- ENTREE de SECOURS -



vendredi 4 juillet 2014

Mise-au-point

Il est parfaitement regretable que les médias qui s'appuient sur leur faible niveau d'intelligence n'aient pensé qu'en ces termes pour le sort des clients "Si vous voyiez ce que je vois, si vous entendiez ce que j'entends, vous penseriez ce que je pense" ! Car c'est faux. Si, effectivement nous voyons tous la même chose, nous entendons tous les même bruits, nous ne pensons pas tous pareil !
.
A longueur de journée et d'articles ils répètent que ceux qui sont contre l'escroquerie du Global Warming s'appellent des 'sceptiques'. Or, lorsque l'on voit quelque chose de blanc l'on ne va pas dire que c'est noir, et eux, disent/écrivent que ceux qui disent que c'est blanc sont des sceptiques !! 'Sceptiques', c'est-à-dire: dans le doûte. Ils 'hésiteraient' Hahaha ! Ainsi demain, peuvent-ils dire que nous sommes tous des terroristes et, que ceux qui refutent l'accusation sont des 'sceptiques' !!
.
Et, cette extravagance est répétée même par ceux qui se disent d'être contre l'escroquerie du Global Warming d'Al Gore et d'en défendre ses opposants !! Ainsi, même là, nous ne serions pas sceptiques de croire ce que disent certains sites censés nous défendre car ils emploient les mêmes mots/arguments que les médias tant ils y sont tombés dedans quand ils étaient petits.
.
Ce qui fait que, comme toutes les émissions de propagande de 'bons conseils' (qui parlent de vous défendre en vous escroquant), il n'en veulent qu'à votre argent sous le faux prétexte de vous servir de guide ! Ainsi, se rangent-ils du côté de la majorité afin d'en dévoyer les purs sentiments.
.
- L’UE va financer des agents pour contrer les eurosceptiques sur Internet:
.
.
Comment se cachent-ils pour expliquer les choses ? Remarquez que dans leurs articles ils n'emploient jamais le mot 'gazcarbonique' mais uniquement 'dioxyde de carbone' (facilement confondu avec 'monoxyde de carbone' qui lui est un gaz mortel), 'CO2' ou 'anhydride carbonique' pour faire 'encore plus savant' et prendre les gens pour des cons ! (Idem que si pour dire 'eau' l'on disait 'H20' !)
.
Pareillement que lorsque les médias commentent des hausses ou de baisses de salaires, ils ne parleront jamais de pouvoir d'achat. Ainsi s'appitoyent-ils sur ceux dans le monde qui ne vivent qu'avec '2 dollars par jour' (çà fait quand même plus exotique que '1,47 euro' !) en des pays où le pain est à 5 centimes et la viande à 30. Bref, allez au Zimbabwé ils vivent avec 500.000 $ par jour ! (le pain coûte 400.000 !).

jeudi 3 juillet 2014

XKeyscore exposés: Comment la NSA a suivi tous les utilisateurs allemands Tor comme «extrémistes»

La NSA a été révélé à l'occasion et de considérer les «extrémistes» potentiels tous les utilisateurs du service Internet d'anonymat Tor. Parmi les centaines de milliers de confidentialité populations concernées comme les journalistes, les avocats et les militants des droits.
.
Recherche d'un logiciel de cryptage comme le système d'exploitation basé sur Linux Tails vous place également sur la grille de la NSA, comme Lena Kampf, Jacob Appelbaum et John Goetz ont révélé sur le site allemand Tagesschau. Le rapport est basé sur l'analyse du code source des logiciels utilisés par la surveillance électronique de programme XKeyscore de la NSA.
.
Tor est un système de serveurs, qui achemine les demandes des utilisateurs par le biais d'une couche de connexions sécurisées pour le rendre impossible l'identification IP d'un utilisateur à partir des adresses des sites qu'il / qu'elle visite. Le réseau de quelque 5000 est gérée par des passionnés et utilisé par des centaines de milliers de personnes de la vie privée concernée à travers le monde. Certains d'entre eux vivent dans des pays avec des régimes oppressifs, qui punissent les citoyens de visiter les sites Web qu'ils jugent inapproprié.
.
Mais de simplement visiter projet Tor le site vous met sur la liste rouge de la NSA, indique le rapport. Mais plus important encore, il surveille les connexions à soi-disant autorités Directory, les huit serveurs, qui agissent comme des passerelles pour l'ensemble du système.
.
La NSA a été particulièrement surveilling Répertoire Tor autorités basée en Allemagne. On est exploité par le groupe de hacker basé en Allemagne Chaos Computer Club, l'autre par étudiant en informatique Sebastian Hahn, qui a déclaré aux journalistes que la révélation est « choquant ».
.
Le système lui-même ne semble pas être compromise cependant, mais la NSA reçoit les données comme les adresses IP de ceux qui l'utilisent, il suffit de cross-référencer avec d'autres bases de l'agence a accès.
.
Il y a des indications que la NSA peut être collectionne pas uniquement les métadonnées des personnes sur la liste, mais aussi lire leurs échanges de courriels avec Tor.
.
Un intérêt pour Tor n'est pas la seule façon de se rendre à la liste de surveillance de la NSA. Même recherches sur le Web pour d'autres logiciels de chiffrement fait de vous une cible ainsi, dit le rapport.
.
Fait troublant, la NSA commentaires programmeur dans l'étiquette de code source de ces captés par le système américain " des extrémistes . "
.
Le rapport indique XKeyscore marque toutes les personnes qui ont frappé la lumière rouge sur son réseau, à l'exception de ceux qui relient des membres des Five Eyes, un groupe de pays de coopérer dans la collecte de renseignements, à savoir les États-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande .
.
Il n'était pas immédiatement clair comment les auteurs de la publication ont obtenu le code source d'un logiciel XKeyscore, mais l'existence du système a été révélé en 2013 par une fuite de documents par dénonciateur Edward Snowden.
.
Ironiquement, Tor a été créé à l'origine pour l'US Navy et reçoit encore une grande partie de son financement du gouvernement américain - le même gouvernement qui considère ses utilisateurs «extrémistes».
.
Experts anonymes dit Boing Boing que la nouvelle fuite peut provenir d'une deuxième source, pas Edward Snowden que rien de tel n'avait jamais été vu dans les documents originaux ou Snowden publications destinées.
.

