire de L'Express affinage des métaux, une Midtown or raffinerie d'affaires, pour les 11 dernières années. "Moi et les autres sur la rue travaillont à l'extérieur de la confiance, maintenant que la confiance est tendue."
 
Fadl, un diplômé de l'Université Columbia et titulaire d'une maîtrise en génie chimique, et qui a plus de 40 ans dans l'industrie, a acheté les quatre barres fausses à un vendeur russe bien connu avec lequel il a fait des affaires.
 
Un raffineur deuxième rue 47e, qui a souhaité rester anonyme, a déclaré qu'il a été brûlé récemment quand il a acheté six lingots d'or qui s'est avéré être le plus souvent de tungstène, avec juste un placage d'or. Il n'a pas voulu commenter, bien que, sur qui lui a vendu les barres fausses.
 
Fadl est devenu soupçonneux quand il s'est vu offrir du vendeur avec une forte décote pour les lingots d'or investment grade et il a rapidement accepté, a dit une source au Post.
 
Fadl dit qu'il a fait preuve de diligence raisonnable »par radiographie les barres de vérifier la pureté de l'or et de peser les bars et les marques suisses étaient parfaites."
 
Le tungstène est un métal industriel qui pèse à peu près le même que l'or, mais coûte un peu plus de 1 $ l'once. L'or a clôturé vendredi à 1,774.80 $ l'once.
 
Pour apaiser ses soupçons, Fadl ensuite percé dans le bar et a découvert le tungstène - dont la couleur argent se distingue de l'or teinte jaune vif.
 
Raymond Nassim, directeur général de Manfra, Tordell & Brookes, la branche américaine de la firme suisse qui a créé les lingots d'or d'origine - avec leur numéro de série et la pureté Note estampillée clairement en eux - dit-il signalé la situation à l'US Secret Service, dont la compétence couvre la contrefaçon des lingots d'or.
 
Il a déclaré que son entreprise est de soutienir et de coopérer avec les autorités que nous le pouvons."
 
Nassim a pensé que le coupable doit être un bijoutier professionnel qualifié pour avoir retiré la câpre.
 
"Le faussaire avait à trancher la barre d'origine le long de la côte, évider l'or et insérez le lingot en tungstène, puis refermer et polir la barre, Nassim dit.
 
Lors d'un dîner jeudi soir l'industrie hébergé par le Comex, le New York fondée sur l'échange des métaux, la chambre était en effervescence avec parler des faux lingots d'or, d'après Fadl.
 
De nombreux appels aux services secrets n'ont pas été retournés.

http://www.nypost.com/p/news/business/fake_gold_hits_nyc_ECXVP5WQOvYwMVTi8CoHRL