- ENTREE de SECOURS -



vendredi 25 mars 2011

La mouche !


Thanks:
http://www.lacuisinedugraphiste.net/2011/03/rien-ne-vaut-la-presse.html

mardi 22 mars 2011

L'anuscléaire bouché

La chancelière allemande a décidé de fermer 7 des 17 centrales nucléaires présentes sur le territoire ! Les chleux vont désormais rouler à la bougie ! Hahahaha !
Déjà qu'avec leurs éoliennes ils faisaient rigôler tout l'monde... si maintenant ils doivent s'en servir pour recharger leurs caisses... Hahahaha ! Bon. J'explique: pour recharger une bagnole électrique avec (toutes les étincelles nécessaires qu'il faut et) 2 piles de 1,5 volt une éolienne, il faut environ 1 an de mise en charge et parfois toujours un peu plus suivant les régions. Après vous pourrez partir en vacanches dans li Tyrol à condition que ça grimpe pas trop (choisissez plutôt la Belgique ou les Pays-bas/si vous y arrivez !), que ça soit pas l'hiver parce qu'avec le chauffage... au lieu de faire 100 km avec votre plein électrique vous n'en ferez que 20 ou 10 suivant si vous avez mis en plus le ventilo. Bien sûr, si en plus y a de la neiche ou de la pluie, les essuie-glaces vont vous permettre de tomber votre autonomie à 5 ou 6 kilomètres; allumer la radio ? 4 km ! Les phares ? 2 km ! Les clignotants ?... 1 km ou 1 km 1/2 ou 1 km ou 1 km 1/2 ou 1 km ou 1 km 1/2 ou... Hahahaha !
Donk, abandonnant lâchement cette idée saugrenue au bord de la panzer-stasse que le matin à 7h30 passe un car (électrique) de ramassage ministériel à chaque péti chalet dans la montagne pour amener tous les fonctionnaires ministres au bunkerplass, ils en sont revenus à ressortir leur pétite bicyclette de doryphore ! Hahahaha !
De là à ce que la chancelière chancelante parte en virée sur un skate-board...

samedi 19 mars 2011

Serre en dessin


Dernièrement, dans une discussion à propos des serres, de leur rentabilité et de leur forme proposée, je désirerai intervenir quant à "l'obligation" (voire nécessité prévalant) de présenter les panneaux (verres ou plastique) face au soleil. Et s'ils sont en oblique (comme toutes les fenêtres des maisons dans le monde qui ne sont pas 'en face' du soleil), le soleil n'entre t-il pas ? La chaleur solaire s'absente t-elle aux intérieurs ?
A l'automne 2010, j'ai monté une serre parallélépipédique (une 'boite à sucre', quoi !) où le toit (que je rectifierai le prochain automne) n'est même pas en pente (!). Serre que j'appellerai 'bricolo' dans la mesure où tous les éléments (tubes, piquets, plastiques) ont été assemblé sans que défaillance n'intervienne (!).
Piquets en fer de type 'cornière' (angles + intermédiaires) + tubes boulonnés et croisillons sur le toit + plastiques. En ce qui concerne le plastique (largeur 6 m), j'ai préféré en mettre deux: 1 sur le devant/côtés et toit + 1 à l'arrière/côtés et toit. Donc, superposés sur le toit. Résultat: pour une hauteur de 2 m, une largeur de 7 m ! (voir dessin ci-dessous)
La particularité de 'mon' invention, c'est qu'il y a en réalité 2 serres ! 2 serres qui se chevauchent à 15 cm. J'explique: La première 'boite à sucre' montée, j'ai ajouté des palettes claires et légères sur le toit et debout sur chant sur les côtés, puis ajouté 2 autres plastiques (1 devant et dessus et 1 derrière et dessus). Donc, quand il gèle à -10°C en extérieur... il ne gèle pas à l'intérieur ! (serre froide, auquel cas certaines régions peuvent adjoindre un chauffage d'appoint avec thermostat ou dérive de tuyauterie de chauffage central allant de la maison à la serre).
Les tomates arrachées en plein champs à l'automne et replantées à l'intérieur de la serre (avec cannes d'origine), ont très bien poussé pendant l'hiver et, aujourd'hui, font 1,50m à 2 m de haut ! Lorsqu'il fait soleil, la température intérieure dépasse parfois les 40°C ! Sans que les plants de tomates (ou de poivrons) ne subissent de brûlure ou s'arrêtent de pousser. Seul, le caoutchouc en pot (aux côtés des pots de géranium et plantes grasses) a dû être sorti vite fait pour cause de brûlure des feuilles (pourtant plante tropicale. Martinique 30 à 35°C et non 40°C !)
Donc, aujourd'hui, expérience réussie d'avoir créer (a moindre coût*) devant chez nous un espace tropical (voire 'équatorial' !) où, les plants qui poussent rejettent de l'oxygène. Et donc, en entrant dans la serre, c'est entrer dans une chambre à oxygène. Autre particularité de cette serre c'est qu'elle... n'a pas de porte !! (je relève les deux plastiques pour entrer). Plastiques qui retombent comme peut le faire une nappe ou toile cirée sur une table et qui irait jusqu'au sol !, plastiques chaussés de terre tout autour sauf sur 2-3 mètres des parpaings que je déplace pour entrer. Ventilation ? Zéro ! ou plutôt, 'parfois' j'aère un peu en laissant la 'porte' ouverte. La condensation intérieure auto-arrose les plants. Traitements contre le mildiou ou l'oïdium une fois par semaine.