mercredi 2 juillet 2014

dimanche 29 juin 2014

Les travailleurs du textile sont moins payés en Europe de l’Est qu'en Chine

Dans une dizaine de pays d'Europe de l'Est, les conditions de travail sont parfois pires qu'en Chine ou en Indonésie, selon un nouveau rapport. Le mythe du « Made in Europe » est en train de s'effriter.
.
Les entreprises comme H&M, Zara, Hugo Boss, Adidas et Benetton paient le salaire minimum à leurs travailleurs en Europe de l'Est et en Turquie. Ces montants sont en dessous du seuil de pauvreté défini par le Comité européen des droits sociaux.
.
L'alliance défendant les droits des travailleurs du textile, Clean Clothes Campaign vient de publier un rapport. Il en ressort que la Moldavie et l'Ukraine ont le salaire minimum net le plus bas avec respectivement 71 et 80 euros ($96.90/$109.19) par mois. La Croatie connaît le salaire « le plus élevé » dans la région étudiée avec 308 euros ($420.38) par mois, ce qui est « bien en dessous du salaire minimum vital ».
.
En Chine, le salaire minimum s'élève à 175 euros ($238.85), contre 196 euros ($267.51) en Malaisie.
.
« Je suis économiste de formation. Mais, en raison du manque d'offres d'emploi, je dois coudre. Là-bas [dans l’atelier], les gens travaillent comme des robots. Ils n'ont pas droit au repos. Les nerfs lâchent, les yeux sont abîmés », témoigne un travailleur bulgare sous couvert d'anonymat sur le site de la campagne.
.
Les travailleurs interrogés se plaignent également de ne pas pouvoir prendre de jours de congé ou même de congé maladie. Les travailleurs roumains disent être contraints de faire des heures supplémentaires pour pouvoir gagner le salaire minimum.
.
Certains salariés sont parfois contraints de travailler jusqu'à 200 heures par mois, révèle l'enquête. Un travailleur bulgare a même déclaré qu'il avait déjà dû travailler « jusqu'à 400 heures par mois ».(400:30=13,33h/j ou 400:26=15,38h/j)
.
« Dans la pratique, le salaire minimum légal est souvent le plafond et non la base pour les salaires », selon Clean Clothes Campaign.
.
Trois millions de travailleurs concernés
.
Clean Clothes Campaign, composé de syndicats et d'ONG dans 16 pays européens, indique que trois millions de travailleurs sont victimes de conditions de travail épouvantables. Étant donné qu'une famille dans la région est constituée de trois personnes en moyenne, cela veut dire que 9 millions de personnes dépendent de l'industrie du vêtement et des chaussures.
.
« Les salaires de misère dans ce secteur ont dès lors un impact direct sur les moyens de subsistance de ces 9 millions de personnes et restreignent leurs chances de sortir de la pauvreté et de l'exclusion liée à la pauvreté », révèle le rapport.
.
Interdiction de tomber enceinte chez Hugo Boss
.
Pour les femmes, les conditions de travail sont même pires, selon les auteurs.
.
Outre le harcèlement sexuel perpétré par leurs employeurs, un groupe de travailleuses turques admet avoir signé « une clause leur interdisant de tomber enceintes au cours des cinq prochaines années » avec Hugo Boss.
.
« L'un des travailleurs interrogés a affirmé que l'une de ses collègues avait décidé de subir un avortement de peur de perdre son emploi », peut-on lire dans le rapport.
.
Dans bon nombre de ces pays, les femmes sont les seules sources de revenus pour la famille. Elles doivent en outre s'occuper de leurs enfants et de leurs parents. En Macédoine par exemple, de nombreuses travailleuses sont des mères célibataires. Leur manière de pouvoir payer une assurance maladie est d'avoir un contrat, peu importe le contenu de celui-ci.
.
« Les témoignages des femmes mettent en lumière les trois fardeaux qu'elles ressentent : être responsable de la famille en exerçant un travail rémunéré, faire le ménage et cultiver un potager pour contribuer à leurs salaires de misère », écrivent les auteurs du rapport.
.
La forte dépendance des femmes à leur emploi est une occasion supplémentaire pour l'employeur de contraindre les travailleuses à accepter les pires conditions de travail, concluent-ils.
.
Une enquête menée auprès de quatre sites de production Hugo Boss en Croatie et en Turquie montre également que les travailleurs n'ont pas le droit de mener des négociations collectives. Ils font également l'objet d'intimidation et les femmes sont harcelées sexuellement.
.
Dans un mail, l'entreprise « rejette les allégations mentionnées et n'en a jamais reçu les preuves. Hugo Boss collabore avec des fabricants sélectionnés avec qui des relations de confiance ont été établies pendant plusieurs années. C'est la raison pour laquelle nous connaissons bien ces entreprises. Le respect de nos normes sociales et au niveau de la sécurité fait régulièrement l'objet de contrôles indépendants menés par des consultants externes ainsi que par nos propres chefs d'équipe Hugo Boss. »
.
Dans la plupart de ces pays, les lois ont été mises en place pour compliquer le travail des syndicats alors que les médias diffusent des messages antisyndicats et la pression des employeurs contre les syndicats « a toujours été justifiée par la situation difficile dans le secteur et par la concurrence internationale ».
.
« On considère que les syndicats ruinent les entreprises [...] et le gouvernement agit en faveur de la direction », affirment les auteurs de l'étude.
.
Le rapport met également au jour « des pratiques de vol de salaire » dans toute la région. Elles comprennent par exemple le non-octroi de jours de congé et de versements en espèce, le non-paiement des allocations sociales ainsi que l'utilisation détournée des périodes d'essai et des programmes d'apprentissage. Les minorités, les réfugiés et les immigrants sont aussi victimes de discriminations salariales.
.
Recommandations
.
Clean Clothes Campaign demande aux gouvernements et aux institutions européennes « d'augmenter le salaire minimum à au moins 60 % du salaire national moyen et de responsabiliser les multinationales dans leurs actions au sein de la chaîne d'approvisionnement et de garantir que les marques respectent les droits de l'Homme et des travailleurs ».
.
Réactions:
.
Hugo Boss Allemagne a rejeté les accusations énoncées dans l’étude dans un e-mail envoyé à EurActiv :

.
« Les normes sociales d'Hugo Boss se fondent sur la convention de l'Organisation internationale du travail et sur la Déclaration universelle des droits de l'Homme et contiennent de nombreuses mesures en vue de garantir un salaire minimum, des horaires de travail réglementés, la santé et la sécurité sur le lieu de travail ainsi que l'interdiction du travail des enfants.

.
On ne peut ni parler de pratiques illégales envers nos travailleurs ni de salaire de misère, étant donné que nous veillons strictement à ce que nos partenaires respectent au moins le salaire minimum légal, comme cela se fait d'habitude dans l'ensemble de l'industrie. »
.
Euratex, la confédération européenne représentant les industries du textile et des vêtements au niveau des institutions européennes, a expliqué à EurActiv dans un communiqué :

.
« Il semble que l'enquête de Clean Clothes Campaign ne mette en avant que sur l'industrie des vêtements et non sur l'industrie textile. Parmi les marques mentionnées, bon nombre d'entre elles sont principalement des détaillants (comme H&M). J'aimerais souligner que seulement 4 États membres de l'UE font partie des principaux pays cités dans le rapport (Bulgarie, Croatie, Roumanie, Slovaquie). La Bosnie-Herzégovine, la Géorgie, la Macédoine, Moldavie, la Turquie et l'Ukraine ne sont pas membres de l'UE. Ces pays ne sont donc pas régis par les règles/principes de l'UE et les partenaires sociaux de l'UE ne sont pas représentés dans le dialogue social européen. »
.
Liens externes:
Clean Clothes Campaign: Stitched Up report
http://www.cleanclothes.org/livingwage/stitched-up
Euratex
.
http://www.euractiv.fr/sections/europe-sociale-emploi/les-travailleurs-du-textile-sont-moins-payes-en-europe-de-lest-quen
.
___________________________________
.
Et alors ?! En France dans les années 70 le smic était à combien ? Les gens en sont-ils morts ? Non. Pourquoi ?
.
Tout est une question de POUVOIR d'ACHAT. Mais çà, c'est un mot qui dérange les économistes ou ceux qui se disent d'en être.
.
Attention a ne pas confondre hauteur du salaire et conditions de travail, car, il y en a qui gagnent 10 fois plus que les moins payés et sont esclaves du travail.
.
Bien sûr que les entreprises comme H&M, Zara, Hugo Boss, Adidas et Benetton paient le salaire minimum à leurs travailleurs en Europe de l'Est et en Turquie, et qu'elles peuvent se vanter de leur fournir un salaire sans quoi ils n'en auraient pas, et que, nul n'a été forcé de venir travailler pour eux, mais ces entreprises profitent des conditions qui font que les chefs d'Etats roulent sur l'or et ont la panse bien pleine tandis que le peuple meurt de faim.
.
Donc, même si ces entreprises sont critiquables, ceux qui dirigent ces pays le sont encore plus. Car, si nous regardons les choses autrement (par exemple le salaire est doublé !), il en ressortira que les produits fabriqués seront donc plus chers et se vendront moins bien ou même pas du tout ! D'où la mise de la clé sous la porte de ces entreprises.
.
Vous en achèteriez des Rolls-Royce tous les jours ? Non ? Pourquoi ? Parce qu'elles sont trop chères. Roll-Royce peut se permettre de n'en vendre que 50 par an tandis qu'un marchand de fringues ou de chaussures ne pourra se permettre de ne vendre que 50 articles.
.
Dites vous bien que de donner un salaire multiplié par 5 ou 10 dans certains pays pauvres en ferait des millionnaires chez eux ce qui serait indécent vis-à-vis des pays riches où les salariés ne sont pas millionnaires !
.
C'est ce qui s'appelle LE POUVOIR d'ACHAT.
.
Le pouvoir d'achat n'inclut pas la possibilité d'avoir chez soi un écran plasma de 150 pouces et une Ferrari devant la porte mais seulement d'avoir de quoi manger dans son assiette, d'avoir un toit avec le minimum de confort (eau/électricité/chaleur) et de pouvoir se vêtir convenablement et de pouvoir se déplacer avec un minimum d'effort.
.
De cette étude il en ressort que les hausses de salaires ne sont là que pour faire croire aux salariés qu'ils sont plus riches qu'avant alors que les coûts extérieurs les dépassent ! Et même si les salariés évitent d'acheter telle ou telle chose coûteuse pour économiser - vient s'abattre les obligations de 'mise-aux-normes' (CEE) des logements qui les rendront non louables ou non vendables suite aux coûts excessifs des frais y incombant ! et 'pire', la menace de saisi sur les comptes bancaires pour cause de fausse faillite des gouvernements !
.
De plus, les produits fabriqués aujourd'hui le sont de plus en plus faits à la machine ou l'aide de robots sophistiqués ce qui en réduit les coûts de sortie, mais, certains Etats importateurs refusent de telles marchandises accusées de 'dumping' et ou les taxent afin qu'elles ne soient accessibles qu'aux riches ! Car, si par malheur les travailleurs pauvres faisaient des affaires ils deviendraient riches !
.
C'est pourquoi malgré le progrés qui devrait faire tout le monde riche, il y a de plus en plus de gens pauvres !
.
Si les pauvres n'existaient pas il faudrait les inventer.
.