*Voir en magasins de matériaux BTP le prix des piquets, tubes et plastiques (différentes largeurs).

mardi 15 mars 2011

Explication du phénomène du vent:

Lorsqu'il y a du vent, 'on dit' (d'après le dictionnaire) que l'air se déplace. Donc, en suivant ce raisonnement, si l'air du point 'A' se déplace au point 'B', l'air se serait plus en 'A' ! Or, il y est toujours ! Prenons l'exemple d'une voiture: Si elle est à 'A' et va à 'B', elle ne sera plus en 'A' (je me répète, mais c'est pour la bonne cause). Donc, s'il y a une voiture en 'A', ce n'est plus la même. C'est une autre. Une autre voiture qui faisait la queue sur l'autoroute, à la pompe ou au péage, etc. Mais, la particularité, est que l'air en 'A' y sera toujours et... toujours le même. Donc: il ne se déplacerait pas (c'est là toute l'astuce !), mais que ce sont les molécules qui se déplacent. Le vent est motorisé et voyage en molécules (Voila une science qu'elle est bonne !). Mais attention, le vent, ne se déplace pas tout seul ! Pour certains, il emportera avec lui des feuilles, de la poussière, etc, mais, pour lui, il pars en vadrouille avec toutes sortes de potes à lui ! "L'azote", "L'oxygène", "l'hélium", etc. Vous remarquerez que les noms choisis sortent de l'ordinaire, n'est-ce-pas ? (Noms de guerre ?) Et même, de La vapeur d'eau (Prosper de La Vapeur d'Eau) qui fabrique des nuages pour gagner sa vie. Intéressant, non ?
Je vous sens encore dubitatif...
Bon, pour expliquer, je dirai qu'en hauteur (bien au dessus des arbres, des nuages et après, il n'y a pas d'air ! Pourquoi ? Parce que le vent ne va pas perdre son temps à voyager entre planètes où il n'y a rien à voir et qu'en plus il fait froid ! Donc, il se déplace (du radar il s'en fout !) en bas et rentre même dans les foyers quand on lui ouvre la porte ou la fenêtre. Il n'a pas l'air comm' çà, mais, il zieute ! Il épie, il regarde tout et porte même les paroles un peu plus loin. Donc: il cafarde, il raporte, il dénonce.
Voila. Je tenait à dénoncer ce scandale qui ne préoccupe pas les médias !
Ne me remerciez pas, j'ai l'habitude.

mardi 8 mars 2011

La journée de la femme

.
Je pense que nous sommes un couple très libéré et que ça nous a fait du bien de ne pas se connaître avant de se rencontrer. Bien sûr, dans ce monde dit 'moderne', organiser une "Journée de la femme" comme une "foire aux jambons", "le salon de l'auto" ou un "vide-greniers", c'est là une attraction venue peut-être des suppléants de la chaise vide au gouvernement qui pensaient tout droit en voyant le drapeau flotter à l'hampe sur l'édifice que d'organiser une fois par an une journée porte-ouverte aux jambes qui gigotent sur les trottoirs mal pavés serait une bonne intention tendant à favoriser le port des talons aiguilles rien que pour les voir descendre les escaliers !
Et là encore, je me retiens de leur en faire part en face vu qu'elles le prendraient mal en croyant que cette idée était de moi ! Bref, l'hardi moussaillon s'est fendu d'une fleur (une fois n'est pas coutume !) comme de l'inviter à manger chez sa mère. D'où - on Laura Compris - demain sera un autre jour et que ce jour n'était qu'un moment d'égarement.
Que des fêtes soient conçues pour célébrer tel ou tel évènement est une tradition où peu échappe, mais, cette "journée de la femme" n'est pas ressentie comme la "fête des mères" ou des parades à l'en bon point du jour de l'an et autres festivités bien marquées. La faute à qui ? La faute à cette mise à l'écart dans une expression qui se voudrait rassembleuse ! (ou ressemblante à une cérémonie). Même pas une fleur désignée comme étant le symbole ou un gâteau spécial étudié pour l'occasion ! (après les crêpes et les oreillettes !!). Rien ! Même pas l'empreinte de Lucy ou de la Statue de la Liberté ! Je pense que celui qui a eut la suggestion du 1/365ème devait être pédéraste ou viandeur à Rungis avec un oeil au comptoir.
Ne parlons pas là d'une journée "Droits de l'Homme" où seraient trop remis en questions les véritables textes qui font défaut à ce monde depuis belle lurette.