samedi 28 juin 2014

Les terres utilisées pour la culture du pavot sont à un haut historique - ONU

La quantité de terres utilisées pour la culture du pavot à opium dans le monde est à un niveau record, selon un rapport de l'ONU. L'Afghanistan est largement derrière la hausse, avec sa culture en croissance de 36 % sur un an, la production de 80 % de l'opium dans le monde.
.
Un mondial de la drogue rapport publié par le Bureau basé à Vienne des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a tracé la consommation mondiale de médicaments. Bien qu'il affirme que la consommation mondiale de médicaments est "stable", il note que la culture de l'opium a augmenté de façon drastique. L'Afghanistan dirige le domaine de documenter une augmentation massive en 2012, avec au moins 209 000 hectares* consacrés à la culture de l'opium.
.
Myanmar vient en deuxième place, avec un total de 57 800 hectares utilisés pour cultiver le principal ingrédient de l'héroïne. "La zone principale de la culture en Afghanistan était dans neuf provinces du sud et de l'ouest du pays, tandis que la principale augmentation a été observée dans Helmand et de Kandahar. Au Myanmar, l'augmentation de la superficie de la culture n'était pas aussi prononcée que en Afghanistan ", indique le rapport. Selon le document, la production d'opium n'a pas augmenté aussi radicalement que sa culture.
.
L'ONU estime qu'en 2013, 6883 tonnes ont été produites, "qui est un retour aux niveaux observés en 2011 et 2008." Selon le rapport, la production d'héroïne, d'autre part, a augmenté, totalisant 560 tonnes en 2013, par rapport à de 2008 le chiffre de 600 tonnes. L'ONUDC classe l'usage de drogues dans le monde entier comme stable, estimant que 5 pour cent de la population mondiale âgée de 15 à 64 ans a utilisé une drogue illicite en 2012. On dit que près de 27 millions de personnes sont considérées comme "les utilisateurs de drogues à problème," environ 6 pour cent de la population mondiale.
.
L'organe de l'ONU ont constaté que la marijuana demeure la drogue la plus consommée au monde, avec près de 180 millions de personnes consomment de la drogue en 2012. Le rapport note également que l'Amérique du Nord a connu une augmentation de la utilisation des drogues récréatives, qu'il attribue à une perception largement répandue de "risques pour la santé plus faibles."
.
L'ONU a critiqué la décision de légaliser la drogue dans les États de Washington et du Colorado cette année. Il soutient que l'utilisation répétée de pot peut conduire à des troubles de santé graves, y compris les troubles de la mémoire et des troubles pulmonaires. "La recherche médicale nous dit clairement que l'usage du cannabis, en particulier à un âge précoce, peut être très nocif pour la santé," Bureau des Nations Unies de la drogue et le chef de la criminalité chercheur Angela Me a dit à une conférence de nouvelles jeudi, qu'a rapporté Reuters.
.
La nation sud-américaine de l'Uruguay est devenu le premier pays dans l'histoire de légaliser entièrement le cannabis l'année dernière. Le Président José Mujica du pays a rejeté les critiques de l'ONU et a défendu l'initiative comme un moyen d'amener le marché des drogues illicites de l'Uruguay sous le contrôle de l'Etat.
.

vendredi 27 juin 2014

Le travail ou la santé ?

A l'heure où les machines font tout (de la Machine à Tisser de Jacquard au dernier sextoy made in China), peut-on encore lire sans s'étonner de saisir sur des pages ou en des déclarations le mot 'travail' (qui serait réservé à l'élite ouvrière en bleu de chauffe) sans que n'en soit remise sa signification pour l'homme du XXIè siècle ? Où serait-ce là une 'habitude' d'avoir débordé depuis quelques décennies en des évocations tendant à remettre ce mot dur au goût du jour ?
.
Avez vous vu un riche travailler ? Non ? Pourquoi ? Parce qu'il a des esclaves ! Mais, dès lors que chacun des humains se fait remplacer par son substitut ("La concierge est dans l'escalier"/"Je reviens dans 5 minutes"), les dites machines robotisées prennent donc ce relai de l'effort (appelé dès lors 'surhumain') pour en accomplir ces dernières tâches ingrates et parfaire le devenir de chacun dans ce nirvana souhaité.
.
Donc, au diable toutes ces villaineries ailleulistiques où le nombre d'esclaves blancs dépassait le nombre d'esclaves noirs (en Martinique) et la domestication animale et, vive la robotisation ! En voilà donc qui ne trouverons à redire, qui se répareront tout seul et qui pour se recharger iront montrer leur cul au soleil ! Pas belle la vie ?
.
Donc, le monde serait sur le point de passer tout doucettement en 'pilotage automatique' avec drone anti-drones faisant office de DCA (pour notre sécurité) et de programmes de satisfaction regardable en circuit fermé (façon 'blog privé'). Car, non-seulement les robots travaillent pour nous (en Chine pour éviter les hauts salaires ?) mais ne cotisent non-plus pour nous (pour éviter d'être déclarés). Prendront-ils un jour des vacances pour nous ?
.
Mais qui voudrait remettre en cause l'utilité des machines ? Quand bien même nous prennent-elles nos besognes elles ne nous ôtent pas le pain de la bouche, allant jusqu'à moissoner le blé, moudre la farine et cuire le même pain que l'on ne saurait faire sans elles. Mais là où il y a problème et que certains confondent est que, les prélèvements (impôts, taxes, etc, etc) sont de plus en plus lourds et nous maintiennent ruinés. Ceci est parfaitement injuste et volontairement maintenu pour faire du mal. La population s'accroit, donc, l'on devrait moins payer d'impôts puisqu'il y a partage, mais c'est le contraire ! Les machines font de plus en plus le travail des fonctionnaires et ces machines sont de moins en moins chères pour cause d'amortissement. Il y a donc des factures injustifiées. Et, 'pour finir', avec le progrès, l'on devrait donc tous être riches; mais au fait, pourquoi ne le sommes-nous pas ?

jeudi 26 juin 2014

'Un pays du cœur de l'Europe défie ouvertement ses partenaires en se mettant aux côtés de Poutine'

par Audrey Duperron
25 juin 2014
.
Pendant que les dirigeants européens examinaient la possibilité d’infliger des sanctions supplémentaires contre la Russie, l'Autriche a déroulé le tapis rouge mardi pour ... Le président russe Vladimir Poutine.
.
En marge de cette visite, l’Autriche a signé une vingtaine d’accords de coopération bilatéraux avec la Russie, dans des domaines tels que l’infrastructure, les communications, la médecine, l’innovation…
.
Mais la société énergétique autrichienne OMV a également signé un accord avec la compagnie gazière russe Gazprom pour confirmer sa participation au projet de construction d’un gazoduc, South Stream. Ce gazoduc de 2.446 km de long permettrait de fournir les pays du cœur de l’Europe en gaz russe, sans passer par l’Ukraine, en proie à de sérieux troubles politiques depuis plusieurs mois. Son tracé traverse la Mer Noire au sud de la Crimée, puis la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie et la Slovénie, pour arriver à Baumgarten, en Autriche (voir carte ci-dessous), où le gaz pourra être dispatché sur les autres pays clients du centre de l’Europe, et notamment l’Allemagne.
.
Le projet est évalué à 40 Milliards de dollars (environ 30 milliards d’euros), dont 200 millions d’euros pour la portion située en Autriche, dont les deux compagnies signataires ont décidé de partager les coûts. Il permettra de « diversifier l'approvisionnement en énergie » en provenance de Russie. Actuellement, les deux tiers du gaz russe transitent par l’Ukraine, ce qui les vulnérabilise à des blocages potentiels.
.
C'est la première fois depuis 1968 qu’un pays d'Europe occidentale conclut un accord de fourniture de gaz à long terme avec Moscou.
.
Cependant, la Commission européenne soutient que le projet South Stream n'est pas conforme avec le droit communautaire parce que le pipeline ne prévoit pas l'accès de tiers. En outre, l'accord est contraire à la stratégie de l'UE pour réduire sa dépendance envers le gaz russe. De ce point de vue, l’accord signé en Autriche est un véritable camouflet pour l’UE.
.
Pour sa part, Poutine a salué les bonnes relations d'affaires que la Russie entretient avec l'Autriche. La Russie est le 3ème plus gros partenaire commercial non-UE du pays, après les Etats-Unis et la Suisse.
.
Le président autrichien Heinz Fischer a aussi défendu le projet South Stream, et déclaré qu’il s’opposait aux sanctions contre la Russie, mais il a également dit à M. Poutine que son annexion de la Crimée violait le droit international.
.
Il est prévu que la section autrichienne de South Stream sera opérationnelle à partir de 2017.
.
« A peine un mois après que Poutine a conclu l’accord Saint Graal avec Pékin [un contrat de fourniture de 400 milliards de dollars de gaz entre la Chine et la Russie, conclu le mois dernier, ndlr], il a non seulement réussi à formaliser sa conquête des marchés européens avec encore un nouveau pipeline – et un qui évite totalement l'Ukraine – mais il a aussi marqué une autre grande victoire politique en créant une fissure au cœur de la zone euro, après que l’Autriche a défié ouvertement ses partenaires en se mettant aux côtés de Poutine », écrit Zero Hedge.
.
Mais lors d’une conférence de presse donnée après la signature de l’accord, le CEO de OMV, Gerhard Roiss, a rappelé la dure réalité des faits:
.
L'Europe a besoin du gaz russe. L’Europe aura encore plus besoin du gaz russe à l'avenir parce que la production de gaz européen chute ... Je pense que l'Union européenne comprend également cela ».
.
« Bien sûr, qu’elle comprend », poursuit Zero Hedge. « Le seul problème, c’est qu’elle ne veut pas l’admettre, parce que le faire reviendrait à sceller le sort de l’Europe comme Etat vassal de la Russie dans le domaine de l’énergie. (…)
.
En politique, la question est de savoir qui a le pouvoir, et qui s’y soumet. L’Autriche s’y est soumise aujourd’hui, et en faisant défection à ses partenaires européens, elle a peut-être débuté un processus qui pourrait aboutir à l’éclatement de la zone euro elle-même, avec personne d’autre que Vladimir Poutine pour tirer les ficelles une fois de plus ».
.
L’Autriche n’est pas le seul pays à soutenir le projet South Stream. Selon Euractiv, le Pemier ministre italien Matteo Renzi plaide aussi en faveur de ce gazoduc auprès de l’UE pour le compte de tous les pays de l’Union qu’il traversera.
.
La réduction de la dépendance de l’UE à l’égard du gaz russe est l’une des questions qui doit être discutée lors du sommet européen des 26 et 27 juin. Mais ironiquement, selon un projet de conclusions du sommet obtenu par Euractiv, South Stream n’y sera même pas évoqué…
.

mercredi 25 juin 2014

Des chercheurs découvrent comment les gouvernements peuvent prendre le contrôle des smartphones

Deux nouveaux rapports ont découvert comment «malware juridique" de Hacking équipe peut être utilisé pour prendre le contrôle complet d'appareils mobiles. La société italienne est soupçonné d'offrir ses services à des dizaines de gouvernements.
.
En opération depuis 2001, la société basée à Milan - qui emploie plus de 50 personnes - promet de «prendre le contrôle de vos objectifs et de les surveiller indépendamment de cryptage et de la mobilité," tout "en gardant un œil sur tous vos objectifs et de les gérer à distance, à partir d'un seul écran. "
.
Des recherches antérieures ont montré que ces allégations étaient vraies pour les ordinateurs de bureau, mais selon les données obtenues séparément par la firme de sécurité russe Kaspersky Lab et de l'Université de Citizen Lab de Toronto (qui a également obtenu un manuel d'utilisation), Hacking Team est tout aussi aptes à pénétrer téléphones mobiles avec un outil connu sous le nom de systèmes de contrôle à distance (RCS).
.
«Notre dernière recherche a identifié modules mobiles qui fonctionnent sur toutes les plateformes mobiles bien connus, y compris comme Android et iOS," écrit Kaspersky chercheur Sergey Golovanov.
"Ces modules sont installés en utilisant une source d'infection - exécutables spéciales pour Windows ou Mac qui s'exécutent sur des ordinateurs déjà infectés. Ils se traduisent par un contrôle complet sur l'environnement dans et près de l'ordinateur de la victime. Secrètement activer le microphone et la prise de vue réguliers de l'appareil photo permet une surveillance constante de la cible - ce qui est beaucoup plus puissant que les opérations de cape et d'épée traditionnels ".
.
- voir sur site -
Photo de citizenlab.org
.
La police peut installer le malware espion directement dans le téléphone si il y a un accès direct à l'appareil, ou si le propriétaire du téléphone se connecte à un ordinateur déjà infecté, selon Wired.
.
Différents logiciels peuvent aussi attirer les utilisateurs à télécharger des applications ciblées faux.
.
Une fois à l'intérieur d'un iPhone, par exemple, il peut accéder et activer tous les éléments suivants: contrôle de la connexion Wi-Fi, GPS, GPRS, enregistrement vocal, e-mail, SMS, MMS, la liste des fichiers, les cookies, URL visitées, c souffrait web pages, carnet d'adresses, l'historique des appels, notes, calendrier, presse-papiers, la liste des applications, changement SIM, micro en direct, les plans de caméra, les chats de soutien, WhatsApp, Skype, Viber et.
.
- voir sur site -
Photo de citizenlab.org
.
Bien que le logiciel malveillant peut être repéré par certains des logiciels anti-virus plus sophistiqués, il prend des mesures spéciales pour éviter la détection - comme "le scoutisme" une victime avant l'installation, "obscurcir" sa présence, et la suppression des traces de son activité.
.
Hacking équipe a maintenu que ses produits sont utilisés pour les interceptions gouvernementales légitimes, ajoutant qu'il ne vend pas d'articles à la liste noire des pays de l'OTAN ou des régimes répressifs.
.
Wired a rapporté qu'il y a eu des cas où les applications d'espionnage ont été utilisés de manière illégale en Turquie, au Maroc et en Arabie Saoudite.
.
Citizen Lab a découvert l'espionnage logiciels malveillants cachés dans une application de nouvelles légitime pour Qatif Aujourd'hui, une des nouvelles et des informations en langue arabe service qui rend compte des événements dans la région de Qatif orientale de l'Arabie saoudite. Il a également fait valoir que la preuve circonstancielle a souligné le gouvernement de l'Arabie saoudite à l'aide du logiciel malveillant d'espionnage contre des manifestants chiites dans la région.
.
"Ce type de boîte à outils extrêmement invasive, une fois une capacité de boutique coûteux déployés par les services de renseignement et les militaires, est maintenant disponible à tous, mais une poignée de gouvernements. Une hypothèse sous-jacente est que les clients qui peuvent payer pour ces outils seront les utiliser correctement, et principalement pour des fins juridiques, strictement supervisé des. Comme notre recherche a montré, cependant, en réduisant considérablement le coût d'entrée sur invasif et de surveillance dur-à-trace, l'équipement réduit le coût de cibler les menaces politiques pour ceux qui ont accès à Hacking équipe et outils Groupe Gamma ", a déclaré Citizen Lab dans son rapport .
.
- voir carte sur site -
.
Carte montrant les pays des endroits les serveurs HackingTeam actuelles (image de securelist.com)
.
Hacking équipe contrôle le malware d'espionnage à distance via des serveurs de commande et de contrôle. Kaspersky a découvert plus de 350 de ces serveurs dans plus de 40 pays. Un total de 64 serveurs ont été trouvés dans les États-Unis - plus que dans tout autre pays. Kazakhstan est arrivé deuxième, avec un total de 49 serveurs trouvés. Trente-cinq ont été trouvés dans l'Equateur et 32 au Royaume-Uni.
.

mardi 24 juin 2014

Le scandale des données de réchauffement de la planète tripoté

Les États-Unis a été effectivement refroidissement depuis les années trente, la décennie la plus chaude enregistrée
.
Par Christopher Booker
16:04 BST le 21 juin 2014
.
Lorsque les générations futures essaient de comprendre comment le monde a été emporté vers la fin du 20e siècle par la panique sur le réchauffement climatique, peu de choses vont les surprendre plus que le rôle joué dans attiser la peur par le violon de données officielles de température. Il y avait déjà beaucoup de preuves de ce il y a sept ans, quand j'ai écrit mon histoire de la peur, la vraie catastrophe de réchauffement global. Mais maintenant un autre exemple accablant a été découvert par le blog US vraie Science de Steven Goddard , montrant comment la manipulation éhontée a été l'un des enregistrements climatiques les plus influents du monde, le graphique de US surface des records de température publiées par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).
.
Goddard montre comment, au cours des dernières années, des États-Unis Climatologie Historique réseau de la NOAA (USHCN) a été "ajuste" son dossier par le remplacement des températures réelles avec des données "fabriquées" par des modèles informatiques. L'effet de ceci a été de déclasser des températures antérieures et à exagérer celles des dernières décennies, pour donner l'impression que la Terre a été réchauffée beaucoup plus que ce qui est justifié par les données réelles. Dans plusieurs messages dirigé "la falsification des données à USHCN / GISS", Goddard compare les graphiques de température a publiés avec ceux basés uniquement sur les températures mesurées à l'époque. Ceux-ci montrent que les États-Unis a été effectivement refroidissement depuis les années trente, la décennie la plus chaude enregistrée; considérant que le dernier graphique, près de la moitié de celui-ci sur la base de données "fabriquées", montre qu'il a été réchauffe à un taux équivalent à plus de 3 degrés Celsius par siècle.
.
Quand j'ai commencé l'examen de la peur du réchauffement planétaire, je n'ai rien trouvé de plus curieux que la façon dont les scientifiques ont approuvé officiellement tenus en étant montré avoir finagled leurs données, comme dans cette ridicule "crosse de hockey" graphique, semblant prouver que le monde avait soudain devenir beaucoup plus chaud que à tout moment dans 1000 ans. Toute théorie soit nécessaire de recourir de manière cohérente sur truquer les éléments de preuve, j'ai conclu, doit être considéré non pas comme sur la science du tout, mais simplement comme une étude de cas plutôt alarmante dans les aberrations de la psychologie de groupe.
.

lundi 23 juin 2014

Face à la corruption du pouvoir politique, des juges espagnols entrent en dissidence

par Nathalie Pédestarres
23 juin 2014
 
.
Conflits d’intérêts et collusions menacent l’indépendance de la justice, estiment des magistrats espagnols. Certains d’entre eux, qui s’intéressent de trop près à des affaires sensibles, se retrouvent victimes d’acharnement judiciaire ou sont écartés de leurs fonctions par le pouvoir politique. Une situation que dénoncent des avocats et juges. Solidaires des mouvements sociaux, ils participent également à la résistance contre des lois nationales jugées de plus en plus rétrogrades.
.
« Les hommes politiques maltraitent ceux qui, un jour, pourraient avoir à enquêter sur eux. » Le juge espagnol Elpidio Silva est amer. L’année dernière, il a tenté de placer en détention Miguel Blesa, l’ancien PDG de la banque Bankia, impliquée dans la vente frauduleuse de produits financiers toxiques (appelés preferentes) à des milliers d’épargnants en 2009 (lire ici). Le juge risque aujourd’hui d’être radié de l’administration judiciaire pendant 30 ans ! Il a d’abord été accusé de prévarication – suspecté d’avoir laissé filtrer à la presse des courriers électroniques de Miguel Blesa dans lesquels celui-ci confiait à ses collaborateurs avoir « trompé les clients » –, puis de « maltraitance psychologique à un témoin protégé ». Le verdict tombera le 7 juillet prochain.
.
L’affaire Blesa a révélé des collusions entre les pouvoirs bancaire, politique et même judiciaire. L’ensemble du Conseil d’administration de Bankia avait été mis en examen en 2012, avant d’être relaxé. Au sein de ce conseil siègent des hauts fonctionnaires, des membres du Parti populaire, la droite espagnole, ainsi qu’une poignée d’administrateurs venus de la gauche – du Parti socialiste espagnol, de la Gauche unie, et deux représentants du syndicat CCOO. Et un membre influent du Parti populaire, Rodrigo Rato, ancien ministre de l’Économie sous la présidence de José María Aznar, successeur du PDG Miguel Blesa avant la nationalisation de la banque.
.
Pour le magistrat, il n’y a aucun doute : l’acharnement judiciaire dont il fait l’objet vise à servir d’exemple à destination de ses collègues qui seraient tentés de s’intéresser de trop près à certaines affaires. « En Espagne à l’heure actuelle, c’est la peur qui fait la loi », accuse-t-il. La Cour supérieure de justice de Madrid a dû insister en mars auprès de la juge María Tardón pour qu’elle s’écarte de l’enquête concernant le juge Silva. Car elle cumule les fonctions de conseillère du Parti populaire et de membre de l’Assemblée générale de... Bankia ! Vous avez dit conflit d’intérêt ?

.

Des magistrats au service des mouvements sociaux

.
Depuis la Constitution de 1978, négociée au sortir de la dictature franquiste, les membres du Tribunal suprême – la plus haute instance pénale – sont nommés par le Conseil général du pouvoir judiciaire, lui-même élu par le Parlement. Pour renforcer cette dépendance, l’actuel ministre de la Justice, Alberto Ruiz-Gallardón, vient de faire passer une nouvelle loi pour réorganiser la Justice. Une réforme plutôt mal reçue par les magistrats et les avocats, car elle renforce l’immunité parlementaire, mettant à l’abri les députés, dénonce l’avocat Jesús Gimenez Gallo. Il fait partie de cette génération de juristes espagnols progressistes, ouvertement critiques vis-à-vis de l’exécutif et s’engageant pour la défense des citoyens.
.
Avec l’imposition de mesures d’austérité par la « Troïka » (Banque centrale européenne, Commission européenne, Fonds monétaire international), de nombreux avocats et juges se sont montrés solidaires des mouvements de défense des droits sociaux. Le juge barcelonais José María Fernández Seijo, membre de l’association Juges pour la démocratie (Jueces para la Democracia), a par exemple saisi la Cour européenne des Droits de l’Homme pour démontrer que la législation espagnole en matière de crédits hypothécaires ne protège pas les consommateurs des clauses abusives des banques. Une lacune réglementaire qui a causé un demi million de saisies immobilières.

.

Résistance face à des lois de plus en plus rétrogrades

.
Ces magistrats ont aussi obligé des entreprises à réincorporer des milliers d’employés licenciés de façon injustifiée, les patrons se croyant exonérés de leurs obligations grâce à la réforme de la loi du marché du travail, qui flexibilise les licenciements. Le FMI, qui a inspiré la réforme, a même critiqué la justice espagnole pour son « interprétation restrictive » des procédures de licenciement ! « Les personnes ne peuvent pas être traitées comme des marchandises soumises exclusivement aux lois du marché et leur dignité suppose que l’on protège leurs droits fondamentaux », a rétorqué l’association Juges pour la démocratie. Mais ce n’est que le début de la bataille : les nouveaux projets de loi concoctés par le ministre de la Justice présentent un caractère si rétrograde que même le Conseil général du pouvoir judiciaire s’en est inquiété.
.
Ainsi la réforme de la loi sur l’avortement prévoit de revenir aux années 1960 : l’interruption de grossesse ne sera reconnue légale qu’en cas de viol ou de danger pour la vie ou la santé physique et morale de la femme. Autre « réforme » : le durcissement des « lois de sécurité citoyenne », rebaptisées « lois muselières » ou « lois anti-manifs » par ceux qui s’y opposent. Elles autorisent tout un arsenal de pratiques répressives « préventives » (amendes exorbitantes, fouilles corporelles, identifications et détentions arbitraires, dissolutions de réunions estimées dangereuses). Une restriction de la liberté d’expression et de manifestation au prétexte de garantir la sécurité publique. Mais les critiques de la société civile et des magistrats sont telles que le gouvernement a été obligé de freiner.

.

Même le droit international est menacé

.
Même la « compétence universelle » de l’Espagne en matière de droit international est menacée [1]. Le pays est pourtant pionnier dans ce domaine. Souvenez-vous : le 16 octobre 1998, l’ancien dictateur chilien Augusto Pinochet est arrêté à Londres alors qu’il vient s’y faire opérer. C’est le « super-juge » espagnol Baltasar Garzón qui avait lancé un mandat d’arrêt au nom de victimes espagnoles de la dictature. Pinochet ne sera jamais extradé vers l’Espagne mais sera cependant retenu près d’un an et demi à Londres avant de pouvoir rentrer au Chili pour raison médicale. Rendre justice au nom du principe de compétence universelle sera-t-il encore possible en Espagne ?
.
En mars dernier, le gouvernement de Mariano Rajoy réforme la loi pour en limiter la juridiction. Et ce, sous la pression des autorités chinoises ! Le 19 novembre 2013, l’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale, avait émis un mandat d’arrêt contre plusieurs dirigeants chinois, dont l’ancien Président Jiang Zemin, pour leur responsabilité politique ou militaire dans le génocide et crimes contre l’humanité pratiqués dans les régions tibétaines de la Chine. D’autres affaires de ce type pourraient bien être classées sans suite. A l’exemple de l’enquête sur l’assassinat du cameraman espagnol José Couso par des militaires américains à Bagdad en 2003, l’un des dossiers les plus médiatisés de la « compétence universelle ».

.

Pas touche à mes pots-de-vin

.
Là encore, la réforme conservatrice a suscité de nombreuses protestations. En particulier à l’occasion du premier Congrès mondial de la compétence universelle, organisé par la Fondation du juge Baltasar Garzón, une semaine avant les élections européennes. Le procureur états-unien Benjamin Ferencz, l’avocate iranienne Shirin Ebadi ou Raúl Zaffaroni de la Cour suprême argentine ont critiqué publiquement la décision du ministre de la Justice. Des positions qui ont probablement pesé. Le 6 juin, l’Audience nationale permet au juge Santiago Pedraz de poursuivre son instruction sur l’assassinat de José Couso en Irak. Un sacré pied de nez au gouvernement de Mariano Rajoy.
.
Baltasar Garzón a été suspendu de la magistrature pour avoir recouru à des écoutes téléphoniques – jugées illégales – entre les suspects et leurs avocats dans « l’affaire Gürtel », un réseau de versements de pots-de-vin à des dirigeants politiques du Parti populaire par des chefs d’entreprise dans le but d’obtenir des contrats exclusifs [2]. La droite espagnole ne lui a pas non plus pardonné de rouvrir en 2008 le dossier tabou des crimes commis pendant la dictature franquiste, mis sous le tapis grâce à une loi d’amnistie qui n’a jamais été remise en cause depuis 1977.

.

L’ombre de Franco

.
« Le grand problème du système judiciaire espagnol, c’est qu’il n’a pas été « assaini » et débarrassé de certains postes issus du franquisme, ce qui perpétue encore aujourd’hui l’impunité », assène María Garzón, la fille aînée du juge, scandalisée par l’ostracisme dont est victime son père. « Il y a trois mécanismes qui se déclenchent dès lors qu’on touche au pouvoir en Espagne : le parti au pouvoir lui-même, les médias au service de la droite espagnole et le pouvoir judiciaire espagnol, en particulier le Tribunal suprême, un organe hérité du franquisme dont les membres sont élus par l’exécutif. Et si un juge comme mon père contredit la « morale » de ce Tribunal, s’en est fini de sa carrière. »
.
Pour María Garzón, le courage de son père a « fait jurisprudence » chez d’autres magistrats : « La résistance des juges espagnols a cela de positif qu’elle met en évidence la nécessité de doter le pouvoir judiciaire d’une véritable indépendance. Le gouvernement ne peut pas continuer à destituer des juges parce que leur quête de la vérité dérange. Ce serait revenir à un état dictatorial ! La société ne va jamais le permettre ». Ces magistrats bénéficient en effet du soutien accru de la société civile, en particulier des mouvements sociaux issus du 15-M et des partis de gauche minoritaires. Ils ont leurs « fans club » sur les réseaux sociaux et dans la rue. Baltasar Garzón et sa Fondation Fibgar pour les droits humains et la justice universelle mènent campagne pour que soit créée en Espagne une commission de la vérité sur les crimes commis pendant la dictature franquiste. José Elías Esteve, l’avocat de la partie civile dans le dossier du Tibet contre la Chine, est confiant : « Vu la situation dans laquelle se trouve l’Espagne, le mécontentement des gens ne va pas diminuer, au contraire ! Cela ne peut mener qu’à un changement profond, un système meilleur. De toute façon, il serait difficile de faire pire. »
.